Récit de la course : Marathon de La Rochelle 2012, par will36

L'auteur : will36

La course : Marathon de La Rochelle

Date : 25/11/2012

Lieu : La Rochelle (Charente-Maritime)

Affichage : 730 vues

Distance : 42.195km

Matos : brooks ghost4

Objectif : Se dépenser

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

60 autres récits :

MARATHON DE LA ROCHELLE 2012

En cette année 2012, pour sa 22ème édition, le marathon de La Rochelle Serge Vigot va accueillir, le dimanche 25 novembre 2012, près de 9000 participants et une vingtaine handisports fauteuils pour un semi marathon dont ce sera la 12ème édition. La veille, à 10h, ils seront devancés par 1500 joggeurs réunis lors de la chauffe gambettes. Le dimanche, dans les rues de La Rochelle, à 9h, seront donnés simultanément les départs du marathon et de la deuxième édition du 10 km auxquels cette année vont se joindre, pour une première, ceux du duo sur marathon.

 

Préparation :

 9 semaines à base d’endurance fondamentale, fartek, endurance maximum aérobie et de sortie longue champêtre. Le marathon rentrant dans mon plan « saintélyon » comme m’a dernière sortie longue avant le raid nocturne.


Le jour J (sensations avant, pendant et après la course) :

Dimanche matin, il n’y avait pas de vent, pas de pluie, et avec les nuages la température s’est maintenu au tour de 10°C pendant tout la matinée. Les sensations sont bonnes dès le réveil et la motivation de courir pour le plaisir avant tout. L’objectif chronométrique étant secondaire, je n’ai pas de pression particulière.

Je me donne comme but de rester devant le ballon 3h30 et de ne pas taper dans les réserves car 6 jours après, je serai au départ de la saintélyon dans les monts du lyonnais.

Après un départ prudent, Je n’ai pas pu tenir mon allure au premier kilomètre car j’étais dans la partie lente du peloton. Ce première km, je l’ai terminé en 5’54″ mais je n’ai pas été déçu, mentalement je me disais que c’était bien de ne pas partir trop vite!

L’avantage du marathon de la rochelle est de retrouver les coureurs partis sur la deuxième ligne de départ entre les 4 et 5èmes kilomètres. La particularité de ce parcours est de faire deux boucles quasiment du même parcours.  Au 10eme et 15eme kilomètre j’ai rechargé encore le bidon! Je suis passé au 20eme kilomètre avec un minute d’avance sur mon plan .Le parcours est un peu vallonné avec des faux plat sur la fin du tour mais je passe le  semi-marathon  en 1h41 en douceur et sans brusquer tout en déroulant la foulée.

Je suis arrivé au 25eme kilomètre en 1h59, avec 8’ d’avance sur mon objectif de 5’/ km ! Les jambes étaient encore là et le mental aussi, je m’attendais à taper le mur du 30eme mais non, je passe en 2h24 4’54/km. Je réduis l’allure. J’ai retrouvé des coureurs berrichons entre le 25 et 27eme KM.

J’ai décidé de rester avec eux pour ne pas trop forcer l’allure et en garder sous la semelle.

Le 40ème Km se profile, le public est en masse vers le vieux port, cela redonne un peu de force moral au coureur dans le dur. La foule est de plus en plus présente et cela donne des ailes.

Je force un peu l’allure sur cette fin de course et franchis la ligne en 3h23’36.

6’ de moins que l’objectif mais frais et pas trop entamé en cette fin de course.

Après la course, l’euphorie et la détresse de  coureurs est palpable à l’arrière de la ligne.

J’y resterai une vingtaine de minutes à discuté avec des coureurs avec lequel on a sympathisé pendant les 3h30 d’effort.

La course à pieds c'est avant tout un travail sur soi ... un combat entre le physique et le mental et non un combat contre les autres. 

Voilà mon 7ème marathon de bouclé, toujours la même émotion à l’arrivée et l’envie du prochain.

Tant qu’il y aura cette petite flamme  avec ou sans chrono cela se résumera au plaisir de courir ensemble.

Une course bien sympa ou je reviendrai pour faire un chrono car le parcours y est propice.

La traditionnelle remise de la médaille, bourriche d’huitre et coupe-vent.


Chrono : 3h23’36


Ambiance :

Un parcours de deux boucles avec donc 3 passages dans le vieux port avec cette année une forte présent du public du au beau temps.  Les bénévoles, les musiciens, le public nombreux étaient festifs et nombreux  c'est le top. Il y a même des gens qui vous offraient à leur fenêtres des biscuits, du Pinault et des huitres sur le bord de la route!!

Même si je n’aime pas les doubles boucles sur un parcours, j’ai aimé l’organisation et l’ambiance très détendu qui y régnait. Ce marathon, je la conseille vivement.

A 6 jours de la saintélyon, je ne prendrai pas de risque ... donc le marathon sera sans performence. juste le plaisir de courir.

Le temps est plutot clément 16°c

Je passerai les temps de passage facile jusqu'au 38eme et finirai un peu dans le dur mais sans plus.

 

je termine en 3h24' en mode entrainement.

22éme Marathon de la Rochelle


marathon de la rochelle 2012

2 commentaires

Commentaire de LtBlueb posté le 11-01-2013 à 11:24:11

bravo ! jolie perf !

Commentaire de bubulle posté le 12-01-2013 à 07:55:23

3h24 en mode entraînement. Il y a des gens que je déteste..:-).

Sérieusement, jolie course...et ça a donné quoi après à la Saintélyon (remarque, j'ai pas regardé si tu as fait un CR)?

Dommage pour moi que La Rochelle soit trop près de mon cher Le Puy Firminy pour que j'arrive un jour à le caser dan sun calendrier, mais ce serait tentant....

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !