Récit de la course : Marathon de La Rochelle 2014, par francois 91410

L'auteur : francois 91410

La course : Marathon de La Rochelle

Date : 30/11/2014

Lieu : La Rochelle (Charente-Maritime)

Affichage : 681 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Faire un temps

20 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

59 autres récits :

Retour aux affaires … maritimes

Retour aux affaires … maritimes

30 novembre 2014

 

 

 

On ne peut pas tout avoir.

Mon année 2014 aura été la plus chargée côté boulot … et la moins riche en courses … 

Ile de Ré, La Rochelle, Royan, Saint–Palais sont des lieux charentais-maritimes qui sonnent bien dans nos oreilles familiales.

Alors quoi de plus évident qu’il me faut finir l’année dans le coin. Le marathon de La Rochelle est une valeur sûre pour cela. D’autant que j’ai dû faire l’impasse sur mon marathon d’octobre (initialement projeté à Toulouse). Ca tombe bien, mon meilleur temps sur ce parcours rochelais commence à dater : 3h52 en 2008. Au lieu de le faire pour accompagner (cf 2012 et 2013), me voilà donc sur-motivé pour venir faire un temps ici.

 

 

Petit matin blafard et frisquet


Humilité

J’ai bien dit « un temps », et non « un record ». Car franchement, mes chronos en entrainement ne m’ont apporté aucune certitude sur mon état de forme. Les séances m’ont donné parfois de bonnes sensations, souvent de bien mauvaises, incapable de passer la seconde. A priori ce serait pas mal de rester humble et raisonnable sur ce coup là, et d’écouter son corps tout simplement.

Dans mon kivaoù j’avais indiqué 3h34 puis finalement 3h36. J’ai enlevé une séance hebdomadaire sur les 3 dernières semaines à mon programme. C’est dire si la confiance règne ! Le repos des 10 derniers jours va être déterminant.

 


Derniers préparatifs


Amitié

Une des choses qui motivent bien dans ces circonstances, c’est la perspective de retrouver des camarades de jeu. Je dirais même de « vieux camarades de jeu » !! En l’occurrence, quel plaisir, même furtif, de recroiser mon Lutin et mon Mustang avant de rentrer dans les sas de départ, deux jeunes grands-pères finalement.

 

 

 Avec les papis emballés !

 

Puis de revoir Roland, 81 ans et 9 mois, doyen de la course, qui malgré une préparation trop légère à son goût (25km hebdo seulement) se place plus fringant que jamais sur la ligne de départ.

Sans oublier mais dans une autre catégorie la délicieuse Katia, partante pour battre son record « toute seule comme une grande » dixit le Lutin.

Je file rapido vers l’autre zone de départ quai Maubec, car non seulement j’ai la chance d’être jeune, moi, mais j’ai eu le droit à un dossard rouge, synonyme de moins de 3h30.

Pour le coup, à peine les premières mesures de la Walkyrie passées, la ligne de départ est franchie après 25 secondes seulement.

 

Concentré

Etant dans le flou côté performance, même si je pense pouvoir rester dans une fourchette de 05:03 – 05:05 au km, je préfère partir au feeling. Car il faut aussi écouter son corps.

Alors je reste concentré dès le premier kilomètre sur ma respiration, l’équilibre du corps et la qualité de pose du pied, les trajectoires.

 

Rapidement je me surprends au km5 à être aux environs de 04:53 au km ce que je n’avais jamais fait en entrainement. Contrairement à ma dernière sortie sur marathon, je ne sens pas forcer. Donc je continue, sans plus.

Le premier tour consiste à tester la force du vent, qui pourrait être un adversaire au second passage. Je repère ainsi les zones turbulentes. Par ailleurs, la météo est excellente : 9° au départ, quelques nuages, qui vont bientôt se dissiper. Je quitte maintenant le sac poubelle que je conservais par précaution depuis le départ. Le km 10 approche. Je suis bien heureux d’avoir passé le km9 où, à Caen en juin, je me demandais ce que je faisais là !!

Je réussis à repérer Muriel et Josette place de Verdun juste après. Je reste concentré pour ne pas m’enflammer car il y a une telle foule ici ! Les compteurs sont au vert. Pourvu que ça dure.

 

 

 

Rassuré

Le premier passage sur le faux plat de Cognehors est réussi : rassurant car j’arrive à amortir tout en conservant mon tempo en 04:55 - 04:56. La descente et le retour vers le quai Maubec sont rapides, attaquons la petite boucle.


 

 Beau contrejour


Encore énormément de supporters derrière les barrières jusqu’à l’office du tourisme puis l’Encan. Mais maintenant les choses sérieuses vont commencer : c’est la partie la plus délicate du parcours, sans pouvoir s’abriter du vent, avec beaucoup moins de monde.

Déprimant le jour où la forme et le moral n’y sont pas.

Avoir déjà 5 fois ce marathon est indéniablement un avantage. J’essaie vainement de me cacher derrière un grand balaise. Le passage du côté du camping est le pire, en plein vent de ¾ face. C’est là vers le 17e que je ressens le premier coup de mou. Vivement le retour sur le port.

 

 


Economisé

Le passage au semi se fait en 1h44’22 donc sur les bases de 3h29 ! Vraiment satisfait de passer sans fatigue excessive. Il faut maintenant encore s’économiser et durer le plus possible si possible jusqu’au 32e, là où tout commence.

La montée du Mail tire un peu mais on continue d’amortir et malgré les rafales de vent en bord de mer, je parviens au 25e en 2h04 : ça va encore mais je sens le tempo ralentir insensiblement et surtout inexorablement.

Le parcours nous remmène sous les voies sncf puis vers le cimetière, une portion pas évidente à gérer avec quelques relances et relativement peu de monde. C’est aussi le moment où les coureurs autour de soi commencent à se taire les uns après les autres pour ne laisser entendre que leur souffle, ou plutôt leur recherche de souffle…

Ces quatre ou cinq kilomètres s’effectuent en 05:04, ce qui continue de me faire espérer limiter les dégâts à l’arrivée, comme le faux plat descendant vers la place de Verdun.

 

Grillé

Depuis quelques temps je m’accroche à un V3 (voire V4) qui avance comme une horloge suisse. Si je suis dans son état de forme quand j’aurai son âge c’est que tout ira bien ! Mais pour l’heure, j’ai beau résister, les km 32-34 me font gamberger. Je perds 10s au km. Aux alentours du Quai Maubec je commence à m’approcher de la zone rouge.


 

 Les nuages dans le ciel ont disparu, mais vont bientôt descendre dans les jambes... 

 

 

Tout au bout de l’Encan, la petite grimpette sur le pont sonne le glas de mes espérances. C’est grillé pour 3h30, mais jouable pour mon objectif initial. Alors bon, essayons de faire ces 6 derniers km la tête haute.

 

(É)venté mais comblé

Le mental doit s’imposer dans cette dernière confrontation avec le vent toujours orienté de ¾ face. Je ramasse autant de morts que je ne me fais dépasser car je n’ai pas l’intention de forcer comme à Caen ce qui m’avait valu 4 jours de crampes …

Au contraire, les deux derniers km sont à notre gloire. Il faut s’en délecter. C’est pour cela qu’on est là, inconsciemment, pour se nourrir des vivas et de l’admiration de spectateurs conquis.


 

Encore 250m...



Encore 150m...


Le dernier passage sur le Port, les deux tours et le tapis bleu, pour la 6e fois. Et un 16e marathon bouclé.

Le ciel est bleu et lumineux, il fait presque doux, et je ne suis pas exténué… si ce n’est pas le bonheur, ça y ressemble…

 

 

 

 


Bilan :

Chrono réel de 3h33’31’’, c’est tout bon vu mon niveau de forme

 



Les plus :

Course réussie dans l’ensemble, sous l’objectif espéré

Avoir croisé mes vieux amis Langue tirée

Pas de douleur insupportable du côté du pied gauche

Bonne récupération après course

Bonne décision de ne pas courir de marathon en octobre !

 

Les moins :

Pas de record pour cette fois mais je le savais !

Du vent du vent du vent …

Une préparation en montagnes russes côté sensations et chronos = manque de points de repères avant de partir

Les 15 derniers km brûlants du fait d’ampoules naissantes sous le pied droit


 




François

3h33'31''

1555e sur 4864

20 commentaires

Commentaire de Berty09 posté le 06-12-2014 à 17:00:27

Bravo, belle course.

Commentaire de francois 91410 posté le 06-12-2014 à 19:34:45

merci, c'est vrai qu'arriver en bon état sur cette distance est assez sympa

Commentaire de crocodile posté le 06-12-2014 à 18:09:06

récit bien sympa, bravo pour ta course, tu as bien géré le mur.

Commentaire de francois 91410 posté le 06-12-2014 à 19:35:16

Oui en effet, ce fut un muret .. mais qd même bien réel !

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 06-12-2014 à 18:19:52

Encore un effort et tu atteindras mes 3h20 de 2001 hiark hiark. Il faut dire que j'avais la quarantaine... re-hiark !!!!!


Désolé, j'ai dépensé mon crédit gentillesse avec le Mustang, j'vais être désagréable pendant plusieurs mois!

Commentaire de francois 91410 posté le 06-12-2014 à 19:37:15

moi aussi je peux faire le Lutin méchant ... attention ...

Commentaire de scrouss posté le 06-12-2014 à 18:52:44

Bravo, le vent c'est quand même le pire des ennemis. un record pour une prochaine fois.

Commentaire de francois 91410 posté le 06-12-2014 à 19:38:14

d'ailleurs les premiers ont fait le second semi entre 2'30 et 3'' de plus que le premier à cause de cela !!

Commentaire de Deudeu87 posté le 06-12-2014 à 19:42:17

Bravo François! C'est tout de même plus facile en François, qu'en Claude François!!

Commentaire de francois 91410 posté le 06-12-2014 à 19:44:01

Ouaip ! mais cela ne m'avait pas tant gêné que ça l'an passé !

Commentaire de 2ni_57 posté le 06-12-2014 à 20:25:47

Bravo pour ton marathon, épreuve jamais gagnée d'avance... et pour ton nouveau CR ! C'est déjà pas mal, comme résultat, je trouve, et tu peux être satisfait de ton temps. Ce serait si simple, c'est vrai, de battre son record à chaque fois, mais ça se passe rarement comme on le souhaite (ce qui fait aussi le "charme" de cette épreuve au long cours !). Allez, ça ira mieux la prochaine fois ! C'est en tout cas ce qu'il faut se dire...
Bonne chance pour le prochain !

Commentaire de francois 91410 posté le 06-12-2014 à 21:47:04

je suis bien conscient que le but ne peut être de battre un record à chaque fois, je le savais avant de partir. Mais parfois l'irrationnel en course balaie nos certitudes ! et merci pour tes encouragements !

Commentaire de Mustang posté le 07-12-2014 à 22:35:38

Bravo François. Tu as rempli ton contrat.Ambiance excellente, temps sublime... que demandez de plus !!!

Commentaire de francois 91410 posté le 08-12-2014 à 11:18:45

Profiter du moment présent ... bien sûr !

Commentaire de Arclusaz posté le 08-12-2014 à 08:51:37

Quel dommage !!!!!!! échouer si près du but, pour deux malheureuses secondes.

3h33'33s, ça aurait eu de la gueule comme temps alors que là ton chrono est tout pourri....

mais ta vraie performance, c'est d'avoir pu courir presque 10 mm avec un sac poubelle, ça s'est vraiment bluffant !

Faut signer dans le "Team Handy Bag".

Commentaire de francois 91410 posté le 08-12-2014 à 11:17:23

Bien vu ! j'ai essayé de ralentir à la fin mais bon, le chrono est là, impitoyable... ;-) 9km avec un sac poubelle : c'est aussi un record perso battu ... j'avais pris un grand modèle !!

Commentaire de LtBlueb posté le 09-12-2014 à 23:36:03

Bravo François ! Joli chrono ! Je t'ai trouvé bien frigant au tel hier soir, je comprends mieux pourquoi désormais : tu as fait le plein d'endomorphines !

Commentaire de francois 91410 posté le 10-12-2014 à 00:09:08

c'est possible ... enfin ça marche d'abord dans l'autre sens : pas de perf si t'es sur les genoux avant de partir !

Commentaire de Jean-Phi posté le 22-12-2014 à 16:00:30

Belle perf François bravo !
Et quelle chance de courir à la Rochelle par ce si beau temps (jamais fait encore ce marathon)!

Commentaire de francois 91410 posté le 22-12-2014 à 19:15:17

Il te suffit de traverser la France le dernier week end de novembre ! càd le 29/11/15 pour le 25e anniversaire de ce marathon ;-)
Et si tu as besoin d'un guide tu sais où le trouver !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.46 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !