Récit de la course : Marathon de Lyon 2007, par toto38

L'auteur : toto38

La course : Marathon de Lyon

Date : 29/4/2007

Lieu : Lyon 01 (Rhône)

Affichage : 1837 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Bien mais peut beaucoup mieux faire!

Bonjour,
Me revoilà après mon petit marathon à Lyon.
Je l'ai déjà couru l'an passé et j'avais fait 613° pour 3h24. Cette année, j'avais une douleur au quadri et je l'ai abordé dans un autre état d'esprit: faire mieux que l'an passé (mon record) et être toujours tt seul sans tenir compte des meneurs d'allure.
La veille on s'est rendu en famille sur le village et j'ai pris 2 bracelets de temps de passage : le 3h et le 3h15. Même si je voulais faire entre 3h04 et 3h14, je savais bien que ce serait difficile vu le gros entraînement que j'avais dans les papates... Mais ces 2 bracelets accrochés sur le dossard me donnaient les temps de passages idéaux au km à réaliser…
Sur la ligne de départ, les coureurs me regardent bizarrement : en effet, vu la chaleur annoncée, j’avais mon camelbag sur le dos. Je le gardait en secours avec une poche remplie à moitié et je prendrai mes ravitos normalement…
Le départ est donc donné. J'essaie d'être à proximité du MA de 3h00 pour ne pas m'emballer au départ.
Mais attention toto, il s'agit de ne pas le suivre trop longtemps!! Que néni, c'est trop facile 3h. Allez on fonce et on s’amuse un peu.. Mais je savais qu’à jouer au C.., j’allais le payer tôt ou tard !!!
J’enchaîne les kilos, avec toujours le regard pointé sur mon cardio :4’15 au kilo, c’est pas mal. En plus, le cœur est à 170-180 puls, facile !!! J’en profite pour discuter avec Thunder qui fait un bout de chemin à mes cotés en VTT. C’est cool !
Au 4°, je décide d’accélérer un peu pour appliquer la méthode cyrano au ravito. Allez un petit 4’08 jusqu’au ravito où je marche et je me fait rattraper par le groupe MA 3h. Je n’arriverai pas à les reprendre mais je vais les surveiller un grand moment au loin…

Tout va bien jusq’au semi où le 1er avertissement m’est donné : un point de coté mortel m’oblige à ralentir. Je lève un peu, j’ai toujours 4mn d’avance sur le temps 3h15. C'est pas trop mal mais c'est à surveiller, on a vite faire de perdre son avance. Thunder en profite pour me motiver un peu et on continue de rigoler un peu.
Je comprends donc que 3h ne sera pas possible, maintenant, il faut gérer le timing pour maintenir les 3h15. Il ne faut donc pas passer au dessus des 4’42 si je veux pouvoir marcher aux ravitos (4’50 au kilo – 1mn de marche). Mais c’est pas facile ! J’essaie de me concentrer sur le chrono et sur ma foulée. J’allonge le pas, je lève les pieds et c’est vrai que c’est un peu plus facile… Mais je n’arrive pas à passer sous 4’35. Pourtant le cœur va trop bien je suis à 140-150 puls, en fait ce sont les jambes qui commencent à flancher un peu. Ah si seulement j’avais plus d’entraînement !!
Le 39° kilo arrive, plus que 3km. J’accélère au max, j’arrive à doubler pas mal de coureurs mais je n’arrive pas à approcher les 4’50. L’objectif maintenant c’est de faire mieux que mes 3h24 de l’an passé.
A l’arrivée, pari tenu : record amélioré … d’1 minute ! ouf !
Mon bilan : mis à part que je manquait … un peu … d’entraînement, c’est la 1ere fois que je cours vraiment seul sans repère de temps et de niveau et j’ai été surpris de ma régularité : j’ai ralenti petit à petit mais je n’ai pas accéléré comme un ouf pour ralentir après brutalement ! Ma crainte était de me laisser dépasser complètement par les temps au kilo… Le cardio n'est jamais monté au dessus de 192 sans doute sur le départ et j'étais en moyenne à 176puls.
Le parcours est toujours aussi sympa, j’apprécie beaucoup ce marathon. Il n’y a qu’une ligne droite de 10km aller-retour quand même interminable.
La chaleur était bien présente et j’ai vraiment, mais vraiment apprécié le camelbag. 25 mn sans boire n’aurait pas été possible pour moi !
J’arrive donc en 3h23 et je suis 463° sur 4600 marathoniens. Je suis sacrément comptant : l’an passé, j’étais arrivé 613° mais je ne suis pas descendu sous les 3h15 !
Voici mes temps de passage que j’ai relevé : Pourriez-vous me dire ce que vous en pensez ? Je suis trop ignare pour réussir à les interpréter ! Merci!!
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
0 4,15 4,15 4,15 4,08 4,34 4,15 4,11 4,26 4,24 4,37 4,34

13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24
4,38 4,26 4,274,31 4,32 4,4 4,37 5,1 4,12 4,34 4,42 4,51

25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36
4,4 5,03 5,38 4,565,05 5,03 5,27 5,06 5,23 5,14 5,24 6,06

37 38 39 40 41 42 42.195
5,22 5,25 5,13 5 4,52 5,06 0,48

7 commentaires

Commentaire de béné38 posté le 01-05-2007 à 22:26:00

Eh bien bravo toto !
Je peux pas trop te dire pour tes temps de passage, mais j'admire toujours une telle régularité et ténacité.
Béné38_un_jour_peut-être

Commentaire de gdraid posté le 02-05-2007 à 09:54:00

Ton graphique semble parler de lui même, non ?
Trop vite sur le premier semi,
tu le payes sur le second...
Ton temps idéal au kilo, ce jour là, était sans doute en 4'40" constant, quels que soient les ralentissements buvettes.
Mais bravo pour ta perf, le chrono n'est que la cerise sur le beau gateau, d'un marathon bouclé, quel que soit le temps, jusqu'à l'arrivée !
JC

Commentaire de Bourdonski posté le 02-05-2007 à 19:07:00

Dommage pour toi mais tu as oublier une des règles de base du marathon : respecter dès le départ ses temps de passage ! Apparemment tu est parti beaucoup trop vite par rapport au temps visé et ta préparation. Tu aurais jouer la sécurité, surtout avec cette chaleur, et bien partir sur tes bases de 3h15. L'idéal est que le 1er semi soit un poil plus lent que le 2e : 30 km d'échauffement et 12 km de course disent certains ! Ceci dit, très bon temps quand même vu les conditions. Bravo.

Commentaire de totote01 posté le 02-05-2007 à 23:02:00

et ben que dire à part BRAVO, sans entraînement, c'est un super temps!!!
totote_réveuse

Commentaire de titifb posté le 04-05-2007 à 21:26:00

Même analyse : tu es parti trop vite, et sur marathon, ça se paie cash ! Enfin, tu réussis néanmoins un chrono prometteur que tu vas améliorer, c'est sûr ! Si tu cours en étant entraîné au mieux et si tu respectes tes temps de passage... et non pas des temps de pas sage !

Commentaire de bluesboy posté le 14-05-2007 à 22:13:00

Améliorer son meilleur temps dans ces conditions ,chapeau,tu dois étre le seul .Tes temps de passage au premier semi etaient bon pour une température fraiche mais c'est la chaleur qui t'a fait fléchir en fin de marathon.En tout cas ça te laisse une belle marge de progression
A bientot

Commentaire de l'ourson posté le 20-11-2007 à 23:16:00

Bravo Toto38 ! Belle perf et je suis sûr qu'en 2008 tu va faire mieux ;-).. Ton CR me confirme que ce Marathon de Lyon est à faire :-))
L'Ourson_projet_pour_2008_chuutt...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.26 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !