Récit de la course : Marathon de Lyon 2012, par zeze

L'auteur : zeze

La course : Marathon de Lyon

Date : 7/10/2012

Lieu : Lyon 01 (Rhône)

Affichage : 600 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

65 autres récits :

L'année des come back

2012 l'année des come back

Une seconde participation au trail de Faverges (voir mon 1er CR)  et puis un retour sur marathon sur une course que j'avais décidé de laisser tomber pour les courses nature.

En vérité je cherchais des courses longues pour préparer la LSTL (je suis dans la liste des heureux inscrits et je ne peux plus reculer) je devais faire la nuit des cabornes mais j'étais de fiesta à Paris ce week end là. Après un tour sur le calendrier des courses de la région, le marathon est ressorti du lot (pas de logistique particulière et plus de 3 heures de course assurées) il a donc fallu rattraper en urgence un plan d'entrainement marathon début septembre pour pouvoir assurer un minimum.

Et me voila reparti pour les séances que j'avais oublié sur le plat (mon dernier marathon date de 2005) série rapides seuils etc toujours au parc tête d'or : 6 x 200 m 3 x 10 ' 2 tours en 16 ' ... plus sorties longues

Et pour finir un petit objectif pour la motivation : le temps qualificatif des V2 3 h 20

Soit 5 semaines de vrai prépa marathon après 2 semaines de vacances à Sarlat ou le footing du matin te sert plutôt à éliminer ce que tu as mangé et bu la veille...qu'à progresser

Après des retrouvailles bien sympa sous la queue du cheval je me retrouve au fond du sas B à côté de Tidgi qui me montre son partenaire virtuel avec qui il doit se mesurer pendant son semi avec le succès que l'on connait (moi je dis bravo !)

Je pars avec quelques gels et une ceinture de liquide pour sauter les premiers ravito vu la foule sur les premiers kilo.

Le début de course me parait bien pénible car je transpire beaucoup trop, il ne fait pas chaud mais le taux d'humidité me gène pas mal mais enfin j'arrive à trouver un rythme de croisière (4 '40 " au kilo) Je passe 2 fois devant Lalan qui m'encourage et qui m'a vu facile à ce moment de la course.

a partir du 18 ème Il faut faire attention à ne pas se faire aspirer par  les semi marathoniens qui commencent à tout donner pour faire un temps et te dépassent dans tous les sens. Arrive le moment de la séparation et la, grand moment de solitude, il ne reste qu'un coureur devant moi à 30 metres et je n'entends plus rien derrière je regarde la montre 1 h 38 '45 je suis toujours dans les temps mais les cuisses ont soudainement commencé à durcir

Et à partir de ce moment ma vitesse a tout doucement commencer à décroitre pour arriver en mode diesel sur les quais à 10 km heure. Et franchement je n'ai pas (plus) envie de me faire mal j'ai donc géré tranquilement la seconde moitié de course.

J'ai donc admiré la froideur et l'architecture du quartier Confluence le Dimanche Matin, je me suis bien amusé en traversant le stade de gerland ou chacun hurlait les encouragements de son équipe préférée (je vous laisse deviner ce que j'ai crié sachant que j'ai habité 35 ans à Paris...)

il a fallu remonter jusqu'au parc et faire demi tour et entamer l'ascencion du col des quais (copyright Arclusaz) pour regagner la Place Bellecour. Je n'ai pas marché, je n'ai pas eu de crampes mais vraiment difficile de garder une vitesse potable

Je me suis fait doubler par la chariotte du Beaujolais à 100 m de la ligne que j'ai passée en 3 h 37'  53

Conclusion : pour faire le marathon il faut un cycle d'entrainement complet pour tenir l'allure sur la distance, Je suis loin des 3 h 20 mais finalement je suis quand meme 18 eme V2 sur 106 , j'ai fini mon 15 ème marathon et  mon meilleur temps sera toujours de 2 h 59' 10 "

Epilogue : pas de courbature le mardi; prévisions météos favorables; petit break d'une semaine; allez dimanche je retourne sur les chemins et je vais courrir devant la montagne sacrée (je vous aide le nom commence par un A et finit par un ZClin d'œil) La Cepienne à St Jean de la Porte 22 km et 1600 m de D+

Bernard

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4 commentaires

Commentaire de Jean-Phi posté le 11-10-2012 à 22:57:16

Bravo bien joué en tout cas. Content d'avoir fait ta connaissance dimanche. A bientôt !

Commentaire de Jean-Phi posté le 11-10-2012 à 22:58:09

Bravo bien joué en tout cas. Content d'avoir fait ta connaissance dimanche. A bientôt !

Commentaire de tidgi posté le 11-10-2012 à 23:05:01

Bien sûr que tu ne vas pas reculer pour la LSTL ;-)
Je retrouve bien là (en 2010 et 2011) le côté "seul" quand tu laisses les semis : dur, dur en effet...
Bravo à toi.

Commentaire de Arclusaz posté le 12-10-2012 à 09:32:44

Quel beau retour !

Tu as un sacré potentiel de base (c'est sur qu'avec un record en moins de 3h,il reste quelque chose).
Des tours du parc en 16', bon sang, ça va vite !!!!!

Et pour la montagne sacrée, profite, profite ! pas encore cette année que je peux y aller, j'ai hâte de lire ton CR....

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !