Récit de la course : Saintélyon 2013, par Nini

L'auteur : Nini

La course : Saintélyon

Date : 8/12/2013

Lieu : St étienne (Loire)

Affichage : 1584 vues

Distance : 76km

Objectif : Faire un temps

50 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

523 autres récits :

Une belle aventure de plus !

12h37... cest la durée de ma revanche, la durée d'une belle aventure à 2, la durée d'un suivi aux petits oignons...

 

Cette année devait être l'année de ma revanche. L'échec de l'année dernière reste en tête.J'essaye de faire une préparation au top. Florent me programme des séances de VMA, j'enchaîne 3 à 4 sorties par semaine. Tout se déroule sans accorc, jusqu'à une entorse (faite très bêtement) début novembre... 15 jours complets d'arrêt, et le moral un peu en berne, je réattaque l'entraînement tout doux jusqu'au jour J. Mais je suis prête, Florent me motive, je n'ai jamais été aussi prête !

 

La Saintélyon,commence par le repas au Flore où l'on retrouve les kikous que l'on connaît déjà, mais aussi c'est l'occasion de faire quelques nouvelles connaissances ( même si un peu stressée je ne suis pas allée parler à beaucoup de monde).

18h45, nous sommes au Flore et retrouvons Muriel et Fred. Mu s'est décidée à la dernière minute à s'inscrire à cette course mythique. Elle veut la faire avec moi. Je suis ravie, mais ça me met une pression supplémentaire. Muriel est beaucoup plus forte que moi, je ne veux pas qu'elle se traîne trop.

Minuit arrive enfin !

Nous voilà dans le sas des 10-11h. Nous prévoyons, si on fait la course du siècle 11h, mais 11h30 semble plus probable. Que d'émotions d'être là une fois de plus et avec Mu ! Light my way, chante U2, et je pense à Maria avec qui j'étais l'année dernière et qui elle avait été finisheur ! Mes maux de ventre et mes doutes s'envolent !

 

On met du temps à passer la ligne, 7 min !!! Et c'est parti ! Je ne vois pas Florent, Héloïse et Gégé qui nous suivrons toute la nuit, mais Fred est de notre côté, il nous suit, nous filme, on est détendue, c'est à nous de jouer !

Ces 5 km de plat se font à une allure correcte. Nous sommes rapidement réchauffées. Nous arrivons à Sorbier et à la sortie du village les 1ères plaques de verglas apparaissent. Une ambulance passe au milieu de nous, et nous rappelle que la Saintélyon n'est pas une promenade de santé. Il faudra être vigilente.

Les chutes sont nombreuses. Certains font le choix de chausser, enlever, rechausser les chaines; d'autres les mettent et ne les enlèveront qu'à St Genoux. Les nôtres sont dans notre sac mais nous ne les chausserons pas, de peur qu'elles nous blessent sur les portions non verglacées (il y en avait quand même pas mal !)

Il y a des bouchons, on contourne dans les champs quand c'est possible. Quel beau spectacle pour nos suiveurs !

Un peu avant St Christo, Florent, Héloise, Fred et Gégé encouragent à tue tête les concurrents ! Je reconnais Florent, on se prend dans nos bras, on saute ! La nuit va être riche en encouragements ! Ils mettent le feu au bord du chemin. Ca fait un bien fou. Bien boostées, nous continuons sur St Christo à bon rythme.

Malgré les bouchons nous passons le ravito en 2h08. On est dans les temps des 11h ! C'est cool. Par contre nos ravitailleurs ne peuvent pas passer dans les champs, ils nous manqueront donc. Mais ce n'est pas grave, on attrappe péniblement un peu de ravitaillement puis filons, la bonne humeur est là même si Mu hallucine de voir des ravito pareil !

 

Les bouchons s'intensifient avec le verglas et nous avançons péniblement au rythme de :

- Mu ?

- J'suis là !

et :

- Nini ?

- J'arrive !

C'est une exploit de ne pas se perdre. Nous tombons toutes les 2 plusieurs fois, il y a même une fois où c'est moi qui entraîne Mu dans ma chute, on a tout partagé !! lol Sur cette portion, en plus de la cryothérapie, nous avons droit à de la thalasso ! Quelle organisation au top tout de même !!!!

Nous arrivons à Ste Catherine avec du retard... Nous en sommes à 4h34 de course, soit 30 min de retard pour un plan en 11h. Pourtant, nous avons couru dès que possible, on n'a pas eu de coup de mou, mais les bouchons ont eu raison de notre chrono. Nos suiveurs sont en bas de la descente bien verglacée qui me vaut la dernière chute de la nuit. Trop occupés à encourager tout le monde, ils ont oublié de faire chauffer notre soupe ! Comment ça ! Faut qu'on attende !! et notre chrono !!!! Fred ne veut pas qu'on se refroidisse et nous envoie sous la tente. Elle est blindée et donc nous allons squatter celle des relais. Nous faisons des envieux avec le saucisson, le fromage, la soupe maison. On retrouve Marc, l'un de organisateur du Vulcain qui l'a faite en relais. Il nous souhaite bien du courage pour la suite de la nuit et il est, je crois, content que sa partie soit finie !!!! Merci. Nous resterons longtemps ici, trop longtemps ( peut-être 20 min...)

C'est qu'il fait très froid... Et le départ est dur...

On a les doigts de pieds et des mains congelés dès la sortie du ravito. Comme à leur habitude, les toilettes sont impraticables, nous prenons l'option Marat (voir mon CR de 2012 !) !! Lol ! Merci à toi, tu nous as sauvé !!!

Les extrémtités se réchauffent rapidement. C'est ici que nous doublons Tidgi qui est dans le dur mais confiant. Nous avons rapidement droit à une seconde séance de thalasso. Certains s'embêtent moins, ils coupent dans les champs. Je trouve ça nul, mais bon, chacun voit midi à sa porte !

Nous attaquons bientôt le bois d'Arfeuille en montée... Ouch ! Ca pique les cuisses et le mollets ! Nous voyons la belle chaise rouge qui a fait couler tant d'encre lors des reco ! C'est dur pour tout le monde, l'ambiance est bonne. On se parle, s'encourage, certains ralent... Y'en a même un en bas qui lance : "Vous êtes fatigués !" et à nous de répondre "on n'est pas fatigué" mais le jeu s'arrête vite, parce que quand même, hein, si on est fatigué !!!! Nous doublons avec Mu et gardons un rythme régulier, je suis assez fiere de cette portion. A peine arrivées en haut nous relançons, on est bien. St André la Côte et un bien joli village que nous faisons bien de traverser. Des supporters pas encore couchés ou déjà debout nous encouragent.

Nous arrivons à St genoux à 6h50... Notre plan prévoyait une arrivée à 5h39. Le retard avant Ste Catherine dû aux bouchons, notre long arrêt là bas, et voilà les 11h se sont définitivement envolés ! Il me semble que les tentes du ravito sont plus grandes que l'année dernière mais l'accès est tout aussi difficile. Il n'y a plus de tuc et le pauvre bénévole qui est à l'ouverture des vaches qui rit n'arrive pas à faire face à la demande. Quel boulot de dingue pour eux ! Nos suiveurs ne sont pas là, St Genoux n'existe pas sur les cartes !!! lol

Le verglas après St genoux se fait de plus en plus rare, mais il faut rester sur ses gardes. Cette portion, je l'ai visualisée, et pas qu'un peu. C'est là que, tout a basculé du côté obscur l'année dernière. J'avais prévenu Mu, il ne fallait pas flancher ici, se soutenir, me soutenir !

Le bois de la gorge est long, on ne se parle pas trop. Il fait maintenant jour et nous avons droit à un magnifique lever de soleil avec le Mont Blanc. Mu, s'étonne de le voir sous c'est angle, c'est vrai qu'elle a la chance de le voir depuis son pied ou presque ! C'est superbe, les couleurs sont belles.

Avant d'arriver au Bois des Dames, je vois quelqu'un avec le même blouson que moi. C'est rigolo. Haaaaaa! C'est Florent, mais il faut que j'arrive sur lui pour le reconnaître... Ouch ! Fatiguée Nini ! Ce sont sous les encouragements puissants de Fred et Florent que nous nous engageons dans la descente. Héloïse faisait un petit som' et Gégé aussi (dur dur le suivi !). Je trouve la descente moins piégeuse que l'année dernière, à moins que je ne sois devenue meilleure !

La remontée est dure, très dure. A la fin du bois des Dames nous ne bifurquons pas directement sur Soucieu mais empruntons un autre bois (lle bouchat je pense, il y avait un panneau). C'est très joli, mais ça nous rajoute encore du dénivelé ça, ma bonne dame !!! C'est là que Tidgi et Jean Phi nous doublent, ils sont reboostés les gaillards ! Leurs encouragements nous font du bien et ceux de nos suiveurs un peu plus loin aussi. Je crois que c'est aussi dans ce bois que Franck de Brignais et Twotival nous doublent. Je suis contente de le voir ici, en forme pour sa 1ère Saintélyon.

 

 

Le rond en point de Soucieu est en vue. Bien fatiguées et atteintes au moral toutes les 2 et à l'arrivée au ravito, nous craquons. Mu tombe dans les bras de Fred, des douleurs de partout, les larmes ne sont pas retenues. Florent prépare notre soupe dehors et je craque aussi. Je craque parce que j'ai mal aux jambes et à ma sciatique (depuis le début de la course :-(( ), je craque parce que je suis fatiguée, je craque parce que je me rends compte que cette année je ne flancherai pas et que la Saintélyon sera à moi !

Gégé me réconforte en attendant que Florent arrive, il me dit de visualiser les entraînements qui ont été dur et qui payent, la ligne d'arrivée que je dois visualiser et les douleurs que je dois oublier. Mu sa change intégralement, moi je change juste de chaussettes et de chaussures, grave erreur... Nous partons reboostée, on prévoit entre 3h et 4h pour finir les 2 km.

 

 On tente de récupérer Alex, le frère d'Ogo avec nous. Le pauvre, il est bien mal en point, il marche. Je lui demande si marcher lui fait moins mal que de courir, il me répond que non, je lui dis alors de courir, ça durera moins longtemps ! Je prodigue les conseils de Florent que j'ai entendu plusieurs fois depuis que le moral flanche : se tenir droit, sourire et ça va revenir. Bref, nous le laissons à son sort et nous essayons avec Mu d'alterner marche et course, en limitant la marche au max et en restant dynamiques. Ca marche plutôt bien. Florent, Gégé et Héloise sont là à tous les coins de chemins, c'est extra. Ils font des sauts de puce nous disent-ils, oui, ben pour nous, ce sont pas des sauts de puce !!! Fred n'est plus là, il est allé se garer à Lyon et va venir à notre rencontre. Je sens alors un sursaut de courage pour Mu. Elle va me traîner, m'encourager. Merci ! J'ai une douleur au releveur gauche qui ne me lâchera plus jusqu'à la fin ( probablement dûe à mes chaussures de route que je n'ai pas l'habitude de mettre aussi longtemps).

Un panneau qui fait du bien, juste après le Garon, rajout après lequel Arclusaz "râle":-)

 

 

Nous traversons Chaponost, et comme toutes les années, c'est moi qui râle... Ce village est froid. Les rares personnes qui sont dans les rues n'ont même par un regard pour nous. Nous avons l'impression d'être transparents... Quand on pense que quelques heures plus tôt des gens bravaient le froid et le vent des Monts du Lyonnais pour encourager les inconnus que nous sommes !!! Un monde entre les 2 ! Mu manque même presque de se faire renverser par un mec agacé, oui, on prend un peu trop de place, mais on n'est pas vraiment lucide à ce stade de la course ! Je me demande si l'orga ne devrait d'ailleurs pas mettre des signaleurs ou des barrières pour nous protéger à ce endroit là ( la route une fois qu'on a fini la montée après le parc de Chaponost).

 

On s'approche de Beaunant et on aperçoit Fred. Il nous a rejoint ! Il va nous aider à finir bien la course, il va m'aider ! Cela fait déjà quelques km que je suis entrée en mode robot. Je n'arrive plus à manger, ni à boire. Mu me force à avaler une compote en prenant une gorgée de temps en temps. J'ai plus de jus. Je regarde ses baskets et ne cesse de me répéter qu'il ne faut pas que je me laisse distancer, qu'il faut que je l'accroche.

A Beaunant la team suivi est au complet. On arrive à 11h23. On a bien avancé (je pense que le temps de soucieu c'est l'arrivée au ravito et non le départ). Fred nous transmet une fois de plus tous les encouragements des copains de FB, mes copines de l'écoles sont réveillées et ne cessent de m'envoyer des conneries pour me faire avancer, et j'ai aussi plein d'encouragements par sms, ça fait un bien fou !

On ne s'éternise pas. On a envie d'en finir.

Résignés, pour ne pas rater notre arrivée, Florent, Héloïse et Gégé vont directement à Lyon. Fred a eu beaucoup de mal à se garer, et c'est préférable.

Nous retrouvons des gens sympathiques, même une dame avec toute sa famille, qui, depuis le devant de sa maison nous propose du café. Fred n'arrête pas de me parler, mais le cerveau est débranché. Je ne me rappelle même plus ce qu'il me disait, si ce n'est qu'il me proposait sans arrêt à boire et à manger !

C'est long, très long. Mais je me dis que c'est bien moins long que les quais, qu'on est mieux ici. Et c'est vrai qu'on est mieux. C'est bien moins pénible, beaucoup moins monotone.

Nous faisons une pause photo, la dernière ! Qu'il est beau ce panneau !

 

Les escaliers de la fin sont avalés sans problème, même pas mal ! On passe dans une zone de travaux, on remonte quelques escaliers et nous voilà au bord de l'autoroute. Atypique comme endroit pour un trail, mais c'est le chemin le plus court pour rejoindre Gerland et c'est tant mieux !

Les 2 derniers km sont très longs. On dépasse de nouvau Franck et Twotival. Je les encourage. Ils marchent. Moi c'est hors de question de marcher ici. Non, je cours jusqu'à la fin, la fin, l'arche rose, mes loulous, la FIN.

Mu es toujours quelques mètres devant moi. Elle ralentit et je la rattrape dans le virage, le dernier. On voit le bout. Les mètres défilent et à 150m de l'arrivée, les larmes coulent. Tous les spectateurs nous encouragent, c'est bon. J'aperçois mes Loulous et Florent, Gégé et Maria, je tends la main pour qu'ils viennent avec nous !

 

 Ce qui se passe dans la tête à ce moment là c'est énorme.

C'est la victoire, notre victoire. On se sent invincible. Il n'y a que nous! Nous et cette arche qui est passée, ces souffrances qui vont s'arreter, l'émotion qui vous submerge. On se sent fort, prêt à tout affronter.

 

La mousse... Mu la sentait à Chaponost (j'ai cru qu'elle me parlait de la mousse des bois, je reniflais!!!), elle est là et nous la dégustons avec nos maris, mes loulous, Stanislas ,vêtues de notre superbe tee shirt de finisheur !

 

Dans quelques années, on pourra dire, la 60ème ? On y était !

 

Merci Mu d'avoir eu envie de partager cette expérience avec moi

Merci Florent, pour les entraînements, les conseils, le suvi

Merci mes loulous d'avoir accepté d'avoir une maman qui n'a pensé qu'à sa Saintelyon et à ses entraînements pendant quelques semaines (quoique... vous ai-je laissé le choix ?)

Merci Fred et Gégé pour le suivi, les conseils et la bonne humeur

Merci les kikous, j'ai adoré vous doubler, me faire doubler, quel partage

Merci les copains pour les encouragements sur FB ou par SMS

 

Ha, et j'oubliais, notre temps : 12h37 de course. On est 1h plus tard que les prévisions. On aurait pu gratter aux ravito de Ste Catherine et de Soucieu, mais pas 1h. Pas de regret. Et à l'année prochaine Saintélyon, cette fois ci en mode suiveuse de mon cher et tendre ! Chacun son tour ;-)

 

 

 

 

50 commentaires

Commentaire de Khioube posté le 11-12-2013 à 16:34:07

Félicitations, Nini ! Je suis bien placé pour savoir que cela fait du bien de réécrire l'histoire avec un happy end. Une bonne chose de faite ! Une jolie course dans le partage et la joie, c'est super. Bon repos et bonnes fêtes !

Commentaire de Nini posté le 11-12-2013 à 20:40:42

Bonnes fêtes à toi aussi ! A une prochaine ! Bises

Commentaire de TwoTiVal posté le 11-12-2013 à 16:44:39

Bravo Nini et Mu !
C'est vrai que doubler et se faire doubler, ça remotive !

Autant la première fois, je vous sentais dans la gestion, autant quand vous êtes repassées devant, on sentait la volonté d'aller au bout le plus vite possible. Rien ne pouvait vous arrêter !

A très bientôt sur d'autres chemins !

Commentaire de Nini posté le 11-12-2013 à 20:42:09

A très bientôt twotival ! Belle gestion de course pour ta 1ère ! Bravo

Commentaire de jack91290 posté le 11-12-2013 à 17:14:29

Bravo nini pour ta course. Une belle revanche sur l'année dernière.
A bientôt.
Jack

Commentaire de Nini posté le 11-12-2013 à 20:41:12

Merci Jack ! Bises

Commentaire de jack91290 posté le 11-12-2013 à 17:15:27

Bravo nini pour ta course. Une belle revanche sur l'année dernière.
A bientôt.
Jack

Commentaire de totoro posté le 11-12-2013 à 17:52:09

Un grand bravo à vous deux ! Faire une course en tandem, ça doit être bien sympa aussi ;-) Profites bien et récupères bien aussi !

Commentaire de Nini posté le 11-12-2013 à 20:42:59

La recup ? C'est presque fait. J'ai déjà en tête le prochain objectif !

Commentaire de Arcelle posté le 11-12-2013 à 18:31:13

Bravo Nini, quel courage !
Et c'est vrai que sur une telle aventure, les émotions sont fortes, surtout quand elles sont partagées avec la famille et les amis.

Commentaire de Nini posté le 11-12-2013 à 20:44:03

Oui, la famille et les amis. Et une fois de plus j'ai mesuré la chance que j'avais d'être entourée tout le long. Ça donne une longueur d'avance !

Commentaire de Japhy posté le 11-12-2013 à 18:51:12

Bon ben c'est pas malin, je suis encore en train de chialer! :D
C'est le CR à faire lire qui nous bassine avec leur gnagnagni gnagnagna la STL trop ceci pas assez cela.

Commentaire de Nini posté le 11-12-2013 à 20:45:18

Lol ! T'es une chougneuse, tu me ressembles !!!
Au fait, j'ai pensé à toi en écrivant, c'est assez gros comme ça ?

Commentaire de Japhy posté le 11-12-2013 à 21:20:59

Oui c'est parfait, pas eu besoin d'aller chercher mes lunettes!

Commentaire de bubulle posté le 11-12-2013 à 19:26:26

C'est bien à faire à deux, la course, hein ? Une autre façon d'être trois fois plus fort(e)s et de pratiquer ce sport pas si individuel que ça. Et oui, donc, tu pouvais le faire, c'est maintenant démontré....et y'a plus....qu'à recommencer..:-)

Bises (malheureusement avec un sac de glace sur le tibia, pour moi)

Commentaire de Nini posté le 11-12-2013 à 20:46:29

Sport individuel à 2. Je crois que ça fait un bon deal. Je me me disais déjà quand on faisait de l'escrime et qu'on tirait par équipe.
Rétablis toi vite. courage !

Commentaire de Kirikou69 posté le 11-12-2013 à 19:26:40

Un mont-Blanc, une STL : ca fait une belle année 2013. Ca va être dur de faire mieux l'année prochaine!

Commentaire de Nini posté le 11-12-2013 à 20:47:41

Ha !!! L'année prochaine ça va encore envoyer du lourd !!! Lol
N'oublie pas de faire lire mon CR à ta femme et fais lui une bises.
Et toi, rétablis ? Tu peux reprendre la cap ?

Commentaire de franck de Brignais posté le 11-12-2013 à 20:56:43

Bravo Nini !! En voilà une belle de bouclée ! Tu as beaucoup de chance d'avoir toutes ses personnes autour de toi qui t'aiment...Tu y puises toute ta force !! Et quelle belle volonté !! Bonne récup' maintenant.

Commentaire de Nini posté le 11-12-2013 à 20:59:48

Oui, c'est sur que ça me donne de la force !
J'espère pour toi que l'année prochaine les conditions seront là pour que tu puisses faire ton aller-retour. Bises

Commentaire de Arclusaz posté le 11-12-2013 à 21:33:00

NI la glace NI la nuit n'ont eu raison de NINI.
Tu continues ton inexorable progression et ton mental me bluffe toujours autant.
Tu as fait une belle course, tu as bien mérité ta bière !

Commentaire de Nini posté le 11-12-2013 à 21:49:34

Merci Laurent ! :-) mais je ne t'egale toujours pas !!!

Commentaire de snail69 posté le 11-12-2013 à 21:36:39

Bravo Nini, bravo Mu !
Tu es vraiment incroyable de courage et de volonté. Ni entorse, ni sciatique ne t'arrête. Les tiens peuvent être fiers.

Commentaire de Nini posté le 11-12-2013 à 21:50:23

Tu veux mon secret ? Je tourne au St Nectaire !!! Lol

Commentaire de ejouvin posté le 11-12-2013 à 21:37:26

Comme dit Kirikou69, quelle année sportive... Un Mont Blanc et une grosse revanche.

Bravo à toi, bravo à tes accompagnants pour cette belle réussite. Tu peux être fière de toit.

Commentaire de Nini posté le 11-12-2013 à 21:51:40

Merci Étienne. Au plaisir de te revoir... Il me semble qu'en juillet on a une coursette commune !!! ;-)

Commentaire de Byzance posté le 11-12-2013 à 21:39:43

Bravo à toi ! Et on a fait la course ensemble !!! L'ambulance à Sorbier, "Pas fatigué" d'Arfeuille, ... Florent nous a pris en photos à Soucieu (tu te retapais juste devant nous)et je l'ai vu plein de fois sur le parcours.
Tu as peut être repéré un grand couillon avec un cor de chasse, ben j'étais avec.
Félicites aussi les enfants d'avoir passer cette nuit à te suivre !!!

Commentaire de Nini posté le 11-12-2013 à 21:52:58

Tiens, c'est rigolo ça !!!
Héloïse est finisheuse aussi de la Saintelyon ! Je suis aussi fière d'elle ! :-)

Commentaire de millénium posté le 11-12-2013 à 21:41:05

Exceptionnel CR , merci. Et bravo pour ta ( votre) tenacite.

Commentaire de Nini posté le 11-12-2013 à 21:54:09

Merci Christian ! Mais bon, on n'a pas été assez rapide pour vous voir !!!

Commentaire de Mamanpat posté le 11-12-2013 à 22:01:17

Qu'est ce quo'n ne fera pas pour pleurer en toute impunité ! ;-)
Bravo Nini, sacré revanche !

Commentaire de Nini posté le 11-12-2013 à 22:11:23

Entre pleureuses, on se comprend !;-)

Commentaire de Séverine07 posté le 11-12-2013 à 22:10:00

Bravo Virginie, merci pour ton récit, quelle belle aventure!!!

Commentaire de Nini posté le 11-12-2013 à 22:11:47

Merci Séverine.

Commentaire de tidgi posté le 11-12-2013 à 22:54:40

Rien ne pouvait arrêter les "warriorettes". Et à chaque fois que je vous ai vues sur ces sentiers, je n'en doutais pas une seconde...
Une superbe course et une belle revanche pour toi.

Un GRAND bravo !

Commentaire de Nini posté le 11-12-2013 à 23:19:57

Merci Thierry :-)

Commentaire de béné38 posté le 12-12-2013 à 02:29:22

quand je repense à Florent qui t'avait inscrite à ton 1er maratrail terminé dans la douleur, et il avait longuement hésité.... que de chemin parcouru et que de progrès depuis... vous faites une belle équipe, bravo à toi et Mu !Je vous ai vu passer à Soucieu mais je ne me doutais pas que vous étiez aussi mal.
Bises

Commentaire de Nini posté le 12-12-2013 à 06:26:34

Et oui, ce 1er maratrail aurait pu me dégoûter à tout jamais de la Cap, hé bon non, au contraire !!! J'dois pas avoir toutes mes cases....
Contente de t'avoir revue et désolée que pour toi, cette année l'essai ne soit pas concluant. Bises

Commentaire de polosh posté le 12-12-2013 à 08:31:58

Quel exemple de ténacité! Bravo!! Ca m'a aussi donné l'occasion de lire ton CR de l'an dernier, alors oui: très belle revanche! Encore bravo et bonne récup!

Commentaire de Nini posté le 12-12-2013 à 12:57:02

Merci ! Au plaisir de se croiser sur un off

Commentaire de ogo posté le 12-12-2013 à 09:06:45

Que d'émotions au moment de vous voir franchir la ligne. Merci Nini pour ce CR très touchant et une grand bravo à vous deux. Lors de notre dernière reco commune, tes progrès étaient clairement visibles. Tu confirmes de très belle manière. Maintenant cap sur le Vulcain et pis sur l'autre petit truc du début de l'été ;)

Commentaire de Nini posté le 12-12-2013 à 12:57:55

Et oui, va pas falloir s'endormir sur ses lauriers !!!!

Commentaire de Rastamu posté le 13-12-2013 à 09:01:00

Ca y est, je suis une Kikourou !!!! merci Nini pour ton récit qui me fait revivre cette course !!!

Commentaire de Nini posté le 13-12-2013 à 10:25:03

Bienvenue dans la communauté !!!
Et Rastmu, quel beau choix de pseudo
Merci à toi ;-)

Commentaire de caro.s91 posté le 13-12-2013 à 17:16:07

Bravo Nini, bravo Mu, je suis super contente de lire ce récit et d'avoir la confirmation que la galère de l'année dernière est oubliée !!!

Caro

Commentaire de Nini posté le 14-12-2013 à 10:00:02

Merci ! Et peut être à une prochaine sur une course qu'on fasse connaissance

Commentaire de Sabzaina posté le 14-12-2013 à 06:05:00

Je m'étais gardé ce CR bien au chaud pour l'apprécier à sa juste valeur ce week end. Comme prévu, je ne suis pas déçue.
Bravo à toutes les 2, tu as ta revanche et de bien belle manière.
Merci encore pour le retrait des dossards qui a grandement facilité notre arrivée.
Bises (plus qu'une semaine, collègue ;) )

Commentaire de Nini posté le 14-12-2013 à 10:01:14

Merci Sab ! Oui, belle revanche. Je peux passer à autre chose ! Impatiente d'être au vulcain ;-)

Commentaire de lalan posté le 14-12-2013 à 18:14:13

Je rigole en voulant t'écrire en commentaire après la soirée d'hier. Tes larmes furent nombreuses mais ce n'est rien aux torrent de larmes que tu verseras à la Montagn'hard !!! (je plaisante)
Bravo Nini. Reposes toi bien.

Commentaire de Nini posté le 14-12-2013 à 18:26:58

Lol ! C'est pas en voyant les derniers 150m que je vais pleurer en juillet ! C'est le 10 derniers km que je risque de chougner tellement je vais baver pendant les 6 prochains mois et toute la durée de la course !!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !