Récit de la course : Trail du Pic Saint-Michel 2007, par LtBlueb

L'auteur : LtBlueb

La course : Trail du Pic Saint-Michel

Date : 3/6/2007

Lieu : Lans En Vercors (Isère)

Affichage : 1962 vues

Distance : 15km

Objectif : Pas d'objectif

16 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

90 autres récits :

Stage de rééducation fonctionnelle au Pic St Michel

Mardi 28 Mai matin, cela fait quelques jours qu'une légère douleur lombaire m'indispose (séquelle récurrente d'un après midi passé à fendre du bois ... il y a 10 ans) ; après 5' de parlementations avec Blueb Junior qui refuse de sortir de son lit , je passe à l'action , pivote sur moi-même, attrappe le chenapan par les pieds, puis soudain m'immobilise  sous l'effet de l'épée qui vient de me perforer les lombaires Triste Mécontent En un éclair, j'ai compris ce qui m'arrivait et le péril concernant les échéances futures de course à pied (TGV notamment)...

Claudiquant, suant sang et eaux pour me déplacer pendant plusieurs jours, mon ostéo, après 2 manipulations à 3 jours d'intervalle, me confie que la seule chance de sauver le TGV serait de me confronter au diagnostic d'un trélabénéthérapeute . Il me communique les coordonnées de l'une des meilleures expertes de la région Grenobloise, dont le cabinet se trouve sur le plateau du Vercors. Après une brève discussion téléphonique avec cette-ci, le courant passe et Bénédicte (prénom original pour une tr
élabénéthérapeute Clin d'oeil ) me prescrit une première scéance le dimanche 3 Juin au matin au cœur du Vercors.

 

Ignorant tout de la trélabénéthérapie, j'apprends ainsi les grands principes de cette médecine du 21ème siècle :
- les scéances sont collectives et cette science tire son bénéfice d'un savant dosage de convivialité et d'effort physique

- une seule scéance suffit généralement à produire un effet béné-fique
- chaque scéance s'articule autour de 3 phases essentielles , le "before" (verre à la main recommandé) , le "while" (bidon à la main recommandé), le "after" (bouteille à la main recommandée)
- après une reconnaissance motorisée du parcours, le trélabénéthérapeute (et sa troupe ) joue un role essentiel et veille au bon déroulement du while, controlant les opérations, minutant les activités et guidant les patients sur leur parcours
- chaque patient bénéficie des conseils et du suivi d'un coach individuel pendant la scéance et doit s'appliquer autant que possible à calquer son rythme sur ce dernier

Ainsi j'apprends que mon coach s'appelera Nono
et que pour mon cas une scéance de +3h est prévue

Bref après 4 jours de "déambulateur" , une dizaine de minutes chaque matin pour enfiler une paire de chaussettes, 3 boites de médocs (AINS + Diantalvic + myorelaxant), me voilà ce samedi après midi parti pour expliquer à mme blueb, que le week-end prévu de longue date , annulé quelques jours auparavant, ben finalement il va avoir lieu vu qu'il m'est recommandé par mon "trélabénéthérapeute"... Mort de rireMort de rire
Mme Blueb : "Tu ne vas quand même pas aller courir dans l'était ou tu es... tu es fou ?  Perplexe"
L'Blueb : "Non non... pas courir, j'y vais juste pour voir mes potes et puis marcher un peu avec mon coach"
InnocentInnocent
Quelques grincements de dents, moues dubitatives et haussements d'épaule plus tard, mon sac est fait et je suis prêt à abandonner ma p'tite famille le lendemain aux aurores

Dimanche matin... quel bonheur de revoir tous les kikous déjà arrivés et de faire la connaissance de nouvelles têtes

 

 

 dscn2256-s.jpg

 dscn2257-s.jpg

 dscn2258-s.jpg

 dscn2261-s.jpg

 bossdepart.jpg

 thunder.jpg

 

Puis ce sont les premières paroles échangées avec mon coach, Nono, un peu inquiet, que j'avais croisé furtivement à l'automne dernier mais dont j'ignorais les compétences en trélabénéthérapie.

 dscn2260-s.jpg



10h mon coach est laché parmi une trentaine de filles, dont titifb et la souris.

 

 

 

 nonodepart.jpg


15' plus tard, départ des hommes ; mon 1er objectif sera de rejoindre Nono...sans forcer . Premier km fort prudent, je ferme la marche du peloton masculin , trottinant tranquillement et en "souplesse" ; ca n'est pas très fluide , mais bon à cette allure le dos semble tenir bon...(aidé par un bandage serré des lombaires qui m'impose une attitude de planche de bois). 1ère pente, je prends un bon p'tit rythme et commence à remonter (lentement) en queue de peloton. Court arrêt aux Allières, ou j'enlève le tee shirt ML et ne garde qu'un manche courte. Mathias (Le Boeuf) que je talonnais est maintenant loin devant...



Il doit être environ 11h lorsque j'effectue la jonction avec mon coach. La voilà ma Nono ;-).

 

 

 

Elle a l'air bien et ne semble pas dépitée par le passage des 150 "avions" qui me précèdent. Bon alors , tu m'expliques ce que je dois faire , coach ? Après l'avoir suivi et vu à l'oeuvre pendant une dizaine de minutes, je décide de passer devant et ainsi lui permettre de vérifier la mise en application de ses conseils ; nous gravissons ainsi un joli pierrier dans les nuages, avant de parvenir au col de l'arc.

 

 

 

 

 

Petite discussion avec les bénévoles bien sympas, puis nous attaquons la crête qui nous aménera au Pic. Je sens que mon coach fatigue un peu, ralentis le rythme, de facon à me permettre de soulager mes lombaires (pense à tout ce coach ) . Ouf ca y est nous voilà au Pic : mon coach connu comme le loup blanc s'entretien avec les bénévoles !

 

 

 

 

 

À mon chrono, un peu moins de 2h pour faire l'ascension (15' de moins pour ma pomme) . Bon je sors mon parapente et on se fait un p'tit duo jusqu'au Domaine de l'Aigle, coach ? Non, mauvais pour mon dos ? Ah bon ca n'est pas prévu dans la scéance du jour Clin d'oeil


On attaque la descente et je confie les batons à Nono, l'utilisation de ceux-ci en descente n'étant pas conseillée par la plupart des trélabénéthérapeutes... Ben dis donc, coton ce début de descente : un véritable tapis de peu de peaux de bananes ; je sens que même mon coach peine dans ces passages techniques et forts glissants ...

 

Allez Nono on garde le sourire Sourire  Je trace la route en veillant à ménager mon coach ... et mon dos  Sourire  Un peu plus bas, profitant du relief favorable, nous trottinons ; pas bien sur que si elle n'avait pas son role de coach à assumer, Nono courrait seul à cette endroit mas bon quand on a mal aux jambes , plus on va vite , moins on souffre longtemps Sourire

Les Allières , il reste 5km et ca commence par une succession de bosses où j'imagine que la différence a du se faire entre les meilleurs quelques temps plus tôt... Allez coach, tu es parfaite ; c'est pile poil le rythme qu'il me faut Sourire

Quand on atteint les 3h d'effort soutenus pour la 1ère fois (correct Nono ?), on découvre de sensations jusque là inconnues... Je sens que Nono devient moins loquace et peine de plus en plus ; mais y'a pas le choix il faut suivre les rubalises , jusqu'à l'arrivée ...je précède mon coach comme son ombre ; je pose mes pieds à l'endroit exact ou elle les posera...

Enfin voilà les premières habitations de Lans en Vercors et ce dernier coup de c^l non prévu ; après ce que tu as fait Nono c'est pas ca qui va t'arrêter , hein ?

 



On bascule et ca devrait descende jusqu'à l'arrivée ; ahhhh les canailles , il nous font faire une
joli petit détour par le village alors qu'on pourrait se laisser doucenement rouler jusqu'à la ligne d'arrivée via une prairie qui ne semble demander que ca Cool

 

Dernière ligne droite , j'encourage une dernière fois Nono et je lui laisse savourer ces derniers 250 mètres à découvert en direction de la bande de kikous casquettés qui nous attendent ; pour avoir vécu des moments identiques dans un passé récent je sais ce que tu ressens, alors profite ma belle, apprécie ces instants... Génial cet accueil les amis...

 


J'embrasse
Bisou l'héroine du jour, reine du Pic, qui recoit tout à tour les félicitations de tous sur la ligne d'arrivée, super moments ou rires et larmes se mélangent...

Suit ensuite la remise des prix où les kikoureurs mettent une jolie ambiance ; titifb, la Souris, Thunder et Cyril se distinguent sur le podium ; Mathias recoit une coupe pour l'équipe la mieux représentée et j'ai même droit à une casquette , gentil clin d'oeil de l'organisation pour le dernier du classement Sourire

 

 

 

 

 

Cette scéance de trélabénéthérapie ne serait pas complète sans un "after" où chaque kikoureur a apporté un petit truc (hormis le reblocon et le comté je ne me souviens plus qui a amené quoi... merci à tous !) et ou il fait si bon reprendre quelques forces, prendre le temps de discuter. Les meilleures choses ayant une fin , le rideau tombe sur une bien belle  journée, comme on espère qu'il y en aura plein d'autres  Sourire  A bientôt les amis...

Lors du trajet retour vers Grenoble, mon téléphone sonne... C'est mon osthéo qui vient aux renseignements alors je lui donne quelques nouvelles de ma vieille carcasse et le remercie pour sa trouvaille  Sourire  Le dos a tenu le coup (presque mieux que je pensais)... Je ne suis pas prêt de faire des fracs, par contre j'ai bon espoir de pouvoir refaire un peu de spécifique (doucement dans les descentes) de facon à être au départ du TGV, présence non encore garantie, mais loin d'être évidente quelque jour plus tôt.

Je voudrais dire un grand merci pour finir à Béné, Samontetro et à tous les organisateurs , sympatiques, présents, attentionnés : vous avez là une bien belle épreuve à qui on ne peut que souhaiter une longue vie... Ne changez rien ou si peu, et rires et émotion seront encore là dans un an du Domaine de l'Aigle au sommet du Pic St Michel , que j'observe depuis ma terrasse avec un peu de nostalgie depuis quelques jours...

 



L'Blueb

PS : ce récit directement inspiré de la réalité , inclut néammoins quelques éléments fictifs qui ne vous auront pas échappé


PPS : en aucun cas, ce récit ne doit être considéré comme une incitation à aller faire n'importe quoi avec un "mal de dos"
Embarrassé Embarrassé


16 commentaires

Commentaire de béné38 posté le 10-06-2007 à 23:05:00

Philippe LtBlueb,
prendre chaque année une dose de Picstmichel,
faire un récit comme celui-ci dans la semaine qui suit
maintenir la dose de gentillesse et de bonne humeur
à renouveler sans limite.
Béné38
Trailabenetherapeute

Commentaire de nicnic38 posté le 10-06-2007 à 23:09:00

Méga CR Lieutenant!

La benethérapie avec les lombaires c'est top... un peu moins avec les tendinites... pas grave...
Par contre pour le capital bonne humeur, c'est top.

Belle exemple de solidarité... j'adore!



Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 10-06-2007 à 23:33:00

... Je n'attendais plus ton récit... C'aurait été dommage...
Bravo pour avoir pris le départ malgré ton état, c'est courageux.
Je constate avec bonheur que mon coaching a été éfficace
puisque ton pauvre dos est en meilleur état qu'avant le Pic ;-))
Merci beaucoup de m'avoir fait revivre la course côté Blueb (même si,
je confirme, tu as vraiment bien enjolivé les rôles !!!)
Merci aussi pour les Zolies photos inédites (au moins une
où je ne suis pas encore trop détruite ! 8-))
J'espère sincèrement que j'aurai l'occasion de te recroiser,
et pourquoi (re)courir avec toi... quand je serai moins escargot (?)

NoNo_qui_n'est_pô_près_d'oublier_cette_balade_avec_toi...

Commentaire de raideur69 posté le 11-06-2007 à 00:18:00

Super!!!bravo pour ton reçit en transposant les rôles,NoNo "coach",ahahha vraiment sympa d'être venu pour aider No,elle le savais pas,ça lui à remonté le moral et fait énormément plaisir.
Au plaisir Phil. de se rencontrer de nouveau ,
prend soins de toi et bonne course pour le TGV.

Commentaire de L'Castor Junior posté le 11-06-2007 à 06:35:00

Magnifique CR mon Lieutenant !
Merci de nous replonger un peu dans ce weekend qui nous rappelle que la trelabénéthérapie diffuse ses effets pendant plusieurs semaines après prise de la dose recommandée.
J'ai bien aimé ton coach aussi, même si j'ai cru un instant l'entendre remettre en cause les vertus de cette thérapie ;-))
Je crois néanmoins que la présence de son patient l'a aidé à remettre les choses en place ;-))
Au TGV !

Commentaire de titifb posté le 11-06-2007 à 07:00:00

Salut Mon Lieut'nant

Le-médecin-malgré-elle et le malade imaginaire !
– acte 3, scène 10 - MOLLAIRE


TOINETTE : Qui est votre médecin?

LIEUTENANT : Béné !

TOINETTE : Cette femme-là n'est point écrit sur mes tablettes entre les grands médecins. De quoi dit-elle que vous êtes malade?

LIEUTENANT : Elle dit que c'est des lombaires, et d'autres disent que c'est des dorsales.

TOINETTE : Ce sont tous des ignorants. C'est du poumon que vous êtes malade.

LIEUTENANT : Du poumon?

TOINETTE : Oui. Que sentez-vous?

LIEUTENANT: Je sens de temps en temps des douleurs de dos.

TOINETTE : Justement, le poumon.

LIEUTENANT : Il me semble parfois que j'ai des élancements en bas des reins.

TOINETTE : Le poumon.

LIEUTENANT : J'ai quelquefois des blocages.

TOINETTE : Le poumon.

LIEUTENANT : Je sens parfois des douleus par tous les membres.

TOINETTE : Le poumon.

LIEUTENANT : Et quelquefois il me prend des douleurs dans le bas du dos, comme si on m'enfonçait des poignards.

TOINETTE : Le poumon. Vous avez appétit à ce que vous mangez?

LIEUTENANT : Oui, monsieur.

TOINETTE : Le poumon. Vous aimez à boire un peu de vin.

LIEUTENANT : Oui, monsieur.

TOINETTE : Le poumon. Il vous prend un petit sommeil après le repas, et vous êtes bien aise de dormir?

LIEUTENANT: Oui, monsieur.

TOINETTE : Le poumon, le poumon, vous dis-je. Que vous ordonne Béné-médecin pour vos soins?

LIEUTENANT : Elle m'ordonne d'aller en montagne.

TOINETTE : Ignorant!

LIEUTENANT : De courir.

TOINETTE : Ignorant!

LIEUTENANT : De faire des trails.

TOINETTE : Ignorant!

LIEUTENANT: De rencontrer des kikourous et surtout des kikoureuses.

TOINETTE : Ignorantus, ignoranta, Ignorantum.


Et pourtant...ça marche !

Commentaire de taz28 posté le 11-06-2007 à 08:26:00

Merveilleux récit original mon Blueb !!! :-)))
Après la balnéothérapie, nous voici dans la Béné thérapie !!!
A en lire tous les compte-rendus, c'est fort recommandé pour le physique ET le moral !!
Bravo à toi Phil, et bravo encore une fois à notre magnifique Noëlle !!
Bisous
Taz

Commentaire de thunder posté le 11-06-2007 à 13:04:00

Quel style, c'est un joli CR que tu nous as pondu :)
Pfff y'a que les vieux pour prendre le départ à moitié cassé :P
Au plaisir de se recroiser.

Commentaire de Souris posté le 11-06-2007 à 21:30:00

Ah oui que de nouvelles spécialités qui nous font avancer, aprés la fameuse pompocuthérapie, la trélabénéthérapie... Dans les 2 cas, c'est une question de coaching, et oui c'est connu, approuvé et certifié, l'union fait la FORCE!! :-))
Bravo pour ton CR et vraiment contente que tu aies pu venir malgré ton problème de poumon ;-)
Bisous

La_Souris

Commentaire de moumie posté le 11-06-2007 à 22:17:00

bravo et merci pour plein de choses.

d'abord pour nous avoir fait un très joli cr et surtout pour avoir été solidaire avec nono.

bel état d'esprit.

merci pour tout et fais attention à ton dos, tu en as encore besoin :-)

Commentaire de L'dino posté le 11-06-2007 à 22:54:00

Trop fort ce CR...

Dis donc mon Lt va falloir continuer la tropbonnethérapie pour être au départ du TGV !

Merci pour ces images

L'dino.

Commentaire de rapace74 posté le 12-06-2007 à 06:53:00

tres beau Cr mon lieutnant!!! bravo pour avoir executé tous les ordres de ton coach
au plaisir de se revoir

manu

Commentaire de Génep posté le 13-06-2007 à 19:23:00

Joli CR, très sympa à lire !

Commentaire de Lolarun posté le 28-05-2008 à 00:28:00

Certes... à quoi bon se présenter en forme à une coursette pareille ! souci de lombaires ? entorse? cruralgie ? pffui.. faut pas s'écouter k'il dit le dingo du sud! petit deniv je vois! faible kilométrage.. facile, simple, pas de quoi s'inquiéter! merci cher lieutenant de m'avoir grace à ce succulent récit donné une bonne idée de ce à quoi des esprits dérangés voudraient me faire gouter dimanche prochain!! ;))
bises à toi,

lola

Commentaire de Khanardô posté le 05-06-2008 à 21:54:00

C'est dingue ça, je viens de me rendre compte que je n'avais pas lu ce récit l'année dernière !
Sacré Philippe. Sacrée Nono.
:-)))

Commentaire de L'Dingo posté le 02-09-2009 à 14:21:00

Bin moi je viens de m'apercevoir que j'avais pas commenté ce récit lu il y a DEUX ans !!!! :-(
comme quoi le randomizing a du bon ;-)
--
Je passerai sur l'aspect solidaire , convival etc etc.. que l'on retrouve dans moult romans du Blueb ( c'est normal il est comme ça dans la vraie vie aussi :-) ), pour ne m'interresser qu'à l'aspect technique et sportif:

Aux méthodes d'entrainement bien connues ( VMA, seuil, relaxation etc..), je crois qu'il est une partique de course qui va faire fureur désormais:
"LE REVERSECOACHING" (tm@)!!!

D'ailleurs je crois que je vais m'en aller "reversecoacher" Dawa depuis sa petite faiblesse à l'UTMB 2009 :-)))))))

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.23 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !