Récit de la course : Trail de la Sainte Victoire 2010, par Claudius

L'auteur : Claudius

La course : Trail de la Sainte Victoire

Date : 11/4/2010

Lieu : Rousset (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 734 vues

Distance : 50km

Objectif : Terminer

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

dure ,vraiment dure

Arrivée à rousset vers 7h15 avec les amis du club d'aix , le temps de saluer quelques amis traileurs , un petit échauffement de 10mn avant de prendre le départ malgré une préparation pertubée par une périostite.Donc peu de VMA et de séances spécifiques , en priorité les sorties longues  et du vélo lors des périodes de blessure.

le départ est donné vers 8h , passage sous les ponts pour shunter la nationale et direction le plateau du cengle entre chemins et portions de route (plutot roulant ) mais comme je dis à mes premiers supporters (sophie et alain ) je gères , je maintiens mon rythme cardiaque au plus proche du seuil d'endurance.Du plateu du cengle faut rejoindre le collet de suberoque , durant cette portion je rejoins mon copain thierry qui m'accompagnera jusqu'aux sentiers des plaideurs.

De suberoque , direction le refuge de baudino sans trop de difficulté toujours dans un rythme prudent .Après baudino , la première difficulté majeure de la journée le passage du pas de clapier ,heureusement que jai pu faire une reconaissance quelques semaines auparavant , sans etre un as de l'escalade ,avec mon pote on passe le pas de clapier sans trop de probleme et en aidant un concurrente en pleine panique .

Des cretes jusqu'au prieuré dificile de courir , et la descente jusqu'aux cabassol se fait sans trop de difficulté.

Au ravito , j'en profites pour faire le plein de la poche à eau , de jeter les gels  utilisés et de placer les nouveaux de facon accessible.

Puis , c'est le sentier de liaison juqu'au sentiers des plaideurs , la l'erreur c'est de vouloir trop courir et on va le payer durement ,thierry par des campes et moi par un passage à vide et le moral au plus bas jusqu'a puyloubier.Le sentier et jusqu'au pic des mouches , je suis un groupe qui maintient un rythme soutenu et les a-coups s'accumulent.

Malgré le temps voilé c'est magnifique , durant la monté des plaideurs j'ai pu admiré le village de vauvenargues sous une lumière splendide et un coup doeil splendide dans le vide au pic des mouches avant de rejoindre le col des portes tant bien que mal avec les encouragements de monique et patrick qui m'ont repéré de loin avec ma tenue a dominante orange.Quelques mots de soutien ,un arret au ravito et puis direction , malivert la piste est large fini pour un court instant les rochers et les cailloux.'est vraiment trop cool mais ca dure pas , un bénévole nous dis de prendre à droite, la montée fait mal avant d'ataquer la descente juqu'a puyloubier de facon catastrophique.

Arrivé à puyloubier , deuxième erreur je fais pas le plein de la poche eau .la je suis acceuilli par philipe et son épouse qui se souci de moi , me réconfortent , bon ils me laissent repartir rassurés.

Ci jusqu'ici j'ai géré et laissé passé l'orage , jusqu'a Baudino , la je vais me faire plaisir et de vraiment participer àla course et de ne plus subir.Je doubles des concurrents en déroute  , et d'autres qui gèrent .En tout cas , je me sens bien et la récompense est le passage dans le tunnel rocheux de baudino.J'en profites pour prendre un gel et boire , avant de descendre vers suberoque en pleine confiance .

Dernier ravito à suberoque avant de rejoindre rousset , la je comprends que j'en ai trop fait vers baudino , je me refais passé par les concurrents que j'avais doublés , et l'on s'encourage mutuellement.Je bloque le compteur à7/8 km/h sur le plat mais bon j'avances quand meme , retour par les passages à gué , y'aura pas de jaloux les deux pieds auront droit au bain , difficile de faire des sauts après 9h d'efforts.Pour le dernier Km , c'est accompagné d'alexandre et georges que je termines en 9h36.

Malgré mes galères , j'en retires des points positifs :pas de crampes d'estomac comme à barcelonette , pas de douleurs articulaires ,mal aux cuisses mais les molets nikels ,fatigué mais avec un ravitailement mieux géré je peux aller certainement  plus loin.La périostite c'est terminé donc je vais pouvoir mieux m'entrainer.Puis, surtout la sastifaction d'avoir terminé grace au soutien des amis , le travail fanstatique des bénévoles et une organisation au top.

Rendez-vous au trail de mimet sur le petit parcours juste pour terminer et se faire plaisir.

 

 

 

 

4 commentaires

Commentaire de superchoco posté le 13-04-2010 à 15:16:00

Félicitations pour cette course bien gérée, d'autant plus difficile à faire quand on part un peu dans l'inconnu suite à des soucis de santé.

Commentaire de riri51 posté le 13-04-2010 à 20:30:00

Merci pour cr bien agréable, bonne récup et rendez-vous sur le petit parcours de mimet!

Commentaire de Métrolo posté le 14-04-2010 à 21:12:00


Tu as pris du plaisir et c'est bien le principal. Bravo !
Bonne course à Mimet !

Commentaire de fulgurex posté le 15-04-2010 à 16:35:00

"dure, vraiment dure"...mais finie dans un état plus qu'acceptable! Bravo! et bonne reprise.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !