Récit de la course : Eco Trail de Paris Ile de France - 80 km 2012, par fred2866

L'auteur : fred2866

La course : Eco Trail de Paris Ile de France - 80 km

Date : 24/3/2012

Lieu : St Quentin En Yvelines (Yvelines)

Affichage : 976 vues

Distance : 80km

Objectif : Pas d'objectif

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

213 autres récits :

Une première fois....à mon âge !!!!

Rappel historique :

J'ai toujours aimé courir mais jamais plus de 10 km .. seulement voilà, j'ai une bande de copains forcenés qui se sont lancés dans ce genre de course et qui ont fini par m'embringuer dans leurs délires (à mon grand plaisir tout de même)....donc je me réveille un matin, inscrit à l'écotrail 80, excusez du peu.

Préparation : 

Là je réalise que malgré ma condition physique olympique, il va me faloir un chouilla d'entraînement...que j'attaque dès mi janvier .... par l'achat d'un magnifique corsaire oddlo tout doux pour mes cuissots. Après avoir essuyé les réflexions d'usage sur mes dépenses immodérées alors que je suis déjà parfaitement équipé avec mon short de foot Puma et mes converses (dixit Madame), je me lance.... pas encore sur les sentiers mais sur excel, pour me faire un joli tableau avec plein de couleur et de termes que je maitrise parfaitement (VMA, FCM, VO2, BNP, CIC, RATP...). Ayant retardé l'échéance au maximum j'attaque ma préparation avec en point de mire les semaines de repos. J'enchaine 3 semaines d'entrainement et une semaine de repos en intercalant une semaine au ski.....globalement tout se passe bien, mon endurance s'améliore et mon équipement s'enrichit au même rythme que mon compte se vide et que mon palais s'habitue au gels anti-oxydants.

La tuile :

Dernière sortie longue à J-3 semaines quand apparait une énorme douleur au mollet qui m'empêche de marcher. Le couac dans ce programme parfaitement équilibré entre repos, achats et un peu de course ! Las, je me précipite chez mon médecin qui me prescrit autant d'examens que j'ai pu en passer en 40 ans. Par ailleurs je me gave d'arnica, de spiruline, et de chocolat et je me cryogène ce pauvre mollet gauche tous les soirs. Après 4 nuits les jambes dans le congel je sens une amélioration qui rebooste instantanément mon moral....mardi avant le départ un petit footing un peu rapide pour tester le mollet et pour me rassurer après plus de 10 jours d'inactivité (ah non je me suis acheté un sac !)..le mollet..impecc !! mais alors le reste, terrible, jambes en carton et impression de tirer une enclume. Bon me dis-je, nous verrons bien.

La course

Jour J : H-2 je pars de chez moi avec mon partenaire de course...c'est bon Fred tu as tout emporté ? oui, parfait je suis fin prêt.....ah mince, j'ai oublié ma montre. Oui j'ai oublié ma montre (Garmin 410 toute neuve bien sûr) , vous ne rêvez pas...heureusement qu'une deuxième vague de supporter finit par me l'amener in extremis sur la ligne de départ....oufff

Ambiance super, je bois, je pisse, je rebois, je repisse, etc etc....nous partons en toute queue de peloton sur un rythme très lent suivant les conseils avisés de mon ami qui a déjà couru l'année dernière. La chaleur se fait rapidement sentir et pour me rafraichir le bas du dos je décide au 10 ème km de percer ma poche à eau !!!!!!!!!! la RE-tuile !!!!!! ma poche est percée, ça y est c'est la fin avant même le début, je vais abandonner ou mourir desseché avant d'arriver à Buc. Mon pote me calme, je continue finalement jusqu'au premier ravitaillement en buvant comme un trou, préférant l'ingestion utile au détrempage de coccyx. Buc à 14h30 en 1500 ème place, je mange je bois, je danse et je repars. Au 32 ème km mon copain se met à vomir et je décide par solidarité de le laisser dans sa mouise et de partir seul. Je me mets alors à voler jusqu'à chaville sur un parcours très agréable (j'aperçois à l'occas des kikoureurs que je n'ose pas interpeler parce que je suis timide). Pourtant, je tutoie une difficulté innattendue pour moi : courir seul alors que ça faisait 3 h00 que je tchatchais avec mon pote. Finalement je trouve un partenaire de course belge avec lequel je rallie chaville sans souci. Là, madame et une de mes filles me congratulent, me nourrissent et m'embrassent. Tout va pour le mieux, je change de T-shirt, je mets ma frontale...et je pars en oubliant mon sac à dos. Pour rejoindre St Cloud je me colle derrière une femme qui court comme un lapin et me fait consommer mes dernières réserves ce dont je vais m'apercevoir très vite. qui plus est, mon rythme d'hydratation a diminué et je n'en peux plus du gel orange saveur "nage de coquilles st jacques et son coulis de homard". A St Cloud j'ai la surprise d'être accueilli par un ami venu me supporter, super ! Je repars guilleret en me disant que je pourrais peut être viser moins de 10H00 ce que j'oublie après 100m de descente....Ahhh le fameux passage à vide qu'y disaient !!! peeuuuuh moi jamais.....eh bien si. 10 km de course avec des jambes tantôt en bois, tantôt en béton quand ça allait mieux. Et puis si je connaissais le blaireau qui s'est amusé à éloigner la tour eiffel à chaque fois que j'avais l'impression de m'en approcher....Grrrr

Enfinnn les escaliers. A ce sujet je tiens à signaler qu'en ce qui me concerne j'ai du monter 4568 marches et que ce n'est pas fair play par rapport à ceux qui en ont monté seulement 354 ! 

L'arrivée:

Allez voir la nuit des morts vivants, c'est du même style. 

La conclusion ?

Tout a été génial : l'ambiance, la course, les bénévoles, mes brooks XT 23 GTO super wind, mes supporters, le tracé, même les escaliers c'est dire !

J'ai tout simplement adoré ça.........j'ai essayé de me réinscrire pour 2013 mais on m'a dit que c'était trop tôt.

PS : j'ai fini en 10h13 à la 761ème place (mais j'ai dit à ma femme que j'avais gagné et qu'il fallait qu'enrichisse un peu mon équipement) Langue tirée

7 commentaires

Commentaire de Jean-Phi posté le 27-03-2012 à 17:07:42

Super CR, très drôle ! Pour un peu, tu aurais gagné la course si tu t'étais entraîné et préparé la logistique avec les converses ! Bravo à toi, ça fait une belle perf pour une 1ère dans le monde de l'ultra. Encore un mordu qui s'ignorait...

Commentaire de Arclusaz posté le 27-03-2012 à 17:24:34

Là, on en tient un bon !!!
un bon coureur (parce que, même si tu rigoles de toi tout le long, t'as fait un sacré truc pour une première course!) et un bon CRiste (on dirait que t'en as écrit toute ta vie des CR : j'en veux des autres !!!!).

Bravo pour ta course et ton humour, pour ton humour et pour ta course, .... ben, j'sais plus ce qui est le plus bluffant !

Commentaire de Japhy posté le 27-03-2012 à 17:32:37

Ha super CR vraiment, j'ai rigolé tout le long! Et franchement, tu t'en es super bien sorti!

Commentaire de PtitLudo posté le 27-03-2012 à 19:23:51

Lol bravo pour ce CR plein d'humour :)

Commentaire de jack91290 posté le 27-03-2012 à 21:59:02

très sympa ce petit compte-rendu de l'eco, bravo pour ta course

Jack

Commentaire de LongJohnSilver posté le 27-03-2012 à 22:15:04

C'est l'entraînement en Converse qui fait arriver aussi vite? Ou l'inscription au 80km était juste une excuse pour acheter des nouveaux jouets?
En tout cas, félicitations!

Commentaire de fred2866 posté le 30-03-2012 à 20:10:09

Merci pour tous ces compliments, j'en rougis...
Bien entendu j'ai commandé les photos de ce baptême du trail et naturellement j'en posterai une ou deux...pour que vous voyez mon matériel flambant neuf !!!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !