Récit de la course : Trail du Pic Saint-Michel - 24 km 2015, par Mumy

L'auteur : Mumy

La course : Trail du Pic Saint-Michel - 24 km

Date : 31/5/2015

Lieu : Lans En Vercors (Isère)

Affichage : 492 vues

Distance : 24km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

90 autres récits :

J'aime pas descendre !!!

Première couse depuis le marathon d'Annecy, on va voir ce que cela donne. Pas de pression ni d'objectif juste se faire plaisir pour la fête des mamans:)

Arrivée de bonne heure sur le parking de l'aigle, une mongolfière decolle sympa j'en profite pour regarder le départ. Je récupère le dossard avec un joli tour de cou en cadeau. 

Orginal au départ une douzaine de parapentistes qui vont faire un bout de chemin avec nous avant de s'envoler:)

Je ne connais pas le parcours j'ai juste retenue qu'on tournait en sens inverse de l'année dernière et qu'il y avait 7 kms de descente à la fin.

Je me mets au milieu du peleton , il y a du monde. Je pars tranquille et première montée en file indienne. 

Ca va je monte pas trop mal. On continue de grimper et on arrive à la croix des Ramées très belle vue. Au premier ravito un bon verre de coca et un morceau de banane et ca repart. On descend un peu et ensuite un mur pas long le mur 100 m mais bien assez pour casser les jambes.  On arrive sur la falaise dans le vide, magnifique le temps est dégagé (il faut pas avoir le vertige) je regarde pas trop en bas) et je repars. Là un peu de descente et la douleur au genou se reveille (j'avais eu déjà quelques alertes lors des derniers entraienement) et là je pense au 7 kms de descente ca va être compliquer.

L'ascension au PIC est très très raide j'ai pas l'habitude de ces vraies montées de montagne mais ca va je gère et je suis contente de boire mon deuxième verre de cocoa au sommet. Et là ben les ennuies vont commencer alors déjà que je suis pas une spécialiste des descentes mais en plus avec mal au genou ca devient vite un calvaire.

Comme prévue je me fait doubler, beaucoup doubler, tous mes efforts de la montée reduits à néant. J'ai l'impression d'être un elephant dans un jeu de quilles et de ne plus savoir où mettre les pieds. Des filles me doublent, beaucoup, elles m'impressionnent on dirait des danseuses elles:) Du coup le moral en prend un coup et la douleur augmente. Je regarde ma montre 7km/h en descente le top lol. Du coup j'essaie de ne pas trop plier la jambe pour pouvoir finir. Heureusement les 3 derniers kms sont moins raides et ca remonte même un peu cela me repose. J'arrive à finir en 3h48 déçu mais bon c'est ça le trail. Dès que le genou irra mieux il va falloir travailler ces descentes: je sais que je ne serai jamais un rat de l'opéra mais au moins essayer de progresser.

Merci aux organisateurs et aux bénvoles : une organisation au top, un super buffet à l'arrivée (sucré, salé et même de la bière pour les amateurs ou pour les courbatures au choix:). Un parcours technique, des payages magnifiques.

Maintenant c'est retour à la maison une petite heure de route, repos glace sur le genou, on dirait pas une maman mais une mamie :)

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !