Récit de la course : Trail Le Malpassant - 27 km 2015, par Philippe8474

L'auteur : Philippe8474

La course : Trail Le Malpassant - 27 km

Date : 2/5/2015

Lieu : Voglans (Savoie)

Affichage : 1355 vues

Distance : 27km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

88 autres récits :

Le récit

Le lien vers le récit sur mon blog

Trail Le Malpassant 2015


A y est premier dossard de 2015 !

Après un « DNS », dimanche dernier sur la Chatvoyarde, because gross fatigue, ce samedi 2 mai c’est reparti pour de bon !

Sauf que la météo du vendredi (pluie all along the day), accompagné d’une impression de fatigue toujours présente et de mollets toujours récalcitrants ne me motivent guère.

Peu importe, celui-là j’suis inscrit, je dois y voir mon Julien et Stéphanie… Faut y aller !

Je me pinte assez tôt sur place, récupère mon dossard, tergiverse un peu sur la tenue à adopter (mais la météo a décidé d’être vraiment clémente ce samedi matin) et au vue des trailers m’entourant sur le parking décident TShirt + manchettes et simple coupe-vent sans manche.

Je m’échauffe en allant au départ, je repère le Bouk idéalement placé 4, 5 lignes derrière l’arche de départ, on se serre la pince, puis je file me faire bipper et remonter dans le sas de départ en essayant de repérer mon Julien… que je rejoins juste à côté du Bouk ! Excellent ! On papote 2, 3 conneries, puis c’est le départ !

… Petite réflexion : plus aucune pression au départ, même pas une petite pointe au cardio, … zen… c’est ça vieillir ? :-)

Bon ça part quasi tout de suite en « côte »… Evidemment bien placé sur la ligne, j’ai l’impression de me faire passer par des wagons… ce qui ne va pas s’arrêter sur toute cette première partie jusqu’au pied de la première vrai montée à Mery.

Peu après le départ, je me fais passer par Le Bouk,.. qui semble étonné … non, non, je suis vraiment une burne au départ !

Bon je suis le rythme du Bouk, jongle avec ma visière de casquette suivant le sens du soleil et dans la montée sur Mery, je repasse le Bouk et commence à me sentir sur le « vrai » parcours de ce trail.

On passe Mery, séparation de parcours de la Voglanaise et Malpassant.

Je me mets vraiment dans ma bulle, maintient la course le maximum, ça va mieux je suis nettement plus dans le flux !

Sur cette portion, je pense que j’identifie quelques mecs avec qui la course va se faire.

Puis portion de relance je reviens sur 2 féminines, que je squezze en zappant le ravito de Mentens (stratégie boukèrienne cf récit La Chatvoyarde 2014 – en même temps sur une course de 25-30 bornes avec une réserve d’eau, ça passe pour moi en autonomie).

On attaque le morceau de ce trail.

Je suis super bien, je vais me faire plaisir.

Tout en courant ! sauf les quelques morceaux trop boueux… mais super content !

Un mec maillot jaune s’est accroché à moi et reste collé à mes basques… soit ça m’énerve, soit c’est que j’ai le bon rythme… le mec cherche pas à passer du tout, j’ai le bon rythme, ça me motive, je me fais vraiment plaisir !

A y est on bascule, mais une portion vallonnée nous attend avant de vraiment basculer.

Merde, coup de moins bien dans les cuisses, impression de fatigue (pourtant je me suis bien alimenté – pas de souci de ce côté-là), un peu les sensations de mes dernières sorties, ne plus avoir grand choses en descente, subir un peu…

Mon maillot jaune me passe en m’encourageant, un maillot Caisse d’Epargne, un bleu aussi… + le trafic

Mais tout ça reste en visu…

Petit à petit je me sens mieux…

Je me fais passer par une nana (… purée les dorsaux !) + un short gris.

On passe un contrôle, ça descend sec, des bénévoles nous signalent des parties dangereuses…

Je me fais une petite glissade après avoir passé le short gris, et suis derrière la nana.

B..l mais on ne serait pas dans la descente finale ?!? J’étais persuadé (souvenir erroné du profil de course) d’avoir un vrai raidard avant d’attaquer la descente finale.

J’interroge la nana, qui me confirme qu’on est bien dans la descente et que le dernier raidard ce sera au retour à Mery !

Ok bon ben pour ma part si je veux gagner un peu du temps c’est plutôt maintenant parce que sur les replats du retour je sens que je vais morfler !

Allez je lâche un peu, passe la nana, passe mon maillot jaune, maillot bleu (ici ou plus loin) et reviens sur mon Caisse d’Epargne.

La fin de descente se profile je fais la jonction encore avec un fluo orange !

Arrive le ravito… allez je zappe !

Je passe le Caisse d’Epargne, qui me reprend et me lâche définitivement peu après le ravito ! Puis le gris.

Là je souffre un peu… ou plutôt je m’attends à trop morfler et à pas prendre de plaisir… alors que même si je ne suis pas à une vitesse stratosphérique, ça va ce n’est pas le désastre non plus… la preuve je craignais un retour de la nana et mon maillot jaune, et pas de souci de ce côté-là.

Mon orange-fluo bien que me disant cuit, hésite, puis me passe pour me prendre100 -200 qui seront définitif aussi.

On arrive au raidard. Je pense à l’échange avec le Bouk ce matin : Marcher c’est mourir… Mais là ça passe pas… mais j’ai tenu pas mal… mais mon maillot bleu tient 5 m de + et me passe.

Dans le replat avant la dernière portion nature au bord de l’autoroute, je repasse !

Au sommet ça repart pour la partie finale, 2 mecs me déposent !

On redescend, un rouge me passe, puis mon bleu… C’est la fin, on aborde les dernières pentes bitumes… j’ai les releveurs qui couinent… Allez je m‘autosuggestionne : finir, finir en tenant et en limitant la casse… Le bleu est 30 m devant, le rouge 50 m…

Dernier km-800 m, je ressens une décharge d’adrénaline ! Purée ça faisait un bail que ça ne m’était plus arrivé !

Plus mal nulle part, les jambes qui répondent… Qu’en faire ? Y a 5 sec je me disais tenir pour finir… et là je pourrais envoyer ?

C’est con, je n’ose pas tout envoyer tout de suite, je temporise, mais arriver sur le bitume final, je ne suis vraiment pas loin du bleu, et je reviens… Allez merde, j’essaie… ou pas… Allez…

Je suis derrière lui, à sa hauteur, on passe l’arche de départ, ça sprinte, il envoie une giclette, je remets ma couche et finit devant au finish !

Cool !

 

J’y serre la pince !

Merde le rouge aurait été peut-être jouable si j’avais profité tout de suite…

 

Allez bien content quand même de ce final !

 

3H14

94eme / 462

 

Hey mon Julien est là, avec Stéphanie. Il me met 10 min… c’est beaucoup, et à la fois pas si mal pour moi !

On papote 5 minutes, puis il faut que je file, j’suis attendu à la maison !

 

Bon bien content de ce premier trail de la saison, vraiment du positif sur les montées, faut que je peaufine ma transition sur les descentes et travailler un peu les descentes… et ça reste dur dès qu’il faut courir… Bon en même temps vu ma façon de m’entrainer ça va pas s’améliorer !

 

Bien jolie trail (qui a bien changé depuis ma participation en 2007 – mensuration à l’époque 23 km / 990 m D+) et même si j’ai bien râlé sur la portion Vogland –Méry, Aller et Retour, bien content de mettre lever ce matin !

4 commentaires

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 04-05-2015 à 13:42:44

C'était très plaisant de partager un bout de chemin avec toi !! Jusqu'à mon explosion...

En tout cas une belle gestion de course, et quel final ! J'espérais bien qu'en repassant dans la montée de l'autoroute tu te remémorerais mes mots !

Au final je reste toujours sceptique sur cette course du fait de ce foutu tronçon Voglans-Mery (mais qui permet un écrémage...), et pire cette année je préférerais dans l'autre sens mais on conviendra que c'est très subjectif !

Bonne année sportive !!

Commentaire de Philippe8474 posté le 05-05-2015 à 09:03:30

Oui c'était bien cool de se recroiser!

On a vraiment eu un bol immense avec la météo, du coup la course a été beaucoup plus sympa... même le tronçon Vogland/Mery :-)

Allez belle saison à toi aussi... j'attend avec gourmandise tes CR!!

Commentaire de Arclusaz posté le 04-05-2015 à 20:02:45

"Je me pinte assez tôt sur place" (si, si, je t'assure, tu l'as écrit ainsi !).

Normalement, les bières, c'est à la fin, tu n'en as que plus de mérite....

Commentaire de Philippe8474 posté le 05-05-2015 à 09:05:11

Celle-là effectivement je la garde!!!

Même si ma bière j'ai attendu d'être à la maison pour la déguster!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !