Récit de la course : 20 km de Paris 2009, par Supermassive

L'auteur : Supermassive

La course : 20 km de Paris

Date : 11/10/2009

Lieu : Paris (Paris)

Affichage : 601 vues

Distance : 20km

Objectif : Pas d'objectif

11 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Course "test" avant le "Nice-Cannes"

Mes 20 kms commencent comme pour les autres courses, quelques jours avant, après avoir visualisé 25 000 fois l'excellente vidéo du parcours et sa galvanisante musique, trop fort, on s'y voit déjà!

Dimanche matin, 6h00, "quichimou ambiance" et moi, devant mon mug de café: "Et si je me plantais, et si je n'arrivais pas au bout..."

Car cette course me sert d'étalon pour le marathon des Alpes Maritimes, 3 semaines plus tard, glurps, là, ça ne rigole plus!

----Nostalgie de la Parisienne-----

Bon allez mémère, tu te rebouges le derrière ,que tu as dailleurs proéminant, et tu te lances, non mais!

Arrivée à 9h20 pont d'Iéna, des coureurs dans tous les sens, certains trottent, d'autres s'étirent, moi, j'essaie juste de me frayer un chemin dans cette foule hyper compacte dédiée au dieu 'Jogging'.

La tention monte, l'heure fatidique se rapproche, et...Pan!!! Nous marchons tous calmemant vers l'arche, l'ambiance est bonne, les visages sont radieux, et c'est le départ, le vrai cette fois!

Une bonne côte inaugure mes premiers efforts, argh! C'est dur, je freine, j'évite les sacs poub', les bouteilles de pisse, de boisson d'attente, quel galimatia! Beurk ambiance!

Au bout d'un kilomètre, je n'en crois pas mon chrono, j'ai mis plus de 7 minutes!!! C'est dingue! J'en aurais fait autant en marchant, et encore, peut-être moins... Décidément, ça promet!

Mais le temps est top, comme pour Odysséa, gris, frais, idéal quoi.

Je poursuis mon slalome, je rattrape une minute au 2ième kilo, mais très vite je perds le compte. De toute façon, je déteste courir avec le chrono, ça me stresse pour rien, et je me gache mon plaisir.

Je décide d'en faire abstration, mon seul objectif est de me faire ces 20 kilos tranquilou, et de voir si je peux encore en enchainer passer l'arche d'arrivée, donc, vas-y ma fille coollll...

Premier ravito ou les boeufs se ruent, bien-sûre, j'en fais autant, et là, je me prends l'épaule d'un gars de plein fouet, je tombe et me tords la cheville: NONNNNN!!!! PAS ça!!!!

Un gentil coureur me ramasse: "ça va mademoiselle?" Moi: "oui, oui, merci" -en fait, merci pour le "mademoiselle" et merci tout court!-

J'entreprends de recourir: Kouinc, kouinc, ça, c'est à peu près le bruit que fait ma cheville à chaque foulée, mais alors que faire??? Je ne vais pas abandonner au 5ième kilo tout de même?

Je fais donc ce qu'il ne faut pas, je m'entête à poursuivre... Les 5 kilos suivant, bien qu'étant très tranquiles sont pour moi une vraie torture. L'ambiance est pourtant excellente, nous sommes dans le bois, c'est beau et calme, ça sent l'humus et le sapin, quelques groupes de musique nous donnent des forces: argh, il faut s'accrocher coute que coute, je verrai plus tard.

Porte d'Auteuil, et déjà 10 kms de parcourus en 1h et quelques secondes, je trotte...

On rentre dans la ville, et après quelques efforts, nous voici sur les quais. Je crois que c'est l'un des meilleurs passage des 20 kms, la Seine à portée de main, et devant, majestieuse, la tour Eiffel, c'est somptueux. Tiens, je ne sens plus ma cheville!

On continue, quelques petits ponts en côte douce, le pont de l'Alma, juste avant le pont Royal, je regarde de l'autre côté de la rive l'interminable ruban humain qui s'étire à perte de vue, wahou! C'est vraiment impressionnant!

Hop, passage de l'autre côté, je galope, je suis en aisance respiratoire, tout va bien.

Kilo 18: j'ai les cuisses lourdes tout de même. Devant moi, je remarque une jeune femme aux longues jambes fuselées en juppette (pensée spéciale pour le Lutin, son T-shirt est rose en plus!).

A y est! Une dernière petite montée au kilo 19, et me voici dans la dernière ligne droite.

Ce qui est chouette, est que la fin du parcours est sinueuse et évite les interminables et usantes courses vers une arche improbablement lointaine.

Non là, on tourne et hop, c'est direct l'arrivée! Trop cool!!

Je mets 2h00 et 18 secondes, je suis contente car encore assez fraiche, ça me rassure un peu pour le marathon à venir -même si le parcours est nettement moins roulant qu'ici-

Voilà une affaire rondement menée, une course très sympa que je referai l'an prochain à coup sure!

Même si depuis, je me déplace avec des béquilles, snifff, pourvu que je sois remise pour mon marathon!

A bientôt pour de nouvelles aventures les kikous!

11 commentaires

Commentaire de MissingMile posté le 14-10-2009 à 16:20:00

Argh ! Le coup de la cheville c'est vraiment moche. Mais en tout cas, sachant que tu te déplace en béquille aujourd'hui, ton temps est impressionnant. Bravo pour ta volonté.

Commentaire de taz28 posté le 14-10-2009 à 16:22:00

Super méga top Miss Alex !!

Cela sent bon les 4 h 30 sur le marathon tout ça ...
Surtout soigne bien cette cheville...

Merci pour ce récit encore plein d'humour et de fraicheur, je penserai fort à toi sur ton marathon !!

Taz

Commentaire de mysterjoe posté le 14-10-2009 à 17:12:00

bravo pour ta course, j'y retrouve le plaisir de la faire, soigne vite et bien ta cheville, nice-cannes c'est le même plaisir de course.

Commentaire de Jay posté le 14-10-2009 à 17:34:00

bravo à toi pour avoir tenu le coup et finir la course malgré cette entorse.
Je te souhaite une bonne récupération pour les jours à venir en prévision de ton marathon ... car les béquilles c'est pas cool , c'est pas comme les batons en trail ;-D

et profite bien du soleil à Nice et à Cannes.
Jay

Commentaire de laurent05 posté le 14-10-2009 à 20:34:00

bravo pour ta course
bonne récuperation pour ta cheville
à bientôt sur la côte d'azur

laurent

Commentaire de Le Loup posté le 14-10-2009 à 20:59:00

Merci à toi pour ton commentaire sur mon propre récit... Bravo pour ta ténacité, je crois qu'à ta place j'aurai abdiqué. Soignes-toi avec soin afin de préserver tes chances de faire ton marathon et tant pis pour la préparation ; ce qui compte maintenant c'est de le faire avec du plaisir et c'est tout le mal que je te souhaite. Bon courage !

Commentaire de Astro(phytum) posté le 14-10-2009 à 21:57:00

Dis donc alexandra , tu enchaines dur pour un début

Un 6,5km en septembre et un 10 ,16 et 20kms en octobre ,un marathon en novembre ,en décembre tu fais quoi? un 100kms?

Bravo pour ta motivation et bon marathon

Commentaire de CROCS-MAN posté le 15-10-2009 à 13:56:00

Une progression kilométrique exponentielle lol, t'as déjà réservé pour le prochain 100 de Millau?
Bravo.

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 15-10-2009 à 20:16:00

Merci pour la jupette et le t-shirt rose... !

Soigne bien ta cheville !

Commentaire de Land Kikour posté le 23-10-2009 à 09:03:00

Et hop un récit de plus pour une vaillante coureuse, félicitations pour ta pugnacité.
Bonne récup car il y a pleins de courses a réaliser... lol
Olivier

Commentaire de Le CAGOU posté le 18-02-2010 à 20:21:00

Bonjour,

Voilà un beau chrono.
Bravo pour ton cr et fait attention à toi.
BON VENT
LE CAGOU

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.21 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !