Récit de la course : La Transbaie 2008, par fanfan59

L'auteur : fanfan59

La course : La Transbaie

Date : 29/6/2008

Lieu : St Valery Sur Somme (Somme)

Affichage : 2646 vues

Distance : 15km

Objectif : Pas d'objectif

21 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Un défi non programmé

La famille Ch'ti Vincent avait tout prévu, vraiment tout prévu : les chalets réservés pour les Kikoureurs au Camping du Rio en Baie de Somme sont superbes, les bouteilles de bière, les bulles, les biscuits pour fêter l'anniversaire de notre bon Vincent sont à profusion, l'ambiance et la bonne humeur sont au rendez-vous.

 

  

            Quel plaisir de faire enfin connaissance de Vetchar et de l'Ourson, de retrouver avec tout autant de joie Astra Wally, Céd C Bien, Pégase et Arnaud59. Mais il n'avait pas prévu ce qui allait se passer le jour de la course .... 

            Arrivés le samedi après-midi au Camping de Noyelles/Mer, chacun prend ses marques. Les ch'ti Vincent and Co et Chtigrincheux and Co dans le chalet « Les Marmottes », nos amis Kikous dans le chalet « les Chamois ». Après s'être rafraîchis sérieusement à la bière, direction retrait des dossards.  Alors que notre petit groupe retourne sagement se rafraîchir pour la seconde fois au Camping, Chtisabelle et moi avons la lourde tache de trouver des maillots de bain pour nos filles respectives, Marion et Anaïs. Il aurait vraiment été dommage qu'elles ne puissent pas profiter de tels éclats de rire !

 

 

    

            20 heures, il est temps de se rendre au restaurant réservé par Vincent ... il y a foule ! « Il faudrait patienter encore 15 mn environ ». Nous en profitons pour nous balader le long de la jetée et admirer le paysage.

 

 

   

            Notre estomac commence à crier famine et c'est 30 mn plus tard que nous retournons devant le resto et ... grrrrrrrrrr ! Chtigrincheux s'esclaffe « ils les sucent une à une les moules ! ». Devant notre impatience et l'estomac de Fifi qui gargouille, Vetchar, l'Ourson et Astra Wally s'éclipsent à la recherche d'un autre endroit où nous pourrons enfin nous restaurer. Nous nous retrouverons finalement quelques mètres plus loin pour déguster une paëlla dans une ambiance fort sympathique. Nous nous levons pour entonner un difficile « happy birthday Vincent » - une façon de lever le coude de nouveau – ce qui lui permettra de souffler une bougie très spéciale.

 

 

   

 

             Retour aux chalets pour déguster, devinez .... une bonne bière ! Il y en a de toutes sortes : Jenlain, Trois Monts, Leffe, …mais aussi des bulles, une spécialité à base de rhum, de la mirabelle alsacienne, des boudoirs « Joyeux anniversaire Vincent ! »...1heure du matin : l'Ourson est fatigué car il s'est bien dépensé, a bien rigolé et nous a bien fait rire.La nuit sera courte tant pour les « Marmottes » que pour les « Chamois », et oui ! l'ambiance festive étant toujours bien présente, la tension a du mal à redescendre. 

            Le jour de la thalassothérapie est enfin arrivé. Vincent et Philippe emmènent le ravitaillement sur le parking de Champion tôt le matin, ce qui nous permettra de déjeuner, comme l'an passé pour les habitués, sous l'emplacement parking caddies. Chacun se prépare – j'en profiterai même pour faire quelques longueurs et me détendre au jacuzzi avec les filles -  et après un bon petit-déjeuner diététique (croissants, pain au chocolat), nous posons pour la photo de famille.

 

 

 

 

         Notre arrivée sur le parking de Champion fait grand bruit ! Les gens sont intrigués devant la grande Guerta et ses acolytes ! Un indien, une Betty Boop panthère, un tarzan, deux superbes nanas aux jambes poilues ! Viendront se joindre à nous pour parfaire le groupe, Tabuki et le Bagnard, sans oublier le magnifique Wilson Salomone en pleine forme et tout sourire devant un tel spectacle. Le drapeau « Kikourou » est planté, place réservée ! Les tables sont bien fournies : chips, vin rouge, vin blanc alsacien, bières, crudités, pâté au genièvre et à la chicorée (un régal). Vetchar trinque à la santé des curieux et leur propose même un petit verre ainsi que des chips aux enfants... C'est la fête, la bonne humeur kikourienne est bien présente ! Nous t'avons vraiment fait honneur Président !

 

 

 

 

 

 

         Direction la ligne de départ. Philippe m'ayant pris un dossard, il m'a vivement conseillé de les attendre au km 3 en bout de jetée pour faire un petit bout de chemin boueux en leur compagnie. « Il te suffira de faire quelques foulées à nos côtés puis repartir tranquillement, nous te récupérerons sur le retour ». Le spectacle est fabuleux ! En les attendant, je vois des dizaines et des dizaines de coureurs se casser la figure dans la boue, la vase, perdre leurs baskets, les gens sont déchaînés, sur les 7 500 participants, il y en a bien 7 000 qui sont là pour faire les fous : des bonnes-soeurs, des travestis, des écossais, des moutons, un barman talentueux, les daltons, d'autres bagnards ... 

 

 

 

 

          Le moment tant attendu est là ! Je les aperçois ! J'arrive à me glisser parmi une foule en liesse pour les rejoindre. Une vue magnifique sur des coureurs noirs de boue se profile à l'horizon, mon premier objectif est d'arroser systématiquement les spectateurs mais également mes amis Kikoureurs trop propres à mon goût. Une lutte avec Ced C Bien me fera faire une fabuleuse chute dans l'eau salée. Le jeu est lancé à 200 %...  

           Je dois aller le plus loin possible et, malgré mes 5 petits malheureux km parcourus jusqu'à présent, j'espère améliorer ma distance, le jeu en vaut la chandelle ! Dans l'euphorie, je m'essouffle très vite ! « ne vous occupez pas de moi ! Allez-y, amusez-vous ! ». C'est alors que Tarzan, alias Astra Wally, une douleur au genou due à son fabuleux marathon du week-end précédent le pénalisant, me dit « ne t'inquiète pas Françoise, je reste avec toi, c'est plus prudent ». Quel magnifique accompagnateur ! Les filles le regardent, l'acclament, scandent « quel beau Tarzan  ! » et moi de leur répondre « Et les filles, vous avez vu les beaux yeux qu'il a ! ». Je me régale vraiment à fouler le sable, la boue à côté de Laurent. Il est d'une gentillesse exemplaire. J'écoute attentivement tous les conseils qu'il me prodigue « Récupère lorsque tu es dans l'eau », « récupère lorsque tu es dans la boue », « ne regarde pas la distance, observe autour de toi », « tu finiras par ne plus penser à ta respiration ». A chaque passage dans la vase, Laurent est encore à mes côtés et me propose gentiment la main ou le bras comme appui. C'est fabuleux ! Nous avançons, petit à petit, nous foulons le sable à petites enjambées.

 

 

   

 

         Et puis le coup de « moins bien » arrive. « Je vais faire demi-tour Laurent, le ravitaillement est encore loin », « d'accord Françoise, mais continue au moins jusqu'à la jetée, tu peux le faire ». « D'accord ! », je lui dois bien ça à Astra. Arrivés à la jetée, je ne peux plus faire autrement « je viens avec toi Laurent, le ravitaillement ne doit plus être très loin ». Ce n'est que du bonheur, nous sommes accueillis au Crotoy sous les applaudissements. L'ourson prévient Fifi « Fanfan arrive ! ». Philippe m'expliquera qu'il s'était posé la question du « comment a-t-elle fait pour trouver son chemin en voiture avec son légendaire sens de l'orientation ? ». Chtigrincheux est devant moi, bouche bée, admiratif et m'applaudissant. J'ai droit aux accolades des amis Kikous, que ça fait du bien ! J'ai de nouveau la niaque pour le retour. Chaque Kikou me dit la même chose « Le retour c'est avec toi ! Nous le faisons ensembles ». Et c'est ensembles, bien souvent main dans la main avec Philippe que le retour se fera avec la complicité de l’Ourson en indien qui nous fera exploser de rire à plusieurs reprises 

 

 

     

         48 ! Mais quel est donc cet étrange jeu de chiffres fait par Guerta ????? Les amis Kikoureurs sont dans la complicité puisqu'ils crient haut et fort le chiffre avec Chtigrincheux. Il en est à sa 48ème victime. « Ils sont beaux mes seins ! Tu n'en as pas des pareils !». Chaque femme palpe la voluptueuse poitrine de Guerta mais .... surprise ... Guerta en fait tout autant. « Pas moi ! J'y ai eu droit à l'aller, je suis la 26ème ! »

 

 

     

 

         Nous aurons droit à ce toucher de poitrine jusqu'à la fin ! 73 paires de sein en 2 heures 27 mn, temps qu'il nous a fallu pour faire ces 14,8 km.  Dernière ligne droite, dernier rafraîchissement dans une eau tiède pour grimper de nouveau une montagne de boue, laquelle se fera à l'aide de Céd et Pégase. Nous arrivons comme prévu, tous ensembles et franchissons la ligne d'arrivée où, discrètement, je verse une petite larme de joie car j'ai pu faire la Transbaie pendant environ 12 km.

 

 

    

 

         Merci pour tes photos Laurent « Le Bagnard », heureusement que la SNCF est effectivement en grève ce jour là, car nous avons vraiment besoin de toi pour la suite de nos délires.

 

 

 

 

 

         Merci à vous les copains d'avoir été là au bon moment, merci de m'avoir soutenu par vos encouragements. MERCI Laurent de m'avoir boosté, de m'avoir fait comprendre que l'on peut se surpasser, qu'il suffit d'y croire. C'est une très jolie leçon que je ne suis pas prête d'oublier.

 

 

 

 

  

 

 

 

 

21 commentaires

Commentaire de ArnaudP59 posté le 01-07-2008 à 06:46:00

Merci Fanfan pour ce fabuleux récit.

C'est vrai que ce week-end fut des plus agréables.

En attendant le prochain week-end Kikous avec impatience.

Commentaire de mikesurlenet posté le 01-07-2008 à 07:27:00

on peut que vous etes reparti de là avec des souvenirs pleins la tête.
superbe compte rendu et il y a de belle photos.
à bientôt

mikesurlenet

Commentaire de la panthère posté le 01-07-2008 à 07:38:00

bisous, bisous, "finisheuse" de la transbaie.....qui l'aurait parié la veille? génial! ce fut un week end génial! merci aux chtikikoureurs d'avoir organisé ce rendez vous mémorable, (une répétition pour les terrils!)

Commentaire de chtigrincheux posté le 01-07-2008 à 08:55:00

On aurait du faire homologuer mon record au Guinness book … Pas grave on fera pire l’année prochaine.
Tu m’as plus que bleffer, ta force de caractère commence à prendre le relais dans tes moments de faiblesse et cela est très prometteur pour la suite .Tes capacités sont bien réels, à toi de te donner des priorités ou de classer par ordre de priorités. Ton corps commence à se mettre en harmonie avec ton esprit laisse les faires et savoures.

Commentaire de tabuki posté le 01-07-2008 à 09:39:00

Une belle leçon de courage que tu nous as fait. Je n'oublierai pas cette annonce faite au ravito "FanFan arrive avec Astra !" C'est là qu'on s'est dit qu'on le ferait tous ensemble ! On finira ensemble ! Le plaisir, les rires, les rencontres valent tous les chronos !
Encore bravo à toi et heureuse de te connaître.
A bientôt en Alsace les ch'tis !

Je rigole encore de nos délires ;-))

Commentaire de astra wally posté le 01-07-2008 à 13:12:00

bravo à toi Fanfan pour avoir fini cette Transbaie. Avec un mental comme le tien tu peux réussir des distances que tu n'imaginais pas réaliser. Ca m'a fait plaisir de rester avec toi pendant la moitié du parcours. POur la respiration ça viendra progressivement au fur et à mesure des entrainements donc patiente encore un peu et surtout.....FAIT TOI PLAISIR ! Gros bisous et à bientôt

Commentaire de Mustang posté le 01-07-2008 à 16:38:00

ehhhhhhhhhhhh beeeeeeeeeeeeeeeee, cette Transbaie, ça rien à voir avec le trail du Verdon, dite, donc!!!!!!

à tout prendre, elle me plaît bien cette Transbaie, surtout ceux qui la font!! bravo pour la bonne humeur et la dérision, on en a bien besoin!

Commentaire de ch'ti vincent posté le 01-07-2008 à 17:42:00

Un grand bravo Françoise, ton arrivée au ravitaillement a fait sauter de joie toute la tribu.
C'est géant ce que tu as fais dimanche, tu sais de qui tenir....
Fanfan la B....aie est née !!

Commentaire de gdraid posté le 01-07-2008 à 18:11:00

Merci Françoise pour ce beau récit bien imagé.
Bravo pour ta traversée de la baie, comme tout le monde dans la vase jusqu'au cou ...
JC

Commentaire de Hay-David posté le 01-07-2008 à 18:51:00

Eh ben dis donc! Quel récit... Plein d'émotions vraies, tu as réussi à franchir un palier et c'est bien. Tu as réussi en plus à me transmettre l'ambiance de la course entre les photos bien choisies et le récit c'est comme si j'y étais (la boue en moins!).

Félicitations, et ça fait plaisir de voir comme vous vous êtes amusés!

Vivement les Terrils (à prononcer "Terri"!!!) où une délégation alsacienne plus importante sera présente... ;o)

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 01-07-2008 à 18:59:00

Il faut absolument que j'amène mon cheval à cette course ! Ton CR m'a mis l'eau à la boue...à la bouche !

Commentaire de Le Bagnard posté le 01-07-2008 à 20:59:00

Fabuleux récit Fanfan !!! et 1000 merci pour ta bonne humeur, moi j'adore ;-) j'ai passé un dimanche de rêve ce sont des WE qui reste graver à jamais !!! Vivement les TERRILS !!!! (lol)

Bises à tous
Laurent

Commentaire de Céd C' Bien posté le 01-07-2008 à 21:41:00

Eh bien voila, maintenant tu as la preuve que tu peux allez au bout des choses, la seul chose a faire et d'y croire, en profitant de tout les moments.
Sois fière de toi Françoise, ce que tu as fais dimanche tu ne le dois qu'a toi-même

Bravo pour ton Récit et pour ta course

Gros Bisous

Céd

Commentaire de moumie posté le 01-07-2008 à 21:57:00

Merci Françoise pour ces superbes photos et bravo pour ta force d'avoir été jusqu'au bout.

Au plaisir
Fabienne

Commentaire de Sam67 posté le 01-07-2008 à 22:25:00

Super CR, Fanfan, qui traduit bien ce super week end de la Transbaie.
Un ENORME Bravo pour ta course; tu en voulais un max et en plus tu avais deux supers coachs ;-)

Quant à Guerta, apparemment il a réussi à faire ce qu'il n'était pas arrivé à faire en Alsace le week end précédent, à savoir rendre l'appareil quand on lui touchait ses beaux nichons ;-))))))))
Chapeau bas ...

Bonne récup
A bientôt j'espère, toujours dans le rire et la bonne humeur ...

Vincent

Commentaire de agnès78 posté le 01-07-2008 à 22:30:00

merci beaucoup pour ce superbe récit et un grand BRAVO pour ta course... quelle ambiance cette année encore! BRAVO à vous tous!
bises
agnès

Commentaire de taz28 posté le 02-07-2008 à 11:22:00

Waouhhh ma Françoise !!!

Commencer une première longue course par la transbaie, tu as fait fort !!!
Tu as donc bien gadouillé et transvaser avec une équipe de kikous de choc ....

J'ai adoré voir vos sourires et deviné vos délires...

MERCI

Taz_qui_a_raté_la_transbaie_cette_année

Commentaire de marion posté le 02-07-2008 à 13:47:00

hiiihaa !!Fanfan la b... !!
Franchement tu m'as épatté !! YAHOO
Encore bravo !
Bisous

Commentaire de l'ourson posté le 03-07-2008 à 00:26:00

Félicitations ma Chtite'Grincheuse :-)) J'ai adoré te rencontrer à l'occasion de cette Transbaie. Je tiens surtout à te féliciter pour ta performance car lorsque je te te dixais à l'aller : " tu sais, si tu n'en peux plus... tu n'a

Commentaire de l'ourson posté le 03-07-2008 à 00:32:00

... tu n'as qu'à attendre que l'on revienne du Crotoy pour te joindre à nous pour le retour (comme ma fille la Noursette en 2005)...

Quelle fut ma joie d'annoncer aux Kikous ton arrivée au ravito du Crotoy avec ton Chevalier-Servant Astra-Wally !!!!......

L'Ourson_bienvenue_chez_les_coureurs_confirmés_:-)

Commentaire de _azerty posté le 06-07-2008 à 20:27:00

Que de souvenirs à lire ton récit et à regarder ces photos

Belle équipe, belle ambiance ...

Et puis bravo pour ta première grande course

Bises

Domi

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.21 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !