Récit de la course : Trail des Cabornis - 23 km 2014, par Spir

L'auteur : Spir

La course : Trail des Cabornis - 23 km

Date : 9/3/2014

Lieu : Chasselay (Rhône)

Affichage : 988 vues

Distance : 23km

Matos : Asics Trabuco 14

Objectif : Balade

19 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Un trail qui vaut le "cou" !

Mais quel idée de mettre le réveil un dimanche matin ?

Les Cabornis, au départ, c'était surtout pour me forcer à continuer de courir après la Saintexpress, et ne pas faire comme chaque année, à rester au chaud et me retrouver complètement à la ramasse au mois de septembre (oui, quand je suis au chaud, j'ai du mal à en sortir).

Alors cette année, avec l'objectif "SaintéLyon", je me suis programmé quelques courses histoire de garder un minimum la forme. Pas très innovant comme démarche, mais bon. Et la première de la liste, c'est elle : Trail des Cabornis, 23km.

Ce que je n'avais pas trop prévu, c'est le vilain torticolis qui m'attendait au réveil. Capacité de rotation de la tête limitée à 30°, que ce soit à gauche ou à droite. Mince, comment je vais faire pour admirer le paysage moi ?

La météo annonce un temps fabuleux, mais il fait à peine 2°C dehors alors... Fuseau long ? T-shirt court ? Arghh. J'opte pour le tout long pas trop chaud. Les manches, ça se retrousse, et les jambes, on fera avec. Tous le monde est encore au lit, je saute dans la voiture, et roll my chicken ! Direction les Monts D'Or !

L'organisation est top dès l'arrivée. Des bénévoles indiquent les parkings, pas de problème pour se garer. Récupération du dossard sans problème, je regarde à gauche (aïe...) à droite (re-aïe...) si je croise une tête connue ou un T-shirt frappé du symbole Kikourou, mais rien.

Comme j'ai décidé de partir en mode sortie longue, et que de toute façon j'ai trop mal au cou, je retourne poser les affaires à la voiture et revient me positionner dans le dernier tiers du peloton de départ. Je m'échaufferai pendant la course.

J'entends quelques mots du speakers parmis lesquels un vague "Rob" et des applaudissements. Je frappe des mains aussi en espérant avoir bien compris, heureux que le message sur la disparition du Berger ait pu parvenir aux organisateurs. On est vraiment bien au soleil. Devant, ça commence à partir.

La foule se met en mouvement. On quitte rapidement le bitume pour les chemins. J'attends la boue, parait-il mythique sur ce parcours. Des montées, des descentes, finalement les chemins sont bien roulants. Les points de vue sont magnifiques (aïe... regarde devant toi, tourne le buste). Dommage, on arrive pas à voir les Alpes.

Peu de temps avant le ravito, je croise un coureur en T-shirt rouge kikourou.

- Salut, t'es sur kikourou ?

- ouais, moi c'est Jean-phi, et devant là, c'est Tomtrailrunner.

C'est plutôt rigolo de faire la connaissance de deux kikous à la fois en pleine course ! Jean-phi avait bien dit sur le fil de discussion des Cabornis qu'il serait facile à reconnaitre. On échange deux-trois mots et je les perds de vue au ravito.

Le cou tire toujours. Du coup, je ne déroule pas en descente : trop de chocs. Et malgré tout, les pieds chauffent. Je sens que je suis en train de chopper des ampoules. C'est quand même curieux : mes chaussures ont plus de 800km au compteur. J'essaie quand même de profiter au mieux du beau temps et de la vue en suivant grosso-modo le mouvement. Marche active dans les côtes, relance sur le plat et descente au train.

Des champs, des forêts, des villages, un raidillon très raide qui nous amène au pied d'une mini-falaise de calcaire, il y a vraiment de tout sur ce parcours (sauf du plat).

Mine de rien, ces successions de montées et de descentes, ça attaque un peu les cuisses ! Curieusement, j'ai des sensations de début de crampe dans le molet droit. J'ai dû oublier de boire assez. Je suis bien content quand on bascule dans la dernière descente vers le village.

Ca y est, c'est le tapis bleu de l'arrivée ! Il faut défaire les lacets pour rendre la puce, et aller boire un coup. Je recroise Jean-Phi et Tom devant le stand de Single Track. Malheureusement, je n'ai pas trop le temps de profiter du soleil et des arrivées alors vite, je m'éclipse.

Devant la voiture, retrait des chaussures, finalement pas si couvertes de boue que ça. Et là, bilan des courses, deux grosses ampoules sous les voûtes plantaires et le gros doigt de pied, et un orteil en sang.

Ben tu m'étonnes que ça chauffait...

En tout cas, super course, belle organisation, météo de rêve, et parcours exigeant pour mes cuisses de début de saison. Quand je pense que le premier a terminé à plus de 14 de moyenne...

De mon coté, la balade aura duré 2h33 et des brouettes.

19 commentaires

Commentaire de Kirikou69 posté le 11-03-2014 à 23:10:15

Bravo pour ta course : 2h33 avec un torticolis et des ampoules c'est beau.
En espérant faire ta connaissance prochainement

Commentaire de Spir posté le 12-03-2014 à 09:21:07

Merci ! Les ampoules ne m'ont pas gêné pendant la course, donc pas d'excuse ! A bientôt !

Commentaire de Arclusaz posté le 12-03-2014 à 06:45:45

ouais, notre jeune étudiant a du potentiel, c'est sur !!!!!

mais, faut d'abord qu'il réussisse son bac pour pouvoir,après, se mettre sérieusement à la course à pied.

En attendant, il y a les cours d'EPS et les mercredis de l'UNSS pour te maintenir en forme....

Bravo pour ce super temps dans des conditions pas optimales.

Commentaire de Spir posté le 12-03-2014 à 09:23:50

Les prochains exams, c'est pas avant au moins un an et demi maintenant ! De quoi faire une belle année de course pour passer cette quatrième décennie en douceur...

Commentaire de Jean-Phi posté le 12-03-2014 à 06:52:53

Super course avec les moyens du jour bravo ! Ca promet de belles perfs quand tout ira bien !
Content d'avoir fait ta connaissance en espérant te croiser prochainement sur un off, c'est plus simple pour discuter !

Commentaire de Spir posté le 12-03-2014 à 09:28:15

Merci. C'était sympa de se retrouver en pleine course. Vive la boutique kikourou (va falloir que j'investisse moi...)

Commentaire de ejouvin posté le 12-03-2014 à 08:34:19

Dommage de se taper un mal de cou le matin, même tu t'en sors super bien malgré tout.

Attention à toi, tu vas te faire embarquer dans tout pleins de Off Lyonnais, et bientôt dans le record du tunnel.

Récupère bien et prends soin de ton cou.

Commentaire de Spir posté le 12-03-2014 à 09:30:31

Ouais, j'ai hâte de voir l'osthéo, parce que ça ne s'est pas vraiment amélioré (j'aurais pas dû aller courir hier...).
Pour battre le record du tunnel maintenant, il faudrait que je vomisse à la fin, et ça, il paraît que c'est une marque déposée ;o)

Commentaire de TomTrailRunner posté le 12-03-2014 à 08:55:56

Content de t'avoir croisé en cette belle matinée : @ très vite sur nos off....ou sous la X-rousse

Commentaire de Spir posté le 12-03-2014 à 09:32:56

Content de t'avoir croisé aussi. J'ai bien regretté de ne pas avoir le temps de boire une bière avec vous au soleil. A bientôt !

Commentaire de polosh posté le 12-03-2014 à 12:19:05

Waouu! Encore un avion dans le gang!! Pfff tu vas pas être dans le clan des tracteurs toi!!! ;-)) Bravo pour ta perf et à très vite sur les off!

Commentaire de Spir posté le 12-03-2014 à 13:26:51

Merci, et t'inquiètes, je suis largement tracto-compatible !

Commentaire de lalan posté le 12-03-2014 à 16:19:13

C'est mieux d'avoir mal au cou qu'aux couill... !! ('-'). Là c'est pas l'osthéo que tu devrais aller voir......
Bravo pour ton run, tu aurais un peu plus apprécié sans ce bobo. Au plaisirs de te rencontrer sur un off.

Commentaire de Spir posté le 13-03-2014 à 08:53:52

En même temps, difficile d'avoir mal aux couil.. sans se casser le cul (rhooo, dites moi pas que j'ai écrit ça...)
A bientôt !

Commentaire de bruno230 posté le 12-03-2014 à 17:51:59

Bravo à toi pour ta course et au plaisir de déguster une bonne bière d'après course;)

Commentaire de Spir posté le 13-03-2014 à 08:55:19

Merci ! Et pour la bière, le brassage amateur est mon deuxième sport !

Commentaire de snail69 posté le 13-03-2014 à 01:14:02

Sacré temps (à tous les points de vue) ! Au plaisir de faire ta connaissance.

Commentaire de Spir posté le 13-03-2014 à 09:01:25

Ce sera un plaisir partagé. On pourra discuter entre gens qui ont connu la photo argentique (cf ton CR des côtes de cournon) ;o)

Commentaire de tortue01 posté le 13-03-2014 à 14:25:40

bravo offeur lyonnais....oui tout de rouge vetu tu ne pouvais que reconnaitre " notre Jean Phi grand maitre"...à un de ces jours sur un off...mais vu ta forme tu seras devant moi!!fais toi dorloter et masser le cou....

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !