Récit de la course : Lyon Urban Trail - 38 km 2012, par Gibus

L'auteur : Gibus

La course : Lyon Urban Trail - 38 km

Date : 1/4/2012

Lieu : Lyon 01 (Rhône)

Affichage : 635 vues

Distance : 38km

Objectif : Pas d'objectif

9 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

78 autres récits :

Tu sauras où Sarra sera.

Tu sauras où Sarra sera.

La 5° édition du LUT, le Lyon Urban Trail est enfin l'édition à laquelle je vais participer.

A force d'en entendre parler, il fallait que je la fasse celle là.

 

Je suis sur la place des Terreaux avec quelques kikous dont Tidgi qui était au rassemblement du off de l'ain à Treffort organisé par Looping en aout dernier.

J'ai vu Mamanpat avant la remise des dossards. C'est une ancienne car elle a participé aux 4 précédentes années de cette compét trail dans Lyon.

 







J'ai retrouvé Véronique de mon club qui fera les 23 bornes et je suis au départ avec Pétar, Christophe et Jean Philippe pour ces 38 bornes. Denis, Joshua01 est plus loin.

 



Le décompte est donné et les plus de 600 participants prennent le départ.

Ca commence fort car dans un tunnel cela monte fort et avec Pétar on se regarde, on a la même pensée, on est trop couvert et on a déjà chaud.

 

Nous tombons une couche, Christophe en fait de même.

Les escaliers sont déjà là mais pas trop méchants.

 





J'ai décidé de me mettre avec eux, tandis que Jean Phi a taillé devant.

Je crois que ça va un poil trop vite mais ce n'est pas qu'une impression.

Je ne suis pas bien préparé pour ce genre de truc et en plus je suis venu là en touriste avec mon appareil photos.

 

Je recolle 2, 3 fois à eux mais je me fais une raison, je laisse partir.

 

Nous traversons quelques parcs et quelques belles grimpettes d'escalier.

 

Le premier ravito près d'un petit château et nous redescendons.




Je ne connais pas très Lyon et donc je ne sais pas trop où je me situe.

La croix rousse puis nous longeons la Saône et en face on voit ceux qui ont déjà traversé.

 












Quelques kikous me doublent dont Jean Michel.




Nous remontons secos lorsque les premiers du 23 nous passent.



Le premier a le tee shirt de la ronde des grangeons mais je ne reconnais pas Arnaud qui va dominer à l'aise cette distance.




Nous arrivons en haut pour un premier passage vers Fourvière.


 







Nous arrivons dans des ruines juste après que tous les pelotons soient rassemblés. Ceux du 13 kms, ceux du 23 et nous. C'est un peu la pagaille et au ravitaillement suivant c'est la galère pour reprendre les escaliers.

Heureusement cela se reséparre ensuite.


 




 





Nous passons dans un endroit en herbe et je me prends un caillou qui dépassait et c'est la grosse gamelle.

Je me suis crouté de partout.

L'apn n'a rien mais j'ai le coude qui me fait mal et la hanche aussi.

J'ai un doigt en sang.

Les gens me demandent si ça va. Ok ok.

Mamanpat me passe. Oh Gibus !

Elle n'allait pas s'arrêter ne voyant pas que je suis en train d'être compté.

Pas out, je repars mais le genou et la cuisse endommagés aussi.

Le dos a morflé.

Bref y a que la tête qui n'a rien sauf qu'à l'intérieur je me demande ce que je fous là.

On n'en est qu'au 24° et il y a encore du chemin.

 




Je ne retrouve des secours qu'au 30° avant le ravito sur les quais.

Bandage, désinfection, nom, prénom, adresse, vaccin, n° de dossard, hé ils vont me lâcher.

Je repars après une dizaine de minutes avec une grosse poupée au coude.

 

Les quais de nouveau avec les pavés.

Il reste 8 bornes et tout le monde dit que c'est les pires.

 

Plusieurs tronçons de marches sont interminables et j'ai des crampes aux mollets et aux quadris.

 








Le 31° et passage place St Jean.



La montée des Chazeaux est horrible pour le moral.


 



Nous sommes dans le chemin qui serpente vers Fourvière.

Salut toi je t'ai déjà vu t'à l'heure !


 



Nous redescendons et taillons vers la fameuse piste de ski : La Sarra.





Cette année, on l'a monte disent les gens.

Le parcours est inversé par rapport aux 4 éditions précédentes.

 

En effet cette partie herbeuse nous fait tous marcher et c'est mains sur les cuisses que nous arrivons au sommet.


 



La descente est prudente car un gars s'est tordu la cheville dans les marches.

 

Nous relongeons la Saône que nous retraversons.




Encore des marches (il y en a 6500 soit disant).


 


C'est bientôt la fin et des marcheurs sont avec nous maintenant.



Un autre kikou me passe avec sa femme.

Nous sommes dans les petites rues proches de l'arrivée.





L'opéra est là.



Je rate l'arrivée en longeant sur le côté.

J'arrive sur la place des Terreaux sur la droite.

Les gars du grand fond bressan sont au bistro en train de siroter une bière.

C'est par là me disent-ils.

Je pousse les barrières et passe la ligne.



Dommage car tout le reste était nickel point de vue balisage.

 

C'est fini, je suis cuit.

Je vois Arnaud qui a gagné le 23 puis Patricia qui me demande si ça gaze.

Denis n'a pas l'air trop content de l'épreuve.

Les marches ne sont qu'à la fin me dit-il et il y a trop de monde, pas faux.

 

5h26', une heure de trop pour moi mais j'y étais et sans prépa, pas mal.

 

Les cuissots vont mettre un certain temps à s'en remettre.

Mon coude et ma hanche aussi.

Les croutes ne seront plus qu'un mauvais souvenir.

 

La place est remplie de casquettes rouges du LUT 2012.

Dur de retrouver les kikous.

 

Salut Lyon.

Belle orga par rapport au marathon et à la Sainté.

 

9 commentaires

Commentaire de cloclo posté le 16-04-2012 à 02:19:59

Salut Gilbert,
t'as mitraillé sec, ma parole. Ca a l'air dur de prendre des photos et de regarder en même temps où on mets les pieds, on dirait ;-)
Mais au vu de tes photos, c'est pas un concept de course qui m'inspire à priori.

Commentaire de Gibus posté le 17-04-2012 à 23:01:37

j'ai tellement mitraillé que je me suis auto suicidé au 24°

Commentaire de lalan posté le 16-04-2012 à 07:17:56

Super repotage photos,on voit vraiment du monde a certains moments.J'espere que tu t'es bien remis de ta chute,tu as eu le courage de finir malgre la chute,bravo.Qu'est ce qu'il faut pas faire pour boire une biere !!!!!

Commentaire de Gibus posté le 17-04-2012 à 23:02:34

Il m'en faut plus pour Lyon gagne. allez les verts

Commentaire de lulu posté le 16-04-2012 à 11:04:57

Bravo à toi mais j'y comprend rien..j'ai vu la tour Eiffel !?

Commentaire de Gibus posté le 17-04-2012 à 23:04:11

oui lulu 2x la tour, 2x fourvière, 2x j'me suis posé la question, 1x j'suis tombé

Commentaire de tidgi posté le 16-04-2012 à 12:47:01

Bravo pour les photos, un joli guide touristique...
Tu ne voulais pas passer dans l'Hotel de Ville à la fin ???
Récupère bien pour le Nivolet Revard où l'on s'y retrouvera

Commentaire de Gibus posté le 17-04-2012 à 23:06:01

ya pas d'hotel de ville à la croix du nivolet ?

Commentaire de Francis31 posté le 22-05-2012 à 18:16:00

Quel reportage...on s'y croirait !
Et Toujours en forme le Gilbert !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !