Récit de la course : Marathon de La Rochelle 2008, par patounet56

L'auteur : patounet56

La course : Marathon de La Rochelle

Date : 30/11/2008

Lieu : La Rochelle (Charente-Maritime)

Affichage : 1459 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

60 autres récits :

Marathon La Rochelle 2008

       

                Ce dernier week-end de novembre marquait également la fin de ma saison de course à pied 2008. Bientôt les vacances après des centaines de kms parcourus à travers routes et chemins .... Vacances également pour ma tendre Stéphanie et les enfants fatigués eux-aussi de me voir me lever de bonne heure le week-end pour aller s' entraîner !!! Mais avant celà, restait à affronter les 42kms195 tracés a travers les rues de La Rochelle... Rdv pris depuis plus de 2 mois après une première participation l' année passée.

              Après une journée de travail tranquille, départ fixé vers 19h30  vendredi soir en camping-car alors même que mes beaux-parents gardent les petits et grands loups à la maison. Pause restaurant puis trajet jusqu'à Chantonnay à moins d'une heure de La Rochelle. Le samedi matin est consacré sous une pluie battante aux achats de Noêl pour les enfants ( façon de joindre l' utile " les courses " à l' agréable  " le week-end marathon " ). Après avoir stationner parmi auprès d' autres camping-caristes sur la place de " L' Esplanade ", ballade shopping avant de retirer le dossard à l' espace ENCAN ou se tiendra en soirée la Pasta partie à laquelle j' ai conviée ma tendre épouse. La météo se montre plus clémente ce qui nous permet de déambuler agréablement à travers la ville. 17h00 visite de l' espace marathon et retrait du dossard : n° 1995 . Une petite pause au chaud devant un chocolat et un jus d' orange dans un pub en attendant 19h30 et l' heure de la pasta. Nous flanons également dans le hall de l' aquarium histoire de se rechauffer un peu .... L' après midi commence à devenir longue et les jambes lourdes à force de piétinner !!!!

              19h30 ouverture de la salle ou se masse rapidement plus de 1300 convives affamés , frigorifiés et préssés pour certains d' aller se reposer .... Merci dès à présent aux bénévoles qui nous accueillent sous une pluie d ' applaudissements et offrent également une rose à toutes les femmes !!!!

              21h00 nous rejoignont à pied notre nid douillet ( je rallonge le chemin en me trompant d' itinéraire histoire de piétinner encore un peu plus avant de dormir ... ) Au programme de la nuit : pluie et vent  . Je vérifie à plusieurs reprises le réveil : 6h00 pour le petit déjeuner.

  

rochelle_2.jpg

 

 

              Debout à l' heure prévue, il semble que les éléments se soient calmés malgré la relative fraîcheur matinale à l' intérieur du camping-car. Douché, j' avale fruits , yaourt et céréales en prévision de l' effort à venir : en tête l' objectif  de finir en moins de 3h15 ( mon record sur la distance datant de l' an passé ici même en 3h21 ) : 7h45 me voilà enfin prêt . Nous rejoignons la ligne de départ tranquillement : j' opte pour les gants et le bonnet .

  

 roche_4.jpg

 

  La tension monte tranquillement à moins d' une heure du départ. L' échauffement se résume à quelques longueurs et étirements aux abords du départ ou les coureurs affluent. Mon temps de référence me permet d' entrer dans le 3 ème SAS de départ : en plus de l' avantage du départ je peut rester à proximité de Steph qui semble grelotter !!!

rochelle.jpg

 

             5 minutes après le départ des fauteuils auxquels je tire mon chapeau, le départ est donné en musique pour plus de 8700 coureurs sous une foule impressionnante. Les premiers kms confirment de bonnes sensations, en vue de l' objectif du jour : je doit l' avouer dès à présent je table en réalité sur un temps au plus près des 3h10' ( objectif tenu secret auprès de mes proches !!!! ) ce qui implique un temps de passage de 4'30'' au kms . Pour ce faire je m' applique en début de course à me positionner à distance  du ballon violet mis en place pour un temps final de 3h15'. Les premiers temps de passage confirme un départ rapide de notre " métronome " : mes sensations sont bonnes alors je reste dans le rythme toujours un peu à distance . Les 5 premiers kms sont parcourus en 23' .

 

rochelle_3.jpg

 

              Les conditions météo sont des plus favorables malgré un faible vent à certains endroits et un peu de froid. Je ne regrette en rien mon choix d' avoir gardé mes gants et mon bonnet. Les kms s'enchaînent dans le même tempo. Après avoir avalé un premier gel anti-oxidant à l' heure de course je décide de devancé le groupe de 3h15 au train ! il est vrai que mon objectif passe par une allure un peu plus soutenue. Tranquillement je m' éloigne donc du groupe au ballon violet ! 10 ème kilo  passage en 45' : nous sommes sur un temps inférieur à 3h10 ce qui me ravi . A partir de cet instant je cherche à maintenir l 'allure à savoir mes 4'30'' au kilo.

             Cet objectif j' y tient particulièrement comme tout coureur à pied mais encore plus aujourd' hui: en effet après un été particulièrement difficile marqué par la disparition de mon papa  des suites d' une maladie, j' ai à coeur de me dépasser pour papa et maman également disparue trop tôt. Ces pensées associées à celles pour Stéphanie ( grelottant  sur le parcours) et les enfants restés à la maison me donnent des ailes, me faisant également oublier le froid ressenti par moments. 

           A chaque passage aux abords des quais j' apercoit Steph qui m' encourage parmi la foule de spectateurs : frissons garantis. 15 kms en  1h07 , nouveau passage au semi en 1h34 : le tempo est plus que respecté avec de bonnes sensations. J' entame la seconde moitié de course épanoui et heureux dans l' effort . Pour les non initiés qui ne pratiquent pas la course à pied je confirme qu' à cet instant précis le coureur à pied est sur un petit nuage oubliant les moindres tracas du quotidien ! 

         Adepte des trails de plus de 30 kms  depuis cette année j' aborde donc cette seconde moitié de parcours confiant, m' appliquant aux ravitaillements à m' hydrater et manger sans perdre de temps : eau - raisin et abricots secs attrapés à la volée ....   

          Mes temps de passage confirment un base de 3h09. Reste néanmoins à aborder la suite de la ballade . Bientôt l 'approche du 30 ème km, synonyme du fameux mur pour beaucoup de marathoniens ( mûr auquel j' ai déjà été confronté lors de mon premier marathon à Vannes en 2005). Passage en 2h16 , soit quelques secondes de perdues . Place maintanant aux 12 derniers kilos: je suis toujours dans l' allure, dépassant au train nombre de coureurs. Mon second objectif consiste en effet à rentrer dans les 1000 même si cela demeure accessoire !

 

prsdelarrivecq3.jpg

 

           Avant dernier  passage sur les quais et toujours les encouragements de Steph absorbée par la course: petite anecdote au passage ( hors course ) ma tendre épouse s' est mise à courir depuis quelques mois, acceptant presque l' idée d' agraffer l' an prochain un dossard lors d' une course en duo , jolie preuve d' almour n'est ce pas !!! Trève de plaisanterie le final approche, je pêche un peu abandonnant l' idée de finir en dessous des 3h10 mais l' objectif premier est en bonne voie : aggripé à un petit groupe avec notamment les 12-14 des Deux-Sêvres joliment équipés, je poursuit mon effortlachant quelques secondes au km . Qu' importe l' arrivée est proche . Le speakeur annonce au fil des minutes des temps inférieurs à 2h50, 3h00 .....

    

           A l' entame du dernier kilo mon objectif devient 3h11-3h12 , je cale un peu sur le secteur pavé mais les encouragements de la foule me font oublier la fatigue . Dernier virage avant le passage sous le porche et la présence de Steph ravie de mon arrivée me pousse vers un dernier sprint. La ligne d' arrivée franchie je serre les points : objectif atteint 3h11 et quelques secondes ... Je termine en bonne forme en améliorant mon record de plus de 10' par-rapport à l 'an passé, heureux de l'effort accompli .

 

 

         Bientôt Steph me rejoint sur la ligne parmi une foule entousiathe, quelques rayons de soleil en plus. Médaille au cou, bourriche d' huitres en main et coupe vent sur les épaules ainsi se termine mon second marathon de La Rochelle ainsi que ma saison 2008.  

  

roche.jpg
                        

              Après un petit reps en terrase le long du parcours au fil des arrivées, nous rejoignont le camping-car. Un fois douché en route vers la maison ou nous attendent nos 3 petits lions. Merci à toute ma petite famille et plus encore à ma petite femme, qui m' accompagne dans mes périples au prix de nombreux sacrifices !!!! Promis je ne rechausse pas les runnings avant janvier prochain.  

         PS: temps final 3h11'34'' et 876 ème position .

               

3 commentaires

Commentaire de co14 posté le 10-12-2008 à 11:13:00

belle fin de saison, objectif atteint : bravo. Récit très émouvant...bonne route pour 2009 à toi et ton épouse. Encore bravo

Commentaire de l'ourson posté le 11-12-2008 à 15:08:00

Merci pour CR et bravo pour ce record pulvérisé ! S'ils t'ont vu de la haut... ils ont dû être très fier de toi :-)

L'Ourson_clap_clap

Commentaire de Le CAGOU posté le 16-12-2008 à 17:13:00

bonjour Patounet56,
longin de longine fabuleux ton cr et toute mes félicitations pour ton chrono marathon - ça de wiss. Bonnes vacances et à l'année prochaine. SPORTIVEMENT LE CAGOU

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !