Récit de la course : Trail des Citadelles - 73 km 2015, par chris favre

L'auteur : chris favre

La course : Trail des Citadelles - 73 km

Date : 19/4/2015

Lieu : Lavelanet (Ariège)

Affichage : 601 vues

Distance : 73km

Objectif : Balade

10 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

100 autres récits :

Un dimanche à Lavelanet

 Traileur depuis 2 ans maintenant après une vie sportive passée sur le carré vert à pousser la balle ronde je me retrouve en ce dimanche matin pluvieux sur la place centrale de Lavelanet. Il est 5h58 et Michel va nous lâcher dans la pampa ariégeoise... légèrement humide et... boueuse !! Avant cela petit retour en arrière, nous sommes arrivés la veille avec le grand Martial, Marie, Nico, clément et Bernard, hébergés par nos amis ariégeois et membre de la team Bonnery (team car c'est surtout la réunion de types passionnés de grands espaces qui au delà des courses et des résultats aiment se retrouver et partager des moments dans la bonne humeur. Ah oui, un des critères principal d'adhésion et d'avoir un grain !!). Donc nous arrivons à Lavelanet vers 17h pour récupérer les dossards, c'est la seconde édition que nous faisons, nous sommes rodés... repas le soir chez la mère de Nans et Nahu, tous ensemble, très sympa... une nuit courte... arrivée à Lavelanet à 5h15... il pleut comme "vache qui pisse". Se changer sous la pluie, le bonheur... surtout qu'il fait pas très chaud, mais bon, à côté de ce qui nous attend rien de grave. Petit échauffement avec Nahu, futur vainqueur... j'ai perdu Nico... que je vois seul entre 2 voitures... je suis inquiet (je saurais plus tard ce qu'il faisait, c'était pas beau).

Donc il est 5h58, je suis devant avec Nico, clément, Nahu, Greg et Xav sont pas loin... par contre je ne vois pas Cyril, doc fuentes, Marie, Nans, Martial et Gregory... ils ont promis de me mettre la misère, ils doivent se cacher !! ;-).

Compte à rebours de Michel et c'est parti... Départ tranquille, avec Nico on est dans les 10 premiers... ça va pas durer, d'ailleurs dès qu'on entame le chemin après la maison de retraite, on se fait doubler régulièrement. Rien de grave, l'essentiel est de prendre son rythme. Les premiers kms passent assez rapidement avant d'arriver à la première grosse difficulté du jour, une jolie montée vers les crêtes de madoual. Clément nous rejoint. Nous sommes tous les 3 et le début de la grimpette se fait sur un bon rythme. Comme d'hab mon dos me rappelle à l'ordre ainsi que mes mollets... je connais cette sensation donc je ralentis sur la fin de la bosse et me laisse distancer d'une dizaine de mètre. Arrivé sur les crêtes je fait le petit effort pour reprendre mes 2 compères. Le dos et les mollets vont mieux... comme d'hab... faudra que j'arrive à régler ce pb. Nous attaquons donc ce passage qui va nous mener vers le premier ravito à Belesta. Il fait encore bien nuit et le terrain et piégeux mais nico décide qu'il fait jour donc il enlève sa frontale. On est sur un bon rythme, le terrain est sympa, plein de relances... de la boue bien entendu. Nous arrivons sur la fin des crêtes, nous sommes avec la première féminine, une espagnole (on ne le comprendra que plus tard), qui envoit grave... tellement qu'elle prend une gamelle énorme, fauché par une ronce... vol plané, étalée dans la boue. On s'arrête pour voir comment elle va, pas de réponse et elle repart à fond et nous largue !! On va la crépir jusqu'à Belesta, vexés de son peu de sympathie... elle comprenait rien à ce qu'on lui disait... bon enfin, ça c'est fait !! La fin de la descente est sans intêret, bitume, et nous voilà au premier ravito. Nous sommes dans les 45-47 en 1h44 soit 10 mns de mieux que l'an dernier (parcours un peu différent). Arrêt express, on remplit la poche d'eau, pose pipi et c'est reparti !!

Dès le début de la montée vers le col du figuier Clément nous lâche, il est en forme le jeune. Nico prend le relais et prend un bon rythme. On passe quelques coureurs alors que l'année dernière j'étais resté planté dans cette montée. Tout va bien... tellement bien que je vois pas cette "p..." de branche en travers du chemin que nico vient de m'indiquer et paf dans la tronche, ça réveille... bien sûr je râle !! Nous terminons l'ascencion et continuons tranquillement, je suis surpris car nous sommes assez seuls, les écarts semblent importants. Nous allons attaquer bientôt la montée du mur du comte, rampaillou court mais très raide. avant ça nous discutons avec un coureur très sympa que je reverrai plus tard et qui terminera très bien. Je prend le relais dans la montée du mur et nico me dit de l'attendre en haut. Ce que je fais. Je suis un peu inquiet pour lui, il me dit que sa cuisse commence à tirer... d'ailleurs dans la montée suivante il n'est pas très bien... et il me laisse partir après un calin (c'est pour rendre Marie jalouse). La suite du parcours jusqu'à Fougax est assez roulante et vallonée. Je me régale sur cette portion, bonne sensation, je reprend pas mal de coureurs et je termine avec Vincent de l'ACP qui me dit qu'il s'est mis au trail depuis 3 mois... c'est chaud d'être déjà sur une course pareille mais il n'y avait plus de places sur le 40 !!

Second ravito sous les halles de Fougax en 3h43, dans les 40... tout va bien. quand j'arrive, clément est entrain de repartir. Je décide de le suivre. Il me présente son nouveau pote, Romain. Le souci c'est que les types ils ont 22 et 25 ans, ils me mettent un rythme d'entrée très chaud... ils veulent rattraper la première féminine car, me disent ils, elle monte bien... pfff dès les premiers mètres de la longue montée menant à Montségur je prend un éclat. Tant pis je vais faire à mon rythme, j'alterne petite course et marche rapide et je reviens sur Florian et Hervé, très bons coureurs, je dois pas être si mal. Au milieu de la montée nous revenons sur le parcours du 40 et du 20. C'est une partie très agréable, les coureurs du 20 sont supers sympas, laissant passer et encourageant. Sur cette partie j'ai perdu Florian. J'arrive sur le faux plat avant la montée finale. Il y a du monde, ça crie, on se croirait sur le tour de France. J'aperçois la maman, la soeur de Nahu et Pauline. Elles me disent qu'il est devant avec Sébastien BUFFARD. C'est cool et ça met le moral. L'ascension vers le château est compliquée, je suis au milieu du trafic, entre ceux qui montent et ceux qui descendent à fond c'est limite... j'ai un souvenir douloureux laissés par les cailloux de Montségur 15 jours auparavant, je suis donc prudent. Arrivé en haut du château, je traverse échange quelques mots avec Jérôme qui n'a pas pu courir à cause d'une mauvaise grippe et je redescend. Dès le début je croise Florent qui n'est donc pas très loin mais qui me dit qu'il est pas en super forme. Vers la fin je croise nico, suis content de le voir donc encore un calin.... puis cyril et nans, Mylène et Christelle. C'est très sympa ces moments et ça rebooste !! Je vois aussi Antoine qui fera une super fin de course.

Direction Montferrier... maintenant ça descend... et y a de la boue... beaucoup de boue. On a laissé les coureurs du 20 et je me retrouve à nouveau seul sur cette partie. Les jambes commencent à tirer. Le ravito de Montférrier se présente. J'y suis en 5h24 dans les 40 encore je pense. Je suis supris de trouver Marcellin assis. Il abandonne transi de froid. On se reverra au 95 de queribus, enfin au départ parce qu'après... Je fais le plein d'eau (j'avais plus rien), je mange un bout de saucisson (trop bon) et c'est reparti. Toute petite foulée dans la descente car ça remonte assez vite. Là Fred me rattrape. On discute un peu mais il est vraiment plus en cannes que moi. Il court sur des zones montantes ou je marche et rapidement je ne le vois plus. La petite montée passée direction une longue descente vers Nalzen... et comment dire... boueuse à souhait. Je reprend un coureur mais suis vraiment pas très bien, sur la portion plane avant le village j'ai un rythme de papi... je reprend les derniers du 40 mais franchement c'est très lent...:-(. De plus c'est pas la partie la plus intéressante du parcours. La montée se présente, au loin je vois les crêtes de roquefixade. Je décide de me fixer l'objectif d'être en 30 mns en haut... faut bien intéresser le truc, suis seul depuis un moment et je commence à m'emm... Bon bref, je monte jusqu'à roquefixade, tout seul... au village, je prend 1 mn avec un gars qui m'indique que nahu est toujours devant très facile, que xav et greg sont dans les 10... c'est des machines ces mecs !! Il me demande ou est cyril... certainement sur mes talons, l'an dernier il m'a mis une heure dans le cornet... c'est un ultra traileur atypique mais avec de grosses qualités !! c'est pas tout ça mais il faut repartir, traverser le village, le chemin menant jusqu'à l'ascension finale assez raide. Dès le début de la montée Florian et Hervé (accompagné de son fils) me reprenne. Ils avaient pris plus de temps que moi au ravito de Montferrier. Ils sont très sympas. Hervé à du sang sur la tête, c'est dangereux les citadelles !!. On arrive sur la crête, c'est beau mais il y a du vent et il fait froid... me casse... direction la descente vers roquefort des cascades... avec.... de la boue grave... tous les coureurs du 40 qui sont passés par là ont transformé le chemin en patinoire, c'est rigolo en fait, on fait du ski. Je fais toute la descente avec florian et Hervé. J'arrive 30 s avant eux au ravito, florian ayant fait un roulé boulé dans un champ.

Là je retrouve Clément, il est pas très bien, son pote romain vient de repartir. On décide de finir ensemble. Il reste 11 kms. Le début est une longue portion plane ou il faut courir à un bon rythme. Après 60 bornes dans la bouillasse, les jarrets ne sont pas contents. En plus clément passe ses nerfs sur le gruyère qu'il a emporté. Quoi qu'il en soit on prend notre rythme de croisière. Un bénévole nous annonce 28 et 29ème... j'avais pas fait gaffe qu'on avait gagné des places. Ca rebooste clément. On arrive dans le premier raidillon, là aussi très boueux... Florian et Hervé nous rattrappe pour la dernière fois, on ne les reverra plus. En haut nous croisons des coureurs du 40, quelques mots d'encouragements échangés et direction le monotrace boueux le long du ruisseau puis la montée de péreille. Je marche tout le long, y a encore raissac à grimper. Clément alterne marche et course. Allez, avant dernière difficulté check, on descend jusqu'à l'ultime ravito. On est à Raissac en 8 h20. Dernier objectif, essayer de rentrer en moins de 9 h... mais clément a vu du pain d'épices caché derrière la dame du ravito... il décide d'aller en négocier, on peut rien faire face à ça !! Cette montée je l'aime pas, elle est raide, dure, finit jamais... je prend les devants et c'est parti, vers le milieu un concurrent avec des bâtons nous met la misère, on ne le reverra pas (ça doit être pratique ces bâtons). La montée est comme prévu longue et dure. Avec clément on s'encourage, enfin les pompiers sont là, marque de la fin de la montée et début de la longue crête caillouteuse vers Lavelanet. Je commence à relancer, les 9h sont encore jouables. Je me retourne et vois clément qui s'alimente... il trastège... il n'a pas envie de courir. J'essaie de l'encourager mais rien n'y fait. Un calin et puis je m'en vais, j'ai vraiment envie de passer sous ses 9h. La crête se passe bien, je reprend romain qui ne veut pas se faire mal et pas mal de concurrents du 40 qui s'écartent et m'encouragent, vraiment très très sympas. Enfin le croix, dernière descente, le speaker, les encouragements, la photo avec Nahu avant de franchir la ligne et 9h04 pour une trentième place. Suis content !!

Pour fêter ça et attendre les potes je m'offre quelques mnm's que pauline a apporté. Mais j'ai les jambes en feu, faut que je me pose. Je pars dans la salle, prend le tee shirt finisher, une bière et plus de son plus d'image. Je ne verrai pas les arrivées de nico, cyril, nans et fuentes. Par contre j'assisterai à l'arrivée triomphale de Martial et Bernard et que dire de la 5ème place de Marie pour son premier trail sur cette distance.

Bon voilà, premier cr, un essai pour voir. Côté matos (fellcross salomon pour les godasses (de la balle au vu des conditions), et pour le reste apparemment pas top aux dires des gens présents surtout sur la question esthétique). Côté ambiance nickel que ce soit avec les coureurs ou avec les potes de la team. Un petit repas et quelques bières chez greg pour fêter tout ça. Maintenant direction le 95 de queribus et la ronda fin juin.

Spéciale dédicace à doc fuentes, cyril la dameuse et nans sans qui je n'aurais certainement pas fini cette course !! ;-)

10 commentaires

Commentaire de Berty09 posté le 26-04-2015 à 14:20:08

Bravo, belle course. Vraiment sympa l'ambiance aux Citadelles ,n'est-ce pas?

Commentaire de chris favre posté le 26-04-2015 à 14:51:10

Très sympa comme ambiance. L'Ariège et ses Pyrénées sont vraiment extra pour la pratique du trail !!

Commentaire de Cedric09 posté le 26-04-2015 à 18:54:37

Bravo belle course !! Sans les câlins c était moins de 9h...

Commentaire de chris favre posté le 26-04-2015 à 21:37:47

Tu as raison... mais laisser mes potes sans un câlin, je sais pas faire... tant pis pour les 9h...;-)

Commentaire de laulau posté le 26-04-2015 à 21:55:51

Bon premier CR pour une belle course, bonne chance pour la Ronda !

Commentaire de chris favre posté le 26-04-2015 à 22:23:42

Merci pour le cr et la course... et pour la ronda ce sera un autre chantier !! ;-)

Commentaire de romain92000 posté le 26-04-2015 à 22:11:00

Super récit Clément! j'étais surtout cuit à la fin oui haha! Comme je disais à Clément vous êtes la parfaite illustration de l'esprit trail avc votre groupe de potes et en plus niveau perf vous envoyez carrément! J'espère vous recroisez lors de mon séjour dans le coin ou pour une sortie montagne les gars! Bonne continuation :)

Commentaire de romain92000 posté le 26-04-2015 à 22:15:10

Super récit Clément! j'étais surtout cuit à la fin oui haha! Comme je disais à Clément vous êtes la parfaite illustration de l'esprit trail avc votre groupe de potes et en plus niveau perf vous envoyez carrément! J'espère vous recroisez lors de mon séjour dans le coin ou pour une sortie montagne les gars! Bonne continuation :)

Commentaire de chris favre posté le 26-04-2015 à 22:22:48

Avec plaisir romain. Je le disais à Clément jeudi soir de te prévenir quand on sort en montagne, tu viens quand tu veux !! et pour ton premier citadelles, le départ de fougax, vous m'avez tué... belle perf en tout cas, premier espoir !!

Commentaire de romain92000 posté le 27-04-2015 à 10:01:38

Haha la fougue de la jeunesse au final on s'est peut être un peu enflammé et tu t'es mieux géré!
Cool j'suis carrément partant! Thanks

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !