Récit de la course : Marathon du Mont-Blanc 2010, par Jay

L'auteur : Jay

La course : Marathon du Mont-Blanc

Date : 27/6/2010

Lieu : Chamonix Mont Blanc (Haute-Savoie)

Affichage : 2148 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

18 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

157 autres récits :

MMB : Mon Meilleur Bapteme !

Depuis dimanche , je me demandais par quel bout j’allais prendre ce récit , quelle sensation me restait-il apres ce weekend riche en émotions…

Le MMB est vraiment le type de trail que je revais de faire , la montagne, les paysages et un weekend entre potes. Ce sera mon bapteme de traileur de Montagne .

Arrivée sur Chamonix avec Land et Insigma depuis le vendredi midi, je suis tombé vraiment sur le cul par le spectacle qui s’offrait sous nos yeux…  j’ai du mettre les pieds à Chamonix une fois gamin mais sans souvenirs depuis. Des sommets mythiques , tous à coté les uns des autres, une vraie carte postale. On retrouve Dreki a la gare, il est arrivée après pas mal d’heures de galère la veille. Merci les grèves.

On déjeune dans le centre ville et direction le centre des sports pour la récup des dossards. Pas de kikous en vue. On croise JT1960 qui passait par là .

 

En fin d’après-midi , on prendra possession de notre appart  et nous irons trottiner une petite heure pour découvrir les premiers kms du parcours, histoire de se dégourdir les guibolles.

 

Le samedi sera occupé à découvrir Chamonix , nous prendrons le télécabine de PlanPraz pour repérer le final qui il parait s’annonce dur .. On fera qlqs pas pour se divertir dans la neige , histoire de décompresser un peu .

 

Retour vers la station et nous décidons de préparer nos affaires de courses, histoire de gerer un peu le stress … C marrant de voir que nous ne gérons pas du tout de la même façon. On ira diner  à la pastaParty à l’UCPA , on croisera Dawa mais pas de kikous.

Le réveil du dimanche matin est fixé à 5h , nous prendrons donc la direction du dodo dés 21h.

Apres qlqs courtes heures de sommeil et des ronflements de Dreki , y a plus cas.. p’tit déj ,

 

nos tenues enfilés .. on est prêt … Je passerai sur la vidange du camelback de Land à 40min du départ au milieu du salon .

On arrive sur la zone du départ en qlqs minutes, l’organisation est pro , la dépose des sacs pour l’arrivée est baleze. On croisera Chris78 et on se souhaite bon courage.

On écoute le brief, la journée s’annonce chaude .. 8h de course minimum pour moi .. j’espère que ça le fera . Surtout ne pas partir trop vite, le début roulant peut être piegeux.

je reçois des SMS de Patfinisher, Minifranck , merci les kikous :-D

 

Top départ, à l’heure … on patiente qlqs 2,3 min avant de franchir la ligne , 1900 coureurs à prendre le départ .. faut que ça passe par le centre ville . On entend l’hélico tourner autour , les images doivent être superbes vues d'en haut.

On prend le chemin repère la veille , la météo est splendide, je cours avec Dreki et Land .. le rythme est cool … on reste dans les 9km/h .

On a tellement le profil de la course dans la tête , avec la big pente de ouf qui nous attend que les bosses qui se présentent  me paraissent petite.. j’ai qd même les bâtons dans les mains histoire de jouer l’efficacité énergétique.

Je perds land … et je continue avec Dreki … 1h , 8km , on est sur un rythme assez tranquille .

Je recroise un kikou ,et le salue pour la seconde fois , Torchure  .

Je suis rejoins par Ladybird , on papote .. mais j’abandonne la conversation, je veux pas risquer un point de coté … Le D+ est loin d’être négligeable , on se demande comment sera la montée.. un monstre nous attend ??

Passez Argentierre, XBo nous rejoint et on fera le reste du chemin jusqu'à Vallorcine avec lui .  Le paysage est bluffant dans ce coin de la vallée, on déboule sur Vallorcine en 2h20. Ce qui est pile-poile dans les chronos visés .. la BH virtuelle à ce stade de la course étant proche des 3h.

Je remplis la poche à eau et avale qlqs morceaux de banane , j’échange le buff avec la casquette saharienne car le soleil commence à taper sur et dans la montée du col des Poserets cela peut se compliquer.. on sort de l’aire de ravito .. et OUUUUCHHHH !!!! LA ça commence vraiment, une longue fil de coureurs se présentent devant moi .. ça grimpe dur dés le début… ça promet..

Le ware s’échappe tel un cabri devant moi, Dreki reste derriere pour l’instant .

La suite est un peu floue .. j’ai le souvenir de bien morfler dés le début de l’ascension.. on est loin de nos cotes de l’IDF.. pas en soit le degré de la pente mais la durée de l’effort qui s’annonce.. les moments de repis sont inexistants .. les puls grimpent vite , il me faut temporiser souvent pour ne pas passer dans le rouge.. au bout de 45min , on sort de la foret pour attaquer le sentier … je suis pas frais du tout .. des nausées arrivent .. je regarde le chrono .. 3h d’effort .. et là comme d’hab , l’estomac commence à déconner . Je pensais avoir résolu le truc en virant tout les gels et autres boissons , favorisant l’eau ; la banane et les compotes… je poursuis, un panneau annonce l’aiguillette dans 2h .. dur du r…   qlqs centaines de mètres après.. des vertiges , je me pose sur un sapin pour une première vidange.. sans forcer, tout l’eau bu , le coca et les bananes.. (au moins c biodégradables pas comme les gels des cochons de traileurs qui en ont paumé pas mal sur le parcours.) … bon , je repars … le cauchemar continue ..

 

le chrono s’envole..  je ferais une second vidange-stop avant d’arriver au col … je galère un max, des coureurs me dépassant prennent de mes nouvelles… je continue.. de pause en pause.. le col est en vue , le ravito aussi ..  je vidange une troisième derrière le camion, le sommet est derrière ..une coureuse abandonne là .. je me demande si je ne vais pas en faire autant.. il reste qd même plus de 20km a faire et une seconde ascension m’attend..  mais le coin est paumé .. je me dis qu’il me faudra marcher pour repartir donc autant tenter le sommet , ça serait con d’en rester là … j’ai très envie de voir la descente et le panorama de là-haut.. j’en fini en 4h40 au sommet…

 

terrible constat , j’ai perdu bcp de temps, il me reste 40min pour redescendre et tenter la première BH ..

j’ai aucune idée des allures en montée et en descente dans de telles conditions… je m’élance, c’est super technique… pas de quoi gagner du temps, juste assurer… en bas de la descente, une bénévole nous annonce que nous sommes encore bon ..si on traine pas… je passerai le tapis de la Tour , avec un gros doute .. « c’est encore bon ? » On me répond « oui !! » alors je poursuis .. la prochaine est proche à Tré-le-Champ.. j’ai pas trop la forme pour relancer et c’est en rando-rapide que je poursuis … on verra bien… c’est toujours la galère , impossible de boire ou de manger.. je sais que après 5h d’effort un minimum est nécessaire pour ne pas risquer la déshydratation ou une hypo .. c’est donc un petit dose que je tente de m’alimenter… cela passe mais sans courir …  J’arrive à Tré-le-Champ, frizouille avec la BH, elle sera fermée qlqs minutes après mon passage… Mais une fois arrivé là .. qu’est ce que je fais ??? faut grimper jusqu'à la Flegere … D+600m , 1h40 pour passer la dernière BH ?? j’ai aucune idée de la faisabilité du truc.. je repars .. rando-rapide ..

 

la montée se fera dans une chaleur .. me pausant régulièrement sous les arbres à l’ombre… je garde ce rythme , impossible de l’augmenter..un hélico arrive, 2 mecs à descendre… un coureur est au bord du sentier , et semble bien mal en point . je m’attarde pas trop , le chrono tourne.

 je papote un peu avec une coureuse.. « elle me dit , c’est mort , on passera pas », je me met à rever qu’ils seront peut etre cool pour la derniere.

On sort de la foret .. il reste pas grand-chose comme temps, je connais pas le parcours je me mets à espérer que le ravito est juste après cette cote et bein, non , après ce mur , le sentier continue avec 2,3 lacets.. la Flegere est en vue mais la BH va me passer sous le nez…

 

impossible de courir là .. je continue .. une descente et un mini mur pour atteindre le ravito , là je cours… et en haut le tapis… mais 3 bonhommes qui me barrent le passage «  c’est là que ça finit mon gars » Terrible , 5min de trop et ça va s’arreter là … aaaaaaaaaaaaahhhhh .. on me prend la puce et c vraiment fini.. j’aperçois plus loin l’arrivée… 5km que je ne vais pas pouvoir finir .. terrible comme sensation .. 4h que je galère avec cet estomac en vrac pour en finir là .. à 5min ..

Le ravito est en cours de démontage, je comprends que les bénévoles ne voulaient pas du tout tarder et rester là …  plus de coca , rien à manger .. un peu de boisson énergétique ..

J’ai envie de repartir .. d’aller vers cette arrivée.. mais là serait-ce bien raisonnable, en cas de pépin .. c hors course que je prendrais des risques… pas assez warior le Jay? .. mais le Jay a promis à ses femmes d’être prudent, le sejour à l'hosto de l'ecotrail n'est pas si loin.. un autre soucis sur une course et ça serait terminé pour les bons de sortie.....  damned.

Je passe qlqs coups de tel , Astro qui attend les kikous pour finir avec eux, Land, Stan, CLo et ma chère et tendre qui a suivi le live et tous sont déçus pour moi .

Je redescends par le téléphérique , retour à l’appart , envie d'une bonne douche… je crois que je réalise pas trop encore..

Stan est déjà sous la douche , on jette un œil au programme , et on s’aperçoit que le buffet d’apres course se finit à 17h, un peu mort pour un repas avec les coureurs.. on ira prendre un verre et diner avec Astro, Exprelimones, Land, Insigma, Ladybird, et GrdSeb74. 

J’accompagne Dreki à la gare, il repart des ce soir ..  un grand gaillar de Dreki, finisher en8h45 à 52ans avec un A/R apres la flegere pour aller recupere ses batons qu’il avaient oublié au ravito .

 

On mangera dans un super resto , le Fer à cheval .. ravioles et tartiflette au menu avec une bonne bière « mont-blanc » pour récupérer…

Le lendemain, on repartira vers 12h avec plein de souvenirs dans la tête .. le sentiment qui domine est d’avoir passer un super weekend avec des potes ce qui est au final le plus important…

Merci à Land, Stan , Dreki pour ce super weekend ,  merci à MetMme Astro pour leur gentillesse et bonne humeur .

  

18 commentaires

Commentaire de raspoutine 05 posté le 01-07-2010 à 00:26:00

Vraiment désolé que ta course ait tourné au calvaire pour un problème gastrique (trop chaud ?); vous avez été nombreux à souffrir ce WE et puis, être bloqué aux barrières ne veut pas non plus dire abandonner.
Te relever 3 fois et repartir c'est plus que de la ténacité et ça aura été bien mal récompensé. Bref, il faudra remettre le couvert l'année prochaine, histoire de s'expliquer à la Flégère un bonne fois pour toutes.
Merci pour ton récit, Félicitations et bonne récup.

Commentaire de mara posté le 01-07-2010 à 07:14:00

Bravo Jay pour ta course qui t'a demandé bcp de courage et de volonté ! Dommage que cette barrière horaire si près du but ait stoppé ta course ! Mais ce sera pour mieux revenir l'année prochaine ;-)
Bonne recup'
Bises

Commentaire de Schtroumpfette74 posté le 01-07-2010 à 09:20:00

Franchement dommage pour la barrière horaire manquée à 5mins, mais tu te seras battu jusqu'au bout, alors chapeau ! En te souhaitant de faire l'intégrale une prochaine fois.
Bonne récup et bonnes prochaines courses !

Commentaire de Insigma posté le 01-07-2010 à 12:04:00

Merci pour ton récit.
Ca m'ennuie de lire ça mais je sais que l'an prochain, lorsque je lirai celui de l'édition 2011, je constaterai que tu as terminé dans les temps !
Bravo pour ta ténacité, comme dit avant moi. Et merci pour le super week-end !

Commentaire de Astro(phytum) posté le 01-07-2010 à 15:56:00

Tu aurai vraiment mérité d'aller au bout ,tu avais fait le + dur,ce n'est que partie remise.
Merci aussi pour l'hébergement.

Commentaire de Tonton Traileur posté le 01-07-2010 à 15:57:00

t'inquiètes Jérôme, comme je te l'ai dit en MP, "c'est en forgeant qu'on devient ...".
Tu as engrangé un précieuse expérience qui te sera bénéfique par la suite ...
Merci pour ton CR et à la prochaine.

Commentaire de Le Loup posté le 01-07-2010 à 16:05:00

Finalement c'est peut-être pas l'estomac le problème... Ni l'aliment... Il s'agit peut-être du moment ou de la quantité ou encore... Va savoir. Comme tu l'as dit (ou pas, mais je reformule) la CAP n'est que le prétexte à autre chose : convivialité, partage, paysages etc... Et c'est ce qui compte le plus.
A propos et si tu arrivais à supprimer le stress lié à la compétition (voir un sophrologue en d'autres termes), ne profiterais-tu pas mieux de ces instants ? Bon courage et te biles pas (pardonnes-moi, je n'ai pas résisté à ce jeu de mots...) A+ l'ami.

Commentaire de canoecl posté le 01-07-2010 à 17:50:00

j'ai lu avec intérêt ton récit,dommage que tu loupes la dernière BH ....faut peut-être mettre régler ton pb de stress....et surtout ne pas se prendre au sérieux !
Amical bonjour !persiste !
V3 de l'écotrail !

Commentaire de llouan posté le 01-07-2010 à 18:37:00

Bravo pour ta course et ton recit , mais je pense que cette course te servira pour d'autre ,ca passera .

Commentaire de Land Kikour posté le 01-07-2010 à 22:16:00

"Mon Meilleur Baptème" voila qui en dit long pour la suite. Je suis certain qu'a force de volonté et de zen attitude face à l'epreuve, tu prendras tout le plaisir de cette passion qui t'anime.
A bientôt Jay et bonne courage pour tes nouvelles aventures dans la Drôme.

Commentaire de Natou posté le 02-07-2010 à 09:46:00

Coucou Jay ! Bravo pour cette course. je suis sure que la prochaine sera au top ! J'ai été ravie de te voir en forme ! Biz

Commentaire de a_nne posté le 02-07-2010 à 11:59:00

Bravo pour ta course et ton récit !
C'est toujours terrible de devoir abandonner, mais quand la machine ne répond plus, on n'y peu pas grand chose...
J'espère être sur ce marathon l'année prochaine, en espérant bien que tu m'attende à l'arrivée !!
Bonne récup !

Commentaire de Ben64 posté le 03-07-2010 à 09:53:00

A quelques satanées minutes de la BH, c'est dur!!! Mais après la galère de l'Ecotrail, il faut remettre la machine en route, c'est pas évident avec ce dénivelé et cette chaleur étouffante.
T'es sur la bonne voie, tu te baladeras au Marathon de Bidarray.
Bonne récup' et à bientôt au Pays basque!

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 03-07-2010 à 11:05:00

Bravo pour ton récit : il faut du courage pour parler d'un arrêt !

Une idée : je prends deux Smecta avant le départ (truc de Xavhië) et j'ai moins de problèmes...

Commentaire de André 78 posté le 03-07-2010 à 16:06:00

Bravo Jay pour ta volonté et ton humilité et surtout ta raison gardée. J'imagine la difficulté de ne pas passer la BH à la Flégère.
Je finis pour ma part en 7h33, quelle belle course ! En espérant pouvoir te croiser un de ses jours à st cucu ! CR à venir masi faut que je m'y mette !

Commentaire de chris78 posté le 05-07-2010 à 07:27:00

Merci pour ce recit Jerome !! Bravo pour ta course et merci pour toutes ces photos !!!! Au plaisir de te croiser sur de nouvelles aventures !!!!!!
Bises

Commentaire de Epytafe posté le 06-07-2010 à 21:44:00

Mairde, c'est pas ton année non plus...!


Bonne recup'

Commentaire de Nono_d posté le 07-07-2010 à 09:53:00

Salut Jay,
garde le moral: ça passera la prochaine fois. En tout cas, toute ta passion est là dans ce récit. Ca donne envie de quitter la route pour prendre les sentiers des trails...
Bonne récup, Nono_d.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !