Récit de la course : Trail du Pic Saint-Michel 2008, par bibiche

L'auteur : bibiche

La course : Trail du Pic Saint-Michel

Date : 1/6/2008

Lieu : Lans En Vercors (Isère)

Affichage : 1174 vues

Distance : 15km

Objectif : Pas d'objectif

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

90 autres récits :

Le récit

Le trail du pic St Michel ou le trailàbéné


Une we somptueux en 4 actes

Tout commence par le traditionnel AAB après-course qui s'organise sur le forum.
Un premier AAB est aussi prévu la veille, le samedi soir. Entre temps nicnic38 propose de faire l'AR grenoble-lans en vercors en passant par le Moucherotte (1900m) : pourquoi pas ?
 
Acte I
Je récupère le Castor à la gare de la Part-Dieu (Lyon) et je fais connaissance de Souris. En covoiturage avec yayoun, nous rejoignons Grenoble et nos compagnons : Zeb de Reims, nicnic38 et son frère flapi38. 17h30 : départ de notre rando-course sur le GR. Le groupe prend rapidement de l'altitude avec vue sur Grenoble qui nous apparaît de plus en plus petit. L'allure est bonne avec un meneur de choc en la personne de nicnic. Il fait l'orienteur avec sa carte. Passage des 3 pucelles. 


Nous arrivons au bas du tremplin des JO de 1968 que nous longerons par la gauche. Triste constatation de le voir se délabrer sous l'effet de la rouille.De jolis passages dans les pierriers bien raides en montée où avancer à 4 pattes est parfois plus rapide lol. Le ciel est couvert mais toujours clément.


Nous alternons tous types de chemins et de sentiers : de la piste forestière au sentier rocailleux... Je photographie les sommets environnants et le plateau du Vercors que l'on commence à apercevoir. Et déjà je dois rattraper mes compagnons qui apparemment n'aiment pas les touristes comme moi . Les arbres commencent à se raréfier pour laisser place au sommet du Moucherotte.

Arrivés au sommet, nous profitons à peine de la vue car la pluie s'invite. L'heure avance et nono, golum nous mettent la pression au téléphone en nous annonçant qu'ils ont commencé . Du coup, on se lâche un peu dans la descente avec des pistes très larges. Dans les bois, le terrain est boueux à souhait, prêt à retenir une chaussure de trailer. Je m'emballe un peu trop et fais un magnifique vol plané mais qui ne sera pas immortalisé, mes compagnons surpris par ma chute. Le genou un peu sonné ça repart pour un petit 1/4h et nous arrivons au niveau des premières maisons puis du gîte.
3h pr 18km et 1700D+ et avec quelques erreurs de nicnic38 notre orienteur ( y a du progrès )

Acte II
Nous sommes accueillis comme des héros des fous ^^
Ouf il reste un peu de champagne pour fêter les anniversaires de Michelle (totote01) et de mon ami Serge (raideur69) . Et c'est parti pour la pasta-party ! Une belle tablée de kikous


Une belle soirée mais tellement trop courte pour profiter de tout le monde. J'essaie de faire un peu le tour de tout le monde mais il me manquera du temps ☹. En tout cas, cette soirée fut riche en rencontres en mettant des visages sur les habitués du chat. Retour sur Grenoble en voiture pour ma part, tandis que nicnic38 et zeb feront le trajet en courant avec les frontales (paraît qu'il y a des loups dans le Vercors...). Flapi38 héberge une partie des kikoureurs entre mathias, souris, nicnic38, zeb and me (merci à lui). Après une courte nuit, lever, petit déjeuner pendant lequel nous rejoint oizo, nous traçons la route vers Lans en Vercors dans la flapimobile. Pendant la montée, ça discute raid (humm ça fait envie ).

Acte III
Arrivée sur le parking, aire de départ, que de monde à saluer ! Une marée rouge qui rend interrogatifs les autres coureurs(ses). Que de kikoureurs(ses) ont répondus présents à l'invitation de l'organisatrice de choc : j'ai nommé béné38 . Tout le monde discute, se prépare, s'échauffe et se réjouit de la météo clémente : le soleil commence même à pointer le nez. Je me mets en tenue avec une photo de Laurence sur le bras et participe à l'hommage rendu avant le départ. Puis la photo de famille... et attention on ne mélange pas les kikoureurs et les kikoureuses .
10h : les féminines s'élancent pour 15km et 1000m D+


Un parcours simple mais dur avec une montée au Pic St Michel et la redescente
Le temps d'encourager nos kikoureuses puis c'est notre tour de partir un quart d'heure plus tard.

500m de bitume pour lancer le peloton et nous tournons à gauche prendre les premiers chemins. Premières montées avec d'anciens lits de rivière où j'alterne marche et course. Avec ces montées en 5 km on est au sommet ! Oui mais la bascule au pic est au km 9. Du coup, on a droit à un peu de répit avec un peu de descente. Un faux plat montant dans l'herbe est bienvenu : je cale mon rythme et encourage au passage françoise84, yayoun, nono. Je me retrouve avec Davidou le minou. On a tous les 2 un joli pseudo ce qui nous provoque de bons fous rires. On passe le ravito du plateau des Allières et le parcours enchaîne avec une portion technique en sous-bois. Les jambes slaloment entre les racines. Le groupe devant moi est passé en mode supravitesse. Puis les pourcentages réaugmentent et moi j’en profite pour mettre l’ambiance : je chante, j’encourage…Je suis heureux d’être là et je veux en profiter au maximum
Le paysage se découvre alors, laissant apparaître le col de l’arc et le pic st michel. Devant nous, se faufile une vraie chenille humaine entre les coureurs, coureuses et les randonneurs. Les pauvres qui souhaitaient un peu de quiétude mais sans rancœur ils nous encouragent. Le sentier serpente à travers les pierriers : on appuie sur les cuisses et on avance.
Un petit encouragement à Langevine et nous nous retrouvons sur les crêtes . Un peu de course pour relancer la machine, je rejoins le ravito du sommet où nous attend Denise que je salue.
Juste un regret de ne pas avoir pu goûter le canard de chartreuse . Vient le moment délicat pour certains, le bonheur pour d'autres. Ben je ne fut vraiment pas à l'aise dans ces lappiaz, pas mal d'appréhension à vrai dire. Du coup, les 2 premiers km furent une galère pour moi et le genou droit tire un peu. J'admire les descendeurs voltigeurs tels que pio ou encore la raideuse carine porret. Les sentiers deviennent  plus roulants et les sensations reviennent et je retrouve du plaisir. On repasse au plateau des Allières avec des supporters en masse. La descente est traître parfois comme le prouve cette belle petite butte qui se présente car même avec de l'élan, il faut forcer pour la surplomber. De nouveau, la descente reprend ses droits pour le plus grand plaisir de raideur69 qui nous prend en à la sortie du bois. Belle piste forestière sans pièges qui permet de dérouler jusqu'à l'arrivée.
Je vois la route cool l'arrivée est proche. Non ! ça repart à droite avec une petite montée de 20m D+ sur 300m qui casse les pattes. Faux plat descendant et j'aperçois le parking et l'arche d'arrivée. Tiens le chemin s'élève ? 20m pour contourner l'arrivée d'un téléski, continuer un peu puis retrouver la route pour repiquer sur le parking et l'arrivée.
En passant sous le téléski, le tracé est droit jusqu'à l'arche (on se demande à quoi pensent les signaleurs hein Samontetro ).
Peu de temps après arrivent the boss Mathias and cyril_orient'alp. Je repars à la rencontre des autres kikous pour les encourager surtout au niveau des buttes de ... (censuré) et prendre de belles photos (enfin j'espère lol)
Pendant que certaines s'abandonnent aux soins de réflexologues, la remise des prix commencent avec de nombreux podiums dans les différentes catégories : hémérodrome, vial, cyril, pascaline.

Acte IV
Et enfin, le moment que tout le monde attend, l'ouverture de l'AAB.
Tout le monde revient des voitures les bras chargés de boissons, de tartes, de saucissons
Après l'effort, le réconfort
Une belle photo de famille pour immortaliser cette concentration de kikous

Pour moi, ce fut l'occasion de faire un discours un peu spécial, de remercier l'esprit des kikous. En effet, fin juin je me dirige vers de nouveaux horizons en nouvelle calédonie pour mon avenir professionnel
Bonne continuation à tous
Plein de plaisir dans de belles courses
Merci pour tous les bons moments partagés en course comme en AAB

Un we conclu avec le soleil à la terrase d'un café en plein centre de lans en vercors...
Que de souvenirs accumulés pour cette dernière course avant mon départ en nouvelle-calédonie (projet professionnel)
Beaucoup d'émotions à l'idée de ne pas revoir les kikous pendant un bon moment et les AAB vont me manquer

PS : merci pour les photos que j'ai empruntées


 

8 commentaires

Commentaire de millénium posté le 06-06-2008 à 07:32:00

sacré romain ! Quel coureur et quel narrateur !
Tu nous manques déjà !!! Certes , on te souhaite beaucoup de réussite dans ton projet lointain , mais bon....
A bientôt sur nos routes lyonnaises....pour (trop) peu de temps !!!!!

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 06-06-2008 à 07:50:00

Ben, t'as retrouvé des jambes depuis Crest ! Dis-donc, tu ne dis pas ce que tu as vraiment fait aux Trois Pucelles. Sacré jeune !

Commentaire de L'Castor Junior posté le 06-06-2008 à 08:44:00

Eh, Romain, le Lutin il t'a traité de jeune !!! :p
Merci à toi pour ce weekend (depuis l'accueil sur Lyon jusqu'aux encouragements sur la fin du parcours).
Dis, tu me garderas une place dans ton yacht, hein ? ;-))

Commentaire de Olycos posté le 06-06-2008 à 08:59:00

Merci pour ce CR...
Bonne route pour la suite...
A+
Oly

Commentaire de Françoise 84 posté le 06-06-2008 à 17:13:00

Merci encore pour le petit bout de chemin fait ensemble au Pic, Romain!
Ce qu'il y a de bien avec le Net, c'est que même parti, tu seras encore là!! Bon vent et gros bisous!!

Commentaire de flapi38 posté le 06-06-2008 à 20:51:00

Tchao Romain, et bonne chance à l'autre bout du monde

Commentaire de blob posté le 06-06-2008 à 22:46:00

salut Romain, croisé lors des Cabornis et du pic St Michel, et j'espère bientôt à Lyon pour se faire une bouffe de départ.

Merci de ta générosité et de ta convivialité, merci pour ta photo de la blob' family

Bertrand

Commentaire de Stéphanos posté le 07-06-2008 à 23:37:00

bravo Romain pour ta gentillesse;c'est certain que tu vas nous manquer sur les courses et les rendez-vous kikous;je regrette de ne pas avoir pu être parmi vous,pour cette derniere de l'année en ce qui te concerne!Vivement la prochaine!Je te souhaite bonne chance dans tes projets...
les quelques kms parcourus ensemble lors du 100 de Crest sont un immense souvenir...
à trés bientot

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !