Récit de la course : La Moins'Hard 2009, par Théophile

L'auteur : Théophile

La course : La Moins'Hard

Date : 4/7/2009

Lieu : St Nicolas De Veroce (Haute-Savoie)

Affichage : 1629 vues

Distance : 36km

Matos : T shirt Salomon
Sac Salomon
Casquette Salomon
Short Salomon
Chaussettes de contention Salomon
Chaussetes Salomon
Chaussures Wings S lab Salomon
Batons leki

Objectif : Se défoncer

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

131 autres récits :

Looser

Samedi dernier, je participais à la Moins'Hard qui se déroulait à Saint Nicolas de Véroce en même temps que la Montagn'Hard.

Au programme 36km et 3100 mètres de D+.

2 semaines après l'Aravis Trail qui s'est bien passé, j'arrive assez confiant.

Je passe chercher mon dossard la veille, jusque la tout va bien.

Avant le départ
Avant le départ aussi, on passe le temps comme on peut...
Avant le départ, photo Altec Sport

A 8h nous voila 140 sur la ligne de départ dont Nicolas Mermoud, Guillaume Millet, Fabien Hobléa, Ravachu pour les favoris.

Le départ sera donné a 8h20.

On voit bien que je suis le seul péquenot a avoir les batons sur le sac...

Dans le réglement on a le droit d'utiliser les batons à partir de Bionnay, pour raisons de sécurité, du coup il faut les porter sur le sac, c'est vraiment pas pratique et hyper dangereux. Je me rends vite compte que personne n'obéit à cette règle du coup je les prends très vite à la main.

Au tout début, aux plans

De Saint Nicolas aux Plans, ça va assez vite mais je pars tranquillement, la première descente est vite la, deja une piste 4X4 bien raide, je deteste ça, je ralentis encore pour me préserver. On arrive a Bionnay et la commence un petit chemin en sous bois fort agréable, en haut de ce chemin on rejoint une nouvelle piste 4X4 qui descends jusqu'au premier ravito, encore une horrible descente je vais le plus doucement possible pour ne pas me faire mal. Au ravito je prends 3 abricots et c'est reparti.

La partie valloné jusqu'au col de la Forclaz sera bien pénible, c'est encore une piste 4X4 et tout se fera en courant.

Au col de la Forclaz enfin nous voila sur un super chemin, technique raide comme je les aime, je me sens bien les jambes légères je reviens rapidement sur Bertrand, que je n'avais pas vu depuis un petit moment, on finit l'ascension ensemble.

Sur la partie valloné après le sommet c'est lui qui donne le rythme, j'ai du mal a le suivre, puis arrive la descente, le début est vraiment cool en chemin technique puis on arrive sur une piste 4X4, encore très raide je me freine avec les batons, je sais que je perds du temps mais le chemin est encore long et je me préserve pour les montées.

J'arrive au 2ième ravito mes parents sont la, ils me disent que je suis bien, je fais le plein d'eau, je mange des abricots reprends des gels, et c'est reparti.

Au ravito de Bionnassay, la je bois
La je mange un abricot

Ici c'est une autre course qui commence, j'ai plus de jambes, j'ai du mal a relancer sur les parties plates. Le coureur devant moi fait demi tour et me demande si on est sur le bon chemin, c'est vrai qu'il n'y a plus de balisage bleu, que du orange depuis 5 minutes. Je suis persuadé qu'on est sur le bon chemin donc on repart ensemble.

Il me lache rapidement, on arrive a une bifurcation on prend à droite direction la passerelle, y'a énormément de randonneur, et ce petit sentier technique qui aurait pu etre sympa devient un slalom touristique.

J'arrive quand même à la passerelle, il y a quelqu'un dessus donc je patiente en prenant un gel, elle s'arrete au milieu regarder la vue, elle a raison c'est très beau.

A moi de traverser la passerelle en marchant, après ça il nous reste à atteindre le col du tricot, et la c'est la grosse galère je me fais doubler par plusieurs coureurs je suis vraiment collé dans le paté, plus de péche.

J'arrive enfin au sommet, je me dis que cette descente technique va me permettre de récupérer, mais non, j'ai trop mal aux jambes je ferais tout en marchant.

J'arrive au ravito, bois et mange des tucs, puis je repars en marchant sur le sentier en balcon au dessus de la Gruvaz il est vraiment sympa mais je ferais tout en marchant.

J'arrive à la Gruvaz exténué, mon père est la, je me pose dans le coffre de la voiture je mettrais une demi heure à repartir, mon père m'ayant convaincu de ne pas abandonner.

La fin ira un peu mieux je marcherais très doucement jusqu'a l'arrivée mais sans m'arreter, j'avais laissé mon cerveau a la Gruvaz et j'avanceais en attendant de passer la ligne d'arrivée.

J'arrive enfin a Saint Nicolas en 47ième positon, j'ai perdu environ 40 places depuis Bionnassay. L'arrivée est désertique, juste un bénévole pour me biper. Il n'y a pas de ravito, pas de musique, pas de speaker, pas de coureur.

Je bénéficie des soins d'ostéo, mais je serais le dernier ils doivent aller sur la Montagn'Hard, un kikourou arrive en boitant et se fait gentiment remballer, il demande ou est le repas, même réponse.

Bref on s'en va.

Je suis très décu, c'était ma deuxième expérience sur longue distance et deuxième raté (ça c'est ma faute, manque de préparation sur le long et d'entrainement descente)

J'ai pas trop aimé le parcours, surtout jusqu'au col de la Forclaz. Par contre le passage Bionnasay Miage est magnifique ainsi que la montée au Prarion.

Les ravitos étaient vraiment au top, avec tout ce qu'on voulait en salé et sucré et des bénévoles heureux d'être la et aux petits soins avec nous malgré l'orage menaçant. Tous les coureurs étaient hyper sympa aussi, ils ont tous eu un mot gentil pour moi en me doublant.

J'aurais préféré avoir un repas à l'arrivée plutôt qu'un coupe vent et un gobelet.

Aujourd'hui je suis encore bien décu de ma course mais y'a des points positifs, pendant 20 km j'étais vraiment bien, j'ai bien géré tous les paramètres. Je pense qu'il me manque seulement quelques sorties longues et des entrainement descentes longues. Pour l'instant j'ai trop mal au genou et pendant 10 jours le doc m'a dit que du vélo tranquillou, donc je vais en bouffer ! et revenir plus fort j'espère.

 

7 commentaires

Commentaire de VB posté le 06-07-2009 à 14:22:00

bonjour théophile,
J'ai fait la moins hard également et juste derrière toi puisque je suis en 48ème position.
Félicitation d'avoir continuer jusqu'au bout si meme tu ne sembles pas avoir savourer les dernières portions du parcours, pour moi çà été l'inverse mal les 18premiers kilos et super bien après donc c'est vrai que j'en garde un meilleur sentiment.
Par contre je suis d(accord avec toi pour l'arrivée c'était vraiment le désert ...mais bon c'est une première et les concurrents sur la moins hard étaient moins nombreux et un orage venait d'éclater !!!
Le prochain se passera beaucoup mieux avec une meilleur prépa, bonne récup.

Commentaire de map-o-spread posté le 06-07-2009 à 15:12:00

je t'ai rattrappé en haut du col du Tricot, c'est vrai que c'était pas la forme ;-)
pour le final, d'accord avec toi, aucune ambiance, aucun repas de prévu (1ère fois que je vois ça, pour le prix...), un tee-shirt vraiment mais vraiment pas terrible...
j'ai beaucoup aimé le parcours, mais les à-côtés, désolé, c'était pas ça, malgré tout ce que j'ai pu lire sur les commentaires de la montagn'hard.
Globalement, moyennement satisfait.

Commentaire de Tercan posté le 06-07-2009 à 15:32:00

Bravo à toi d'avoir fini malgrès tes difficulté.
Je suis surpris de tes remarque, j'ai l'impression qu'on était pas dans la même course, pour moi c'était tout l'inverse, tout était parfait coté orga.
Mais bon apparemment tu es arrivé juste avant l'orage ? je pense que le stress devait-être à son comble pour les orga à ce moment là.
Bravo à toi.

Commentaire de jepipote posté le 06-07-2009 à 17:21:00

je suis surement le mec qui descendais à cause du doute sur le parcours, mais en plus, et c'est certain, je suis le kikou qui n'a pas eu droit au massage, car les demoiselles devait partir^^

bonne récup

Commentaire de Jerome_I posté le 06-07-2009 à 19:53:00

[quote]J'ai payé cher pour pas grand chose, un gobelet raidlight une sorte de coupe vent sans manches sans poches et 6 abricots secs.[/quote]

Et bien je suis surpris, pour ceux qui veulent voir les ravitaillements peuvent aller voir ici:

[img]http://lh4.ggpht.com/_qikOEJVs8jU/SlDiguK1oTI/AAAAAAAAGrQ/crgTdr8phF4/s512/IMG_0028.jpg[/img]

Le ravitaillement de Bionnassay. Même les morceaux de baguettes étaient beurrés! Jamais vu ça, même pas au résto!

Théo, tu descends facile les organisations, déjà ton commentaire sur la course en suisse: Direct: c'est trop cher. Tu devrais peu-être réfléchir un peu avant de poster, car tu portes des jugements un peu rapides sur des courses et décourage les futurs participants!

Jérôme

Commentaire de Cédric74 posté le 07-07-2009 à 00:30:00

Salut Théophile,

Félicitations pour avoir terminé ta course malgré la difficulté.

J'étais sur la Montagn'Hard, je n'ai pas l'impression d'avoir fait la même course que toi, ni d'avoir rencontré la même organisation.

Je trouve un poil choquant de parler des "cadeaux"... Pour moi, quand tu paye, C pour l'organisation de la course. Sinon, pourquoi pas demander les "cadeaux" sur le site de la course avant de s'inscrire, ça t'éviterai des déconvenues.
Il me semble qu'on aime ou pas une course pour son tracé, pour l'ambiance, mais pour le prix ou pour les cadeaux...

J'espère que tu trouveras une course qui te satisfasse et ou tu pourras donner toutes tes capacités.

Sportivement

Cédric

Commentaire de ravachu posté le 11-07-2009 à 19:04:00

Salut théophile,
domage pour la perf mais tu es encore jeune donc pas de soucis our les longues distances, ça viens avec le temps!
Tu as déjà le courage de ne pas abandonner.
Du coté orga c'étaitr la première donc il faut être indulgent même si c'est vrai que pas beaucoup de personnes ont eu le droit aux ostéos (très gentilles d'ailleurs) et c'est vrai qu'un repas d'après course fait que les gens restent et c'est bien dommage qu'il n'y en avait pas un.
D'aileurs je vais envoyer un mail à Olivier sur mon impression générale de la course et surtout sur le respect du réglement (et je parle bien des élites là!!!)
Bonne continuation, au plaisir de te revoir.
Gérald

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !