Récit de la course : Gruissan Phoebus Trail - 50 km 2010, par @lex_38

L'auteur : @lex_38

La course : Gruissan Phoebus Trail - 50 km

Date : 14/2/2010

Lieu : Gruissan (Aude)

Affichage : 1770 vues

Distance : 50km

Objectif : Pas d'objectif

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Gruissan Phoebus Trail par l'Otarie

Une fois n’est pas coutume, mais ce n’est pas vraiment ma course que je vais raconter ! Si si, c’est possible ! Explications !

 

alexis (1)

Après être venu courir le 23km en 2009, nous avions décidé de revenir sur la course des grands en 2010 ! Les 50kms du Gruissan Phoebus Trail seront donc ceux de ma première course de l’année !

 

Oui mais voilà, à quelques jours du départ, peut-être à cause d’un dernier footing par -15°C, je tombe malade : fièvre, rhume et maux de tête sont au programme ! En cure de paracétamol jusqu’à la veille de la course, je ne sais pas du tout dans quel état de forme je suis !

 

Je décide alors d’accompagner Corinne Denis, une fille du club qui, je pense, à un niveau proche du mien sur ce genre de course. Et puis si j’explose, bah tant pis, j’aurais essayé !

 

En ce jour de la St Valentin, nous voici donc devant le casino. Il fait froid, et c’est surtout le vent qui nous glace les os ! On retrouve sur place Corinne et Julien qui font le 50, Laurence venu encourager son mari sur le 18 et également le grand Thierry, lui aussi sur le 50 !

 

alexis (2)

 

Petite photo avant le départ, nous abordons la course bien « emballé » pour ne pas avoir froid !

 

alexis (3)

 

alexis (5)
Top départ ! Devant ça part très vite ! 3 kms de plat permettent d’étirer rapidement le peloton ! Je me trouve donc aux côtés de Corinne, prêt à aborder cette course sereinement !

Se dresse alors devant nous le mur, dans lequel il est quasi obligatoire de marcher ! Corinne se sent bien. Moi aussi. Tant mieux !

alexis (4)

 

 

alexis (6)alexis (9)
 
Le parcours « tournicote » alors dans le massif de la clape. On alterne des passages en sous bois, des chemins larges sur les fameux cailloux de ce trail, des petites montées et des petites descentes. On discute un peu de tout et de rien mais en tout cas on papote pas mal. Certains spectateurs le remarqueront. Mais comme ça, on ne voit pas passer les kilomètres…

 

Parti avec le coupe-vent, je commence à avoir chaud dessous. Mais ne voulant pas ralentir Corinne, je ne prends pas le temps de le poser !

 

alexis (8)

Certains spectateurs comptent les féminines. Après une dizaine de kilomètre, après avoir doublé Cathy Dubois, Corinne doit être environ 5e. On sait que Florence Auclerc est juste devant.

 

Tout en parlant, on continue notre bout de chemin. Si dans les montées et les descentes je semble plus à l’aise que Corinne, sur le plat, sa vitesse est presque la mienne.

 

alexis (13)

Vers le 20e km, une « longue » montée, où Corinne alterne marche et course, me permet de poser mon coupe vent dans le sac. Je me sens déjà mieux !

alexis (16)
On double alors Florence, qui a chuté et préférera s’arrêter par la suite.

 

Un peu plus loin, Christophe Vatinel, venu faire des photos, nous diras que Corinne est maintenant 4e, et que la 3e est juste devant ! « Mais qu’est ce que vous faites, faut aller la chercher ! »

alexis (15)

 

Moi-même je me prends au jeu, et j’ai l’impression que je joue aussi un podium dans cette histoire !

 

Après 33 kilomètres, le premier ravitaillement est là. Il y a 2 jours, je n’imaginais même pas prendre le départ, mais aujourd’hui, j’avance sur un bon rythme !A peine le temps de m’arrêter prendre un bout de banane que Corinne est déjà 50m devant ! Je suis obligé d’accélérer pour revenir à son niveau !

Un virage en épingle à droite nous permet de voir 500m derrière nous.

 

« ALLEZ CORINNE ET ALEX »

 

C’est le Porc-Epic qui est là ! Même pas 300m derrière nous ! On se réjouit déjà à l’idée qu’il nous rattrape et qu’on finisse la course tous les 3 ensembles. Mais que nenni, il ne reviendra jamais. Dommage !

 

alexis (17)
La suite du parcours est en grande partie commune au parcours du 23 kilomètres que j’avais fait l’an dernier, avec en particulier la remontée dans le ruisseau asséché ! C’est pour moi cette 2e partie qui est la plus jolie du parcours.

 

Dès qu’on entame une portion un peu technique, descente caillouteuse ou avec les cordes par exemple, Corinne n’ose pas se lâcher et je prends tout de suite un peu d’avance. Ça me permet de faire quelques photos et vidéos !

 

alexis (18)
D’ailleurs, à ce moment là de la course, les 3 filles que sont Valérie Vallon, Lilian Cleret et bien sûr Corinne vont jouer à un magnifique jeu du chat et de la souris. Se doublant et se redoublant à plusieurs reprises ! La 3e marche du podium se jouera donc entre ces 3 là !

 

Puis Liliane décrochera un peu, et Corinne va courir plusieurs kilomètres seule devant. La course est encore longue mais ça donne envie de croire au podium !

 

alexis (20)
Je commence à fatiguer un peu. On dirait que Corinne aussi. Mais je veux l’aider à aller au bout. Alors je fais mon malin à coup de « Allez Corinne, on relance » alors que moi-même j’ai du mal ! Mais finalement, on s’entraide plutôt bien et on progresse ainsi !

 

Sur cette 2e moitié de course, le peloton est bien étiré et très souvent, il n’y a personne devant et personne derrière.

 

Un peu plus loin, Valérie nous double. Elle semble à l’aise. Corinne ne préfère pas essayer d’accrocher. On verra bien ce qu’il se passe par la suite !

 

alexis (10)

Après un léger coup de moins bien pour tous les 2, on sait qu’il ne reste maintenant que 10 kilomètres avant de franchir la ligne !

 

alexis (19)
Les paysages sont sympas et on peut même voir des flamants roses qui font trempette au loin sur l’étang.

 

Tous les muscles commencent à fatiguer. Même la langue. Notre course est beaucoup plus silencieuse depuis quelques kilomètres.

 

« Faut qu’on parle Alex ! ça passera mieux » me lance Corinne.

 

alexis (21)
Quelques petites montées, quelques petites descentes, un petit tour sur la plage. C’est quand même sympathique. Les jambes sont un peu dures, mais le moral est très bon et j’ai même l’impression que ça va mieux. Peut-être l’odeur de la ligne d’arrivée que je commence déjà à sentir !

 

Puis, depuis le sommet de cette dernière colline, on aperçoit Gruissan en bas à travers les arbres.

« Prends une photo, c’est quand-même typique ! » me dit Corinne !

Et zut, voilà qu’elle ma repris 30 mètres d’avance !

 

alexis (22)

 

Dernière descente, quelques marches d’escaliers puis il reste environ 1,5 kilomètres le long de l’étang.

Dernier virage et le palais des sports est devant nous ! On franchit la ligne d’arrivée ensemble après 5h05 de course. Corinne est heureuse, elle accroche une belle 4e place sur cette première manche du TTN.

 

Pour ma part, si je voulais au début de l’année mettre moins de 5 heures, 2 jours avant la course je ne pensais même pas prendre le départ à cause de ma « crève » ! Alors finir ce trail avec un tel chrono me ravi au plus haut point !

 

Ba calià faire !

 

alexis (24)

 

Alors Yorick, on l’a quand-même bien méritée cette bière !

 

alexis (23)

 

(merci à lule et badgone pour certaines photos et RDV sur http://freres-fun.over-blog.com pour pleins d'autres CR!)

6 commentaires

Commentaire de millénium posté le 17-02-2010 à 21:41:00

super !
merci pour ce récit , bien sympa.
Et bravo pour ta (votre) perf !

Commentaire de laulau posté le 17-02-2010 à 22:12:00

Bravo pour ta course et ce CR bien sympa.

Commentaire de Berty09 posté le 17-02-2010 à 22:28:00

Alors? Pas trop long ces 50 bornes? L'an dernier, vous m'aviez déposé sur le 23. Cette année c'est la cour des grands.
Encore bravo les bestioles!

Commentaire de CROCS-MAN posté le 18-02-2010 à 06:50:00

Merci pour ton récit où on était bien dans la course. Bravo à vous 2.

Commentaire de Davidou le minou posté le 18-02-2010 à 08:48:00

Bien Alexis, même avec la crève t'as la pêche, en fait c'est possible que ça t'ai même servi, car ça t'a imposé les jours de repos pré-course.

En tout cas, bonne stratégie que de courir avec elle car on voit que même en partant en sous régime, on fini quand même difficilement. Et puis bravo pour avoir terminé car quand une fille te dit "Faut qu'on parle Alex", c'est normalement pimenté comme débat :-D lol !!

Commentaire de macoco junior posté le 18-02-2010 à 09:55:00

belle course, beau récit et belle photos !!!
nul doute que corinne connaisse mieux la clape que vous. Son frangin termine en 4h29 sur le 50 et son papa en 1h50 dur le 18km !!! normal pour des gens du cru !!!
allez encore bravo à vous fallait le faire avec ce vent glacial.
7h32 pour moi, tout au mental !!! LOL

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !