Récit de la course : Lyon Urban Trail - 42 km 2010, par tidgi

L'auteur : tidgi

La course : Lyon Urban Trail - 42 km

Date : 28/3/2010

Lieu : Lyon 01 (Rhône)

Affichage : 1233 vues

Distance : 42km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

78 autres récits :

Ca a failli être roulant...

Après les 40km des Cabornis, me voilà engagé à nouveau pour une distance similaire 15 jours plus tard : le Lyon Urban Trail. 

Du km et du D+/D- en vue de l’Ultra des Coursières, même si le terrain est ici quelque peu différent.

J’avais fait le 22km l’année dernière et je m’attends donc à « souffrir » dans ces escaliers, que je maitrise moyennement. Je table sur 4h30 environ…

 

Arrivé à 8 heures place des Terreaux, pas trop de monde. J'avais déjà récupéré mon dossard la veille. Je croise et discute avec quelques kikous (en mettant des visages sur des pseudos pour certains) : mamanpat, biscotte, the dude... Puis bref échauffement.

 

J'ai l'impression que nous ne sommes pas nombreux dans le sas de départ. Et c'est parti à 8h30... et quelques minutes. Je démarre tranquille, surtout qu'on attaque d'entrée la montée de la rue Terme : je règle mon allure et ne regarde pas en haut (çà devra être la philosophie dominante  de la course).

A peine arrivé sur le plateau de la X Rousse  et déjà qu'il faut redescendre... puis remonter par la montée de la Grande Côte : 1° "vrais" escaliers où je teste les marches 2 par 2 en ... marchant.

 

Ensuite quai de Saône pour attaquer Fourvière, et sa sympathique montée St Nicolas de Lange (là il ne faut SURTOUT pas regarder en haut ). Passage par le parvis, quelques redescentes (dont la Sarra), Saint Georges et direction Sainte Foy après avoir passé 2 fois la Saône.

Entre temps 1° ravito au 10°km.

 

Je connais un peu les escaliers de Sainte Foy pour y être passé 2 fois lors d'un rare entrainement escalier le midi. La 2° féminine (A Ruelen) qui - il me semble - était en tête à ce moment là me dépasse dans les escaliers. Je m'accroche et ne la lache pas. Sur le plat de Sainte Foy, je là dépasse, ainsi que quelques concurrents. Je sens bien le rythme et trouve même ce LUT plutôt roulant !

 

Passage par la montée de Chouland (en descente) et petite montée derrière (celle qui a fait mal à l'arrivée de la SaintéLyon), pour retrouver les concurrents des autres distances : bouchon à l'entrée du Fort Saint Irénée ! Dommage pour le rythme, je me sentais bien. Bon faut gérer la foule puis arrivée au 2° ravito (20° km).

 

A nouveau passage par Fourvière et nous sommes nombreux (tous les parcours), çà zigzague... Et ca fait chuter la moyenne horaire...

 

Séparation sur les quais de Saône que seul le 40 emprunte jusqu'à la passerelle Masarik. Un léger vent de face et voilà que me dépasse celle qui sera la 3° féminine (les 2 autres devaient être devant, avec tout ce monde à Fourvière, je ne les ai pas revues). On "navigue" maintenant du côté de Lyon 4° (où l'on retrouve les concurrents du 22). La 3° féminine prend le large dans le parc de Chazières, elle arrivera 2/3 minutes avant moi.

3° ravito (30°km) où je croise une connaissance d'un autre club qui fait le 22km. A nouveau séparation et nous voilà dans le bois de la caille, puis Caluire. Au vu de la moyenne horaire, çà sent le 4 heures... Allez on garde le rythme...

 

Montée des Forts, on m'annonce 75°. Je suis avec un petit groupe dans la montée et je prend le temps de discuter avec un gars qui a fait lui aussi les Cabornis. Il pense finir en 3h50. On fera du yoyo (lui en descente, moi en montée) jusqu'à ce qu'il lache dans la Montée de la Boucle.

 

La fin devient très pénible, je me souviens de la dernière montée qui nous fait arriver sur le gros caillou.

Oui mais çà, c'est pour le 22, le 40 doit encore enquiller 2 méchantes descentes/montées  pour se retrouver au gros caillou. Ces 2 montées, je les fais à l'énergie (je me surprend même d'avoir encore du jus et de descendre les derniers escaliers 2 à 2, en restant lucide), je dépasse encore quelques concurrents (du 22 mais aussi du 40 car je gagne des places à l'arrivée : 67° au final).

 

Au Gros Caillou (ouf), y a plus qu'à descendre. Je souffle dans la descente et arrive dans la cour de l'hotel de Ville : 3h47 ! Etonnant, je ne pensais pas faire un temps pareil...

Après un passage par les ostéos (pour tester), je retrouve badgone, martine. Arrive jean-michel, puis mamanpat.

La matinée se termine par la remise des prix.

 

 

Au final, une distance plutôt bien négociée et qui me donne relativement confiance pour le 102 prochain. Même si je pense n'avoir pas été suffisamment sérieux (c'est çà d'avoir un dossard sur le ventre) pour prendre cette course comme un entrainement, surtout après les Cabornis.

 

Donc maintenant, place à la récup car les mollets ont bien souffert (le lendemain aura été difficile pour les jambes).

 

Un à l'organisation car ce n'est vraiment pas être simple de gérer une course pareille dans les rues de Lyon... Même un dimanche matin...

 

 

5 commentaires

Commentaire de DROP posté le 31-03-2010 à 17:40:00

Super temps.
Trop vite pour que l'on se voit.
une prochaine peut etre...

Commentaire de the dude posté le 01-04-2010 à 14:13:00

clap clap clap: 67ieme en 03H47, ça parle!!!

Heureusement que t'etais parti pour le faire en 04H30!
Merci pour le récit, tu sembles facile tout du long ( excepté les 2 dernières montées).

Commentaire de Fimbur posté le 01-04-2010 à 18:45:00

Ah mais t'as la pêche ! Bravo
Merci pour le récit, récupère bien pour te faire plaisir aux Coursières,
Fimbur

Commentaire de millénium posté le 03-04-2010 à 20:36:00

ça c'est de la gestion !
BRAVO pour cette course , ton récit et....ton sourire !

Commentaire de ChrisTof posté le 07-04-2010 à 10:02:00

Le "LUT", 2 semaines après "Les Cabornis" !
Chapeau Tidgi !
Avec ça, va falloir viser au minimum l'argent lors de la prochaine Saintélyon !
En tout cas, tu me sembles déjà prêt pour aborder ton premier "100 bornes" !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !