Récit de la course : Eco Trail de Paris Ile de France - 80 km 2012, par RAPH91

L'auteur : RAPH91

La course : Eco Trail de Paris Ile de France - 80 km

Date : 24/3/2012

Lieu : St Quentin En Yvelines (Yvelines)

Affichage : 1308 vues

Distance : 80km

Matos : Chaussures : adidas response trail
Sac : Salomon XT Wings
Montre : GPS Garmin 910 XT
Boisson : Hydrixir + Malto (Overstim)
Alimentation : Pompotes, Pâtes de fruit, barres gerblais, creme de marron, sucettes

Objectif : Terminer

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

213 autres récits :

Eco Trail 80 : La Revanche de 2011 !

Je repense encore à l'état dans lequel j'étais il y a 1 an jour pour jour après mon abandon sur l'Eco trail 80 2011 : vraiment déçu et abattu de ne pas avoir pu rejoindre la Tour Eiffel... Mais passé ce coup de mou, il n'était pas question de rester là-dessus (mais plus facile à dire qu'à faire Embarrassé). Même si effectivement cet abandon m'avait permis de prendre un peu plus d'expérience sur ce type d'effort (cf mon CR 2011).

12 mois se sont donc écoulés avec l'envie d'effacer cette déception et d'y arriver.

Première résolution : apporter un peu plus de contenu au programme d'entraînement (plus de sorties longues types rando course et plus de dénivelé). La phase de préparation s'est plutôt bien passée sans blessures mais sans jamais être sûr d'en faire assez... Et aussi avec le plaisir 3 semaines avant le jour J d'avoir pu faire un OFF mode Reco organisé de main de maître par Land ; sortie qui m'a permis déjà de faire une sortie longue en groupe (çà me change) et en plus de bien se mettre dans le bain d'une sortie de ce type. (J'en profite pour saluer ces super initiatives du goupe OFF2OUF qui sont vraiment très sympa... et encore, j'ai pas participer encore à l'After Clin d'œil).

Deuxième résolution : avoir un meilleur mental dans les difficultés pour passer le cap du trou noir... (mais c'est plus difficile à travailler... Embarrassé).

En l'occurence, j'arrivais théoriquement au départ avec un peu plus de fond que l'année dernière...

Concernant le déroulé de la course, les sensations étaient bonnes jusqu'au KM 30 (passage de Buc OK, début correct des premières montées et assez bonne gestion des quelques trucs que j'ai pu ingurgiter). Passage aussi où il est super d'avoir croisé le Patfinisher pour quelques mots et ses encouragements et peu après le ravito de Buc, le passage devenu obligé de TontonTrailer pour ses photos. Merci encore à eux ! (remerciement en passant aussi au bagnard à qui j'ai "piqué" 2 photos).

C'est ensuite à partir du 30ème Kilomètre que les maux de ventre ont connencé à venir, des jambes un peu plus lourdes et un essoufflement grandissant dès que j'essayais de relancer Surpris).

Il a fallu tenir tant bien que mal jusqu'au point d'eau du KM 45 (confirmation d'ailleur au passage que ce point est primordial sur le parcours). Je m'attendais à voir une petite tente avec quelques bouteilles et quelques coureurs juste en arrêt minute pour remplir les gourdes... et en fait : grosse pause et beaucoup de monde assis par terre et pas beaucoup dans de bonnes dispositions apparemment... Je suis dans un mauvais état, mon premier réflexe est de m'allonger en essayant de laisser passer les spasmes, les tremblements... bref je ne sais pas comment je peux aller plus loin... Je commence à songer à arrêter. C'est un enfer ! Faut quand même remplir la poche à eau, boire...

C'est après un bon moment que je me relève pour voir ce que çà donne et vois Guillaume91 qui n'a pas l'air bien non plus, mais il paraît quand même plus serein.

Un supporter de taille va faire la différence. Notre pote Vincent (qui vient de finir 2e du 30kms Surpris et qui est passé en spectateur) nous booste et nous aide à repartir en se fixant des objectifs à court terme (marcher jusqu'à l'observatoire de Meudon, ensuite tenter de trottiner sur des petites distances... et pourquoi pas le ravito de Chaville). Vincent nous fait prendre aussi l'engagement droit dans les yeux de ne pas laisser tomber ! Il a fallu s'y reprendre à plusieurs fois avant de lui dire "OUI, JE FINIRAI". Même Guillaume restait avec moi car il savait que je stopperais en étant seul. Merci à lui !

On se soutient avec Guillaume et miraculeusement, les sensations reviennent petit à petit... et à partir du KM 50, çà va un peu mieux. Sur les bases d'un petit rythme, çà le fait.

Après le KM 55 (Chaville), faut reconnaître que le parcours est un peu moins exigeant et que çà nous a permis de garder un petit train régulier et pas trop traumatisant.

On retrouve par hasard au KM 60 Antoine, notre collègue dans un état assez proche. On se fixe donc naturellement de finir ensemble tous les 3. C'est ce qui va donner vraiment la dynamique de la fin du parcours.

Le passage sur les quais a été agrémenté de quelques affiches d'encouragements KIKOUROU : quel baume au coeur en fin de parcours. L'arrivée sur le parvis de la Tour Eiffel est vraiment sensationnelle avec encore du monde pour accueillir les finishers et la montée des marches fabuleuse... moment qui permet de prendre le temps d'apprécier et de réaliser qu'on a fini...

La revanche de l'année dernière est donc prise et c'est déjà une bonne satisfaction.

Mais ce qui me marque le plus, c'est le mauvais état dans lequel on peut se retrouver et le fait qu'on peut retrouver un semblant de forme pour terminer. On m'en avait parlé l'année dernière et je l'ai compris cette année... Mais difficile de croire quand on est au fond du trou qu'on va pouvoir reprendre...

Une distance comme çà a plus représenté un effort physiologique pour moi que musculaire... Rien à voir avec les autres Trails que j'ai pu faire.

J'ai une pensée notamment pour Land et Loicm qui n'ont pas pu être dans les bonnes conditions pour finir...

Le lendemain, je disais "plus jamais une distance comme çà..." mais il paraît qu'il ne faut JAMAIS dire JAMAIS... Clin d'œil La prochaine revanche sera peut-être d'arriver un peu plus tôt Surpris.

 

  

8 commentaires

Commentaire de MissingMile posté le 26-03-2012 à 13:17:53

Bravo à toi !
Je me suis reconnu sur le passage au ravito de Meudon. Je me refuse toujours de poser mes fesses, mais là ça a été le black-out complet. Comme toi, je ne sais pas où on trouve le jus pour redecoller.

Commentaire de Japhy posté le 26-03-2012 à 13:23:28

N'empêche que tu as fini! Bravo Raph! Tu as dû avoir un genre de coup de chaud/déshydratation je suppose?
J'ai été très étonnée de voir tout le monde par terre au ravito eau de Meudon. J'ai dû y rester 3 min, sans poser mes fesses. Dommage je suis passée un peu trop tôt au rdv kikou et je ne t'ai pas vu (ensuite je devais chercher ma copine de course).

Commentaire de jack91290 posté le 26-03-2012 à 18:47:56

Bravo d'avoir trouver les ressources nécessaire pour finir cette course
Bonne récup

Jack

Commentaire de Sabzaina posté le 26-03-2012 à 21:02:26

Superbe! Bravo pour cette magnifique performance

Commentaire de bubulle posté le 26-03-2012 à 21:54:17

Ah le ravito de Meudon et ses airs de fin du monde au crépuscule..:-). Faut dire que les 100 marches qui précédaient et les "quelques" côtes de la forêt étaient passées par là. Tu y as survécu et c'est normal puisque tu avais fait LE off de prépa qu'il fallait faire..:-)

A bientôt sur une autre course!

Commentaire de Land Kikour posté le 28-03-2012 à 08:44:47

Bravo Raph pour ton Eco réussi, comme quoi l'entrainement OFF2OUF a du bon ;-)
Bien content pour toi et surtout bonne récupération,
Dommage qu'on se loupe au départ !!

Commentaire de a_nne posté le 28-03-2012 à 21:49:13

Non effectivement jamais dire jamais...j'avais dit ça il me semble à mon premier écotrail, et...j'en suis au 3ième... :-)
Bravo et belle revanche sur l'année dernière !

Commentaire de olafmax posté le 30-03-2012 à 16:40:14

'lut Raph !

bien content pour toi ;-) (ne jamais dire jamais...)
A bientôt

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !