Récit de la course : Marathon de La Rochelle 2016, par francois 91410

L'auteur : francois 91410

La course : Marathon de La Rochelle

Date : 27/11/2016

Lieu : La Rochelle (Charente-Maritime)

Affichage : 552 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

60 autres récits :

A en perdre la raison

 A en perdre la raison

 

27 novembre 2016

 

 

Vu ma fin d’année poussive, je suis dit après Rennes : ouf, je vais lever le pied. D’autant que je ne voyais personne de ma connaissance à venir accompagner à La Rochelle.

Quelques jours avant, Roland m’annonce de plus qu’il ne pourra venir, une mauvaise sciatique… Là je me dis : « J’ai vraiment bien fait de ne pas m’inscrire cette année ».

Et dans la foulée je reçois un courrier avec le bon de retrait de mon dossard. Je vérifie… c’est bien mon nom. Stupeur. Et surtout grand moment de solitude. A en perdre la raison.

J’ai juste mis 24h à me souvenir que je m’étais en effet inscrit mi-juin dans l’enthousiasme du marathon de Caen, justificatif de paiement bancaire en main… Là je me dis : « C’est grave, docteur… »

 

Bon maintenant je fais quoi ?

  

Une semaine avant le marathon je croise Sébastien, un collègue, qui me confirme le courir en solo, objectif 3h45…. Là je lui dis : « Allez, banco, je viens t’accompagner sur le second semi, enfin je vais essayer ». Aurais-je perdu la raison ?

Pour le coup, petit week-end prolongé sur place, et belle balade le samedi sur mon Ile de Ré entre St Martin et La Couarde :

 

 

 

 

 

 

 




Le matin de la course, le fond de l’air et vraiment frais... brrr… je loupe Sébastien pour l’encourager au départ... pourtant il ne pouvait pas me louper : 

Alors pour une fois je vais regarder le départ de ce marathon que j’ai déjà fait 7 fois :

 

  

La ville et magnifique sous ce soleil radieux, la lumière est chaleureuse.

Puis le km 15 pour la tête de course :


Mes calculs m’amène à me poster juste à temps au niveau du semi où Sébastien me récupère. C’est parti. Il va plus vite que prévu … et je ne manque pas de le lui faire remarquer, d’autant que je ne suis vraiment pas sûr de pouvoir le suivre ainsi ! « Je ne sais pas courir autrement ! » me lance-t-il… bon ben on verra bien…

Les 6 ou 7 premiers km vont bon train en effet, mais je perçois bien la baisse de régime de mon compagnon de route, 2-3 secondes de plus à chaque km. Ça ne l’arrange pas trop, mais moi oui ! Nous allons bientôt revenir sur la Place de Verdun où la foule des grands jours nous attend, vers le 30ekm. Je lui conseille de ne pas s’enflammer dans le faux plat descendant précédent ce spot.

 

Tout surpris, il croise alors sa famille et ses amis venus l’encourager en nombre au bord de la route ! Ce n’était pas prévu manifestement... et 300m plus tard, il stoppe net son effort. Des crampes terribles. Avec beaucoup de difficultés, il parvient à repartir tout doucement, traverse enfin la place de Verdun ; petit à petit ça repart mais ce n’est plus ça. Ca va se jouer au mental maintenant et mon rôle va consister à le tirer jusqu’au bout… 12km c’est pas fait encore…

 

Les trois km suivants sont avalés en 5’37, pas si mal, je commente à Sébastien chaque portion, l’approche des ravitos, les faux plats qui vont se présenter… je lui fais soigner ses trajectoires… bref je dois être bien chiant …

De retour Quai Maubec je lui conseille à nouveau de ne pas s’enflammer, il y a énormément de monde pour nous encourager.

 

 


 

Il s’arrête 30’’ au ravitaillement du km35 vers la gare mais repart tranquillement, je lui prends une bouteille d’eau à nouveau et la lui porte.

Les derniers 3km vers les Minimes, puis le retour vers l’Encan pour le dernier ravito seront difficiles, mais le dernier km se présente enfin. Depuis que nous avons dépassé l’Aquarium, je l’exhorte à ne rien lâcher, il y est, il l’aura fait !

(la preuve)

 

 

 

 

1 commentaire

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 02-01-2017 à 19:40:57

Ben voilà, encore quelqu'un d'accompagné sur (semi) marathon. Une autre façon de voir la course... Bravo à Sébastien.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !