Récit de la course : Eco Trail de Paris Ile de France - 50 km 2012, par richard192

L'auteur : richard192

La course : Eco Trail de Paris Ile de France - 50 km

Date : 24/3/2012

Lieu : Versailles (Yvelines)

Affichage : 1071 vues

Distance : 50km

Objectif : Se dépenser

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

213 autres récits :

A fond la caisse!

 J’avais inscrit ce rdv depuis quelques mois en me disant que par rapport à ma faible expérience des longues distances, le 50 km me conviendrait bien. Au-delà (80 km) l’inconnu et le 30 par vraiment suffisant pour justifier un déplacement à Paris.

Alors rapidement, je me suis organisé : réservation des billets de train, réservation des grands parents, réservation des amis et de l’hôtel. Pas loin d’un voyage à l’étranger…

 Arrivée à Paris la veille, le passage au Village pour récupérer mon dossard est rapide. Je récupère de la doc des Gendarmes & Voleurs mon prochain objectif. Petite soirée entre amis, pas facile de résister à l’apéro, mais c’est demain et il faut être prêt pour ne rien regretter !

 Le lendemain, j’arrive accompagné de mes amis et ma femme qui a profité d’un départ de Versailles pour en faire la visite. L’ambiance est bonne car pour une fois avec un départ tardif, il n’y a pas que des coureurs mais pas mal de familles et d’accompagnateurs et ça change vraiment l’ambiance.

 

 

Le briefing de l’orga entendu en Fr, Es, An et même Pr et après 1 mn de silence à la mémoire de Toulouse, nous sommes fin prêts.

Le départ est assez rapide mais j’arrive à m’accrocher aux 30 1ères places.

C’est superbe, il fait beau et bon pour courir, bref ça part bien et les 1ères sensations sont bonnes. Au bout d’une dizaine de minutes ma montre déconne curieusement et se remet à 0 : finis les repères mais ce n’est pas grave je me sens bien…

 

Les 10 1ers km sont vite avalés et même si je ne connais pas mon classement, je ne suis pas inquiet par la dizaine de coureurs qui me dépassent. La course sera longue et la chaleur présente. Mon planning de ravitaillement est simple : ½ barre, 1gel et 1,5l avant le 1er ravito au km28, puis 1 gel/h et un peu d’eau pour compléter.

 

Ces 1ers 28 km sont assez ludiques avec très peu de route et pas mal de passages en sous bois, où nous croisons beaucoup de monde qui profite comme nous du beau temps : des VTTistes mais aussi des coureurs. On voit que l’organisation a beaucoup travaillé ce parcours pour éviter le goudron. J’en profite aussi pour faire connaissance avec GPhilippe94, un kikou fraichement nommé V2 qui finira en tête de sa catégorie et surtout à la 6ème place. Chapeau !

Les 1ers reliefs apparaissent, je les attendais avec impatience surtout pour voir comment les autres coureurs ont choisi de les franchir. La plupart passe en mode marche. J’hésite un peu sur les 1ères bosses que je passe en courant puis je décide de changer ma stratégie. Les + courtes en courant et la fin des plus « grosses » (jamais plus de 40 m de D+) que je termine en marchant. Je fais du préventif, mais finalement je suis convaincu d’avoir fait le bon choix.

J’arrive au 1er ravitaillement à Chaville au bout d’environ 2h15 en compagnie d’un coureur avec qui je partagerais bien une vingtaine de km, il va plus vite en relance, mais je suis mieux dès que ça monte un peu. D’après certains spectateurs je suis dans les 20 1ers à ce moment mais j’en doute un peu. Arrêt ultra rapide au ravito, le temps de charger 1l d’eau, un bout de saucisson, un tuc et ça repart. Au même moment, Benoît Holzerny un des favoris arrive et est interviewé par l’organisation. Il est déçu d’avoir perdu 20 min pour une erreur d’aiguillage. Ça fait mal, car si ce n’est pas encore perdu pour lui, il vient de prendre un coup au moral.

 

Je repars assez frais, 12 km me séparent du prochain ravito au 40 km. C’est à partir de là que je commence à voir que certains commencent à subir les contre coups de la chaleur, je perds tout d’abord mon compagnon, puis rattrape encore plusieurs coureurs que j’avais perdu de vue avant Chaville et certains d’entre eux sont à l’arrêt. Le parcours est toujours aussi agréable, on slalome entre des arbres à grosses racines, on longe plusieurs étangs où les gens piqueniquent ou pêchent tranquillement. C’est vraiment génial.

 

 

Finalement ces 12km se font assez vite, j’en profite pour passer quelques coureurs juste avant le ravito. Des enfants à l’entrée du parc St Cloud m’indiquent un classement de 14ème assez flatteur. Même si je commence à sentir la fatigue, je sais que je tiens mon objectif de -4h30. Il reste 10 km et il me reste 1h10 pour rejoindre l’arrivée. Un arrêt éclair, 2 verres d’eau gazeuse avalés, 1 Tuc et je repars. Je jette un œil à la vue magnifique de Paris (il parait que la tour Eiffel est visible, je ne l’ai pas vu).

  

 

Il faut maintenant descendre sur les bords de Seine, un 1er coureur me rattrape, puis un second, mince ! Je tente de les suivre mais je lâche peu à peu et malgré les longues lignes droites qu’il nous reste à parcourir, je ne parviendrais pas à refaire mon retard. Mais en restant à leur contact au moins visuellement, je conserverais un rythme suffisant pour récupérer 4 coureurs. La fin n’est qu’une succession de lignes droites le long des péniches, on passe quelques ponts, on descend et remonte des marches, ça me rappelle un peu l’Urban de Lyon.

La tour se rapproche en même que le nombre de touristes augmente et il faut parfois se frayer un chemin pour avancer. Dernier virage, on m’indique qu’il reste 900m, j’ai encore un peu de jus pour accélérer, le temps de voir ma femme arriver en courant vers l’arche d’arrivée. Je l’ai prise au dépourvu avec 20min d’avance sur l’horaire prévu le plus favorable.

 

Voilà c’est fait en un peu plus de 4h10. C’est énorme pour moi. Mon pote m’envoie mon classement par SMS :11ème à seulement 1m30 du 10ème et donc du podium, ça sera mon seul petit regret.

 

Je passe quelques minutes à récupérer, à saluer GPhilippe94 arrivé 5 min avant moi, puis je me dirige vers le gymnase à quelques centaines de m de l'arrivée pendre une douche . Bien pratique !. Un retour vers le village de l’Ecotrail pour manger en partageant à table avec quelques coureurs nos anecdotes. Vraiment sympa !

 

En conclusion, au-delà de la perf personnelle, je considère cet Ecotrail comme une référence en termes d’organisation digne des Gendarmes et Voleurs ou de l’Urban de Lyon. Un parcours bien fléché (même si quelques uns se sont égarés probablement par fatigue), original et une arrivée sur les bords de Seine peut être un peu monotone au début mais dont la fin est vraiment extraordinaire avec la vision de la tour Eiffel dont on se rapproche de m en m. Bref un événement auquel il faut participer. Seul point négatif, le montant de l’inscription 63€ (tarif le plus bas) dont 10€ concerne l’adhésion à l’association des traileurs de Paris dont je n’ai toujours pas réussi à savoir à quoi sert cette cotisation.

5 commentaires

Commentaire de jack91290 posté le 02-04-2012 à 23:43:45

un très bon compte rendu, et une belle perf
bravo

jack

Commentaire de Sabzaina posté le 03-04-2012 à 00:40:43

Je suis impressionnée... 4h10, y a du niveau.
Bravo

Commentaire de the dude posté le 03-04-2012 à 11:01:38

Salut Richard,

Merci pour ce récit plein d'humilité.
Comme j'ai déjà eu l'occasion de te le dire, tu as fait une perf de très très haut niveau, autant en terme de classement que de chrono.
Depuis le début de l'année dernière tu suis une progression impressionnante, je ne serais pas surpris de te voir monter sur la boîte d'ici peu :)

Commentaire de bubulle posté le 03-04-2012 à 21:24:23

Quelle belle perf! Belle régularité, manifestement, avec peut-être juste un petit fléchissement final (?), mais pour quelqu'un qui a une "faible expérience des longues distances", tu as méchamment assuré! Et, si jamais tu penses à faire un autre "long" vers la fin d'année, que dirais-tu d'un Le Puy Firminy où je rêve d'emmener le tout Kikourou? :-)

Commentaire de Bert' posté le 21-04-2012 à 11:10:57

Bravo !! Très belle course :-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !