Récit de la course : Marathon de La Rochelle 2006, par beber100

L'auteur : beber100

La course : Marathon de La Rochelle

Date : 26/11/2006

Lieu : La Rochelle (Charente-Maritime)

Affichage : 1511 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Faire un temps

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

60 autres récits :

1er marathon

Voilà, ça y'est : je fais partie de la grande famille des marathoniens !

La veille : Samedi. Je pars de Bordeaux en voiture avec mon poto yoyo qui est venu m'encourager. Direction La Rochelle où un autre poto, Tchouk, nous hébèrge et un autre, Seb, est aussi venu m'encourager. Fin de journée passage au village marathon pour retirer le dossard. Je suis super serein. J'ai un peu cogité pendant la semaine mais avec chaque fois la même conclusion : ça sert à rien de cogiter. En effet la préparation a été bonne et c'est pas maintenant que tout va changer !!!

Jour J : Après une nuit un peu courte, levé à 06h15, petit footing de 10min pour réveiller la machine, petit dèj, et jambes en l'air entre les ronflements des potos qui eux avaient fait un autre marathon, un peu plus nocturne.

8h45 direction le départ (l'appart de mon pote est pile au km 1) avec Yoyo, seul courageux à s'être levé. Entré dans le sas à 9h00, je suis dans le dernier car pas de temps de référence. Pendant l'attente habituelle pour ces courses de masse, le doute mêlé à l'impatience commence à monter : "Est-ce que je vais tenir ?" "Bon, il le tire le coup de pistolet !"

09h30 : c’est parti. Objectif : 03h30, donc 5min/km. Je passe le 1er km en 04’40, ouh la la ça va trop vite. Pas d’embouteillage, je calme un peu le rythme, je me retrouve avec le meneur d’allure des 03h30 vers le 3ème km. 1er ravitaillement (km 5), le meneur ralentit, tout le monde perd un peu de temps, alors je décide de partir tout seul. Je croise les potos un peu avant le km 10, je suis bien, en avance sur mon objectif. Km 10 je me ravitaille un peu, tout va bien. Arrive le semi, passage sympa car beaucoup du monde autour du Vieux Port, ça stimule bien. Je passe dans les 01h40, ça commence à tirer un peu. Je commence à voir des coureurs qui marchent, plus ça avance, plus il y en aura Je retrouve les potos vers le km 22. A partir de là j’attends le km 30. Les potos sont là : ça fait du bien ! Ca tire de + en + dans les jambes mais pas de coup de barre. Je tourne toujours sous les 5min par km qui paraissent de + en + longs…Arrive le 35ème. C’est dur mais je lâche rien : c’est dans la tête ! Je pense aux efforts faits pendant la préparation, aux copains qui sont venus, à la joie que ça doit être d’arriver au bout…Je m’écarte de la douleur. 40ème km : putain je vais le finir ce marathon, je tourne en 5min/km, pas de baisse de régime.

Dernier km : il reste moins de 5 minutes de courses, du monde tout le long, j’essaye d’augmenter la foulée, j’ai l’impression de vraiment accélérer (mais je crois que ce n’est qu’une impression !). La ligne d’arrivée est là : l’émotion aussi ! Les poils se hérissent, les larmes aux yeux commencent à monter. Je passe la ligne : 03h22min57s : je l’ai fait ! Pour ne pas l’oublier la douleur est là pour me le rappeler. Je vais voir les copains derrière une grille, puis direction massage, mangeage, récupérage…C’est pendant la séance de massage que j’ai eu un coup de pompe mais qui est passé assez vite, mise à part le mal de tête qui m’a tenu jusqu’au soir.

Retour à pied chez Tchouk, avec les copains et…la bourriche d’huitres, qui n’aura pas tenu longtemps car à peine arrivés à l’appart le couteau à huitre est déjà sorti et la dégustation pliée en quelque minutes. Retour sur Bordeaux le soir, fatigué quand même.

Conclusion : très belle expérience, assez traumatisante physiquement (surtout pour les articulations) dû au nombre de kms avalés pendant la préparation, mais ce n’est QUE DU BONHEUR !

4 commentaires

Commentaire de calimero posté le 27-11-2006 à 20:19:00

Que te dire ami Marathonien!
Tu es bien de la famille et de quelle manière!!!
Vivement le prochain!

Commentaire de Kiki14 posté le 28-11-2006 à 08:56:00

Bienvenu beber dans le monde des Marathoniens tu as mérité ta place et de quelle façon ......un grand applaudissement pour toi....

Commentaire de beber100 posté le 06-12-2006 à 17:51:00

Merci pour les comms. Ce fut vraiment une belle experience...à renouveler !

Commentaire de roro posté le 17-07-2007 à 19:11:00

Un peu en retard mais je viens de lire ton récit car j'ai choisi La Rochelle 2007 pour mon premier marathon et je cherchais de l'inspiration. Ton descriptif m'inspire!
Félicitations pour ta perf et merci d'avoir partager ta course avec nous.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !