Récit de la course : Trail Le Malpassant - 26 km 2012, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : Trail Le Malpassant - 26 km

Date : 5/5/2012

Lieu : Voglans (Savoie)

Affichage : 1380 vues

Distance : 26km

Objectif : Pas d'objectif

9 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

88 autres récits :

Fin de la trilogie savoyarde !!!



Aujourd'hui, samedi matin, nous voici à Voglans (73) au départ du fameux Trail du Nivolet-Revard ! Bon, on est sur le "petit" parcours, qui fait tout de même 26 kilomètres et 1400m de D+ !! Un gros morceau donc... Et le dernier d’une petite trilogie de « trails savoyards » après Barby et la Chatvoyarde !

 

Au départ à mes côtés : Vincent, la légendaire corne-de-chamois, Fred le légendaire campinguiou, Nathalie qui a réalisé un 3h33 l'an passé, et votre serviteur. A la vue des temps de l'an passé, je m'attends à réaliser un temps autour de 3h. Quelle erreur, quel amateurisme...!

 

Le départ est donné et d'emblée on attaque les choses sérieuses, puisqu'il faut gravir la colline de Voglans. Plutôt rude comme échauffement ! En plus nous sommes tout de même quelques 500 traileurs !!

 

Je suis bien soulagé de basculer de l'autre coté après cette rapide montée du cardio, on a désormais 3-4 kms de plat avant la GROSSE montée. Tout va bien, pas de pluie, ambiance (pour le moment) sympa, chouette... Par contre ça descend un poil, descente qu’il nous faudra donc remonter dans l’autre sens tout à l’heure… Et la voici cette montée ! Le chrono est à 29'45, je me dis que c'est parti pour une heure de souffrance...

 

Finalement la première montée est un single "brut" qui ne dure pas trop longtemps, et on bascule sur une piste 4x4 un peu roulante... Jusqu'à cette vision d'horreur : chaque traileur a du être marqué par cette image, une montée à la queue-leu-leu bien pen-tue ! On doit voir 50 coureurs au-dessus de nous en procession !! Un mec nous compte, sympa, je suis 233ème, soit dans la première moitié. Et dans cette longue procession j’aperçois, au loin, le Vincent ! « DIDIIIIIIER », et l’écho répond « BOUUUUC » !!!

 

Et c'est parti pour cette ascension. CA TUE. On est tous en mode randonnée, pas de répit, du single dré dans le pentu, pas ou peu de personne doublent... Une randonnée rapide dans un cadre montagnard... Ca dure un booooooon moment, quand enfin on se dégage de la forêt et une vue ma-gni-fi-que s'offre à nous : le Lac du Bourget dans toute sa longueur, et dans toute sa splendeur !!! Encore une fois on se dit "mais quel dommage de ne pas avoir le temps d'en profiter" !! En plus contre toute attente il fait vraiment beau, n’en déplaise au kenyan blanc ou à Barbounette !

 

Il faut cependant garder la tête froide puisque le chemin présente désormais un peu de gaz, une corde est là pour nous assister... Et enfin on croise des bénévoles et on arrive à la bifurcation entre les tarés du 52 kil et nous... 1h27 de course, c’est parfait, le plus dur (semble) derrière...

 

La bascule est de courte durée puisque ça ne descend pas vraiment. Au contraire, on alterne faux-plats montants et quelques descentes. Ca use… Et je commence à avoir soif et faim. Quand enfin un bénévole s’offre à nous et indique le ravito à 3 kms. Bon, je sors mon powerade du camelbag car là j’ai le gosier archi-sec !

 

Et la voici enfin cette descente ! Une descente rapide, en single, le meilleur moment de ce trail ! Je dépose 1 par 1 ceux avec qui je cours depuis 15 minutes ou encore ceux qui m'avaient passé dans la montée, ça fait du bien, excepté un traileur-en-noir qui ne s’en laisse pas compter !! Mais en m’accrochant à lui je peux admirer sa technique de descente : sublime, quelle précision, quelle vitesse, et il m’emmène !! Ca en rajoute à ce bonheur de dévaler ce single !

 

Kilomètre 16 nous voici à ce fameux ravitaillement ! Horreur il faut sortir son gobelet, je n’ai rien anticipé… Hop, 20 secondes perdues bêtement, surtout que certains sautent le ravito. Et qui est là ? Le FRED ! Un petit câlin et on repart ensemble, jusqu’au temps intermédiaire qui nous indique un 2h11. 2h11, sachant que Nathalie avec un 2h19 l’an passé termine en 3h30, ça nous fait facile un 3h15-3h20. Ouch, mes prévisions étaient erronées, la course est encore longue…

 

Surtout que la partie fun de descente est terminée, et on enchaîne les passages qui remontent, qui minent le moral et font sérieusement chauffer les cuissots… Et je me surprends à avoir froid dans cette forêt… Et enfin, ENFIN on déboule à Méry avec un ravitaillement qui est le bienvenu. On voit au loin la colline de Voglans, il faut rentrer…

 

ω Attention paragraphe politique !! ω

"Et voici la partie à mon avis un peu batârde de ce trail. Pourquoi ne pas placer l’arrivée à Méry ? Nous voici sur du bitume durant 4 bons kilomètres, rien à voir avec la partie de plaisir dans les bois… C’est long, ça me lamine le moral"

ω Fin de l'aparté partisan !! ω

 

Puis, après le pont de l’autoroute, cette fois, après de nombreux mirages, c’est lui, au loin, c'est la Corne qui est une dizaine de coureurs devant !! « DIDIIIIER », il se retourne, même pas un bisou il relance cet enfoiré !!

 

Et finalement je ferai un bon final puisqu’en accrochant un V1 qui me remonte je double tout ce petit monde, et la descente sur Voglans est plus directe qu’à l’aller. J’en termine 30 secondes derrière mon pire ennemi à une très belle (pour moi !) 179ème place, en 3h16mn30sec.

 

Première surprise on a (encore) un cadeau RL. Ensuite direction la tente et enfin JE ME POSE ! Depuis le temps que je l’attendais ce moment, je savoure ! J’ai le visage en feu, les crampes ne sont pas loin… Mais ravi d’avoir terminé ce long trail !

9 commentaires

Commentaire de les machine-gônes posté le 05-05-2012 à 21:15:50

C'est vraiment sympa. Depuis que tu écris les récits sur ton i-phone pendant en même temps que tu cours, on peut commencer à te lire avant que la course soit finie ! On adore. Un bec des MG

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 06-05-2012 à 00:17:54

Sachez mes bien-aimés M-G que je n'ai pas d'Apple mais un BB !! Je vous dis à mardi !!

Commentaire de Mos posté le 06-05-2012 à 08:43:12

terminant qq places derriere toi tu as du me depasse qd j etais sur le bas cote avec les warning durant
ces 4satanes derniers km
je partage ton avis sur une arrivee a mery mais la course serait elle aussi dure ?

Commentaire de unbretonagrenoble posté le 06-05-2012 à 16:36:07

Trop fort ce bouc, vivement la confrontation sur un trail!!!
En tout cas, tu tiens la bonne forme et tu découvres plein de nouvelles courses depuis que tu vis en Savoie!!!!
A+

Commentaire de Pascaline posté le 06-05-2012 à 19:29:02

t'es trop fort !!! et tes récits sont toujours très vivants, RDV à la marmotte...

Commentaire de the dude posté le 07-05-2012 à 11:05:16

Bon là le doute n'est plus permis c'est reparti au rythme effréné d'une course-un récit tous les week-ends!
Et en plus quelle course et quel récit!!!
Si tu vas à Quaix le week-end prochain j'y serai sûrement en tant que spectateur pour encourager madame Dude.
A+.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 07-05-2012 à 11:20:10

Madame Dude se met au trail ?? Ca c'est l'information du jour !!
La semaine prochaine on a droit, rien qu'en Isère, à quatre courses ! Trail du Connex, Cross de l'amitié, Triathlon d'Echirolles et donc Quaix... Et le Bouk sera à Paris... Quelle déchéance !!
Rdv en Chartreuse le 19 mai !!

Commentaire de sarajevo posté le 07-05-2012 à 20:00:30

bravo a toi et chouette course en effet. j'en termine en 03h30...

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 07-05-2012 à 21:29:49

Tu n'étais pas tout en noir ? Je crois avoir fait toute la montée derrière toi !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.6 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !