Récit de la course : Eco-Trail de Paris® Ile de France - 80 km 2015, par Namtar

L'auteur : Namtar

La course : Eco-Trail de Paris® Ile de France - 80 km

Date : 21/3/2015

Lieu : St Quentin En Yvelines (Yvelines)

Affichage : 1260 vues

Distance : 80km

Objectif : Pas d'objectif

18 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

213 autres récits :

L'ecotrail de Paris 2015 ? ça c'est fait...


Pour cette course j'avais prévu 4 jours sur Paris du coup. Il fallait récupérer le dossard le vendredi et je m'étais dit que dimanche je pourrai un peu visiter. Bon au final dimanche je suis resté à l'hotel. J'avais une douleur aigüe au milieu du tibia gauche sur le devant. J'ai même crû que j'avais une fracture de fatigue, mais rien de visible à la radio, et 15 jours après je peux galopper de nouveau.

Le samedi matin j'arrive donc à Saint Quentin vers 10h00. Il fait froid, il fait très froid. Je retrouve la banderole Kikourou et discute avec Caro. Ma femme est venue me voir au départ, elle me reverra à la sortie du parc de Saint Cloud, mais c'est pas pour tout de suite. Vers 11h00 comme prévu il y a la photo kikourou :

 Je discute un peu avec Lanterne rouge, nous nous étions croisés au flore et avions mangé ensemble pour la SaintéLyon. Il porte mal son nom : il finira bien avant moi.


Arrive ensuite l'heure du départ. Petite recommandation du speaker puis les fauves sont lancés :

 

 

Je pars tranquiillement il me semble, les premiers kilomètres s'enchaînent, je ne suis pas du tout dans le rouge, mais au 13ème kilomètre je me rend compte que je suis parti bien trop vite : en effet c'est à ce moment là qu'un groupe de kikoureur me dépasse dont Sabzaina qui de mémoire avait un objectif de 09h30. Moi qui est un objectif de 12h00 je me dit que il y a quelque chose qui cloche et que je vais le payer cher. 

Pendant 5-6 kilomètre je suis tout près de Patricia.B, 20-30 mètes derrière, mais petit à petit je lâche prise. J'arrive encore frais à Buc au bout de 2h32. Je prends quelques rondelles de saucisson, je refais le plein de mes bidon et zou c'est reparti ! L'erreur stratégique ! J'ai oublié de prendre des morceaux de bananes !!! C'est le début de la fin ! Le Dieu de la banane décide de me punir illico presto et mon rythme baisse drastiquement. Par rapport à la SaintéLyon, je trouve la course moralement plus facile : les bosses ne durent pas des plombes (à la SaintéLyon, il y avait des passages où je n'en voyait pas la fin, ici cela dure tout au plus 10 minutes et encore). Par contre physiquement j'ai plus de mal. C'est peut être parce que le sol est bien dur, moi j'aime bien la boue, ça amortit. 

J'arrive ensuite à l'Alpes d'huez, il y a Tonton qui dit "tiens encore un kikoureur" sur le style "c'est bizarre ils devraient déjà être tous passés depuis longtemps", mais après sa surprise il se ressaisit très vite et me lance un "Allez Rodolphe!". Mine de rien ça ma reboosté cette histoire. J'en profite d'ailleurs pour remercier tous ceux qui ont posé des pancartes ! Ils n'imaginent même pas à quel point cela a pu me booster à chaque fois.

Voici la petite photo qu'a prise le Tonton :

 

Au bout de 6h26 j'arrive au ravito de Meudon, il caille bien ! Je ne  m'éternise pas et continue ma route. A ce moment c'est un peu la routine : je marche dans les bosses, je trottine le reste du temps, ça avance mais pas très vite...

J'arrive bon an mal an à Chaville, j'y bois une soupe. Et là c'est le drame : il n'y a plus de banane !!! Cette fois-ci j'y ai pensé mais rupture de stock. Ma course est fichue... Je repars quand même, après avoir téléphoné à ma femme comme convenu pour qu'elle se prépare à rejoindre le parc de Saint cloud. Cela fait alors 8h18 que je cours (enfin que je marche surtout).

Je mettrai 1h20 pour arriver au ravito de Saint Cloud. Vu l'heure tardive le parc est fermé et ma femme doit attendre vers le pont de sèvre, à l'entrée. Elle voit passer bien avant moi le Bagnard, facilement reconnaissable. Je la vois avec plaisir, elle fait quelques centaines de mètre avec moi puis pars en direction du métro pour rejoindre la tour eiffel. Je me dis que le plus dur est fait : tout est plat maintenant, je vais pouvoir courir un peu. Et bien que nenni mon Namtar, quand je cours, en fait, je trottine, et quand je trottine, en fait, je vais moins vite que quand je marche. Je vais donc faire les dix dernières bornes en marchant (un peu comme les deux derniers kilomètre de la SaintSulpExpress lorsque le Bouk voulait accélérer et que moi, même en faux plat descendant je n'y arrivait plus). Cela va être un peu long, surtout que le paysage n'est pas des plus beau. Mais bon, au moins on voit au loin la Tour Eiffel, cela motive. Sauf à un endroit ou ces enc... d'organisateurs n'ont rien trouvé de mieux que de nous faire faire demi tour sur quelques centaines de mètre. Jusqu'où peut on pousser pépé dans les orties ? Pas jusque-là je me suis dit sur le moment. Mais bon, cela fait une belle photo en souvenir :

Je termine tranquillement. Je savoure dans les derniers kilomètres, je retrouve ma femme au pieds de la tour. Puis c'est la montée finale qui se passe très bien : c'est un effort différent du coup je ne sens pas mes jambes alors que je le craignais. Je me permet donc de décélérer pour ne pas dépasser un concurrent lors de cette monté et qu'il puisse profiter pleinement de son arrivée. En haut, une fois la ligne franchie je récupère mon tee shirt ainsi que la médaille. Malheureusement il fait très froid, donc je ne m'éternise pas.

 Je zappe le repas de fin de course, et comme un flemmard je prend le taxi pour rentrer à l'hotel. En tout cas, même si cela a été long, je suis bien content. J'y retournerai.

 

La suite c'est la Chambottine, près de chez Arclusaz, mais ceci est une autre histoire

18 commentaires

Commentaire de SebKikourou posté le 06-04-2015 à 20:44:26

bravo pour ta course ,on etait dans la meme minutes a buc et fait une partie avec lanterne rouge que j'ai perdu a buc ,avec le monde pas facile de se voir

Commentaire de Namtar posté le 06-04-2015 à 22:59:57

Merci, oui il y avait pas mal de kikoureur dans ces temps Buc, mais c'est vrai que c'est dur de s'y retrouver

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 06-04-2015 à 20:45:10

Bien joué Namtar, encore finisher !!!
Belle gestion de course sans aucun doute, même si les organisateurs n'ont pas amené suffisamment de BANANES !!!
Hé la Chambottine c'est à l'Automne non ?!

Commentaire de Namtar posté le 06-04-2015 à 22:57:00

Merci Bouk, non la chambottine c'est le 10 mai

Commentaire de lapuce92 posté le 06-04-2015 à 20:54:33

Bravo!! On a du se croiser à Buc, j'y suis arrivée aussi en 2h32. ;)
C'est une honte cette pénurie de bananes!! LOL

Commentaire de Namtar posté le 06-04-2015 à 22:58:51

Merci, c'est après Buc que cela s'est corsé pour moi

Commentaire de Tonton Traileur posté le 06-04-2015 à 21:05:12

GOOD JOB, Namtar !
très heureux de t'avoir servi de "booster" ;-). c'est toujours un plaisir pour moi de passer de ce côté-ci de la barrière et de jouer les reporter/supporter.

Commentaire de Namtar posté le 06-04-2015 à 22:58:04

Un tout grand merci à toi !Et bravo aussi pour l'abnégation car ce ne devait pas être facile vu le temps

Commentaire de bubulle posté le 07-04-2015 à 09:04:59

Eh oui, scandaleuse, cette pénurie de bananes. Les organisateurs ont du trop lire des CR bubullo-arclusiens et penser que tant qu'il reste du saucisson, c'est bon.

Et, je confirme, ça pelait quand même sévère ce soir là. Même pas moyen de profiter de la Tour Eiffel !

Merci pour ce compte-rendu, distillé un peu plus tard, comme ça il a un petit goût de revenez-y...:-)

Commentaire de Namtar posté le 07-04-2015 à 09:26:29

Le saucisson c'est bon aussi ^^. Quant-au petit goût de revenez-y, c'est surtout que j'ai un peu proscratiné sur ce coup.

Commentaire de Albacor38 posté le 08-04-2015 à 21:03:06

Et bien Namtar tu m'impressionnes. "Doucement mais irrésistiblement" telle pourrait être ta devise : 80km ça force le respect !

Commentaire de Namtar posté le 09-04-2015 à 07:03:15

Merci, en même temps à la vitesse où je vais ce n'est pas extra-ordinaire.

Commentaire de Arclusaz posté le 08-04-2015 à 21:10:08

Passer de Paris à St Germain la Chambotte, si ça c'est pas du grand écart !!!!!!
j'aime bien tes CR, tu vis tes rêves, tu réussis tes objectifs, simplement, en mettant un pied devant l'autre. Bravo et à bientôt j'espère (pas de Chambottine pour moi).

Commentaire de Namtar posté le 09-04-2015 à 07:04:12

Bon ben on se verra à la nocturne des teppes alors en octobre ;)

Commentaire de Sabzaina posté le 09-04-2015 à 15:34:58

Contente de te lire, ça fait plaisir !
Bravo pour ta course et la prochaine fois, prends des réserves de banane !
Biz !

Commentaire de Namtar posté le 10-04-2015 à 08:52:01

Merci !

Commentaire de caro.s91 posté le 09-04-2015 à 16:52:38

Très heureuse d'avoir fait ta connaissance pour de vrai (avec ta famille)! :)
Tu l'as fini, même sans bananes! Bravo!
A une prochaine fois. Bises,
Caro

Commentaire de Namtar posté le 10-04-2015 à 08:53:01

Oui cela a été sympa de se voir. Je l'ai fini mais cela a été long quand même. Félicitations pour ta course et ton mental !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !