Récit de la course : Marathon de La Rochelle 2009, par l'essuin

L'auteur : l'essuin

La course : Marathon de La Rochelle

Date : 29/11/2009

Lieu : La Rochelle (Charente-Maritime)

Affichage : 1323 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

60 autres récits :

PREMIER MARATHON - PREMIER RECIT DE KIKOU-

Ca y est je me suis lancé, mon premier marathon sera celui de la Rochelle.
affiche2009.jpg
Malheureusement ce sera sans la présence à mes côtés de mon grand ami le Fox Du Désert que je me lance dans cette aventure.
Mais pour cette première je m'entoure de pépé61 (Stéphane) comme coach  et en support logistique du lutin d'Écouves et de sa josette se proposant  de tout bien organiser....
clic-clac-bang-tut-tut,  10 semaines de prépa (4 sorties hebdo) et hop nous y v'là bon pied bon œil je retrouve mes compagnons sportifs pour un we mémorable.
tout débute le samedi matin par un café chez le lutin. Nous devisons quelques minutes sur sa musique (important).
Il faut dire que le bonhomme haut de 8 pouces et demi  est bien membré (équipé) question hifi.
Une de ses fierté réside notamment  dans la possession d'une platine CD  de marque SONY âgée de 25 ans toujours en superbe état de fonctionnement grâce à ses connectiques et soudures à l'or.  2 exemplaires en France, énorme !  Bon ca lui a couté 2 mois de salaire (juillet et aout) mais le  retour sur invest est réussi sans conteste. Sur le sujet le courte pattes est plutôt prolixe et tente de me faire écouter ses 759 volumes du prélude à l'amour, là je dis stop , on charge l'auto et hop on part direction la rochelle!
la_platine_du_lutin.jpg
avec de l'or dedans...
ALENCON - LA ROCHELLE  390 KMS
il pleut , il y a du vent .......
tel michel vaillant, le lutin pilote
michel_vaillant.jpg
pépé61 pas encore malade
pepe61.jpg
Josette et moi ,nous on se marre....
josette_et_moi.jpg
Josette est chargée de l'animation musicale de la voiture. entendez par là  qu'elle gère une cassetothèque audio composée de 12 unités toutes rembobinées départ sideA.
la méthodologie du classement n'a sur ce coup là rien a envier  au plus grandes médiathèques nationales.
Et dans l'auto le rite est immuable d'abord la lecture de la cassette N°1 face A puis B (en entier évidemment) puis la N°2 ensuite la n°3 et ainsi de suite sans jamais Ô grand Jamais sauter un N°. bref si tu veux réécouter un morceau que t'as déjà entendu , il y a 10 mn, et bien il faut que tu te retapes la collection entière des 12 volumes de musique (très bien sélectionnées) en entier.  wwooouuuaaaoouuuh ! impressionné
Et pour chercher les cassettes c'est simple, thierry nous fait la demo in vivo que l'on peut conduire et tout en ouvrant la boite à gants et sortir la cassette suivante............dans cet espace le hasard n'est point !
  
la route est animée de diverses conversations ponctuées de lutineries à tous nous faire éclater de rires....
lutinmalin.jpg
Puis intervient la Pause déjeuner salvatrice pour notre organisme ...
repas.jpg
nous reprenons la route
Pour impressionner mon monde je fais la démonstration de mon nouveau joujou, l'iphone et commence à échanger avec le mustang puis d'autres avec quelques clichés et news du déroulement du we.
Nous arrivons à la rochelle et après quelques tours et demi tours ponctuées là encore de folles rigolades , provoquées par un feeling de lutin qui  avouons le n'a aucun sens de l'orientation (le pauvre petit bonhomme en souffre  je crois)
Bref c'est grâce au miraculeux GPS de l'iphone  de nous nous retrouvons  reperdons .
La vérité est que c'est la grande voix du speaker gerard bansard  diffusée dans les hauts parleurs de la ville qui nous guidera jusqu'au port,
tels des gamins nous traversons le port  en automobile  braillant "Gérard ! gérard, coucou c'est nous" . L'interpelé nous reconnais et enfin tout la rochelle est avertie de notre arrivée tonitruante.
nous stationnons juste à côté de la maison où nous attend la charmante Mireille.
Dans son élégance habituelle et sans égale le lutin déboule dans les lieux et grimpe  4 à 4  les escaliers pour aller satisfaire une envie naturelle pressante aux toilettes sans même remarquer que l'hôte avait  déjà tout prévu pour lui  au rdc !
la_cuvette_du_lutin.jpg
à sa manière, cannelle (la petite chienne caniche de Mireille) nous fait la démonstration de sa joie en nous gratifiant d'un pet nauséabond de bienvenue.  je tente aussitot de mettre très à l'aise sa propriétaire en accablant pépé61  d'un "t'exagères tout de même" !
passage au village marathon afin de retirer les dossards et de faire la bise à CUCU l'écureuil
caisse_depargne.jpg
spéciale dédicace à béa
Au car podium nous croisons Gégé le speaker de la course avec qui nous tapons la discut 2-3 mn et cela donne l'occase de faire de la pub pour kikourou. Sur ce, eric41 arrive en trombe en entendant parler de la communauté.
puis apéro et resto où notre discrétion  se fait remarquer !
apero.jpg
Ce samedi le vent souffle très fort , la pluie tombe de temps en temps, bref un sale temps pour espérer faire un top chrono. De toute façon Thierry me rassure en me disant que de la rochelle est un marathon trop exigent pour pouvoir espérer y faire un bon chrono
enfin, retour chez Mireille pour un dodo agité avant une course qui le sera tout autant.
la nuit dehors c'est tempête et Cie
réveil matinal en fanfare orchestré par un schtroumpf à moitié à oilpé.
 je me dis , tiens je rêve encore...mais non c'est l'heure gamin !!  le grand jour est enfin là. 
Un petit dej bizarre où mon appétit n'est pas trop féroce et mon gatosport a peu de gout,... bof bof tout ca...
il est tôt mais déjà la bonne humeur est  avec nous et cela nous conditionne positivement.
le_matin.jpg
comme d'hab je fais ma mariée et je suis le dernier prêt. 
2-3 photos souvenirs chez mireille et nous voilà partis vers la ligne de départ.
depart.jpg
wwhhoouuuaaaoouuh , il y a du peuple ce matin, il y du vent aussi mais pas si pire !
avec pépé61  nous posons le gnome à son départ . Ben oui maintenant il prend le départ de l'autre côté vu que c'est un V2.
Me voila  aussi  dans mon sas de départ , excité, concentré, je ne sais pas trop quel émotion domine l'autre, en tout cas, je suis bien là et maintenant je le sais, je vais tout déchirer !    
9h00 top départ , les 7800 fauves sont lâchés,
d23e0276.jpg
ca part tranquilou, tranquilou, beaucoup de spectateurs sont présents pour nous encourager.
quelle ambiance !  ca cause , ca rit, ca court ...
dès les premiers kilos, certains concurrents s'arrêtent sur le bas côté pour soulager leur vessie de mulot ! (le stress sans doute !)
l'allure me parait correct pour un départ prudent : moy. de 5mn03 au kilo
coup de bol, nous retrouvons le lutin au 5e kilo , ce qui me regonfle à bloc pour continuer. Avec lui à nos côtés, l'ambiance est assurée.
le rythme est pris et nous passons le km10 en 49.11 je suis bien.
 Avec le liliputien et le pépé61 nous animons le peloton en lançant des "OLA". Nous retrouvons Karlieb  sur le parcours.
pépé61  gère mes ravitos façon  "room service", extra cool !
Puis le lutin passe devant et commence sérieusement à prendre le large.
 
lutin_course.jpg
 Je bouillonne de le rejoindre mais stephane calme mes ardeurs d'un '"calmos, calmos, c'est pas l'moment"
Toujours avec de fraiches sensations nous passons le semi en 1.42.23
J'ai une super patate , il me tarde de passer la seconde....
tiens voilà josette sur le côté qui nous mitraille, salut !
jerome_course.jpg
kilo 25 nous remettons la main sur le minimoy, des ailes me poussent(ou plutôt le vent), une fois de plus steph gère et m'ordonne de calmer le jeu.........gggrrrr   ! ! !
Nous sommes toujours sur du 4.50 au kilo.
mais à partir de là, bye bye lutin, aujourd'hui c'est bibi qui poutre !
kilo 30, ca décroche à gauche, à droite, pas mal de types  explosent, moi ca va pour le moment.
aie aie aie  le passage 31-32 km s'avère plus difficile, je ne peux plus rien avaler... ca me ralenti un peu.
Je bois un peu et c'est reparti. Je jure au pépé61 que je ne subirai pas "le mur" aujourd'hui. 
km 35-37  aie ouille crotte de bique, c'est dur quand même,  je fléchis légèrement... je m'accroche et de partout on double pas mal de concurrents en pleine explosion !
km 37, je prend conscience de mon formidable physique d'athlète...... je veux tout déchirer et c'est maintenant....
L'œil de Stéphane s'ouvre, brille devient lubrique et m'invite à la poutrance totale.
tu es pret ? alors tu me suis ? me lance t'il ....
On commence à se connaitre lui et moi dans la course et là il a senti que c'était le bon moment pour jouir du marathon façon essuin.
le petit train se forme , lui en loco de traction et moi en propulsion...... je le suis dans ses pas, à 30 cm de lui , mon regard vissé sur sa nuque.
l'accélération se lance, mon esprit se ferme,  je suis à bloc !
le petit train se transforme alors en TGV. ca y est c'est le pied, nous doublons tout le temps. personne ne résiste à nos assauts. Des commentaires surgissent du public ou des autres coureurs "whouaouh, quelles foulées, ils en ont encore sous le pied ceux là, ils ont l'air frais".
Ces remarques nous galvanisent encore plus et nous ne lâcherons rien.
la pluie revient ...aie aie aie......... pas grave nous ne la sentons pas...... nous sommes dans la bulle ! kilo 40 steph  se retourne et me demande de continuer seul !!!! pas possible, pas lui ! il part alors sur sur le côté. je comprend que la loco de tête à besoin de vidanger....  en fait non, le dernier carré de chocolat n'a pas du passer et le pépé61 se mute alors en VOMITO61.
je continue seul sur la lancée, je n'y crois pas, l'esuin poutre le pépé61, énorme !
mon esprit mal tourné (mon côté lutin sans doute) me pousse à durcir encore le rythme, mais à peine 30sec + tard vomito est déjà de retour, il reprend sa place de leader dans notre formation..
le dernier kilo est dur dur, il y a la foule qui acclame les gladiateurs, et je suis heureux d'en être. steph  me pousse au max, c'est tip top !
 Dans ma tête c'est tout bizarre, les derniers mètres sont a la fois libérateurs mais le plaisir fini presque trop vite!
je pense alors à mes enfants , isabelle, mon fox du desert, mon coach .......j'exulte et lève les bras au ciel !
d23e0631.jpg
temps officiel 3h22mn21sec
je suis marathonien sous l'objectif fixé de 3h30
je suis vraiment content, super chrono , superbe course et de bons moments partagés avec une bande de doux dingues.
42kms.jpg
merci stéphane pour ta patience et tes encouragements
merci lutin pour tes lutineries
merci josette pour ton soutien
et merci mireille de ton chaleureux accueil
 
....l'essuin....

7 commentaires

Commentaire de francois 91410 posté le 04-12-2009 à 16:13:00

Bravo Jérôme pour cette première vraiment très réussie ! Prépa sérieuse, course sage et sereine, accélération dans les derniers kilos, que du bonheur quoi !
A+
François

Commentaire de fulgurex posté le 04-12-2009 à 16:44:00

félicitations pour:
la gestion de course,
le chrono,
le CR marrant
la vraie photo de Lutin

Commentaire de totoro posté le 04-12-2009 à 19:01:00

Une perf et un CR digne de ton ainé Mr L !
Pour un premier marathon, c'est un superbe chrono !

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 04-12-2009 à 19:23:00

Bravo !!! Pour un premier CR, c'est du poutrage total !
Maintenant, je peux prendre ma retraite de Lutin, tu peux prendre ma place !

Tu es le plus fort mais je ne lâcherai rien à Sées ! Et cette fois-ci, je n'hésiterai pas à vomir !

Surtout, reste toi-même !

Commentaire de Dom 61 posté le 05-12-2009 à 11:00:00

Bravo l'Essuin pour ce superbe chrono,
pour un premier marathon, ca inspire le respect !
Tu a du soigner ta prépa (d'ailleurs bravo à ton coach Pépé61)car tu avait l'air trés affuté sur les photos et vidéos.
Merci pour ton C.R qui me rapelle le style d'un certain Lutin (des c.r comme je les aime).
A+.

Commentaire de pépé61 posté le 05-12-2009 à 19:48:00

A te lire, j'ai des frissons, je nous revois dans les derniers kilomètres ou nous remontons sans cesse les coureurs. c'était tout simplement énorme, géant, grisant.
Juste une petite précision sur ce vomissement du 40ème kilo, C'était juste une manifestation de joie. Et oui quand je suis content je vomis!!
Je ne voulais pas vomir sur Gérard à l'arrivée donc comme je savais que tu allais exploser ton objectif donc au 40ème, il est content le pépé et hop un p'tit beurk et ça repart.
C'était mon 7ème marathon mais c'est le premier ou je m'éclate du début à la fin.
On recommence quand tu veux (objectif sous les 3h15!!)
Encore Bravo Jérôme pour ce que tu as accompli en l'espace de deux ans. Et que dire de cette préparation de 10 semaines effectuée à la virgule près.

J'espère que l'on pourra revivre des moments intenses comme celui ci.

Et chapeau pour ton récit, entre toi et le lutin, on ne va pas s'ennuyer.
J'espère que ton récit est le premier d'une longue série.



Commentaire de gdraid posté le 06-12-2009 à 10:32:00

Merci l'essuin pour ce récit passionnant, où tout se mèle, tendresse, humour, moquerie, courage, léger doute, et finalement euphorie !

Le Lutin semble t'inspirer dans bien des domaines, y compris celui de l'art de "poutrer", par la tête, autant que par les jambes.
Il ne te manque plus qu'à maitriser l'art comme lui, de te vider tripes et boyaux ...
JC

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !