Récit de la course : 20 km de Paris 2015, par augustin

L'auteur : augustin

La course : 20 km de Paris

Date : 11/10/2015

Lieu : Paris (Paris)

Affichage : 464 vues

Distance : 20km

Matos : New Balance 890 v4

Objectif : Se dépenser

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

20 KM DE PARIS – DIMANCHE 11 OCTOBRE 2015

20 KM DE PARIS – DIMANCHE 11 OCTOBRE 2015

 

37ème édition de cette course organisée par l’Armée de l’air, que j’avais déjà faite… en 2009 (1h29). Epreuve pas du tout inscrite à mon programme (ayant participé à un triathlon half-Ironman le dimanche précédent…) mais inscription 18 jours avant via sponsor (un constructeur automobile français en forme de losange ;-)) donc cela ne se refuse pas !

Le jeudi je récupère dossard et t-shirt (monstrueux) via le gentil sponsor, impeccable.

Le dimanche matin j’avale mon demi-gatosport règlementaire puis vais trottiner jusqu’au RER (2,5 km), fait frisquet quand même à 8h du matin !

Arrivée sur place un peu après 9h15, c’est raté pour la photo de groupe, j’essaie d’aller me placer mais rentre dans le sas des 1h35, bon va falloir se faufiler pour pouvoir intégrer le bon sas, loin devant. Je ne suis pas le seul, nous sommes tout un petit groupe de « pref1 » (justif <1h21 sur la distance) à devoir remonter la file pour finalement arriver au bon endroit, à quelques minutes du départ, en mode « à l’arrache ».

Je retrouve mon acolyte d’entrainement du bureau, moins bonne forme pour lui mais va essayer de s’accrocher pour suivre le tempo. On avait fait le semi de Paris ensemble en mars dernier, et nous faisons les séries sur piste ensemble.

Mon objectif du jour est à 1h17, j’ai mes temps de passage imprimés au niveau du poignet sous la montre et me remémore la table des 3’50…pas simple !

Je suis en pleine interrogation quant à la fixation de cet objectif, ayant effectué un triathlon longue distance de 5h le WE précédent je me demande ce qu’il me reste d’énergie et ce qui est raisonnable d’aller chercher comme chrono…mais je suis joueur, alors on va essayer !

Nous sommes au début du pont d’Iéna, la tour Eiffel dans notre dos, il y a du monde mais dans le sas ça reste exploitable. Plus de 30 000 inscrits quand même, ça fait une belle marée humaine, compacte derrière. Il fait un petit 10° et le ressenti sera plutôt de 8.

A 10h les fauves sont lâchés, je ne me suis pas très bien positionné et bien qu’il y ait déjà du dénivelé (28m de D+ en 1 km) il faut déjà slalomer, certains coureurs ne vont pas si vite que ça, et rapidement le couperet tombe : passage du 1er km en 4’02, donc déjà 12 secondes de retard sur l’objectif !

Bon, restons concentré, je continue de doubler et vais essayer de recoller au tempo. Au 2ème km j’ai couru en 3’38 bon c’est trop rapide mais au cumul des 2km suis revenu dans le rythme visé.

3ème km en 3’45, on peut courir proprement, la densité de coureurs est bonne et le revêtement de bonne qualité (sommes dans le bois de Boulogne). Passage du 4ème km en 3’45 puis du 5ème km en 19’10 au cumul (3’48 au km), 6ème km en 3’47 le tout en longue ligne droite, mais au 7ème km baisse de régime (3’56 !). 8ème km dans le même créneau pile poil puis au 9ème je recolle (3’51)

A partir du 9ème ça descend, la mi-course approche, j’avale un gel vite fait un peu avant le 10ème et sous le portique de cette mi-parcours je passe en 38’41 –par contre j’ai de plus en plus d’écarts entre les indications de ma Garmin et les repères des km de l’orga- pas cool.

Longue ligne droite pendant lesquels les 11ème, 12ème et 13ème défilent, mais avec le vent de face. On devine le demi-tour loin au bout, et surtout on aperçoit de l’autre côté de la Seine la tête de course escortée par les motards. Passage du 14ème km en 3’56, je tire un peu la langue j’aimerai bien accélérer pour aller chercher un négative split mais mes jambes ne sont pas du même avis. Et les bornes kilométriques s’éloignent à chaque fois un peu plus, j’ai maintenant pratiquement 200m d’écart !

15ème km en 4’12 (?) et 58’15 au cumul, bon là je ne sais pas trop ce qui s’est passé, ai avalé vite fait un gel et récupéré à la volée une bouteille d’eau au ravito, bon l’œil souvent rivé à la montre je vois qu’au bout d’1h de course j’ai 15,6 km au compteur. 16ème km en 3’37, ouh là un peu rapide, mais vu le retard pris ça fait pas de mal de grappiller quelques (précieuses) secondes.

Passage du pont, on traverse la Seine, cette fois on aura le vent de dos. Je découvre ces quais désormais interdits aux voitures, on y voit des cafés et des jeux pour les piétons, sympa. Enfin je ne suis pas venu faire du tourisme, j’ai une course à finir, panneau du 17ème km en 3’56, je m’accroche, 18ème km en 3’54 puis 19ème km en 3’51, ça sent l’écurie !

Petite montée sur la fin, 20ème franchi en 3’54 et quand j’arrête ma montre j’ai 20,22 km (3’51 moyenne et cardio moyen à 181)

Arrivée en 1h17’53, ça c’est fait ! Au classement j’apprendrai que j’ai fini 231ème sur 25 362 finishers et 156ème de ma catégorie (sur 8 848).

 

Cool, content d’en finir et surtout de ne pas être dans le rouge, puis direction ravito et médaille avant de reprendre le métro pour rentrer, j’ai un déjeuner de famille qui m’attend !

En conclusion, une course sympa, complètement improvisée me concernant, mais qui a l’avantage d’être quasiment à domicile et de  pouvoir « tourner les cannes ». Des sensations surprenantes avec des jambes qui ont pas mal répondu après la sollicitation triathlète du WE précédent, mais avec une meilleure préparation et en arrivant plus frais je dois pouvoir aller chercher les 1h15, on verra l’an prochain !

Désormais place à la récupération, mais pas trop longtemps quand même, dans 5 semaines il y a le prochain objectif, le semi-marathon de Boulogne-Billancourt !

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !