Récit de la course : 20 km de Paris 2008, par romano76

L'auteur : romano76

La course : 20 km de Paris

Date : 12/10/2008

Lieu : Paris (Paris)

Affichage : 944 vues

Distance : 20km

Matos : ASICS GEL NIMBUS 9

Objectif : Battre un record

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

UNE DE MES PLUS BELLES EXPERIENCES CE 20 KM DE PARIS

Ce dimanche matin, je prends la route de bonne heure, afin d'éviter de galérer sur Paris, ce qui fait que je suis sur la capitale et garé à 6 heures du mat non loin du fief du stade français.

Direction metro Bir Hakeim.

En sortant, je vois 2 personnes, chaussures de running et survet de l'armée de l'air, je me décide à les suivre afin de me faciliter l'accès, grosse erreur que d'avoir fait le mouton, bêêêê...

On n'est planté, on part à l'inverse du champ de mars.

Bref après 20 min à contre-sens, je me sépare de mes 2 bergers .Pas fino.

Stade Emile Anthoine, je retire donc mon dossard 18688, et attends il est à peine 7 h j'ai plutôt du temps à perdre, il n'y a même pas une centaine de runners dans le stade. Je me change et laisse mes affaires au vestiaire, ça je ne l'avais pas prévu au MDP dernier.Belle erreur.

8h30, je commence à m'échauffer légèrement, et doucement me dirige vers l'ésplanade du champs de mars, la température est très agréable 8 à 10 degré de plus que dans l'Oise, génial le micro climat parisien.

9h15 je me décide à m'engager sur le pont d'Iena pour ce 30 ième 20 km aux couleurs des antilles, concentré, mon objectif battre mon record sur 20 km qui est de 1"30"06 sur un parcours oisien pl1 de cotes et de chemin de terre, ça devrait le faire.

Une fois dans la foule, je tente de me décoincé d'où je suis, peine peine perdue, je n'arrive à gagner que quelques dizaines de metres par rapport à ma position et je vois s'éloigner le drapeau des 1 h 30, vu ma position, je suis au moins dans les 2 heures, ennuyeux, je vais devoir griller un bon paquet de coureurs.

10 h, le départ est lancé, pietinement comme dans chaque grande course, sous les pieds bouteilles, sacs poubelles, tee-shirt, gels...

Je passe la ligne de départ et tout de suite côte, j'accélère faut que rattrappe, que je grille ce drapeau des 1 h 30, drapeau que je ne reverrai plus du reste. Je cours sur les trottoirs, j'esquive, je saute par dessus les plots de fontes, je slalom autour des poteaux sur les trottoirs.

Je rentre dans le bois de Boulogne, sur le coté à peine rentré, une coureuse, suffoque apparement une crise d'asthme, je connais bien le sujet l'étant moi-même, elle est prise en charge, plus loin un scooter renversé par des coureurs, dangereux !!

MON TEMPS AU KM 5 : 21 " 50

Parfait j'ai 45 secondes d'avance à mes prévisions, des coureurs grugeurs, faut le dire coupent les virages dans le bois, j'accélère faut que je dépasse ces mauvais joueurs, plutôt sympa ces faut plats descendant dans le bois.Je sors du bois de Boulogne.

MON TEMPS AU KM 10 : 44 " 04

Là par contre j'ai reperdu mon avance temporaire, En arrivant sur les quais je me décide à recourir sur les trottoirs le long de la berge, c'est étroit, faut être vigilant, mais le jeu en vaut la chandelle on dépasse sans slalomé le 20 km de Paris est à moi. Peu avant le 15ieme km nous rentrons dans le premier souterrain, j'aime pas les tunnels, toujours trop bruyant à mon goût...

MON TEMPS AU KM 15 : 1 "06 " 01

Sur les 3 tunnels qui suivent la clameur des spéctateurs s'atténuent doucement, est moins tonitruante, je crie ALLEZ, en remontant les bras ALLEZ !!, tel un joueur de foot relancant le stade et ça marche les gens crient, les coureurs me regardent héberlués, mais pour certains remotivés, mince on est à Paris.Retour vers la tour Eiffel j'accélère encore j'ai presque reussit mon negative split, cool, il reste 500 mètres sur ma gauche un type d'une trentaine d'années titube, comme ayant des jambes en coton, il tombe se relève les gens lui disent d'arréter, Manque de sucre ? seuil cassé ? les 2...après la dernière petite côte j'aperçois un marcheur se déhanchant...impréssionnant je suis en train de dépasser Diniz, qui lui marche, je lui crie un ALLEZ YOHANN ALLEZ REIMS!! 

JE FINIS MON SECOND 20 KM ET MON PREMIER 20 KM DE PARIS EN 1"28"25 910 sur 8303 SH.

 

diniz.jpg

2 commentaires

Commentaire de hagendaz posté le 29-10-2008 à 23:45:00

un beau récit bien agréable à lire, bravo à toi

Commentaire de chris78 posté le 02-11-2008 à 08:13:00

Super ton récit et bravo pour ton chrono !!! Au plaisir de lire tes prochains CR

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !