Récit de la course : Eco Trail de Paris Ile de France 2009, par nono's coach

L'auteur : nono's coach

La course : Eco Trail de Paris Ile de France

Date : 14/3/2009

Lieu : St Quentin En Yvelines (Yvelines)

Affichage : 1585 vues

Distance : 80km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

213 autres récits :

Ecotrail 2009 J'ai rattrapé le ravito!

 

Pensées et dialogues sur l'écotrail

 

Bon, cette fois, Arnaud, Pascal, il faut se placer le plus près de la ligne de départ pour éviter la foule. Mais t'as vu ce monde!

Pardon, désolé, excuses, je rejoins un copain sur la ligne,voilà on y est. Comment on les a grugés!

Ouais mais comment on fait maintenant quand on a envie de pisser… Euh ...Pardon,désolé, excuses... 

 


 

Départ

C'est parti! Bonne course Pascal, rendez-vous à l'arrivée.

Cette fois Arnaud je me sens bien, Y a plus qu'à bien gérer l'allure, pas avant 1h50 au premier ravito.

5'

T'as vu la fille en vert, c'est pas Karine Herry? Double la tranquillement et regarde discrètement son visage.

Bonjour, tu es Karine? Oui.

ET LES GARS REGARDEZ C'EST KARINE HERRY!!! Bravo la discrétion.

Bon ben si on garde son rythme, on va faire une super course vu comment elle gère ses trails. Comme je te dis toujours à l'entraînement, il faut être régulier, pondéré, pas d'accélération intempestive et …. Attend moi Arnaud.

10'

Bon, ça va maintenant tu l'as semée, on peut ralentir.

20'

Je te rappelle qu'on est parti pour un 80 km et pas un semi!

30'

Si ça continue, je vais battre mon record du 10 bornes. Est-ce bien raisonnable, Arnaud? Hé, attend moi!

1h

14 km de course, bravo! A ce rythme, on se qualifie pour les championnats intergalactiques d'ultra-trail. Bon, maintenant, ça grimpe euh … Serait-ce utopique d'envisager de te demander la permission

de RALENTIR quand ça grimpe. Merci.

 

 

1er ravito : 1h40 (3' de pause!)

Bon, c'est reparti, mais là on y va tranquille car je commence à sérieusement faiblir.

1h45'

Salut, les gars, vous me reconnaissez, la mobylette dans les montées du trail de Sully!

Ben tu n'as pas de dossard?

Non, je m'entraîne pour le marathon de Paris (en moins de 3h) et c'est plus motivant de faire mon entraînement long avec des coureurs, surtout aussi sympas que vous.

Chouette, mais tu sais nous on court 80 bornes alors on gère … du moins j' essaie.

Vou'z'en faites pas, je suis votre rythme. Alors comme ça, vous courrez 80 km?

1h50'

Oui, et on s'est vachement bien préparé? Et ça se prépare comment ce genre de course? Et bien, il faut que […] .

2h

Et toi pour un marathon tu […]? Le plus dur c'est de trouver des chaussures […]. Pendant les vacances [..]

2h10'

Nous on[...] Puis […]

2h20'

et […]

2h25'

et […] et [...]

2h28'34s

Hé les gars, continuez vos petites discussion, moi j'vais mourir dans un coin. J'en peux plus j'comprends rien. D'abord toi la mobylette, c'est aujourd'hui que tu cours le marathon en moins de trois heures...

Euh..Bon, ben moi j'vais retourner sur mes pas, bonne course.

2h30'

Vas-y Arnaud! Je te retarde, je le sens bien, on se retrouve à l'arrivée.

Non, non, c'est bien comme ça, je gère.

2h40'

Cette fois vas-y, je vois bien que je suis un boulet.

Mais non, qu'est-ce qui te fait dire ça?

Soit le délirium trémens, soit le fait que je n'arrète pas de faire le yoyo derrière toi pour te rattraper en passant du 140 au 180 toutes les minutes.

Ouais, c'est pas cool!

3h

Vas-y Arnaud tu peux partir. Hé Arnaud, tu m'entends tu peux y aller. Oh l'autre, il est déjà là bas au fond. TU PEUX Y ALLER!! Ah, il m'a entendu. C'est ça, fais des gestes pour me montrer que t'es encore en super forme, frimeur.

L'avantage, maintenant c'est que je peux prendre mon temps, regarder la nature, marcher quand j'en peux plus. Sauf, que là j'en peux plus et il me reste près de 50 bornes à courir. Donc, si je marche, j'arriverai à l'heure pour l'écotrail 2010. Autant abréger mon calvaire en raccourcissant la durée avant l'arrivée, donc il faut courir. Mais au dernier arbre, je m'arrête.

3h20'

Je sais pas vraiment où je suis, mais j'entend la sono, je suis proche du ravito.

3h40'

Bon j'entend plus rien, suis-je encore loin?

4h03'

Quoi! Seulement 43 km! Chouette, il ne m'en reste plus que 37, et au moins autant de temps de course!

4h10'

Là c'est sûr, je suis tout près, j'entends les paroles du speaker.

4h20'

Le ravito devrait être là. Y a l'son mais pas les images.

4h40'

Mais c'est pas vrai, je suis tombé sur la seule course avec un ravitaillement mobile.

4h48'

Ouf!! J'ai rattrapé le ravito.

 

 

4h54'

13 km de montées, de descentes, ça va être terrible. Le tout c'est d'avancer sans trop traîner et là, l'idéal, c'est de mettre un pied devant l'autre. Intense comme réflexion, mais pas si simple à réaliser.

5h30'

Mais c'est pas vrai! Je suis cuit carbonisé. Ah si je tenais les organisateurs qui ne savent même pas lire un plan. Pourtant, c'est pas dur! De St quentin, tu prends l'A86, puis la N118 jusqu'à Boulogne après c'est tout droit jusqu'à la tour Eiffel. Je l'ai tapé sur mon GPS: 30km pour 200m+. Faut vraiment être tordu!

5h40'

Bravo, madame. Euh, je sais pas si elle m'a entendu tellement elle galopait.

5h50'

Tiens en voilà, une autre. Bravo, mad...Sont-ce elles qui vont vite où courrai-je à contre-sens?

 

 

6h05 ravito 3

Enfin aux haras, harassé par les hourras d'Oara! ça veut peut-être rien dire et c'est encore pire après 6h de course. Quelle fâcheuse habitude de trouver les phrases les plus stupides au pire moment de fatigue. Surtout que j'le connais pas ce Oara, de quoi y's'mèle?

6h20'

Tiens, mais je la connais, cette supportrice avec sa chevelure blonde. Ben, alors, Karine (nous sommes devenus intimes depuis notre première rencontre il y a 6h15), qu'est-ce que tu fais là, à nous acclamer, au lieu de courir. Abandon?

N'empêche... c'est quand même vachement sympa de venir me dire au revoir.

N'empêche... heureusement que je n'ai pas aussi bien géré qu'elle...

 

 

6h42 dernier ravitaillement.

10 km, et le chemin de croix s'achèvera.

Finis les arbres, bonjour la nuit, le bitume et les camions. Vivement la dame de fer!

7h25'

Est-ce un effet d'optique, où la tour Eiffel s'éloigne-t-elle à chacun de mes pas. J'ai l'impression de courir devant ma télé regardant une film promotionnel sur Paris après avoir appuyer sur pause.

7h35'

Paris est sans conteste la ville qui compte le plus de pont.

7h40'

Hourra, je suis arrivé. La foule en délire m'acclame. J'ai venu, j'ai vu et j'ai...

Grimper tout en haut pour être finisher??

Mais j'ai pas eu de ticket pour l'ascenseur!

A pied???

Ca va pas non!!Puisque c'est comme ça, je rentre à St Quentin, j'connais le chemin!

Non, j'déconne...c'est pas un million de marches qui vont me faire peur.

Mais pourquoi il fouille mon sac le gros monsieur avec son talkiwalki. Je crois pas que les terroristes sont suffisamment fous pour transporter à pied une bombe pendant 80 km. Ils ont les avions pour ça.

7h45' arrivée

Bravo à toi, Arnaud, pour avoir réaliser une course parfaite.

Bravo à toi, Pascal, pour avoir terminer en bonne santé ton premier ultra.

Quant à moi, j'aime bien la sensation d'arrêter de souffrir. Mais pour la ressentir, il faut avoir souffert.

Maso, affirmatif. Pourquoi, no comment!

2 commentaires

Commentaire de Nono limit posté le 09-04-2009 à 01:00:00

19h50-maintenant il faut descendre parmi tous ces touristes ...
20h-toujours pas d'ascenseur et les touristes vont bientôt être incommodées par les fragrances "Sueurs du Trail" ! Ouais, mais sueurs écolo, Madame !
20h05-l'ascenseur enfin ! On peut descendre. Ouais, mais arrivés en bas, il s'agit, après 80 bornes de douleurs, d'atteindre le binheur du massage et de la douche à ... 5 ... 10 ... 15 minutes de là. 15 minutes pour 300 m, ce sera la plus mauvaise perf de l'année !
21h-un bon buffet pour se remettre et retour au bercail pour s'allonger, mais surtout pas dormir car les jambes, aïe, aie, aie..
Merci Coach pour tes pensées et dialogues et pour tes conseils toujours aussi lucides !

Commentaire de gastéropode posté le 10-05-2009 à 01:25:00

Bravo pour la forme légère et ironique de ton CR qui a été très amusant à lire pour qui te connais, mais qui minimise la perf (Quelle perf pour un athlète qui couve une crève!) et la souffrance... Sympa d'en faire parti dans les photos et commentaire. Si j'ai terminé en forme (mais en 1h30 de plus) en revanche je me suis blessé sans m'en rendre compte.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.23 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !