Récit de la course : Trail des Cabornis - 40 km 2012, par tidgi

L'auteur : tidgi

La course : Trail des Cabornis - 40 km

Date : 11/3/2012

Lieu : Chasselay (Rhône)

Affichage : 1059 vues

Distance : 40km

Objectif : Pas d'objectif

22 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Monts d'Or, je vous aime, moi non plus...

Ce qui est bien avec la LyonSainteLyon, c'est que non seulement on fait 2 fois le parcours, mais en plus on gagne un dossard (merci Arthur !). Et celui-ci est "à la maison"...

C'est donc dans mon "jardin" où je vais crapahuter ce dimanche 11 Mars 2012.
En guise de sortie longue, le parcours de 40km/2000m D+ du trail des Cabornis.



2 autres formats sont aussi au programme : un 25km/1000m D+ et un 10km/600m D+ que va tenter Annick (elle n'a pas - encore - de pseudo Clin d'œil) pour son premier trail.

----------

La veille, nous recevons Fulgurex et Jupette.
Fulgu aussi sur le 40, Jupette sur le 10, avec Annick qu'elle a aura réussi à convaincre de se lancer sur du dénivelé...

Comme pour le Trail Givré, nous serons en nombre du club, afin de faire un peu de pub pour notre course "La nuit des cabornes" (7 Septembre prochain) : beaucoup de sentiers en commun mais... en nocturne.

----------

Départ du 40km à 9h, et du 10km à 9h30 : nous ferons une voiture de garçon, une voiture de fille. Mais elles seront là pour nous voir partir.
Pour ma part, une petite frustation puisque je ne verrai pas Annick démarrer sa course, ni passer la ligne d'arrivée.



Nous voilà arrivés sur place... et que de têtes connues Rigolant
Bon nombre de kikous avec arthurbaldur, arclusaz, janolesurfeur, sebmelalix, mamanpat, langevine, blob, fildar, gilou, mimisoso, bicshow, zeze69 ...


Je retrouve aussi les participants du club, en groupe au milieu de la salle.

Nous ne sommes pas très pressés de sortir, dehors une petite bise nous empêchera d'avoir trop chaud Clin d'œil
Et puis, à force de discuter, on en oublie l'échauffement, il se fera de lui-même.

Allez, quelques photos et il faut maintenant se rapprocher de la ligne.

... Encore une dernière pour le club.


 


Annick est là avec Jupette, elles partiront 30' après nous.
Motivées les filles, c'est bien Clin d'œil



----------

J'ai bien vu David, Nicolas et Mika du club devant sur la ligne. Mais... non, non, je ne vais pas les rejoindre et vais bien rester sagement derrière pour le départ.
La sortie du dimanche précédent (25km/1100m D+) sur ces mêmes terres, avec - certes - certains des cadors du club, m'avait permis de jouer le boulet du groupe Embarrassé

En manque de forme physique (et mentale) en ce début d'année, je dois donc la jouer cool et boucler ses 40km sans dommages (j'envisage même un repli possible sur le 25 lors de la porte de séparation, c'est pour dire la motivation avant le départ...).

De toutes façons, d'autres bonnes distances m'attendent pour préparer mon objectif majeur de début Juillet.
Il y a 2 ans, j'avais bouclé cette distance en 4h35, sur un parcours différent.
Je vise donc 5h sur un tracé alléchant, formé de plusieurs boucles. Je dois donc me faire plaisir avant tout.

Et partager ces quelques ressentis...

-----------

Allez !
Nous nous élançons dans les rues de Chasselay avant de s'élever vers la 1° difficulté.

Il fait beau, un vent frais, pour ne pas dire froid, m'évite de partir uniquement en tee-shirt marqué...

 



Monts d'Or, vous me chauffez... doucement ! (0 -> 15° km)

Dès sortis des rues de Chasselay, quel plaisir de retrouver des sentiers à nouveau secs.

Le peloton s'étire. Je chemine tour à tour avec Arthurbaldur, puis avec Rodolphe, Eric, Fred.

Il n'y aura pas besoin de nettoyer les runnings au retour...
La reco d'il y a 2 semaines a fait du bien pour gérer la montée.

Ca bouchonne un peu dans la partie raide de la cote. On n'est pas pressé. Ca c'est pour ceux qui se croient obligé de gagner UNE place, pour à nouveau rester devant moi.
Ah, fin de la 1° difficulté du jour, j'arrive vers la carrière du Py.
Lalan est là (sympa), un salut au passage et je poursuis dans la descente.

Tiens, il y a de la chasse à courre vers Poleymieux ?? Non, les organisateurs nous font chanter la Roche Percée via haut-parleur interposé... Original.

Une montée proche de la Croix Vitaise, passage au dessus de Couzon.

A l'abri du vent, il commence à faire chaud. Je suis bien, je trouve un rythme.
J'ai décidé, pour préparer les cuissots, de privilégier la course à la marche dans les montées Langue tirée

1° ravito en un peu plus de 1h30, je ne traine pas après un coca et un Tuc, puis redescente sur Curis.

Enfin... redescente, redescente, mais pas que...


Avant la remontée vers Poleymieux...



Ce sont mes chemins d'entrainement. Ce n'est pas pour çà que j'envoie pour autant...
Dans cette montée, je cours (tranquillement une fois de plus) alors que tout le monde marche. Je ferais bien comme eux mais... non, je reste sur ma ligne de conduite (je suis toujours passé en courant ici...Langue tirée)

Arrive la séparation du 25 et du 40 (15°km). J'y suis en 2h. Pas très rapide, il ne faudra pas trainer pour les 5h.

Je n'hésite même pas : un sourire aux bénévoles, mon choix est fait. Je vais le gérer ce 40. Ca c'est fait.
Soit dit en passant, je n'avais pas envie de me taper le "mur" que les 25 vont faire juste après...Sourire

Ah ! L'église de Poleymieux et les "fameux escaliers"... à descendre cette année.

Ouf ! Il fait trop chaud ! Allez stop, 5 minutes devant l'Eglise....
Le parcours va être majoritairement côté Sud : j'enlève une couche et garde seulement tee-shirt + manchettes.
Les lunettes de soleil sur le nez, et c'est reparti....
Me revoilà seul, je ne vois plus personne en ligne de mire.

 




Monts d'Or, je vous aime (15°->27° km)

Allez ! Direction le Mont Thou.

J'aime bien par ici, je continue de privilégier la course à la marche dans les montées, surtout que celle vers le Mont Thou est régulière et... douce... et... que je l'aime bien...
Ah ! Si, du monde au loin !

Je dépasse 2 concurrents dont l'un avec qui je jouais au yoyo juste après la séparation 25/40.

Une agréable sensation de ne pas forcer. Je suis bien...
Un petit coucou à un enfant qui se promène en famille

Au Mont Thou, je retrouve la petite bise.

Un petit mot sympa pour les bénévoles tout sourire. Je leur souhaite "bon vent" et surtout bon courage.

Pour la vue, je repasserai. Trop bouché.
Descente vers Saint Romain


Ah ! Les chemins que nous empruntons régulièrement avec le club !
Personne devant, suis-je en simple sortie longue là du dimanche ?
Je me sens bien, tout en descente tranquille, attention aux cailloux.

La pierre !!! Pas vu et la cheville droite qui se tord : pas de crac.

Ouf ! J'ai eu chaud, çà confirme le remise sur pied de ... la cheville.
Allez, on reprend cool. Pas de mal heureusement.

Le vallon d'Arche. Quelques singles sinueux.

Musique dans les oreilles, je n'ai aucune pression. J'ai l'impression de courir hors du temps (j'ai laissé tombé le chrono).
J'ai plus l'impression de "planer" que de courir. Ces moments de trail où il faut gérer ces coups de "super bien"...

Aïe !!! Mon pied gauche se prend dans une racine,... il veut y rester... je pars en avant..... et je me rattrape je ne sais comment...Surpris

Je sors de ma torpeur. Bigre, je disais quoi ? Plané ? Oui, le vol...

Plus de peur que de mal, mais quelques sueurs... qui ne sont pas dûes à la course.
Je retrouve du coup une certaine concentration, qui va se transformer doucement vers une certaine lassitude au fil des sentiers de Saint Fortunat.

2° ravito en 3h30. Je décide de poser le sac et de prendre le temps. Un besoin de recup...
Tiens l'ami Arthurbaldur arrive aussi. Il n'était pas loin le bougre !

J'appelle ma femme. Pour son 1° trail, çà s'est plutôt bien passé, elles ont bien fini avec Jupette. On en reparle à l'arrivée...
Sur ma base 5h : on se retrouve à 14h ?


Allez, j'ai assez trainé, je quitte le ravito en donnant RDV à Arthurbaldur, à l'arrivée ???

Mes jambes sont dures dans cette descente.
Et une impression d'avoir trop mangé au ravito.

Je me retourne à la faveur d'un virage : Arthurbaldur est juste derrière. Moi qui pensais qu'il trainerait au ravito...
Je relance au niveau des cabornes de Saint Didier, en direction de Poleymieux. C'est qu'il ne va pas m'avoir aussi facilement le bougre...

3km plus loin, alors que je pensais l'avoir distancé, qui me dépose ? Ben tiens, Arthurbaldur et son ami.

Un choc ! Les jambes sont molles. Pas moyen de me lancer à leurs trousses.
Ca ressemble à du "je suis cuit".
Et l'estomac qui n'a pas trop apprécié le dernier arrêt...

Peut-être qu'avec un coup de mieux, je les verrai à nouveau en ligne de mire.. avant l'arrivée...

 

 


Monts d'Or, j'en ai assez ! (27°->40°km)

Je me retrouve seul à nouveau: personne derrière, personne devant.

Une remontée vers le Mont Verdun (dur, dur pour les jambes), puis direction carrière du Py.
               
Tiens, je me fais moins plaisir là, c'est loin l'Amérique ? Tais-toi et cours...Avare
La moindre côte devient plus difficile. Une vague impression d'avancer en 2°...

Descente vers Saint Germain et je tourne à gauche en direction de Chasselay

Je me surprend même à... marcher sur le plat ! Là, c'est la tête qui ne veut plus...

La fin est superbe : si, si ! 2 murs, que l'on se demande s'il est possible de passer par là !

Je passe le 1° à un rythme, comment dire, d'enfer... pour les cuisses.

Ah ! Une descente. J'y vais cool car l'apothéose arrive.

Je suis - comme qui dirait - au pied du (dernier) mur : des coureurs sont en haut, en train de finir la montée !!




Je pense à Annick, qui tout à l'heure, a du passer par là. Comment je vais me faire pourrir...
Elle ne m'a rien dit au téléphone, c'est donc que çà a été !!Sourire

La montée est une torture, je m'arrête 2 fois pour "regarder en bas"... Et surtout pour reposer les cuisses.

Ca y est, je m'arrache pour arriver en haut.
Fulgu appelle, il vient d'arriver à Chasselay (je le saurai plus tard, pas envie de décrocher).


Enfin, la dernière descente qui se fait tout en prudence :
1. Pour les chevilles car le terrain est "miné".
2. Pour l'estomac qui, même si ce n'est pas la cata, n'a pas trop envie d'être secoué...

Je déroule donc tranquillement, profitant de la vue panoramique qui s'offre à mes yeux, tant que je suis encore sur les hauteurs.

Dernière traversée de Chasselay.
Ca y est, je passe la ligne en 5h13 ...

Avec la tête des mauvais jours ?


Fulgurex, Arthurbaldur (qui m'aura mis plus de 10' sur moins de 10 bornes), Arclusaz sont là, ainsi que Fildar, Gilou.
Annick devait être là avec Jupette mais... personne.

Je les retrouve quelques minutes après. Elles sont contentes de leur course. Bravo les filles ! Cool

Allez, zou ! On se retrouve tous au buffet d'après-course.
Moment de convivialité entre potos, où j'arrive finalement à manger malgré l'estomac un peu secoué.


En résumé
-----------

Jouer à domicile ne comporte pas que des avantages...Incertain
Ces Monts d'Or, que je découvre à chaque fois, m'auront fait passer par de nombreux états... mais en tout cas pas celui de l'ennui...Langue tirée

Pourtant parti très prudemment, je pensais bien les jouer ces 5h. Dommage.
Le manque de forme actuel, associé à un mental qui a tendance à (trop vite) lacher prise ces temps-ci, ne m'a pas permis de terminer dans l'objectif souhaité. Mais pas de souci, y a juste encore du boulot...

Ravi en tout cas d'avoir pu partager ces moments entre "passionné(e)s", kikous, amis du club,...
Et un grand merci à tous les bénévoles.Sourire

Une mention toute particulière à ma petite femme qui -  et ce devait être le plus important - s'est fait plaisir sur son premier trail (et seulement sa 2° course après "courir pour elles"). Merci à Jupette qui aura bien fait d'insister pour se faire accompagner.
Même pas eu peur de jouer avec le D+. What else ?



Allez, changement de registre 3 semaines après, avec le Lyon Urban Trail.
Encore une occasion de se faire les cuissots en guise de prépa...



(merci à Jacques, fulgurex, Chloé pour les photos)

22 commentaires

Commentaire de arthurbaldur posté le 22-03-2012 à 23:15:30

Aller, t'auras (peut-être) ta revanche au LUT ... En tout cas, il y aura à nouveau partage entre passionnés. On essaiera de trinquer à l'arrivée cette fois.
Bravo à madame et à toi. A très bientôt. :)

Commentaire de tidgi posté le 22-03-2012 à 23:30:05

Merci l'ami. Je transmets aussi à Madame.
Tu fais bien de dire "peut-être" (prépa mentale hein ?).
En tout cas, pour trinquer à l'arrivée, tu peux compter sur moi ;-)

Commentaire de Arclusaz posté le 22-03-2012 à 23:46:40

Des commentaires en bleu, comme la vie !!!
Ton temps te déçoit un peu mais tu as eu des vrais moments de plaisir, c'est ça le plus important .

Bravo à ta femme (j'ai encore un peu de boulot pour persuader la mienne de s'y mettre !), bravo à ton club pour sa tenue discrète (RDV le 07 septembre pour la nuit des cabornes !), et bien sur bravo à toi...

Commentaire de tidgi posté le 23-03-2012 à 08:22:28

Merci. Je vois que tu as bien noté la date.
Ceci dit on se verra bien avant ;-)

Commentaire de Jean-Phi posté le 23-03-2012 à 09:45:56

Pas si mal gérée tout de même cette course et son D+ à faire pâlir les montagnards ! Surtout que tu n'as pas fait tant de courses vallonnées que ça depuis un peu de temps.
Moi je trouve que la seule fausse note, c'est de te faire pourrir par Arthur ! Nan j'déconne bien entendu ! ;)
Ravi de te retrouver au LUT, on fera peut être un bout de chemin ensemble (et on boira une bière à l'arrivée, faut pas perdre les habitudes de off) ? Bravo à madame au passage.
A dimanche prochain !

Commentaire de tidgi posté le 23-03-2012 à 11:04:47

Il ne perd rien pour attendre le père Arthur ;-)
A bientôt au LUT ! Mais... je te laisserai gentiment partir devant...

Commentaire de jano posté le 23-03-2012 à 09:53:33

j'ai bien apprécié cette petite balade dans ton jardin : c'est vrai qu'il y a de belles pentes et des sentiers agréables.
A bientôt sur un off, c'est quand même le mieux pour discuter le bout de gras.
Et bonne course sur le LUT.

Commentaire de tidgi posté le 23-03-2012 à 11:05:48

Sur que tu vas y revenir (en nocturne en Septembre ?)...

Commentaire de totoro posté le 23-03-2012 à 09:59:33

Bravo et pour la course et pour le récit :-) Tu es déçu mais tu es allé au bout, c'est quand même pas rien !

Commentaire de tidgi posté le 23-03-2012 à 11:08:30

Déçu est un bien grand mot : ça ne concerne que la vision "comptable".
Toujours ravi d'évoluer dans mon terrain de jeu.

A bientôt sur un off...

Commentaire de sebmelalix posté le 23-03-2012 à 11:18:45

Merci pour ton récit très détaillé.
Tu as fait une belle course dans ton jardin, sans "bobos" et ça failli, avec ces terrains accidentés. Cependant je comprends que tu sois déçu par rapport au précédant temps que tu as réalisé et ta compétitivité pas entièrement retrouvée. Mais tu as pris du plaisir une bonne partie de la course et en prime ta femme qui réalise son premier trail avec succès.
Bravo à vous et rdv à LUT.

Commentaire de tidgi posté le 23-03-2012 à 12:20:17

Merci seb.
A+ au LUT :)

Commentaire de fulgurex posté le 23-03-2012 à 13:27:30

merci pour le WE! l'accueil était chalereux, le trail vraiment sympa, que du bonheur! avec, en plus, cette météo en avant gout de printemps.
Je comprends ta déception: se faire doubler par arthurbaldur... niak niak! j'espère que la revanche ne sera pas le LUT final ;o) Amusez vous bien les copains!

Commentaire de tidgi posté le 23-03-2012 à 19:39:05

Merci fulgu, tu repasses quand tu veux :-)

Commentaire de fildar posté le 23-03-2012 à 14:02:13

Merci pour le CR
L'essentiel est d'être au TOP début juillet.
à bientôt au trail du Beaujolais

Commentaire de tidgi posté le 23-03-2012 à 19:39:54

Ab-so-lu-ment fildar !
Au 15 Avril !

Commentaire de lalan posté le 23-03-2012 à 16:35:19

Belle course,tu etais en prepa pour nous fumer au LUT,a la semaine prochaine normalement.Il faut que je regarde pour la nuit des carbones en septembre,cela me donne fort envie,a voir.........

Commentaire de tidgi posté le 23-03-2012 à 19:41:07

Pour la NDC, laisse-toi aller, tu connais la date ;-)

Commentaire de franck de Brignais posté le 23-03-2012 à 22:00:16

Merci pour ce super récit ! Et bravo à toi... le dénivelé est impressionnant et la décision de la bifurcation sur le 40 impressionnante : même pas peur !! Tu as passé un bon moment et tu as goûté au bonheur des courses en famille : c'est un super dopant. Bon LUT !!

Commentaire de tidgi posté le 24-03-2012 à 12:12:48

Merci Franck

Commentaire de Mamanpat posté le 24-03-2012 à 14:13:23

Même ton buff il en avait marre !!!
Va falloir que je m'accroche sévère dimanche prochain ! Ca va l'faire encore avec cette sacrée troupe !
bravo et enchantée d'avoir rencontrée Annick !

Commentaire de tidgi posté le 25-03-2012 à 19:37:39

Et oui, même le buff. Pour dimanche, ça va le faire pour tous ;-). Que du plaiz'

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !