Récit de la course : La Moins'Hard 2016, par coco38

L'auteur : coco38

La course : La Moins'Hard

Date : 2/7/2016

Lieu : St Nicolas De Veroce (Haute-Savoie)

Affichage : 1004 vues

Distance : 40km

Objectif : Pas d'objectif

16 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

131 autres récits :

La Moins'Hard...mais bien difficile quand même !

Acte 1 : La préparation

A usage des débutants en recherche de l'expérience d'un traileur de 10 ans de pratique... ce qu'il ne faut pas faire en préparation d'une telle course :

  • Faire une séance de VMA avec renforcement musculaire à base de pompes 3 jours avant la course
  • Préparer ses bâtons inutilisés depuis plusieurs années la veille de la course
  • Tester l'attache de ses bâtons sur son sac la veille également en courant 10 mètres sur sa terasse
  • Prendre bêtement un coup de froid sur la gorge à cause d'une clim. mal réglée juste avant la course

Acte 2 : La course

Un aperçu du paysage qu'on aura toute la journée

Soyons bref...

Arrivée à St Nicolas à 6h55 pour un départ à 8 heures. Le temps de croiser Paulotrail (qui a failli faire demi tour en voyant les énormes orages sur la route), de discuter de l'actualité kikouresque, de voir de loin le troupeau du 60 qui attaque la 1ère montée... je récupère mon dossard juste avant qu'éclate le premier orage qui finalement sera bref et nous laissera partir à sec...

Tirer la langue... c'est prémonitoire

Première montée tranquille avec les bâtons accrochés sur le Sac. Dès la première descente ceux-ci glissent vers le sol et je suis obligé de les tenir en place tout en courant !

Je sais que c'est la première BH qui finalement est la plus tendue... donc je garde un bon rythme. On prend une 1ère grosse averse avant le 1er ravito. je suis accueilli par ma femme et ma fille qui hurlent mon prénom. Tout le monde est au courant que Jean-Claude arrive!


Dégustation tranquille de la tome et du jambon excellents tous les deux.

Ma voix commence à m'abandonner...

La montée du Prarion qui suit sera celle que je trouverai la plus dure dans sa partie finale notamment avec plusieurs passages très raides avec de gros blocs à franchir.

La descente vers Bionnassay est très roulante et permet de bien envoyer avec les forces encore présentes. Je me prends à accélerer sur la fin pour être bouziné à 13heures... pas de bol le bouzin est en carafe !

Là je pose tout et je m'étire le dos toujours douloureux chez moi. Hélas le ravito a été dévalisé mais je peux quand même déguster une bonne soupe avec un morceau de pain. Je complète avec un barre pour faire une bonne pause avant d'attaquer le Tricot (le col bien sur !).

Je repars pour le dernier gros morceau.

Je trouve cette montée super agréable avec notamment la redescente vers la passerelle et son payasage fabuleux. L'arrivée au col est également magnifique avec la vue sur le glacier.

Descente vers Miage au milieu des japonnais (toujours présents dans la vallée de Chamonix)

A Miage l'accueil est super sympa même si il ne reste que du fromage. Je prends une bonne pause et j'essaye de discuter un peu... mais j'ai la gorge en feu et quasiment plus de voix.

Je reprends la descente vers la vallée et je suis accueilli en bas par mes 2 supportrices qui hurlent enore, je ne peux pas leur dire le moindre mot, j'ai une extinction de voix complète cette fois-ci.

ça devient comique car à chaque encouragement des bénévoles je réponds.. euh non je fais un signe en montrant ma gorge pour montrer que je ne peux plus parler.


Dernière montée... une vraie tuerie sur encore 400m de D+ que je fais sur un bon rythme quand même tellement j'ai hâte d'en finir !.

On rejoint les concurrents du 60 à l'entrée de St Nicolas. L'un d'entre eux essaye d'engager la conversation... Je lui "hurle" mes réponses à 0,002 Db d'intensité.

Enfin la ligne... je m'éfondre sur le banc le plus proche aidé par ma femme et ma fille qui m'enlèvent mon harnachement... j'arrive à boire la bonne bière offerte à l'arrivée... que du bonheur.

Le poste de secours n'est pas loin...

Acte 3 : Après la course..

Tout d'abord bien sur un grand bravo à tous ceux qui se lancent dans le défi de la Montagn'hard... c'est effectivement une course exceptionnelle. Finisher ou non.... il faut oser se lancer là dedans.

Merci à tous les bénévoles pour leur sourire leur gentillesse leur décontraction et leur naturel. Les ravitos c'est effectivement une tuerie... surtout quand on aime le fromage et le jambon cru !

Merci à ma femme et à ma fille qui m'ont accompagné... et qui surtout m'ont "porté" jusqu'à la voiture puis ramené à la maison.

En conclusion... je ne suis pas prêt pour la 60... mais ça "Je ne suis pas pret..." je l'ai dit si souvent pour finalement signer pour de nouveaux défis...

16 commentaires

Commentaire de L'Dingo posté le 03-07-2016 à 16:16:41

Joli Cr qui restranscrit l'atmosphère de l'édition 2016, et qui , de plus, a le mérite d'etre le 1er CR.

L'an prochain, prie la sainte patronne locale: "Notre Dame de la GorGe" :-) :-) :-)))

Commentaire de coco38 posté le 04-07-2016 à 08:31:58

Merci pour ton commentaire... finalement j'ai retrouvé ma voix après une bonne nuit de repos.

Commentaire de Vik posté le 03-07-2016 à 23:42:05

Vite enfilé, vite rédigé !
L'année prochaine, "la montagn'hard 60 pour les nuls" by Coco38 ?!

Commentaire de coco38 posté le 04-07-2016 à 08:37:18

Merci Vik... si je pouvais éviter de faire la version pour les nuls... je me contenterai de finir la 60 ! Mais finalement soigner le mal par le mal fonctionne assez bien. J'avais les épaules et les triceps douloureux après les séries de pompes du Mercredi... et après la course et l'utilisation intensive des bâtons.... et ben c'est pas pire !
En tout cas bravo à toi sur la 100... après ce que tu as enquillé depuis quelques mois... c'est quand même un sacré exploit !
A +

Commentaire de bubulle posté le 04-07-2016 à 08:11:54

On n'est jamais prêt, donc finalement, autant essayer...:-)

Au plaisir donc, de te voir sur le 60 un jour qui viendra forcément, voire sur le 100 juste pour voir comment c'est beau le désert beaufortain en pleine nuit...:-)

Commentaire de coco38 posté le 04-07-2016 à 08:39:59

Put..n je viens de voir ton "bref" CR sur le fil de la course... et ben ça fait peur !
Pour la 60 peut-être pourquoi pas pour les 10 ans... au moins "essayer" comme tu dis. Mais le corps a du mal à suivre quand même !
A Bientôt.

Commentaire de Arclusaz posté le 04-07-2016 à 11:50:09

Tout d'abord, bravo à tes supportrices de choc, elles ont assuré !!!!!!
Et bien sur, félicitations pour ta course : les "erreurs" font partie du jeu, c'est de ça dont on se rappelle.

J'ai fait la MH60 sur 2 ans !!! je connais donc maintenant tout le parcours et je te confirme que le plus dur est à venir après Miage. La montée à Tré la Tête est longue, la descente difficile mais c'est surtout la remontée des Contas qui est affreuse. C'est 3 fois plus long que celle de la MH40. Mais, un pas après l'autre, on y arrive.

Bref, pour notre MH60 programmée, fait qu'on s'entraîne !!!!!!

Commentaire de coco38 posté le 04-07-2016 à 13:41:20

Merci Laurent... mais là tu me rassures pas avec ton descriptif de la suite...après Miage !
C'est vrai que mes supportrices ont assuré et contribuent largement au moral si important dans une telle course.
Pour la MH60 programmée... euh on reparle à l'occasion.... Là je débranche le mode Trail et rendez-vous à la SaintéL... :-)
Bravo à toi pour ton WE extraordinaire de partage et d'engagement !
Jean-Claude

Commentaire de paulotrail posté le 04-07-2016 à 13:21:23

J'ai vu ton assistance au premier ravito...merci à elles pour leurs encouragements :)
Même sans voix, Tu as parfaitement bien géré ta course : bravo à toi :)

Commentaire de coco38 posté le 04-07-2016 à 13:43:44

Merci pour ton commentaire. Toi tu as assuré comme un malade avec un super classement à l'arrivée ! Content si mes supportrices t'ont donné un petit surcroit de force.
A Bientôt
Jean-Claude

Commentaire de bruno230 posté le 04-07-2016 à 19:45:23

Il faut faire au moins la 60, ne serait ce que pour goûter la bière du Bagnard à "tré-la-tête.
Bon elle est très très mousseuse mais offerte avec tellement de coeur que c'est la meilleure du monde.
En tous cas bravo à la "team coco "toute entière pour cette belle course.

Commentaire de coco38 posté le 04-07-2016 à 21:08:11

Merci Bruno. Je ne suis pas sur que la Bière du Bagnard suffise à me faire monter là haut ! Quand je t'ai vu aussi facile à la Sure je pensais que tu irais au bout de cette MH100, mais les conditions étaient visiblement dantesques.
A bientôt sur un autre défi.
Jean-Claude

Commentaire de DavidSMFC posté le 04-07-2016 à 21:07:06

Bravo coco !
Très sympathique CR. J'aurais bien fait la Moins'Hard si je n'avais pas finalement décidé de me faire un défi encore supérieur. Rien que les 31km communs, c'est déjà bien costaud ! D'autant que j'ai été dans le dur dans la montée au Tricot dont j'ai étrangement moins apprécié le panorama.
Bravo et à une prochaine sur le 60 :-)

Commentaire de coco38 posté le 05-07-2016 à 19:13:06

Merci... toi tu as vraiment assuré sur la 60 ! c'est super et forcément tu as de la marge de progression... A une prochaine peut-être.

Commentaire de franck de Brignais posté le 05-07-2016 à 10:16:12

On sent bien que la version 60 te fait de l'oeil... un conseil : vas y !! Tu as tout ce qu'il faut pour passer une super journée.
Tu as aussi la chance d'avoir des supporters de choc, je sais combien ceci est important !
Bravo pour cette version 40 que tu as très bien géré !!...

Commentaire de coco38 posté le 05-07-2016 à 19:14:53

Ouais elle fait de l'oeil... j'ai même regardé la suite du parcours sur ta trace STRAVA... finalement il reste ensuite 2 "petites" montées :). Bonne chance pour la suite.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !