Récit de la course : Trail Le Malpassant - 26 km 2014, par coco38

L'auteur : coco38

La course : Trail Le Malpassant - 26 km

Date : 4/5/2014

Lieu : Voglans (Savoie)

Affichage : 1127 vues

Distance : 26km

Objectif : Se défoncer

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

88 autres récits :

La 50ème avant la Cinquantaine !

Bon Voglans chaque année pour moi c'est comme un pélérinage...8ème année de présence.

C'était donc ma 1ère course en 2007 après 6 mois de course à pied.

Aujourd'hui c'est la 50 èmeRigolant

07h20 Arrivée à Voglans

Je connais la route par coeur, je sais où je vais me garer, que je vais m'échauffer autour du terrain de foot, que je vais faire mon petit pipi dans les arbres au bout du terrain de foot. Bref la routine.

Cette fois on rajoute un rendez-vous Kikou, discussion d'abord avec Toto38 qui comme moi revient de vacances au soleil... gla-gla le choc thermique. On se rappelle nos souvenirs du trail des collines à Tullins réputé pour ses éditions boueuses et froides. Aujourd'hui rien de tel même si le terrain sera gras.

Puis on croise Caral, Mazbert et RLN79. Tous sont sur le grand parcours... moi je me limite au Malpassant. Il faut dire que je n'ai pas couru en extérieur depuis 10 jours (croisière obligeCool) et même après réflexion, je n'ai pas fait de sortie montagne depuis Juillet 2013 avec l'Altispeed de Val d'Isère.

Après avoir assisté au départ de la grande course je retourne me préparer. Buff sur la tête, manchettes Raidlight (cadeau de la course), tee shirt d'une édition précédente de la course. J'ai presque l'air d'un coureur !


08h45 départ

J'ai un plan de course bien établi : partir vite jusqu'à Mery - je vais mettre 5' de moins sur cette partie -. Ensuite bien relancer sans trop forcer dans les montagnes russes jusqu'au ravito des Mentens. Montée à un rythme correct. Courir au maximum jusqu'en haut du Malpassant. Tout lacher dans la descente. Rien lacher sur le plat interminable jusqu'à Voglans.

Je vais tenir ce plan à la lettre. Je suis surpris comment la course passe vite. C'est la 1ère fois que j'ai cette sensation.

Le terrain est gras surtout en sous bois mais ce sont des conditions que j'aime. Pour moi l'essentiel c'est la température. Elle est idéale pour ne pas avoir froid, sans avoir de problème d'hydratation.

Le Malpassant

Cette fameuse descente (qui habituellement est en montée) mérite qu'on s'y attarde.

Après une replas on arrive en haut de la falaise. Les bénévoles nous alertent sur le danger. Pour ma part je sais exactement à quoi m'attendre. Sur quelques centaines de mettre on est à flanc de falaise avec une main courante, de la pente forte et de la boue. Bref une vrai partie de plaisirEmbarrassé

Je suis un concurrent qui comme moi est très prudent...QUAND SOUDAIN TEL UN ZERO JAPONNAIS A PEARL HARBOR LE LEADER -JAPONNAIS EGALEMENT - DU 51 KM FOND SUR NOUS. A peine le temps de se jetter sur le côté qu'il nous passe à côté à fond la caisse comme si de rien étaitCriant

Après le passage de l'avion, on arrive dans ma partie préférée, la descente en sous bois sur un terrain souple mais pas boueux qui permet de se lacher vraiment. Un vrai plaisir.SourireRigolant

L'arrivée

En bas du Malpassant, il reste 4 km. Les jambes sont un peu dures, mais je me force à courir le plus possible. Je ne marcherai finalement que dans le dernier raidillon au bord de l'autoroute. Puis la descente vers l'arrivée où on peut savourer jusqu'à la ligne avec les encouragements des spectateurs et des bénévoles.

Bilan :

04h02:42

C'est mieux que l'année dernière. Pas de crampe. L'impression de n'avoir rien laché. Bref que du bonheur.

Comme d'habitude, une super organisation, des bénévoles qui encouragent tout au long du parcours.

Rendez-vous l'année prochaine... en V2... d'où le titre du récit

2 commentaires

Commentaire de Papakipik posté le 08-05-2014 à 01:02:14

Que du plaisir à lire ton CR ! J'ai été rattrapé (mais pas dépassé !!) par le leader du 26 km. De ton côté, vu la vitesse à laquelle le japonais a bouclé le 51, j'imagine que le voir passer devait être impressionnant. A +.

Commentaire de franck de Brignais posté le 11-05-2014 à 16:21:17

Et bien pour quelqu'un qui n'avait pas refait de montagne depuis l'altispeed, voilà une belle performance !! Garde cette énergie pour tes prochaines course sen V2 et à toi les podiums ! A bientôt j'espère !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !