Récit de la course : 20 km de Paris 2008, par mysterjoe

L'auteur : mysterjoe

La course : 20 km de Paris

Date : 12/10/2008

Lieu : Paris (Paris)

Affichage : 1419 vues

Distance : 20km

Objectif : Pas d'objectif

11 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

paris seconde

Seconde participation au 20km et seconde sortie parisienne de l'année (avec le semi en début d'année j'ai fait à quelque chose prés le parcours du marathon en deux fois )

Deux sorties qui ont en commun d'avoir été effectué en préparation d'un marathon, mais deux sorties si différentes, on ne peut vraiment pas comparer les deux épreuves si ce n'est sur le nombre de concurrents et les inconvénients et risques liés. Je reviendrais plus tard sur cela et recommencer par le début.

Donc en pleine préparation marathon (Alpes-Maritimes) j'ai choisi de reparticiper à cette épreuve car mon souvenir de l'année dernière est encore celui de la meilleure course que je connaisse, programmée comme une sortie longue dans mon planning qui suite à de nombreux aléas (et c'est peu dire) se profile au jour le jour, j'éprouvais vraiment le besoin de me situer et de combler un manque de repère évident, dans ces conditions j'avais quand même fais une croix sur mes objectifs de progression et m'était résolu à viser un temps suffisant pour le maintien de mon objectif marathon, à savoir 1h45'.

Voili, voilou, On est dimanche matin, il est 1h30, le réveil vient de sonner et après une courte nuit de 4h30, un p’tit jus, dernière vérif sur les besoins, un coup d'œil sur l'itinéraire des fois que la route ait changée et c'est le départ, afin de m'éviter trop de conduite (ce qui me fusille les genoux) Cécile à appris à conduire de nuit et prend le volant () elle conduira un peu plus de deux heures puis je prendrai le relais jusqu'au champ de mars, on avais repéré l'année dernière que finalement le meilleur endroit pour se garer c'était le tour du champ de mars et ça c'est vérifié ,trouvé un emplacement direct, aucun souci pour arrivée à 6h45, mais nous n'en aurons pas plus pour repartir vers 15h.

Donc le temps de se dégourdir les pattes et je file récupérer mon dossard, n°3777 un chiffre qui me botte bien, la puce et le tee-shirt, puis retour à la voiture récupérer mon équipement et me mettre en tenue, il est encore très tôt alors on va faire trankil le tour des préparatifs ,le stade, puis le pont d'Iéna ou s'active beaucoup de monde, les arches se montent, les sas se créent, les barrières sont déjà quasiment toutes en places, les coureurs commencent à arrivés, certains sont déjà en train de s'échauffer depuis 7h30 (ça je comprend pas ,m'enfin!) le soleil se lève progressivement, il fait déjà très bon, le ciel est dégagé, il n'y a pas de doute ce sera une très belle journée, nous continuons la promenade par les quais de seine où ma chérie repère des endroits pour me flasher à l'arrivée, puis c'est le retour sur le champs de mars je laisse Cécile sur un "banc public" "banc public" "banc public", et je pars m'échauffer (il fait chaud, je ne suis pas sur d'être très endurant, ce seras maxi 20' avec échauffements actifs) puis vers 9h15 je rejoint Cécile et enfile mon équipement fétiche (je marque fétiche parce que je me suis passé de tous un jour ou l'autre sans que cela n'altère mes performances, mais je me sent rassuré qu'une fois enfilé la panoplie, ceinture avec boisson et gels, GPS et cardio, walkman et téléphone) je vérifie que mon buff est lisible (j'oubliai de préciser, pour être sur d'être visible c'est tee-shirt kikou+buff )puis je rejoins le départ ou j'essaie de me positionner comme l'année précédente 2/3 du pont sur la gauche (il me semble que le départ est plus fluide sur la gauche ça fait goulot à la corde à droite) l'attente sera moins agréable que l'année dernière je me suis retrouvé entouré de licenciés qui semblait avoir en commun de ne vouloir discuter qu'avec leur collègues, j'ai trouvé cela trés déplaisant, il y en a toujours sur les courses mais je m'attendait pas à me sentir tout seul au milieu de 21000 personnes. J'aurais beau regarder et chercher partout, je n'apercevrais aucun kikous à mon grand désespoir.

Heureusement, le départ sera bientôt donné et me voila passant la ligne, chrono en route, je piétine en espérant arriver rapidement à courir. Je vois les premiers furieux commencer à franchir les cotés pour foncer, on empreinte déjà les trottoirs des deux cotés allant jusqu'a pousser les spectateurs pour gagner quelques secondes ou se cramer plus vite pour certains, moi je préfère subir le flot et reste dans le centre de la voie ou le flux s'il n'est pas très rapide n'en est pas moins régulier,  je passe le premier kilomètre en 6'15 (il est vrai que quand j'ai vu mon chrono, j'ai tilté , même dans mes cauchemars je n'ai jamais imaginé tourner à cette allure, sic!) mais le flot est dense et le slalom est trés couteux pour le moral et en énergie donc je me contente d'accélérer progressivement.

Second km 11'40, 3ème 16'20, 4ème 20'30, 5ème km 24'44 (ben voila 4'15/km je vais trop vite, objectif revenir à 5'/km) objectif que j'atteindrais puisque je serai à 49'13 au 10ème km (soit 4'55/km) je ne sais pas si c'est ce départ lent qui m'a profité mais à ce moment de la course j'ai ressenti et réalisé le potentiel de forme que j'avais et que j'ignorais, je n'avais aucune fatigue et la pêche, l'envie d'y aller et de plus me contenter de finir honorablement, je voulais un peu mieux, j'envisage les 1'40 et des brouettes, mon nouveau rythme se profile et je décide de tenter de maintenir 4'50/km.

Contrairement à la précédente édition où j'avais trouver de la fluidité des les premiers kilomètres, sur cette course je resterai bouché et à l'étroit jusqu'a l'arrivée, la progression du début à la fin restera difficile  comme au semi j'aurais droit à un tacle, cette fois  d'un individu pressé qui n'a ni cherché à me retenir ni à s'excuser (va au diable c...) mais cette fois j'aurais la chance d'être rattraper avant la chute par un gentil vétéran 1 ou 2, qui si il me lis se reconnaitras je l'ai remercié plusieurs fois et discuté, et je le remercie encore sincèrement, il a sauvé ma course et peut être même ma fin de saison.

 Au alentours du 14ème km, j'aurais droit à un "ALLEZ MAMOUR" et là surprise j'aperçois Cécile qui me filme alors que c'était pas prévu qu'elle passe de ce coté de la seine, vu que l'année précédente elle avait eu beaucoup de peine pour repasser de l'autre coté, cela fait chaud au cœur et si j'étais déjà bien, je me sent carrément euphorique. Je passe le 15ème km en 1h15 et me sent pousser des ailes, je veux les 1h40' !

Les souterrains, terribles obstacles de l'année dernière sont devenu divertissement , à chaque entrée je m'emplis les poumons en faisant le mouvement de lever les bras latéralement, haranguant le public qui nous le rend par ces encouragements, cris et applaudissements, puis je me repais les yeux du film noir et blanc des courses comme elle devait être avant la couleur, lol! mdr!Enfin je me joue les remontée petites foulées rapides, sans peines, à peine essoufflé, la traversée du pont je me sens trop bien, j'ai envie d'accélérer mais je le ferais pas (je regrette un peu maintenant) tout de suite, j'attendrais le 19ème km pour finir au seuil avec malheureusement la certitude que je pouvais maintenir ce rythme depuis plus longtemps (bah)

150m de l’arrivée, j’ai passé les photos et que vois-je !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Bon sang! Le chrono affiche 1h39'40" , vite tu peux le faire, Accélère! Fonce! J’entame un sprint les autres autour me vois partir comme un furieux, je ne peux pas détacher mon regard du chrono 51,52,53 et il me reste 15m, 10m, 5m et mince je sais pas! ouin!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Terrible désarroi! Mais je me console rapidement, t'es ouf ou quoi, tu chipotes pour des secondes, t'as fait au maximum 1h40 mec! 1h40!!

Cécile m'aura pris en photo avant l'arrivée mais je ne l'ai pas vu, trop concentré sur le plaisir que j'éprouvais , le temps de récupérer la médaille, une bouteille d'eau (perso j'ai trouvé ça anormalement trop juste d'autant plus que la chaleur était annoncée, tout le monde n'avale pas deux bouteilles, mais il y aurais pu avoir la possibilité) et un peu de nourriture puis je rejoint mon ange devant le stade et l'on recherche la possibilité de rencontrer des kikous ,elle me dis qu'elle en a vu passer mais l'on vois personnes, jusqu'a que je vois un grand K, et nous heureux de faire la connaissance de chris78, puis en rentrant dans le stade nous y trouvons etrurien, ouster, wendy78  puis loicm et christellem, des kikous parisiens très agréables que nous aurons plaisir de revoir le 8 et 9 novembre, persuadé que cette fois nous pourrons partager un AAB.

 Voila, après une petite collation dans la voiture, nous sommes monté pour la vue sur le Trocadéro, on n’a pas essayé la tour Eiffel, vraiment trop de monde, puis vers 15h j'ai repris le volant direction la maison.

Après une heure de conduite et assez loin de paris, j'ai passé le volant à Cécile pour deux heures environ, puis j'ai fini le trajet, on arrivera à parigny à 19h30, après une bien longue journée.

Juste un petit dernier détail, pendant le voyage je recevrais un petit sms qui me dira: 

     Temps 01:38:14 classement 4645/21045 félicitations

Je vous dis pas, je suis aux anges, je n’ai pas seulement amélioré mon temps, je l'ai pulvérisé, sur un an j'ai gagné 11'05" et la bagatelle de 5128 places  YAHOU!!!!  

J'espère que j'aurais la chance de me refaire autant plaisir sur d'autre course et que tout ceci sera malgré ma préparation bâclé un bon présage pour le marathon.

PS: vous trouverez quelques clichés ici:

http://runlittlerabbit.canalblog.com/archives/2008/10/13/11009818.html

11 commentaires

Commentaire de taz28 posté le 16-10-2008 à 06:53:00

Merci pour ce récit, et surtout bravo à toi pour ce chrono de folie !!
L'amour t'a donné des ailes....

Taz

Commentaire de MOZ posté le 16-10-2008 à 10:47:00

Dans 4 ans tu gagnes la course.

Commentaire de CROCS-MAN posté le 16-10-2008 à 14:52:00

Salut Myster, bravo pour ta course et merci pour ce super récit. RDV à NICE où il vevrait être difficile de ne pas voir de kikous.
(j'ai la même tenue de kombat ke toi lol )

Commentaire de chris78 posté le 16-10-2008 à 15:46:00

Je n'ai qu'un mot : BRAVO !!!!
Je voulais faire 1h40 moi aussi mais j'ai malheureusement 2mn et 59secondes en trop.....AAAHHHHHHH misère !!!
Bonne récupération à toi et au plaisir de se croiser à Nice
Christine

Commentaire de lamissc42 posté le 16-10-2008 à 20:39:00

apres la 6 tentatives de laissé 1 commentaire j'esperes que ces la bonne cette fois:-) alors la bravo a mon amour qui a fait un exploit je suis fier de lui journée fatiguante mais la on oublie!! et puis ravie d'avoir fait connaissance de kikous super sympas je vous dis a tous 1 grand bravo!! et pour certains bientot nice!! encor bravoooooooooo! mamour
cecile

Commentaire de hellaumax posté le 16-10-2008 à 22:01:00

Bravo à toi! C'est un super temps, et une remarquable performance.
Bon courage pour ton marathon!

Commentaire de francois 91410 posté le 17-10-2008 à 13:44:00

Ton bonheur de battre un record est communicatif ! Bonne fin de prépa pour Nice

Commentaire de ETRURIEN posté le 17-10-2008 à 21:47:00

Cela s'annonce bien pour la suite!
Content d'avoir fait ta connaissance

Et bravo pour cette belle performance pour une course dont il est difficile de repousser l'appel.

Commentaire de chrystellem posté le 17-10-2008 à 23:18:00

Bravo pour ton chrono :-)
C'etait très sympa de vous voir toi et ta miss .
Au plaisir de se recroiser à NICE très bientôt .

chrystelle

Commentaire de hagendaz posté le 17-10-2008 à 23:38:00

j'aime beaucoup ton récit plein d'humour, bravo pour ton record sur ce parcours plein de "divertissements"

Commentaire de Le CAGOU posté le 27-10-2008 à 13:43:00

longin longine c'est vraiment beau encore mille félicitation
je me pose la question et l'année prochaine que vas tu faire comme exploit ?
MERCI ENCORE POUR TON CR
SPORTIVEMENT LE CAGOU

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !