Récit de la course : Trail du Pic Saint-Michel 2009, par the dude

L'auteur : the dude

La course : Trail du Pic Saint-Michel

Date : 7/6/2009

Lieu : Lans En Vercors (Isère)

Affichage : 914 vues

Distance : 22km

Objectif : Pas d'objectif

13 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

90 autres récits :

Trail du Pic Saint Michel

Eh bien ça y est, j’y suis au fameux  TrèlaBéné !!!

Initialement je ne devais pas le faire, car après une année 2008 galère ou les blessures se sont succédées, je n’ai repris la CAP sérieusement qu’en mars dernier.

Mais lorsque mon collègue Fulvien m’annonce que son pote avec qui il s’était inscrit est finalement forfait, mon sang ne fait qu’un tour !

Hop un petit mail a Béné, qui me répond illico (encore merci) et me voila inscrit, qui plus est affublé du dossard numéro 1

 

Arrivé à LANS, malgré le temps couvert et frais, l’ambiance est chaleureuse, y a des kikous partout comme prévu.

Je retrouve avec grand plaisir IADE et fait la connaissance du Kéké en chair (en muscles devrai-je dire) et en os.

 

 

Après un petit échauffement le départ est donné dans le village.

 Jusqu'ici tout va bien

 

Un petit tour sur le bitume pour chauffer les jambes et c’est parti pour la montée de la mort qui tue.

IADE qui est à mes côtés préfère jouer la prudence et gérer, je continue donc seul.

Ça grimpe sévère dans un chemin assez large pour permettre de doubler aisément ; je double mister Kanardo avec qui j’échange qques mots, puis je reconnais Mardouck mais là j’ai plus trop le souffle pour tailler le bout de gras – désolé – et enfin je finis par rattraper le boss himself (question : on peut devenir chef a la place du chef si on le double en course ? ) ; juste à ce moment nous basculons sur une partie plus roulante puis rejoignons une portion de route avant de rependre les chemins direction le refuge des Allières.

 

Jusqu’ici ça va bien pour moi, je ne souffre pas et continue à rattraper des coureurs assez régulièrement.

Peu après le refuge on rebascule sur une partie roulante et on s’engage sur un monotrace en sous-bois, on est 5 en file indienne et ça va viiiiite.

Puis on sort des bois et on attaque la montée vers le col de l’arc, j’ai rejoint Nico26, mais je ne réussirai pas à le suivre très longtemps.

Passé le col de l’arc ça se complique pour moi je commence à avoir bien mal aux cuisses et le vent violent et glacial m’étourdit complètement. Cette partie-la me semble interminable.

01H10 de course : enfin le pic !!!

 

Je fais le plein de pâtes de fruit au ravito et souhaite bon courage aux bénévoles frigorifiés, puis je me lance dans la descente…et immédiatement je regrette d’être venu

Le début est vraiment horrible, très pentu, peu de lacets, aucune adhérence.

Je suis avec un coureur (Philippe), qui se galère autant que moi, puis lorsque ça devient un peu moins casse gueule nous envoyons enfin du lourd en prenant qques relais, ça devient + sympa.

 

Ensuite une belle succession de montagnes russes nous attend, c’est assez ludique mais c’est usant et les relances me coutent de + en +. Je suis toujours en compagnie de Philippe, dans les côtes il est devant et je suis en tête dans les descentes, mais après l’arrêt au ravito du Habert des Ramées, je décroche et me retrouve seul. Je suis vraiment scotché et seul au monde, à part  une vieille vache solitaire me regarde tranquillement passer.

 

Enfin la descente arrive, comme je suis cuit et seul, je « m’endors » un peu sur ce large chemin carrossable, quant tout à coup j’entends du bruit derrière : 4 ou 5 coureurs sont revenus sur moi.

Parmi ces coureurs se trouvent les kikous Maïlys et Nicolas qui descendent comme des fusées (euh ouais pas super comme image ), je décide de les suivre et m’accroche tant bien que mal sur des monotraces assez techniques et rendus extrêmement glissants par la boue.

Ils finiront par me lâcher vers la fin de la descente, juste avant le dernier ravito.

 

Je me suis vraiment fais plaisir dans cette descente, mais maintenant je paie l’addition car je me retrouve seul et complètement cramé. En + le moral est bas car je sais qu’il reste encore une belle montée avant de revenir vers Lans.

J’attaque donc tout doucement cette ultime difficulté, j’arrive à peine à courir alors que la pente est faible, 2 coureurs reviennent sur moi et me déposent. Puis le chemin devient un mur, je marche et je suis en fait plus à l’aise ici que lorsque je pouvais courir. En haut de ce mur une gentille bénévole m’annonce « maintenant c’est bon y a plus de côte »,  après 300 mètres de plat ça grimpe à nouveau.

Heureusement pas longtemps, enfin voici la dernière descente, droit dans la pente sur une piste de ski, ça me parait interminable, j’ai mal partout et j’ai peur de me blesser car plus trop lucide.

On rejoint un chemin puis la route et enfin la ligne d’arrivée.

 C'est pas trop tôt

Je finis 63ième en 02H36 au bord des crampes.

Je ne regrette absolument pas d’être venu, même si j’étais un peu juste au niveau prépa, ça me laisse au moins une marge de progression pour l’année prochaine.

 

Un grand merci à tous les Bénévoles pour l’accueil et pour cette très belle course.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

13 commentaires

Commentaire de lamiricore posté le 08-06-2009 à 15:49:00

Salut "the dude",

j'ai fais une partie du parcours avec toi !
Dossard 143, maillot Asics orange/bleu foncé, sac vert Lafuma ... bref, on a discuté rapidement.

Superbe Trail en effet, j'en ai chié mais que c'était bon.

Commentaire de Khanardô posté le 08-06-2009 à 15:57:00

Et l'AAB, tu l'as oublié ?
En 2010 souviens tanzan, le Pic c'est
1 - la course
2 - l'AAB

Et au-moins on pourra causer...

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 08-06-2009 à 16:40:00

salut je me souviens de toi !
Effectivement tu as du me passer, c'était pas dur hé hé hé. En tout cas félicitations pour le temps, c'est ce que j'aurai aimé faire !
Le dossart 1, quel talent !

Commentaire de CROCS-MAN posté le 08-06-2009 à 17:19:00

Merci pour ton récit, sympa ce rassemblement.

Commentaire de samontetro posté le 08-06-2009 à 17:41:00

Bravo pour ta course! Pour une reprise, c'est une reprise! Désolé pour la dernière grosse descente qui t'a fait souffrir, mais si on passe par cette piste de ski, c'est qu'elle fait une boucle et qu'elle est moins pentue que le chemin (la partie la plus pentue, c'est le sentier balisé en tour de pays)!
Au grand plaisir de t'accueillir à nouveau au Pic!

Commentaire de nico2938 posté le 08-06-2009 à 18:38:00

Les avis sont unanimes, la dernière bosse fait mal. Mais plus on en chie, plus c'est bon, non?

Merci pour le récit!

Commentaire de Mustang posté le 08-06-2009 à 19:23:00

Comment, il ne faisait pas beau???

Béné, le matin m'avait assuré du beau temps!!!!

Bravo quand même pour ta course!! un parcours pas évident!!

Commentaire de LtBlueb posté le 08-06-2009 à 22:31:00

allez allez le trélabéné c'est la premire édition qui est difficile . ensuite c'est finger in the nose :))) rv l'an prochain !

Commentaire de l ignoble posté le 09-06-2009 à 10:42:00

bravo pour ta course et ton récit!!!

Commentaire de Pat'jambes posté le 09-06-2009 à 22:10:00

Merci pour nous faire vivre ce trail... que j'aurai bien fait ;-(

... c'est le 2ème CR que je lis, et l'histoire de la "vache" commence à m'intriguer sérieusement!!!

Bon récup'.

Commentaire de kadoc posté le 10-06-2009 à 14:56:00

Bravo pour ta course et merci pour ton récit.

Commentaire de blob posté le 13-06-2009 à 16:14:00

1h10 pour atteindre le haut du pic, c'est plutôt pas mal. La prochaine fois, on fera connaissance à l'AAB.
à +

Commentaire de maï74 posté le 13-06-2009 à 23:29:00

Dommage que t'ais pas accroché avec le dahut et moi jusqu'au bout, ce sera pour la prochaine ! Comme ça on fera connaissance ! A+

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !