Récit de la course : Trail Nivolet-Revard - 51 km 2013, par ArnoS

L'auteur : ArnoS

La course : Trail Nivolet-Revard - 51 km

Date : 5/5/2013

Lieu : Voglans (Savoie)

Affichage : 1152 vues

Distance : 51km

Objectif : Se dépenser

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

88 autres récits :

05 Mai 2103 - Trail Nivolet-Revard

Bonjour,

 

Les organisateurs ont bien choisi leur fenêtre météo. Après les pluies diluviennes de la semaine, qui ont quand même fait fondre significativement la neige sur les hauteurs, le soleil est réapparu samedi dans l'après-midi et nous avons eu un dimanche vraiment sympa et inespéré.

 

Me voilà de retour à Voglans, trois ans après ma première participation. Le parcours a été modifié depuis ma participation dû à des éboulements de près de 3000 m3. Le kilométrage reste quasi le même avec 50 km et D+2600m annoncés.

 

Arrivé tôt sur site, les préparatifs allaient bon train.

 

 Le grand poelon encore vide qui sert à la préparation d'une tartiflette géante est rutilant. La recette affichée pour près de 600 personnes est impressionnante, manque un peu de Reblochon (7 seulement?) qui à l'air de servir de condiment homéopathique. Tout cela annonce un repas de fin de course copieux et motivant.

 

 

 

Le gratin du trail (et pas de la tartiflette) est présent ainsi que deux japonais invités dans le cadre du jumelage avec un trail au Japon, KANNA Mountain Run & Walk. Les vainqueurs gagneront une invitation pour cette épreuve et une semaine au Japon. 

Pour la tenue, sachant que la partie supérieure allait être enneigée avec des possibilités que le ciel se couvre et que la température chute dès que le soleil est masqué, plus un temps de course prévu d'au moins 6 heures, je suis parti avec une première sous-couche + maillot manche longue. Finalement, c'était un peu trop mais sur le partie la plus élevée, j'étais bien.

 

Pour résumer la course, je suis parti doucement, les deux premières montées pour arriver au sommet ont été bien gérées.

 

 

En prenant de l'altitude, le sol est devenu de plus en plus boueux et glissant. Sur la fin, est apparu la neige qui dans les parties en forêt était bien présente. La neige était souvent dure ce qui permettait globalement de courir mais par endroit plus souple jusqu'à des mélanges d'eau, de boues et de neige.

 

Après le premier sommet, passage en forêt jusqu'à la croix du Nivolet. Lors de ce passage, un petit aller/retour commun de quelques km permettait de croiser les coureurs qui était juste devant à l'aller et juste derrière au retour. Par contre, un peu de brouillard n'a pas permis de profiter de la vue à la croix. C'est suivi une descente sur un chemin enneigé de quelques kilomètres bien gérée et courable.

 

 

Arrivée sur une grande prairie un peu avant les premiers chalets de la Feclaz, avec environ 25 km dans les jambes et D+ autour de 1500m, pour 3 heures de course, j'ai eu un gros coup de barre. Il faut dire que cette distance représentait le maxi que j'avais fait depuis la reprise. Sachant que j'étais à peine à un peu plus que la moitié  j'ai pris 2 gels, bien bu et marcher/trottiner jusqu'au prochain ravito (le 2ème) qui n'était plus très loin. Là, gavage de pâte d'amande, plein de Coca+eau dans les gourdes. Il faut dire que le prochain ravito était au km 40, soit à près de 2 heures.

 

La suite était encore un peu compliqué avec tout un passage sur les pistes de ski de fond encore enneigées. La neige était globalement dure permettant de courir.

  

Des passages plus herbeux et boueux ont été plus compliqués. L'arrivée au Revard a été un soulagement. De plus, au Revard, la vue était dégagée et permettait de découvrir toute la vallée et le lac du Bourget.

 

A partir du Revard, on commence doucement à descendre même si le chemin reste vallonée. Quelques km plus loin, un dernier col à passer et l'on passe sur la vraie descente, sympa, en lacets monotrace, roulant avec une vue sur la vallée. Elle est longue, jusqu'au ravito du km 40.

 

Ce n'est pas encore la délivrance, puisque jusqu'au point d'eau de Mery km 44, c'est une alternance de montées et descentes sur des sentiers néanmoins sympa et souvent monotrace, mais vraiment glissants par endroit. Arrivée à Mery, c'est le retour sur route avec près de 4 km de faux-plat descendant et la dernière bosse que j'ai monté en marchant. Lors de la dernière descente vers l'arrivée, des coureurs sont revenus comme des avions, j'ai décidé de garder ma place et me voilà parti comme en quasi-sprint sur le dernier kilo.

 

Au final, j'ai parcouru les 48,8 km et D+2500m à ma montre en 6h46'44''.

Je finis 164ème/410 classés et 54ème/145 V1M.

 

En 2010, j'avais mis 6h14, 173ème/529. La météo était humide mais sans neige. J'étais également plus en forme.

 

Chez les hommes, victoire de Pascal Giguet en 4h38'40'' devant M. Blanchard (4h42'46''), M. Martinez (4h43'08'') prend au sprint la 3eme place devant P. Auzuelos.

Chez les dames, Céline Lafaye a mis une mine à ses adversaires, elle finit 16ème au scratch en 5h07'41'' devant Emilie Déronzier (26 minutes derrière) puis Maud Gobert, pour cueillir un second succès après celui de 2012. 

 

Tous les résultats ici : http://trails-endurance.com/wp-content/uploads/2013/05/Nivolet.pdf

 

Les photos d'endurance Trails et bien d'autres sont dispos ici : http://trails-endurance.com/gallery-trail/nivolet-revard-2013-4/#prettyPhoto

 

Une douche, et le repas de fin de course tant attendu. Le poêlon était plein de tartiflette qui embaumait toute la salle.

 

 

 

Globalement content de ma course. Je n'avais pas du tout la distance et le dénivelé dans les jambes mais j'ai su géré le coup de barre, repartir et finir dans un état "raisonnable". A suivre samedi prochain Maratour de Chartreuse avec ses 45 km et D+3500m qui continuera ma préparation. Je n'espère rien, juste finir et me faire plaisir.

 

A+

 

Arno

http://arnotraileur.blogspot.fr/

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !