Récit de la course : Trail des Citadelles - 40 km 2010, par Francis31

L'auteur : Francis31

La course : Trail des Citadelles - 40 km

Date : 4/4/2010

Lieu : Lavelanet (Ariège)

Affichage : 1663 vues

Distance : 40km

Objectif : Pas d'objectif

10 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

102 autres récits :

Un grand cru


Yes...7h02m35s. Un superbe résultat pour Flo et un grand moment pour moi.
Mon Blog : audeladudela

Ce trail était l'OBJECTIF de ce début d'année : le 1er 4O kilos pour Flo et pas n'importe lequel, le trail des Citadelles et ses 2000 m D+.
Objectif qui conclura 3 mois d'entrainements et de courses de préparation (Trail des coteaux Bellevue, Trail blanch d'Ax, Trailhounet de Gruissan et trail de Fontfroide).

Arrivés la veille à  Lavelanet pour retirer nos dossards, nous en profitons pour discuter avec Bénos, Ampoule31, Auvermarc, Grumlie, Miche, Stéph81, Grumlie....
Un rapide bonjour au maitre de cérémonie, Michel, qui s'active à tout va pour fignoler cette 11ème édition puis direction notre hôtel à Belesta.
Nous irons ensuite nous dégourdir les jambes sur le sentier qui part de la fontaine de Fontestorbes : le terrain est bien sec et je me prend à rêver d'une édition sans boue; je pense d'ailleurs ne pas prendre les bâtons le lendemain.

Après une nuit difficile (réveils en sursaut dus aux "coups de fusil" des canalisations de l'hôtel) nous rejoignons Lavelanet. 1er constat, il a beaucoup plu durant la nuit (je soupçonne d'ailleurs Michel d'avoir fait la danse de la pluie toute la nuit!), je partirai donc avec les bâtons.
Nous retrouvons Grumlie ainsi que Toom qui semblent bien décidés à en découdre.
Nous sommes également tout sourires, même si je m'inquiète des conditions de terrain et sur la capacité de Flo à se surpasser. Flo à également peur de décevoir, je la rassure : il suffira de laisser passer l'orage si coup de mou il y a.



A 8h00 le départ est donné au son de la musique composée et jouée par Yvan11; une petite tape dans la main de Michel et nous voilà parti à l'assaut des montagnes ariégeoises.
Il bruine un peu mais il ne fait pas trop froid, nous ne tarderons pas à quitter le coupe-vent.




Après 3 kms relativement plats et passé Malbastit, nous attaquons la montée vers les crêtes de Madoual; longue montée dans laquelle nous trouvons rapidement un bon rythme.


Photo Romain

Je prend parfois un peu d'avance pour prendre quelques photos, mais Flo qui ne lâche rien prend à chaque fois quelques longueurs, ce qui m'oblige à forcer pour revenir.
Ce sera comme cela jusqu'à Roquefixade...Je finirai par ne pas trop faire d'arrêt photos.


Photo Romain

Nous arrivons en vue du célèbre Pog.



La vue de cet endroit est toujours aussi spectaculaire.



Comme je l'ai dit plus haut, Flo est impressionnante.
Grumlie que je retrouve à cet endroit me demande "ce qu'elle à pris pour envoyer comme ça" dans la descente qui suit.
Descente dans laquelle j'ai du mal à revenir sur elle. Du coup je me pose des questions sur mon état de forme !



Nous arrivons au pied de la citadelle.
Les plus rapides en redescendent.



La montée est rude et franche .
Nous nous serrons pour laisser passer les plus rapides, essayons de nous frayer un chemin parmi les touristes qui n'ont pas choisi le bon jour.



Arrivés dans l'enceinte historique : 1er ouf pour 1ère difficulté franchie.



Nous entamons notre descente prudemment sur les dalles glissantes.



Puis c'est la longue descente vers Montferrier et l'apparition de la célèbre boue des Citadelles. Enfin dirons certains!
Moi je suis plutôt adepte des terrains secs et ensoleillés ; je sais : "fallait pas venir si c'est pour se plaindre", mais il est vrai aussi que la difficulté rendra la réussite plus savoureuse.



Après avoir eu la pluie, un peu de neige, très peu de soleil, c'est une petite averse de grésil qui nous revigore.
Peu avant Montferrier, je laisse passer un "énervé" (je pense à ce moment que c'est un gars du 40 qui veut se faire plaisir) qui envoie du bois avant de réaliser qu'il s'agit du futur vainqueur du 73km, Thomas Lorblanchet !!



Nous arrivons au ravito de Montferrier en 2h38; Ah le saucisson des citadelles, attention à l'overdose!!...Flo est toujours bien et est toujours dans le rythme dans la montée qui suit.



Dans la descente qui suit et juste avant d'arriver à la passerelle, j'encourage le souriant Patrick Bruni qui me fait un petit signe pouce levé.
Je suis impressionné par sa technique de descente dans ce sentier tellement boueux qu'il en est difficile de simplement rester debout.
Flo, qui adore ce genre de terrain technique, prend le large. Moi qui voulait la prendre en photo à la passerelle, j'en serais pour mes frais et encore une fois obligé de relancer dur pour la rejoindre.
Mais quant est-ce qu'elle va caler ?

Après Silence, nous prenons le temps de nous retourner pour voir au loin le pog De Montségur qui nous semble bien loin.
"Nous avons fait tout ce chemin?" me demande Flo, étonnée de se sentir encore aussi bien.




Un peu plus loin, un peu avant Roquefixade, nous rejoignons Grumlie, dépité : une crise de sciatique l'empêche de dérouler et l'abandon se profile pour lui.



Nous passons Roquefixade,


Photo Laulau

avant d'entamer notre montée vers la 2ème citadelle du jour



Montée qui se durci rapidement.






Mais quelle récompense arrivés en haut : la plus belle vue du parcours aujourd'hui.




Par contre, comme l'an passé, le vent y est glacial.



Dans la descente vers Roquefort les cascades, Flo commence à ressentir des douleurs dans les genoux, l'obligeant à marquer le pas.
Descente toujours aussi boueuse et glissante.




Arrivés aux cascades (qui ne coulent pas fortement cette année), nous croisons un concurrent qui essaye de faire passer ses douleurs musculaires dans l'eau glacée !



Nous arrivons au ravitaillement de Roquefort les cascades en 4h5O..Plus que 10 ou 11 kms;; "Ya plus qu'à" gérer.
Le soleil fait son apparition, je range donc le coupe-vent, mais peu après je serais obligé de le ressortir rapidement sous une douche citadélienne.
Nous repartons tranquillement accompagnés d'Emmanuel (Manu081) avec qui nous discuterons pratiquement jusqu'à la fin;
 
 
 
 
 

 
 
Flo est beaucoup moins à l'aise sur ce terrain "roulant" mais boueux, d'autant que la fatigue commence à faire ses effets. Nous alternons donc trot tranquille et marche soutenue.


Peu avant d'atteindre le pont de Pereille , nous sommes rejoins par Stéphane Dessilla, en plein finish, que j'encourage d'un " Allez, Stéphane, c'est bien, tu tiens le bon bout"
 
Quant à nous, nous pataugeons toujours dans la gadoue.




Passé le rocher d'escalade de Pereille, nous descendons par la route vers Raissac.
Flo à mal à son genou et est obligée d'alterner en permanence marche et trot.
Passé Raissac, nous entamons la dernière difficulté du jour, le fameux "mur de Raissac" : ça grimpe, ça grimpe dur; d'autant que des passages boueux et glissants  nous obligent à pousser sur les bâtons pour ne pas partir en arrière.



Miche,qui en finit sur le 73 déboule derrière nous, tout sourire;
Nous sommes en fin sur la dernière crête, ça sent la fin; J'ai la banane.
Flo essaye de préserver ses genoux comme elle peut.
Je l'encourage d'un p'tit bisou et d'un petit mot :"c'est fini, c'est énorme, tu l'as fait".




Arrive la descente finale qui n'est que succession de gamelles en tout genres, aussi bien pour Flo (qui sera quelques secondes sonnée lors d'une chute) que pour moi qui suis désormais couvert de boue.



La ligne d'arrivée est là devant nous.



Nous la franchissons main dans la main, heureux et fiers d'avoir surmonté les difficultés de ce trail, fidèle à sa réputation de rusticité, rudesse et de convivialité.

Flo se retrouve 12ème de sa catégorie, alors qu'elle ne pensait pas être capable de faire cette distance il y a quelques mois!  Bravo ma championne.

Il ne me reste plus qu'à remercier Michel et tous les bénévoles pour la qualité sans faille de l'organisation : retrait des dossards, balisage, ravitaillements, sourires et mots d'encouragement, nous n'auront manqué de rien si ce n'est d'un peu plus de soleil (mais il parait que des Citadelles sous le soleil ne sont pas vraiment des Citadelles !).

10 commentaires

Commentaire de auvermarc posté le 06-04-2010 à 11:09:00

Bravo pour ta course et surtout à Flo.
CR imagé à souhait, on s'y retrouve facilement.
Content de t'avoir revu, après notre loupé des Templiers.
Marco

Commentaire de Yvan11 posté le 06-04-2010 à 12:44:00

Sincèrement et profondément heureux pour vous deux !

Francis, va falloir durcir ton entrainement, sinon Flo devra t'attendre en haut du Pic du Midi cet été !! ;-)

bonne récup !!

Commentaire de Kadoc-31 posté le 06-04-2010 à 13:44:00

Bravo madame et monsieur !

J'espère être à votre niveau l'année prochaine !

Félicitation, et beau CR !

Commentaire de ampoule31 posté le 06-04-2010 à 15:56:00

Bravo à vous deux, et félicitation à Flo pour cette première distance !
Bon le photographe va falloir qu'il mange du frac pour la prochaine épreuve, sinon c'est Flo qui prendra l'appareil photo ...

Commentaire de laulau posté le 06-04-2010 à 17:31:00

Un grand bravo à tous les deux. je me souviendrais de ce rayon de soleil bien agréable juste quand je te prenais en photo...ça n'a pas durer!
A une prochaine !

Commentaire de dave76 posté le 06-04-2010 à 19:55:00

un superbe cr !avec de magnifique photos
bravo a vous 2 et aux autres aussi

Commentaire de Berty09 posté le 06-04-2010 à 20:07:00

Désolé Francis mais les 1ères félicitations sont pour Flo.Un excellent chrono pour une course aussi rude. Bonne récup à vous deux.

Commentaire de Ben64 posté le 06-04-2010 à 23:00:00

Bravo à vous deux! C'est au mental que la fin de course se joue.

A bientôt sur un prochain trail

Commentaire de Cawito46 posté le 07-04-2010 à 11:20:00

bravo, bravo et encore bravo.

7h pour un premier 40 km et de surcroit aux citadelles dans ces conditions, c'est vraiment très bien. (ca fout les jetons même ! lol)

Bonne récup.

Commentaire de Gibus posté le 16-04-2010 à 23:36:00

Ca donne vraiment envie cte course
grace a tes photos on s'y croirait
bravo a vous 2

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !