Récit de la course : Trail de la Sainte Victoire 2015, par anyah

L'auteur : anyah

La course : Trail de la Sainte Victoire

Date : 12/4/2015

Lieu : Rousset (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 639 vues

Distance : 59km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trail de la Sainte Victoire

Le trail de la Sainte-Victoire est une course très populaire : les 700 places (2 parcours) partent en quelques heures dès l'ouverture des inscriptions. L'an dernier, j'avais raté le créneau, mais cette année j'ai obtenu mon sésame pour le parcours de 57 km et 3000 D+.

Le départ et l'arrivée se font du Rousset, près d'Aix-en-Provence, et le trail est organisé par le club sportif local.  Avec un départ à 7h00, je me lève au milieu de la nuit pour rejoindre Rousset.

A 4h30, alors que je suis à l'entrée de l'autoroute à Sisteron, j'ai une soudaine intuition et je vérifie mon sac : pas de carte bleue ! Oups, heureusement que je n'ai pas franchi l'entrée, j'aurais eu du mal à en sortir à Aix... Donc retour à la maison, et ça me prend mon quart d'heure de marge.

Arrivée au Rousset, il fait bien frisquet... et j'ai plusieurs couches de vêtements. Au retrait des dossards, je décline l'offre de la bouteille de vin local (ma voiture est garée trop loin pour que j'y retourne) contre un gel énergétique : c'est sans comparaison mais bien utile quand, plus tard, je ressens un coup de mou !

Je rencontre avec un Kikoureur qui s'occupe de l'organisation du SwimRun des Calanques  (en 2016 ?) : je décroche ma place pour l'une des reconnaissances à la fin de l'été ... chouette !

Le départ est donné  et nous commençons dans l'ombre fraîche par le franchissement de la route nationale par une conduite d'évacuation des eaux, c'est bas et un peu boueux. Devant nous une "bosse" est à  passer avant le superbe village de Saint-Antonin. Ces paysages sont magnifiques, un véritable patrimoine naturel ... sans exagération : c'est l'essence même de la Provence.

Durant ce parcours, nous allons passer 3 fois à la crête de la Sainte-Victoire, parcourue de randonneurs en tous sens par ce (premier) dimanche ensoleillé. Le pire n'est pas ce que je redoutais : les montées se passent bien et je les appréhende avec plaisir car j'ai un bon rythme. Mais les crêtes, où j'espérais avancer un peu plus vite pour remonter ma moyenne et espérer passer les barrières horaires, sont une torture pour les chevilles ! Impossible de lever les yeux sans s'arrêter et impossible de courir : le sentier est parsemé de grosses pierres tranchantes de travers, elles forment un chaos qui tient lieu de chemin.

J'ai suivi les conseils et je n'ai pas pris mes bâtons : dans le dénivelé, on met souvent les mains. Sans parler d'escalade, c'est souvent bien d'avoir 3 prises. Et les pointes de bâtons plantées dans le calcaire, ça glisse encore plus que les chaussures... A noter aussi un super passage (que nous prendrons deux fois) avec cordes : là je me régale !

Comme d'habitude, c'est dans les dernières descentes que je souffre le plus : l'assurance décroit avec la fatigue et je dois réfléchir à chaque pas, mon sac amortit quelques chutes sur le dos. Mon allure est de plus en plus lente et je passe hors délai au dernier contrôle de Saint-Antonin après 45 km et 2600 D+.

Mais je suis honnête : je suis soulagée ... de n'avoir pas à faire les 12 derniers km sur route et sentiers pour rejoindre Rousset. Autant le village est sympa et dispose des installations pour recevoir tant de monde, autant le départ et l'arrivée de ce point éloigné de la Sainte-Victoire semblent inutiles puisque pour un parcours de 57 km, ça fait en tout 22 km d'approche.

En regardant les résultats, force est de constater que le taux d'abandon est élevé : un bon tiers des partants ne finira pas dans les délais.

4 commentaires

Commentaire de Matchbox posté le 13-04-2015 à 15:47:24

C’est vraiment dommage d’avoir été arrêté si près du but. Certes, le retour vers Rousset est pénible mais ne présente aucune difficultés techniques.
Cela dit tu as fait le plus beau et s'être lancé sur le TSV reste déjà un exploit.

Commentaire de Marielle13 posté le 21-04-2015 à 23:25:02

bravo tout de même pour avoir affronté la ste victoire et ses surpises ... le terrain n' est déjà pas évident en rando ...la descente par le pas du berger (entre autre) a souvent réceptionné mon popotin ;-) et sur les crêtes on ne va pas bien vite pour ne pas se tordre quelque chose
donc encore bravo et je suis sure que la prochaine sera la bonne :-)

Commentaire de anyah posté le 22-04-2015 à 08:59:54

merci Marielle : c'est dans ce type d'épreuve qu'on se dit que c'est plus du tout de la course à pied, mais bien de la rando-course !

Commentaire de philkikou posté le 26-04-2015 à 11:04:57

Abandon à la Ste Victoire ce n'est pas une défaite... mais une belle course (des photos sur ton site ??) dans un cadre magnifique avec le beau temps.. et pas de vent ;-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !