Récit de la course : Maratrail de Lans en Vercors 2010, par Astro(phytum)

L'auteur : Astro(phytum)

La course : Maratrail de Lans en Vercors

Date : 6/6/2010

Lieu : Lans En Vercors (Isère)

Affichage : 1097 vues

Distance : 45.5km

Objectif : Pas d'objectif

10 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

90 autres récits :

Le récit

Maratrail de Lans en Vercors étape 3
ou les parigots en vadrouille 
 
 

Voici l'étape 3 et pour ceux qui n'ont pas suivi ,allez voir l'étape 2

http://kikourou.net/recits/recit-10436-les_aventuriers_du_bout_de_drome_-_65_km-2010-par-astro_phytum.html

 

Samedi


Avec mes compères (LoicM ,Land et JT1960) nous nous étions donné rendez vous à Versailles au pied de la statue du grand Louis pour un covoiturage .
Le trajet passe très vite au gré de discussions diverses mais notre passion commune revient souvent comme sujet principal .
Dans la montée sur Lans ,je commente le paysage à mes compagnons de route ,arrivé à Engins je leur indique le versant par lequel on va descendre et surtout la grimpette pour remonter sur St Nizier
,à ce moment ils commencent à mesurer la difficulté .

Arrivé à Lans , direction le supermarché pour le ravitaillement du petit déjeuner puis installation à l'appartement . 

                 

 non ça c'est pas pour le petit déj   

 

19h30 rendez vous avec tous les kikous à la Petite Ferme des Près Verts pour la traditionnel AAB ,moment très convivial ,où l'on retrouve et fait de nouvelles rencontres.

                        

Dimanche 6 juin

Lever 6h , petit déjeuner et direction le départ pour le retrait des dossards et contrôle des sacs ,effectué par Samontetro.

Le départ sera donné à 8h30 au centre du village .

                  

                   


On s'engage dans la rue principale sur une centaine de mètre puis dans une rue qui nous amènera jusqu'à l'ancienne voie du tram que nous suivrons pendant 1,5km . Ce sera la seul portion plate de tout le parcours .

                                       


On traverse la route de Villard de Lans ,BADGONE est là en fidèle bénévole pour bloquer la circulation.
La première montée se profile et il va falloir gérer ces 10km de montée avec 650m de D+ .
Assez rapidement Jérôme et Olivier décroche et je continue avec Loic ,je m'économise pour la 2ème partie qui sera plus difficile . On avance tranquillement pour l'instant tout va bien , on fait même quelques arrêts pour regarder le paysage .
Avant d'arriver au ravito de la Molière , on voit Jérôme derrière ,seul .
Il nous rejoint et pense qu'Olivier a abandonné ,c'était mal le connaître le bougre .

                        

                                 on doit aller tout la haut en face                                       


On repart ensemble de la Molière pour un petit tour sur le plateau de Sornin et avant la longue descente sur Engins .

                                               

                                                               Jérôme , Loic à la Molière 

                                                          
Dans la descente ,je ne me sens pas très bien ,je pense à un coup de fatigue et il suffit d'attendre pour que cela passe .
Mais j'ai des frissons et c'est inhabituel ,il est 11h30 , il commence à faire chaud.
J'essaie de boire et ça coince un peu .
Bon j'avance toujours ,je fais part de mes sensations à Loïc ,Jérôme n'est plus avec nous ,il nous a lâché dans la descente .
Arrive Engins et nous avons quelques centaines de mètres de répit avant t'attaquer la deuxième difficulté de la journée à savoir à peu près 8km de montée pour 1000m deD+ avec un palier à St Nizier .
Je décide de reprendre des forces avant d'en découdre avec le Pas du curé mais rien ne passe ,je peux plus rien avaler ,ni liquide ,ni solide .
A ce moment je sens que ça va coincer , j'attaque le Pas du curé avec Loïc mais très vite ,je décroche ,mal nul part mais plus de force ,impossible d'avancer ,je sens la galère commencer .
Il me faut tenir jusqu'au ravitaillement de St Nizier et j'aviserai ,alors que je songe un instant à l'abandon.
Je n'arrêtes pas de me faire doubler ,derrière d'autres coureurs se rapprochent et j'entends '' Hé Domi '' , c'est Olivier qui revient ,incroyable .
Il m'épate vraiment sur ce coup là.
On échange quelques mots sur nos problèmes respectifs ,j'espère m'accrocher à lui mais impossible .
St Nizier est à l'approche , je retrouve Loïc et Olivier qui sont prêts à repartir quand Jérôme arrive alors qu'il devait être devant ,erreur de parcours .

                

                                                                           St NIZIER 

 
C'est le moment de faire le bilan , je me jette sur le coca et je décide de vider ma poche (mélange eau,st yorre et sirop teisseire sport) car je ne supporte plus ,je remplis avec uniquement de l'eau gazeuse . Je réussis à manger uniquement du salé ,je reprends du coca . Je décide donc de repartir et de terminer quoi qu'il arrive .
La montée sur le Moucherrotte est longue mais on croise beaucoup de randonneurs qui nous encouragent .
Je ressens une lassitude et une grande fatigue dans cette montée ,je fais tout au mental car j'avais envie de m'arrêter et m'allonger . 
Je n'arrive toujours pas à boire , quelques gorgées seulement .

Arrivée au haut ,il faut maintenant gérer la descente ,suffit de se laisser aller ,on dévale à bonne allure mais là le floc-floc de l'estomac m'oblige à m'arrêter régulièrement . Il parait que je suis blanc comme un linge . Je sais que ça ne passera plus et que j'irai jusqu'à l'arrivée dans cet état . Arrive bientôt le dernier ravitaillement , je ne bois que du coca et repart car j'ai envie maintenant d'en terminer au plus vite .

La dernière bosse et la piste de ski qui brûle les quadris , on voit l'arrivée de loin .

Les derniers mètres sur le goudron ,on arrive ensemble avec Jérôme ,Samontetro vient à notre rencontre pour finir avec nous et tous les kikous sont là pour nous accueillir ,c'est bien agréable .
Il suffira de quelques minutes et d'une bonne bière pour que l'envie d'avaler revienne et là tout passe
le sucré ,le salé ,même les saucisses au barbecue de Supersteph .

Etape 3 ,en demi teinte mais je ne regrette pas d'avoir décidé de poursuivre après St Nizier ,cela permet de se connaître un peu plus . Je sais maintenant que c'est possible de tenir 5 heures en course presque sans boire ni manger . C'est aussi économique car je n'ai touché ni aux barres ,gels et fruits secs que j'avais dans les poches du sac , bref que du positif .
De quoi pourrai je me plaindre ,même pas de l'organisation ,les bénévoles avec toujours un petit
mot sympathique , Béné et Samontetro les chefs d'orchestre qui nous ont offert un beau trail comme on les aime , des sentiers variés ,du dénivelé et de beaux paysages.

Bientôt l'étape 4 ,où je testerai la théorie du non entrainement car côté boulot un mois de juin épouvantable , uniquement 2 courtes sorties par semaine ,heureusement je serai en congés une semaine avant la course .

A suivre l'étape 4  le 3 juillet  La Montagn'hard 56km 5000 D+

Tiens demain c'est la Foulée des Laveuses ,ce sera ma seule course sur route depuis Octobre .

 A bientôt  

 

 

10 commentaires

Commentaire de Land Kikour posté le 20-06-2010 à 07:12:00

Retour sur un superbe WE ou l'on a tous beaucoup appris, toi aussi, tu t'es bien repris après St Nizier, tu peux être fier de ta course, merci encore pour l'auberge et ce CR :-))
Bon courage pour la suite.

Commentaire de CROCS-MAN posté le 20-06-2010 à 08:13:00

Une bien belle ballade.Merci Astro.

Commentaire de béné38 posté le 20-06-2010 à 20:02:00

Quel mental Domi !!! bravo d'avoir terminé surtout sur cette dernière partie, la plus difficile. Heureusement que tu as trouvé la force de t'alimenter à St Nizier. Tu l'as terminé au mental cette course, et c'est tout bon pour ton objectif principal.
Bises et à +, et merci d'avoir amener les Ouf chez nous :-)

Commentaire de loicm posté le 20-06-2010 à 21:45:00

une bien belle course passée en ta compagnie, dommage pour ton souci gastrique, car l'envolée à 2 se passait bien.

A bientot sur l'étape 4 :-)

Commentaire de Jay posté le 20-06-2010 à 23:30:00

bravo pour ta perseverance et bon courage pour la suite de tes aventures.
Mon p'tit doigt me dit que l'on va faire quelques belles coursettes apres cet été dans ce coin du sud-est que tu connais déjà.
Jay

Commentaire de XBo posté le 21-06-2010 à 09:58:00

La solitude du coureur de Trail face à son estomac...

Le mental l'a emporté sur le reste.

Bravo Dominique, je crois qu'il va falloir que tu m'expliques tout ça, je crois que je vais en avoir besoin...

Superbe course en tout cas,

A très bientot

Commentaire de eric41 posté le 21-06-2010 à 10:14:00

Bravo Dom pour ta persévérance.
Eric

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 21-06-2010 à 13:13:00

Un grand voyageur ! Tu me rappelles un bon souvenir de l'été dernier !

Bravo et bises au presse-citron !

Commentaire de samontetro posté le 21-06-2010 à 22:53:00

Il n'y a pas de course en demi-teinte! Certains jours il se peut que la performance espérée ne soit pas au rendez vous. Mais dans ton récit je ne vois qu'un athlète qui a tout donné en allant chercher au fond de ses tripes toute l'énergie pour affronter ce parcours pas vraiment facile! Une grande course! Chapeau!

Commentaire de LongJohnSilver posté le 23-06-2010 à 02:23:00

Félicitations pour ta persévérance. Peut-être éviter la bière sur le trajet aller?

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !