Récit de la course : Saintélyon 2007, par Jerome_I

L'auteur : Jerome_I

La course : Saintélyon

Date : 2/12/2007

Lieu : St étienne (Loire)

Affichage : 2950 vues

Distance : 69km

Matos : NB1060
short
sous maillot technique
maillot manche longues
sac decathlon 10l

Objectif : Pas d'objectif

25 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

522 autres récits :

Le récit


 

Saintélyon 2007

 

Mes weekends de course commencent souvent par un voyage… Ce Vendredi je prends donc cette autoroute qui me ramène dans mon Azergues natale. Ce village perché dans les mont du Beaujolais ou vivent mes parents est un lieu de paix et de repos. Le voyage passe avec des pensées sur ce weekend de course et aussi de rencontres avec les kikoureurs. Je laisse derrière moi Turin, le travail et les ennuis pour un weekend de course. Arrivé à La Maison, un repas hyper glucidique, une conversation rapide avec mes parents et je me mets au lit vers 22h. Une longue nuit de 12h me permettra d’arriver reposer sur la ligne de départ ce samedi soir vers minuit… Cette nuit là j’ai du rêver de St Christophe, Ste Catherine et cette descente tant redoutée du Bois d’Arfeuille où je me suis fait une entorse l’année dernière pour mon premier ultra (j’ai abandonné à Beaunant en 2006).

 

Repas pré-AAB :

Samedi levé 10h et petit déjeuné rapide. Ma sœur passe rapidement, ils déménagent ce weekend ce qui est parfait, son ancien appart sera libre pour une sieste avant de rentrer après la course… Puis vers 11h une heure de route pour rejoindre la Doua. Sur le site d’arrvée, je retrouve Olycos, Baroudeuse, Nono et je fais connaissance avec Girlay. Le temps de prendre mes sacs, Golum et Totote sont aussi la pour déposer une voiture. On se dirige vers le restaurant ou L’Castor et JeanLuc78 nous attendent déjà. Le temps est à la pluie:

 

 


 

 

Puis Badgone et martinev nous rejoignent. Ce fut une conversation très sportive pour accompagner ce repas (pas très diététique) succulent avec des produits lyonnais (salade lyonnaise, quenelle, andouillette, saucisson, lentilles, tablier de sapeur) arrosé de cotes du Rhône… Ca fait du bien de temps en temps ces repas typiques… L’heure tourne et tourne, il est déjà 15h30, il faut y aller. Avec Jean-Luc on va déposer sa voiture à l’arrivée et prendre la navette. Nos niveaux sont identiques alors on se rassure mutuellement en ce qui concerne nos entrainements, préparations, équipements… On passe prendre nos dossards avant de retrouver les kikous au restau.

 

Assemblée Générale « les amis de Kikourou » :

On rencontre ou retrouve des dizaines de kikoureurs, ca discute avant que Béné commence l’AG avec Mathias. L’élection est rapide.

 

Appel A Manger :

Golum nous avait fait un Appel A Manger (AAB) et on avait tous répondu rapidement. Nous seront donc près de 70 pour ce repas d’avant course. A 20h commence la pasta party organisée superbement par Golum (merci encore…). Les pates un peu trop cuites à mon gout mais elles seront plus facile à digérer arrivent par plats et chaque plat ne met pas longtemps à se vider… Une tarte au pomme et un café pour finir. Notre cher kikoureur Laurent05 à eu la superbe idée de nous faire gouter son Génépi, cela permet de bien digérer.

 

Après le repas, il faut maintenant se changer. La cela se complique. La saintélyon est un trail avec beaucoup de route. La question principale est quelles chaussures prendre. Mon choix ira pour des running NB1060 et ce fut le bon choix. Ca glisse dans les montées boueuses mais cela m’oblige à marcher et leur légèreté me permet de relancer rapidement sur le plat. Il ne pleut plus et il ne fait pas froid. 2degrés environ dans Saint Etienne. Je choisirais donc le short et ce fut aussi un bon choix. Il faut remplir le camelback au minimum et j’ai encore trop pris. J’aurai pu économiser 3 barres de céréales et 2 gels mais surtout ma veste.

 

On se dirige avec Jean-Luc et ses 2 amis allemands vers la salle de départ. On a loupé la photo de groupe. On laisse nos sacs dans les cars et on rejoint les kikoureurs. Vers 23h25 je décide de rejoindre la ligne de départ. Dominique (estive73) m’accompagne et on rencontre Super Frank. On se rend enfin sur le devant de la ligne de départ. Dans le sas, quelle belle surprise de rencontrer de nouveau Youcef (voir mon CR sur le marathon de New York, on était dans le même bus pour aller sur le départ du marathon un mois plus tôt).

 

On n’a pas froid car c’est bien compact. On est bien placé, les organisateurs filment, prennent des photos. Je suis assez relax car je n’ai pas d’objectif sur cette course, juste la finir. Je vais courir au feeling car j’ai finalement perdu mon plan de marche…

 

La Course :

Bon sur les notes de U2, avec les feux d’artifice, le départ est donné. Ca joue un peu des coudes, mais les rues sont larges et on arrive rapidement à prendre notre vitesse. Je ne sais pas ou sont Youcef, Jean-Luc… Je vais faire toute la course pratiquement sans voir de tètes connues…

 

Saint Etienne – Saint Christophe, 16km, 1h17, m 4min48s/km, 77ème

Cette partie commence par 7km de fau plat sur la route. Cette partie me va bien, je remonte, mais lorsque je vois Florian Racinet (toujours bien classé dans les trails et il finira 4ème au sprint) devant moi je décide de ralentir. Sur la route je ne souffle pas trop mais je commence à transpirer et quelques goutes perlent depuis l’élastique de la lampe frontale. Puis les choses sérieuses commencent avec le premier chemin il faut allumer la frontale. Cette partie sera rapide et un long cordon de frontale s’étale sur les chemins…

 

Saint Christophe – Sainte Catherine, 14km, 1h04, m 4min37s/km, 79ème

Maintenant je suis dans un groupe qui marche pas mal, peu doublent ou se font doubler, je décide tout de même de rester prudent dans toutes les descentes, cette année je veux aller au bout. Je rote de temps en temps et ca sent le Génépi, cela me fait marrer. Finalement sur cette partie je serais assez rapide, et j’arrive à Sainte Catherine frais et avec un temps très bon, il me semble qu’avec ce temps je joue encore les 6h… 2 ou 3 TUCs, un peu de coca, de l’eau et on repart…

 

Sainte Catherine – Soucieux, 16km, 1h31min, m 5mn42s/km, 47ème

Après Sainte Catherine ca repart, je suis dans un groupe de 7-8 coureurs et ca avance vraiment rapidement, on double souvent un ou deux concurrents qui commencent déjà à coincer un peu. Puis arrive ce virage ou j’avais marché sur un caillou caché sous les feuilles l’an dernier, je suis donc dans le bois d’Arfeuille. La je fais attention, je passe doucement et quelques coureurs me doublent. Il y a beaucoup de feuilles et ca glisse. Voila c’est passé, je souffle mais reste concentré car c’est dans ces moments qu’on se blesse, lorsque l’attention redescend. Je double un concurrent qui a du avoir la même mésaventure que moi l’an passé, il grimace et avance au ralentis. On passe sur des chemins merveilleux. Cette lune aux 3/4 avec les lumières de Lyon au fond et la vallée du Rhône avec les brumes... On échange quelques impressions rapidement avec un autre coureur. Certains se plaignent des descentes qui tapent…

Voici quelques photos prisent en course:

 


 

 

Soucieux – Beaunant, 11km, 1h06min, m 6min22s

Juste en sortant de Beaunant je croise le Castor et Nono qui vont sur leur relais. Les relais à 4 vont commencer à nous doubler, je les encourage mais ils m’encourage à leur tour, c’est vrai ils viennent de commencer leur course et sont frais. Sur cette partie j’ai un coup de moins bien. Mais j’utilise des mages positives dans mon cerveau pour reprendre le dessus. Je pense à pleins d’images positives et j’avance, j’avance sans trop penser à la course. On descend toujours vers Beaunant (c’est l’endroit ou j’ai abandonné en 2006…). A ce point de ravitaillement je rencontre un hongrois qui a couru plus de 150km la semaine précédente à Monaco pour les 24h de la No Finsih Line. Je suis impressionné, 150km une semaine puis la sainté en 6h la semaine suivante… Sur ce ravitaillement je ne m’arrête que quelques secondes.

 

Beaunant – Lyon, 13km, 1h08min, m 5min28s/km, 46ème :

Là on passe la rivière et on attaque cette montée de Sainte Fois tant redoutée. C’est un mur ou la majorité des concurrents marchent. Ca permet aussi de manger et boire. Dès que la pente le permet je relance et ca monte encore et encore… On croise des fêtards et enfin on bascule. La descente se fait dans le brouillard. C’est long. On entend le trafic de l’autoroute de plus en plus près. Et on arrive enfin en bord de Soane que l’on traverse directement. Puis on descend directement sur le quai, la c’est difficile, les pavés et les rails rendent notre progression difficile, surtout après 60km de course. Puis on arrive enfin à Bellecour. Je rencontre Badogone, il me propose une photo mais je refuse, je suis limite pour la sainté d’or. Il m’encourage et ca réchauffe. Je vois aussi son super panneau Kikourou, bravo pour cela c’est toujours bon de voir un visage connu. Je ne m’arrête pas non plus au ravitaillement. Mon camelback est vide mais une demi heure de course se fera à sec. On traverse donc la presqu’ile. Et on traverse le Rhône. On descend directement sur le nouveau quai. C’est très beau avec des péniches modifiées en discothèques, les fêtards qui nous encouragent, mais c’est tout de même long. Certains ont du mal à avancer rapidement, je double quelques coureurs et me fait doubler par un ou deux coureurs. On est dans une brume matinale, on arrive à la cité internationale, traverse la route et on continue entre la cité et le parc de la tète d’or. Je connais très bien ce parc ou je venais m’entrainer il y a une dizaine d’année lorsque j’étudiais à Villeurbanne. Puis on passe sous des rues avec un abri de fortune pour un SDF. Et enfin on entend le speaker, on aperçois les lumières du stade. Un petit coup d’œil au dessus de l’épaule et je ne vois personne. Cela sera plus simple pour la fin. Une descente de talus un peu technique et une traversée de buisson pour se retrouver sur le stade d’arrivée. Et la je savoure ces derniers 200m, un dernier virage et les 50 derniers mètres, les bras aux ciel, cette saintélyon je suis arrivé au bout après un abandon en 2006.

Je suis Finisher en 6h08min et j’ai réussi la Sainté d’Or.

 

Voici la différence entre le resultat et les éstimations:

 

 


 

 

Le speaker remarque le buff(le ;-) ) Kikourou et l’annonce au micro. Je croise Jack26 avec qui j’échange 2 mots, puis Tounik qui me prend en photo. Je rencontre Jean-Claude Lacroix, le président de mon club l’AAAL. On est tous les deux désolé de ne pas se rencontrer plus souvent mais 300km nous séparent. Je suis tout de même content de marquer des points pour l’AAAL, et il peut suivre mes résultats grâce à Kikourou. On discute encore une minute et c’est Jean-Luc qui nous rejoint, il est arrivé lui aussi et Tounik nous prend en photo.

 

 


 

Heureux d’en avoir fini. On récupère nos T-shirt de finisher avant d’aller prendre nos sacs. La brume matinale est fraiche et il ne faudrait pas prendre froid. On prend nos sac et arrivent dans le vestiaire déjà bien remplis. Les coureurs mettent surtout du temps à se changer, les jambes sont raides… La douche même fraiche fait du bien. Puis de mettre des vêtements chauds et propre fait du bien. Je m’installe un peu dans les gradins, et en profite pour me masser avec de la crème relax, puis j’enfle les chaussettes BV Booster de repos. Je vais mettre mon sac dans la voiture avant d’aller accueillir les kikoureurs. Tounik me reprend en photo car la première est sombre:

 

 

Je loupe le Castor mais rencontre Vial, Estive73 et Yannick.

Avec L’équipe Kikourou à 3 (Oly, Baroudeuse et L’castor) on ira abuser du confort de l’appart de ma sœur pendant une heure avant d’aller accueillir l’arrivée de Nono et Coli. On rencontre encore pleins de kikous venus supporter ou venu courir.

 

 

 
 
 
 


 

La fin de la course se passera avec le repas d’après course arrosé de Champagne. Dans mon CR j’ai oublié de citer des dizaines de kikoureurs rencontrés mais ce fut vraiment superbe de tous vous voir. Mais le temps passe et il faut malheureusement vous laisser, on embrasse et serre des mains, avant de rentrer à la maison… Le retour fut long avec de nombreux arrêts pour me reposer…

 

En conclusion, un repas d’avant course avec des spécialités Lyonnaises est loin d’être négatif. Chaque repas d’avant course arrosé de gnole ou génépi s’est super bien passé (voir CR sur l’ultrail du Verdon avec la 5ème place au général)…

 

Lou Reed aurait chanté Juste a Perfect Day...

Je chante Just a Perfect Weekend...
 

Il faut maintenant faire du jus avant la prochaine aventure…

 

 

 



 

 

 

25 commentaires

Commentaire de calimero posté le 03-12-2007 à 16:38:00

Tu enchaînes vraiment dur depuis NY et pour quelle apothéose !!! 46éme de la Saintélyon!!Je te savais performant mais là je suis bluffé!!

Bravo l'ami !!

Commentaire de maï74 posté le 03-12-2007 à 17:35:00

Bravo Jérôme pour ce beau résultat et bonne récup pour le téléthon ! Le menu pré-AAB : miam ! A+

Commentaire de vial posté le 03-12-2007 à 17:58:00

Bravo Jérome
Bon j'sais pas mais la diététique "menu lyonnais" ça aide vraiment? j'ai quand même réviser l'addition et corriger ton chrono dans mon récit.
Mais le prix à payer est dur pour arriver à une telle bonne note:6h08
Beaucoup de km, de grandes distances
pense à reposer un peu la "bête"
au plaisir de se revoir sur une prochaine course

Commentaire de golum posté le 03-12-2007 à 18:42:00

Bravo Jérome, sacrée perf. Elle est bien jolie cette Sainté d'Or. Merci pour ce CR.

Commentaire de gdraid posté le 03-12-2007 à 18:42:00

Super Jérôme !
Je suis heureux de lire un récit prometteur, pour tes courses longues à venir.
Pourquoi pas la NFL 2008, en novembre prochain à Monaco ?
JC

Commentaire de laurent05 posté le 03-12-2007 à 19:54:00

Salut jérome
Bravo pour ta course
Sympa ce diplôme mais pas à la portée de tout le monde
Bonne récup
A une prochaine fois
laurent

Commentaire de millénium posté le 03-12-2007 à 20:25:00

Félicitation pour cette (grosse) perf !
Au plaisir de te revoir

Commentaire de Khanardô posté le 03-12-2007 à 21:09:00

J'attend la suite !
Une fois encore, bravo pour ton chrono... !
A bientôt.

Alain

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 03-12-2007 à 21:17:00

Ouarg ! Quel chrono ! Où sont les photos ?
Bravo pour ta perf.

Commentaire de raideur69 posté le 04-12-2007 à 07:10:00

Que dire,Bravo!!!!!Jérôme,pétard tu es un vrai de vrai,je suis sur que tu nous feras un poduim dans peux de temps,repose toi un peu avant ton 24h et surtout ne te blesse pas.
Je sens que tu va "dépoter"mon gars.
A bientôt.

Commentaire de Olycos posté le 04-12-2007 à 09:12:00

Superbe perf. jerome... Encore bravo...

Nous sommes tres content de t'avoir revu...

Merci pour la douche chaude ;-)

A+
Oly

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 04-12-2007 à 13:44:00

Ravie de t'avoir retrouvé en plein forme après le Marathon de NY.
Tu as vraiment une patate incroyable... Félicitations pour ta
course phénoménale. Maintenant, repose toi bien et à la prochaine !!!

Bises - L'esc@rgot - "Just a wonderfull day"

Commentaire de rapace74 posté le 04-12-2007 à 13:48:00

et dire que je t'ais pris dans ma rapace mobile pour un mal de genou!!!! en ardeche et apres cela tu enchaine N-Y monaco et la sainté....
un peu déroutant de voir tes perfs .. un grd bravo jerome je suis sincerement admiratif

manu

Commentaire de Estive 73 posté le 04-12-2007 à 22:09:00

Et re-féliciations Jérôme !
Le Génépi, le génépi ! voilà le secret...
J'apporte une bouteille aux 24h. On verra ce que ça donne !
Dominique

Commentaire de PHILIPPE9876 posté le 04-12-2007 à 22:59:00

Félicitation pour ton chrono. La prochaine fois, fais nous vivre un peu plus ta performance dans ton récit pour qu'on puisse se rendre compte... c'est dommage mais tu dois être press....é. Encore bravo

Commentaire de Say posté le 06-12-2007 à 16:54:00

Les jambes explosées??? Tu m'étonnes avec ton enchainement NY/ 24h / STL et bientôt re-24h! Dire qu'en septembre tu nous disais que tu avais des doutes sur la récupération de ta douleur au genou... merci encore pour le Lemoncello, il est super! A bientôt
Coli

Commentaire de yoyobesac posté le 06-12-2007 à 22:00:00

un grand bravo et un profond respect pour ton chrono.

Commentaire de L'Castor Junior posté le 07-12-2007 à 12:40:00

La mémoire me fait défaut : j'étais persuadé d'avoir déjà posté un commentaire...
Félicitations Jérôme : tu as été parfaitement à la hauteur, comme souvent cette année. Chapeau !
Et merci pour le CR, et surtout pour toutes les petites attentions du weekend (le choix du resto, le petit cadeau ramené de NYC, et la bonne douche chaude et le canapé après la course).
Eclate-toi bien ce weekend à Cham'...béry

Commentaire de LtBlueb posté le 08-12-2007 à 00:06:00

bravo jérome pour ta perf énorme . repose toi bien . L'bLueb

Commentaire de sarajevo posté le 10-12-2007 à 11:45:00

bravo pour tout ... ton récit et ton temps ....
chapeau bas ... tu es notre avion chasse Kikou
a+
pierre

Commentaire de Gibus posté le 10-12-2007 à 14:29:00

Casquette basse pour ta STL d'or.
Quel talent !

Commentaire de aie mac posté le 10-12-2007 à 16:10:00

bon sang, y'a pas de justice!
quand je bois du génépi, je prends des kilos, et toi de la vitesse. j'ai pô dû tout comprendre.
bravo pour ta perf!

Commentaire de l'ourson posté le 10-12-2007 à 19:52:00

Bravo pour cette Sainté d'Or et ravi d'avoir été ton voisin de table à l'AAB :-) c'était pour moi le seul moment de profiter de ta présence et de ta gentillesse car pour la course..tu étais déjà la Doua que je n'étais toujours pas arrivé à Soucieu ;-))

Commentaire de Mamanpat posté le 10-12-2007 à 20:48:00

Je vais tentern le Génépi moi l'année prochaine !!!
Bravo et en 2008 tu t'accroches à Fly Flo ! (Racinet !)

Commentaire de YannC posté le 11-12-2007 à 22:50:00

Bravo pour ta perf Jérome. J'ai fait ma première sainte cette année en 06H42 et je mesure le boulot pour arriver à toucher cette sainte d'or. Pas facile. Belle course et peut être à bientôt avec AAAL. Bravo.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.59 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !