Récit de la course : Trail de la Sainte Victoire 2010, par @lex_38

L'auteur : @lex_38

La course : Trail de la Sainte Victoire

Date : 11/4/2010

Lieu : Rousset (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 1615 vues

Distance : 50km

Objectif : Pas d'objectif

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trail de la Sainte Victoire par l'Otarie

Après avoir vu des photos de ce Trail de la Sainte Victoire, c'était sûr, il fallait qu'on le fasse!

Avec Yorick, on s'inscrit donc dès l'ouverture des inscriptions (merci riri).

Finalement, il y a également le beau-frère fun et son frangin qui décide de le faire aussi!

Un bon WE qui s'annonce!

 

alex (30)

Le menu du jour

 

Mais François ayant eu peur de m'affronter étant blessé, c'est le papa fun qui va récupérer le dossard!

 

On se retrouve samedi sur place, et avec Yorick, on participe au Trail Experience by Asics, c'est un petit footing avec cardio et test de matos pour analyser ses perfs. L'ambiance est très sympa et le footing se fera accompagné de Manu Gault, Manu Meyssat et même Vincent Delebarre, recruté pour l'occasion! On discutera un peu plus tard avec le futur vainqueur, Dawa Sherpa, lui aussi très accessible!

C'est un plaisir de pouvoir discuter avec des coureurs comme ça.

 

alex (23)Merci à Vincent pour sa disponibilité et ses conseils

 

Après une petite pasta party familiale le samedi soir, nous voici dimanche matin à Rousset, prêt à en découdre! Tout le fan club sera présent le long du parcours, Amélie et François, mes parents, les parents de Yo. Ça motive !

 

alex (3)Les 2 frères-fun, prêt à en découdre!

 

alex (5)Le départ est donné et devant ça part vite, très vite!

Moi je pars sur un bon rythme également. Les premiers kilomètres ne sont pas les plus intéressants, très roulants avec du bitume. Seuls les passages de gué sous les ponts rajoutent un peu de piquant.alex (1)

On attaque alors la première petite montée vers l'antenne, puis à nouveau de trop longues lignes droites sur des larges pistes. Mais on se rapproche de plus en plus de cette majestueuse montagne de la Ste Victoire! Le ciel est bleu, les paysages magnifiques !

 

alex (24)Après la première petite bosse

 

On quitte alors la piste large pour attaquer la première difficulté, la montée sur le refuge Beaudino!

Pour l'instant, tout se passe bien et je me fais pointer au passage du refuge. Les 11kms que l'on vient de faire seront à refaire dans l'autre sens au retour...

 

alex (7)En direction du refuge, la première difficulté

 

Toujours sur ces sentiers caillouteux, on redescend alors. J'ai toujours de bonnes jambes, en particulier en descente. Puis cette fois, il va falloir monter jusqu'au sommet! 250m de d+ à faire en 800m, c'est raide! La sortie de ce pas ne peut pas se faire sans y mettre les mains!!! C'est génial!

 

alex (9)alex (11)alex (10)

 

Les bénévoles sont nombreux pour nous encourager et nous indiquer le chemin


Puis on débouche sur le sommet et on voit au loin la croix du prieuré et toute la crête que l'on va alex (12)parcourir pour l'atteindre, en naviguant entre les rochers et les arbustes.

 

Mais là, catastrophe! L'estomac ne suit plus et me force à tout rendre. J'ai les jambes coupées! Je trottine tant bien que mal sur la crête, mais parfois, j'ai les jambes qui flageolent et je suis obligé de marcher. C'est le début d'une longue descente aux enfers et des dizaines de alex (13)concurrents vont me doubler.

 

Au début de la descente, on traverse le prieuré, c'est quand-même original et très sympa! La longue descente en direction des Cabassols sera la plus lente descente que je n'ai jamais faite, puisque parfois, je marche même en descente!

Puis on arrive au ravitaillement. Tout le fan club est là! Ça remonte le moral qui est bien bas ! Sylvain me rattrape à ce moment là. J'ai une grosse envie d'arrêter, mais je repense à ce que m'avait dit Vincent Delebarre la veille "Tant qu'il n'y a pas de blessure, ça ne vaut pas le coup d'abandonner!". Alors OK, on continue!

 

alex (25)Une otarie un peu en manque de jambes...

 

Après ce ravito, il y a un long plat, sur lequel je me déplace à une vitesse folle de parfois 7km/h! Et je suis à fond!

 

Le temps devient sombre, à l'image de ma forme!

 

On attaque alors la très longue montée (600m de d+) en direction du Pic des Mouches. Dans la montée, même si je rame, je perds tout de même moins de place. Yannick me double sans que je puisse le suivre, et il me dit que Yorick n'est pas loin derrière.

Puis quand on sort de la forêt, Yorick est juste derrière moi puis... mon père! Se retrouver tous les 3 en même temps après 25kms de course, c'est quand-même fou! Et génial en même temps!

 

Je donne tout pour essayer d'accrocher mon père, mais pas moyen... Il file devant. Avec Yorick, on reste un petit bout ensemble, et on fait même une photo pour immortaliser le moment!

 

alex (15)Juste avant le Pic des Mouches, les Frangins se retrouvent:

 

Je suis tellement persuadé de ne plus pouvoir le suivre que je suis convaincu que je vais manger du pélardon à l’arrivée (NDLR : c’est un fromage qui pue que l’otarie est condamnée à manger si le porc-épic passe l’arrivée avant !)

 

Sur la crête, j'ai froid, et j'enfile le coupe vent. Les falaises à droite attirent forcément notre attention et il faut toujours rester concentré sur ces chemins.

 

alex (16)Papa et Yorick me doublent


Le sommet est là, ouf! La descente maintenant!

 

alex (18)

Et là, étonnement, ça commence bien. J'arrive à courir sur la crête. Et même pas si lentement! D'ailleurs Yorick ne suit pas. La pente s’accentue et  je double également papa fun, toujours plus en difficulté dans les descentes à cause de ses genoux.

Je m'étonne moi-même de mon retour de forme. Pourtant, je n'ai toujours rien mangé!

Et dans cette descente, je double même des coureurs et je retrouve Yannick. On continue alors un bout de chemin ensemble, en discutant.

Peu avant le ravito, tout le fan club est là, eux aussi étonnés de me voir si "rapide"

Et à la radio, on entend que Dawa est déjà passé à Baudino. Ah quand-même...

 

alex (26)L'Otarie a retrouvé ses jambes

 

alex (20)Nous, on remonte alors en direction de l'oratoire de Malivert, d'abord sur des pistes larges, puis sur un single. Dans ce single, Yannick ne me suivra pas. Tant pis.

alex (21)Derrière, il y a la descente sur Puyloubiers. Rien que dans cette portion, je vais doubler au moins une quinzaine de coureurs. La descente est technique et caillouteuse, comme le reste du parcours, mais cette fois je m’y sens bien !

En bas le ravitaillement, je recharge en eau, grignote à peine, et repars avec un autre coureur.

  

alex (27)Avec lui, je vais faire 6km, c'est-à-dire jusqu’au refuge de Baudino, au départ sur des pistes  en faux plat montant, puis sur des singles qui montent pour de vrai ! En discutant et en s’entraidant, on avance bien, et on rattrape régulièrement des coureurs.

  

alex (22)Dans les derniers mètres de la montée, les bénévoles sont survoltés et leurs encouragements nous  font du bien ! Je pointe alors à Baudino exactement en même temps que Sylvain que j’ai réussi à rattraper. Il a des crampes et n’accrochera pas dans la descente. D’ailleurs, personne ne m’accrochera dans cette descente, j’ai des jambes, je suis à l’aise et j’en profite ! Je prends du plaisir !

 

Mes supporters m’attendent alors au bas de cette grande descente, au point d’eau du 45e km. Je sais que le retour risque d’être long, mais je ne lâcherai rien ! Je suis motivé comme jamais. Quand c’est plat, je cours entre 11 et 12km/h. D’ailleurs, les 10 derniers kilomètres seront bouclés en moins d’1h, un exploit quand je pense à ma forme il y a quelques heures…

 

alex (28)On quitte la Ste Victoire pour rejoindre Rousset

 

Et même si ce retour est roulant, je vais continuer à grappiller quelques places.

 

Puis on arrive dans le village, tout le monde est là, je donne tout !

 

alex (29)Les derniers 200 mètres...

 

7h03m pour boucler ces 52km et 2700m de d+. Je me classe 57e sur 339 arrivants. Les abandons ont été nombreux !

 

Je suis heureux, mais fatigué quand-même, d’être aller au bout de cette course magnifique. Une course difficile, technique sur la majorité du parcours, mais avec des paysages à couper le souffle.

Bravo à papa fun pour avoir boucler les 30 premiers kilomètres presque dans le même chrono que moi, même si il doit regretter un peu de s’être arrêté là.

Bravo à Yo aussi pour sa belle course en moins de 8h, objectif atteint, ainsi qu’à Sylvain.

Et surtout merci à tous les supporters/photographe pour votre présence pendant la course !

Merci également à tous les bénévoles, je crois que je n’en ai jamais vu autant sur une course !

 

alex (2)Ouf...

 

Pour d'autres CR et la galerie photos, RDV sur http://freres-fun.over-blog.com

7 commentaires

Commentaire de HERVE GAP posté le 12-04-2010 à 20:47:00

Salut Alex,

Tu as été au bout de toi même, au bout de l'effort et c'est tout en ton honneur. Ta faiblesse sur les crétes tu as su la surmonter grace à ton moral et à ton expérience.Tu peux être fier de toi et tu as su gater ton entourage qui est venu t'encourager.
C'est super que l'on ait pu faire connaissance la veille et j'espère à trés bientôt sur les sentiers.Ce sera pour moi Buis les Baronnies dimanche 18.
Hervé

Commentaire de riri51 posté le 12-04-2010 à 20:48:00

Félicitations pour ta perf et ta persévérance en milieu de course. En espérant te croiser au départ l'année prochaine!

Commentaire de Claudius posté le 12-04-2010 à 21:05:00

Bravo , malgré ta galère au prieuré , tu as terminé vraiment fort.

Commentaire de Métrolo posté le 12-04-2010 à 22:01:00


Bravo pout ton temps ! C'est grâce au fait que tu te sois allégé du petit déjeuner au prieuré...

Belle course !

Commentaire de yves_cool_runner posté le 13-04-2010 à 10:56:00

Bravo Alex... Un récit qui m'a tenu en haleine, avec des rebondissements et une fin heureuse ! Plus qu'un CR, un beau reportage.

Commentaire de superchoco posté le 13-04-2010 à 15:27:00

super CR, il fallait être costaud dans la tête pour continuer après ta galère autour du Prieuré. Ta persévérance a été récompensée.

Commentaire de lulu posté le 13-04-2010 à 21:41:00

Yves a raison...on se serait cru en direct !
BRAVO pour cette très belle place et cette belle gestion du moment de "moins bien" !?
A +

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !