Récit de la course : Trail des Citadelles - 40 km 2011, par bouh17

L'auteur : bouh17

La course : Trail des Citadelles - 40 km

Date : 24/4/2011

Lieu : Lavelanet (Ariège)

Affichage : 625 vues

Distance : 40km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

102 autres récits :

CR Citadelles 40

Une fois n'est pas coutume, je fais un CR, du moins j'essaie:

 

Mon 1er Trail: les citadelles 40km

 

Envie de faire autre chose, le trail m'attire en automne dernier, je me mets donc a la course a pied, un 10km à Noel, dur dur, j'enchaine les blessures: tendinites, periostite, et zou, semelles orthopediques, seance d'osthéo.... la periostite restera jusqu'a ce mois d'avril, on apprend à courir avec de toute façon.
Bon, En surfant sur plusieurs forum, et après avoir lu pas mal de récits, je m'inscris aux Citadelles, le 40km, 2200m D+ dans l'Ariege, réputé à cause du deniv et de la boue très souvent présente.

Je fais un trail de 16 bornes fin janvier dans le 86, fini à l'arrache, enrhumé + coup de froid sur la fin (-5° au départ). Bon, me dit que ça va pas etre de la tarte, moi qui ne court plus depuis... le college j'crois bien, arfff

Allé, prépa de 10 semaines environ, sorties à la frontale le soir, refait les singles de vtt, recherche du déniv sur la Frédière, St Sauvant, le parcours des déjantés, St Brie, visite des tribunes du stade de Saintes (j'connais les marches par coeur maintenant lol)
Tout ça couplé avec du Vtt pour faire du braquet dans les côtes et économiser les articulations et tendons, ça permet d'allonger les sorties: 3h30 en faisant les 2 et 2h30 max sur la fin en CAP seulement, presque jamais de bitume (à vrai dire, j'aime pas ça, le bitume!)


Arrivée à Lavelanet la veille, sous des trombes d'eau, ma femme rigole, elle est la seule d'ailleurs.. de toute façon maintenant on est la.

Dimanche matin départ à 8h, j'arrive juste à l'heure, 500m d'echauffement, le compte à rebours commence deja, bon j'partirai de derriere alors..., pas d'objectif précis, juste le finir, si c'est entre 7et 8h ça me contentera bien, ce que je crains le plus, c'est les descentes à encaisser, et pas se faire mal.

C'est parti: 4km de legere montée, à l'aise, je range le goretex dans le sac, ce sera gras, mais sans pluie, ouf! Puis ça commence à grimper, on est deja à la file indienne, on marche, ça monte trop raide, et ça glisse, les batons sont les bienvenus, je cours un peu dès que la pente devient plus clémente. No stress, on est qu'au début et ça va être long.
9ème km, la montée sur Montsegur, le point culminant du tracé, putain, on va la haut? des marches de 50cm, des caillasses énormes, on croise les 1ers qui redescendent, mouais, chacun sa course hein. Les mecs qui descendent encouragent ceux qui montent, cool.
Montée appliquée, je fais ça sans encombre, puis je sais que ça va descendre sur 4km dans les bois jusqu'au ravito 1 au 14eme. ben , en fait je gere plutot pas mal cette descente, je double plusieurs concurrents, ça va bien. Arrivée au ravito, j'envoie un sms, je remets de la boisson, fruits secs et gateau salé, 7km/h, j'avais plutot prévu 5.5 voir 6, bon on avisera ensuite, les ensations sont bonnes, va falloir gérer cette partie jusqu'au 29eme (ravito 2) qui monte et descend pas mal.

Je repars avec des mecs de Toulouse, dont c'est les 3eme Citadelle, ils me préviennent sur le "mur de Raissac" vers le 35eme, ok, j'avais bien noté la côte avant de partir. Je reprends tranquillou (dirait le Linou'), et court sauf dans les grosses pentes, puis montée sur Roquefixade, argg, encore + dure que la 1ere citadelle, je gere le souffle, pas question de doubler sur cette montée. (et j'aime mes batons ;o) ) Une magnifique vue en haut. Les descentes sont super grasses, des ornières, on s'accroche meme sur les cotés pour pas glisser, ça passe mais ça tabasse, je grapille qq places encore, dans les descentes surtout. J'arrive au ravito 2 (29eme) il est 12h10, toujours 7km/h, en avance sur le programme. Bon, meme topo, mais j'essaie de faire un passage + court cette fois que sur le 1er ravito.

Pffff, 30eme km, juste après le ravitaillement, 1er coup de pompe, mince, et c'est plat en +... je prends un gel, je re-bois, me force à courir, parce que je me dis que si je cours pas la... Bon, j'reprends des forces, ça re-re-re-re-monte, on croise des bénévoles, c'est la derniere montée?, ben nan qu'ils repondent avec le sourire, ahhhhhh...........

Ravito surprise avec un peu d'eau et du coca vers le 35eme, on est à Raissac, ouhllaaaaaa, la c'est dur... single en montée en ligne droite.... j'appuie sur les batons, personne bronche, juste les respirations qui se font entendre, j'regarde ma montre, quoi??!!! ça fait que 400m que ça monte??? on en voit pas le bout de ct'eu côte... Arrivée (enfin) sur les crêtes, et la, second coup de moins bien : les crampes sur les 2 cuisses...Aïe, je bois, m'arrete un peu, je masse... me fais doubler un peu, mais les mecs sont sympa, c'est la fin, allé, encore un effort. ça va mieux, je relance en trottinant, ça à l'air de passer, reste 3 km, que des pierres, faut etre super vigilant sur cette derniere partie, les chevilles peuvent partir à tout moment tellement c'est accidenté. Un p'tit groupe se forme, on est 6 environ, jusqu'à la fin. à 800m de l'arrivée, un mec sur le coté en peut plus, je m'arrete qq secondes histoire de l'aider à s'étirer. Derniere descente, puis tour de la place, je sprinte meme dans la derniere ligne droite. Yessss, c'est fait.

6h06 de course. Ambiance exceptionnelle, que du bonheur. Dans la douleur parfois, mais plein de souvenirs, des paysages superbes (bon j'ai pas profité a fond, me suis arreté 2 fois prendre une photo), le 1er est arrivée en 4h, et les derniers au bout de 9h d'effort.
Et profond respect pour les gars du 73km partis à la frontale à 6h du mat'.

Repos les jours qui ont suivis, des douleurs pdt 2 jours sur les genoux et les chevilles, mais c'est passé, par contre, pour les cuisses, faut 5 jours de recup minimum, Vous auriez du me voir descendre la moindre marche, aïe, ouille, nan j'cours pas jouer avec vous au ballon les enfants, vendredi 30 minutes de footing de récup. un peu de vélo maintenant ;o))

merci de m'avoir lu 

2 commentaires

Commentaire de laulau posté le 22-06-2011 à 09:31:00

Coup d'essai, coup de maître pour ce CR. Tu as très bien raconté ta course et ce parcours que je connais bien. Il ne manque qu'une photo par ci par là ;)
Laurent

Commentaire de Berty09 posté le 22-06-2011 à 23:24:00

Bravo pour ta gestion de la course. Ca fait 2 ans que je fais le 40 des Citadelles et c'est une course difficile à finir à chaque fois. Les crampes après la côte de Raissac c'est presque obligatoire... Continue de bien profiter de tes futurs trail.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !