Récit de la course : Gruissan Phoebus Trail - 23 km 2010, par aragorn23

L'auteur : aragorn23

La course : Gruissan Phoebus Trail - 23 km

Date : 14/2/2010

Lieu : Gruissan (Aude)

Affichage : 1777 vues

Distance : 23km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Gruissan Phoebus Trail : Las Caladas

Le Gruissan Phoebus Trail, ma 4ème participation de suite. Après deux participations sur le 18 km et une sur le 50 km il y a deux ans je me lance cette année sur le 23 Km.

Première participation en 2007 et depuis ce jour là j'ai abandonné la route pour les chemins.
Je ne retourne sur la route que pour faire des marathons : 4 depuis début 2007.

C'est donc avec un plaisir renouvelé que je retourne tous les ans en début de saison à Gruissan sur ce parcours technique et caillouteux que j'aprécie tout particuièrement.

Et pour la troisième fois j'y retourne avec ma femme qui se met elle aussi de plus en plus au trail.

Cette année je serai accompagné de mes deux compères de la Réunion : Pascal et Gilles. Gilles s'est engagé sur le 50 Km où il a une revanche à prendre par rapport à 2008 : abandon vers le mi parcours à cause d'une intoxication alimentaire.

Tout commence la veille par un apéritif en compagnie de membres des deux associations auxquelles j'appartiens : La Foulée Beauzelloise et Bon Pied Bon oeil d'Escalquens.

 

Les filles de la Foullée Beauzelloise préparent leur tactique de course.
La présidente, de la foulée (la blonde), affublée d'un dossard élite a la pression sur les épaules.

Dimanche matin 7H45, départ du 23 km sous un vent violent et par un froid de canard.

Gilles et Philippe attendent le départ du 50 Km.

 

Les concurrents du 23 km. Le speaker annonce les favorites : Karine Hery et Monique Basty.
La présidente de la foulée Beauzelloise est en bonne compagnie.

La première grosse montée arrive très tôt dans la course : au 3ème Km.

De prêt, c'est plus raide.

Dans la montée je retrouve Pascal Bellon avec qui j'ai fait le Grand Raid
de la Réunion.

Notre doyenne une V4, la seule sur la course, qui monte à son rythme.

L'apprentissage de ma femme sur le Trail. Elle s'est équipée de petites gourdes mais a oublié de les remplir.
Heureusement que Pascale est là pour lui donner à boire.

Vue sur Gruissan du sommet.

La deuxième montée.

Un canyon.

Steve, Sonia et Pascal arrivent à Notre dame des Auzilles.

La vue est splendide depuis le sommet.

Première grosse descente au milieu des cailloux.

Ma femme confrontée à un problème de lentilles.

Cette descente est très technique.

Après la descente, le parcours emprunte le fond d'un canyon.

Une petite escalade pour sortir du Canyon.

Attention descente dangereuse.

Passage avec corde.

En bas du passage avec corde une corniche se présente. Un des plus beaux coins du parcours.
Sonia et Pascal au passage de la corniche.

La vue depuis la corniche

Vue du bas de la corniche. Le passage est en haut à droite.

Ravitaillement

Avec de la soupe. J'en profite au passage pour remercier et féliciter tous les bénévoles
qui nous ont encouragé et servi avec le sourire malgrè le froid persistant.

Canal. Le parcours devient plat


Les vignes avec l'étang au fond.

Séparation des courses. Le 23 et le 50 partent pour une boucle supplémentaire.

Une nouvelle montée

Le vent est toujours aussi violent.

Encore une descente technique

Deuxième ravitaillement. Il y a possibilité d'avoir de la gnôle.


Encore une montée au milieu des vignobles de la Clape

Retrouvailles entre le 23 km et le 18 Km

Magnifique vue sur la Tour Barberousse. La fin de la course est proche.

Comme tout trail qui se respecte il y a un escalier. Le plus souvent en montée.

Le dernier Km le long de la jetée avec le vent de face.

Nous arrivons en 03H26 pour une brillante performance chronométrique.
Seuls deux coureurs se classeront derrière nous.


Eliane à l'arrivée du 18Km. Un grand bravo à elle.

Julien Rancon premier du 50 km qui pulvérise le record du parcours en 3H25M24S.
Il met moins de temps pour faire 50 Km que nous pour en faire 23.

Thierry Breuil, vainqueur des deux éditions précédentes termine en deuxième position
14 minutes plus tard et déçu de sa performance.


David Lagat troisième en 03H42M:29S.

Quelques heures plus tard Philippe et Gilles arrivent.

Le Gruissan Phoebus Trail, entre Clape et Méditérannée, un très beau trail,
très technique avec ses chemins très caillouteux.

Un 50 Km ça marque son sportif.

Tout comme un 23 Km.







 

 

 

 

 


 

4 commentaires

Commentaire de CROCS-MAN posté le 26-02-2010 à 13:01:00

Merci pour ce super reportage.

Commentaire de Mustang posté le 27-02-2010 à 12:04:00

Une bien belle ballade!!!!

Commentaire de akunamatata posté le 27-02-2010 à 13:17:00

merci pour les photos ;-)

Commentaire de mic31 posté le 27-02-2010 à 17:29:00

Merci pour les photos, je n ai pas eu le temps de tout apprécier pendant ma course.
A une prochaine fois,
Michel

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !