Récit de la course : Trail Nivolet-Revard - 51 km 2011, par Papillon

L'auteur : Papillon

La course : Trail Nivolet-Revard - 51 km

Date : 1/5/2011

Lieu : Voglans (Savoie)

Affichage : 1209 vues

Distance : 51km

Objectif : Pas d'objectif

10 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

88 autres récits :

Magnifique et très duuuuuuuuuuuuuuur!!!!

Quel week-end!!!! départ avec notre puce le samedi en fin de matinée, il fait chaud... nous arrivons sur zone (Voglans, près de Chambéry) vers 17h. Nous prenons nos dossards et nous retrouvons quelques kikourous. Christophe, l'organisateur, Le Loup, mais aussi paspeur et sa charmante compagne, bref, que des gens sympas!!! Pour ma part, j'adresse deux mots à Anne Valero, mais voilà, trop intimidée par la championne, je n'ose pas aller lui faire ma bise de franche admiration!

Nous retrouvons le couple de copains... suivis de monsieur Le loup, qui, je l'espère ne regrette pas sa soirée!!!! Ils sont avec leur 4 enfants, plus la notre ça fait 5, pour un animal plein de dents ça faisait peut-être beaucoup!!!!

Bref, nous nous trouvons un resto qui fasse des pâtes et encore des pâtes... finalement tout le monde est content, les coureurs et les enfants!!! Ouaaaaaiiiih, des nouilles! Je suis inquiète pour le lendemain... et dire que notre amie va se farcir toute la marmaille pendant que nous nous éclatons dans la montagne!!!! Je ne me sens pas spécialement à l'aise. D'ailleurs, ça me travaillera toute la nuit...

Donc, fatalement, petit matin super vaseux! J'en oublie mon dossard dans le coffre à H-9 minutes... GRRRRRRRRRRRRRR!

C'est parti!!! Bon pas en trombe, c'est pas mon style. Un faux plat à la noix dans la ville de 3km, beeeeeeeeeurk, j'aime pas ça...

Et puis ça y est, ça grimpe dur, c'est bon, ça c'est pour moi!!!! Youhouuuuuuu!!!!

Bon, côté ambiance, c'est pas top... nous suons tous comme des boeufs, personne ne rigole. J'ai beau tenter quelques départ, nan, ça prend pas, ils ont tous la tête dans le guidon!!!! Et puis, ouf, une gentille dame du Maine-et-Loire fait remarquer la beauté du paysage... ça se dérive, ils devaient être plus sensibles à la poésie, qu'à mon humour à deux balles... je peux comprendre, mais en côte, la poésie et moi, nous avons du mal, je n'oxygène plus assez pour faire dans l'alexandrin... la poétesse me passe dans la côte, ben oui, elle m'a eu, j'ai regardé le paysage, quelle tâche!

Et ça monte, et ça monte, un replat, et ça remonte... un ravito... trop tôt, je n'ai même pas fini mon bidon.

Et ça remonte, dernière côte avant la croix du nivolet. Mais là, un stress intense me prend... quasiment plus d'eau!!! Je regarde mon profil, je ne suis même pas arrivée à la croix, et il reste encore un sacré paquet de bornes avant le second ravitaillement... Grrrrrrrrrrrrrr!!! Trop loin cette fois! Je fais part de mon soucis à un compagnon de course, qui sympa, vide sa bouteille mélange eau/coca, dans mon bidon!!! merci copain de fortune, sans toi, je finissais desséchée sous les feuilles!

J'arrive enfin au sommet en 3h00, nous venons de manger à peu près 1 300 mètres de dénivelé en 3 belles montées. Puis viennent une succession de coup de cul, j'encaisse moyen, mais j'encaisse, j'ai froid, très froid, je suis trempée, et ça c'est moins drôle.

Une bonne descente arrive, et enfin le 2ème ravito, 25ème kilomètre. Je suis inquiète, je suis sérieusement entamée, et je ne suis qu'au début d'un faux plat montant de 11 km... bah voyons... tout va bien, je vais bien... l'auto-persuasion est parfois nécessaire!!!!

Pour être honnête, deux questions se sont alors posées à moi : la première, très classique chez moi... "qu'est-ce que je fous là?"... la deuxième beaucoup moins fréquente "vais-je réussir à finir c'te punaise de course!!!!!"

A ce stade là, je prends généralement une petite foulée économique, je met mon cerveau en mode veille avec pour seule info "tu cours, et après on verra..." cette info est diffusée en boucle par les neurones... et ça marche! par contre faut pas me demander l'heure, je ne suis pas là!!!!

Soudain, je me retrouve à nouveau dans une côte, oups! je me réveille!!! J'ai en ligne de mire les fesses d'une nana! Je débranche la veille, je lui indique que nous passons à côté d'une pizzéria, et que si elle veut, elle peut s'y arrêter... désolée, c'est un peu nul, mais pour le moment, c'est le seul truc que je trouve à tenter pour la doubler!!!!! Hi hi hi!!!!
Bref, elle met un coup de turbo, que je n'ai pas, et elle remet de la distance entre nous...

Nous descendons, nous remontons, que je la remonte, qu'elle repart, et que je la double...

Arrive alors la descente après le col du Pertuiset, et là, ma galère... de la rocaille mouillée... ouiiiiiiiiiiiiiiiiiin, je sais pas faire!!!! Elle me redouble! mais flûte!!!!

Heureusement pour moi, le passage un peu "merdique" ne dure pas, il est surtout suivi d'une descente merveilleuse dans les feuilles mortes... je retrouve du punch, de la gnak, de la hargne, et je pars en chasse!!!!!!! Et je la douuuuuuuuuuuuuuuuble! Et cette fois, je ne la reverrai plus!!! Je l'ai euuuuuuuuuuuuu! Et ça, sans la pizzeria!!

En bas de la descente, re-re-ravito, parfait, je n'ai quasiment plus rien dans mon bidon... ensuite, ben, une descente pleine de côtes... si si, je vous assure! ça monte quand ça descend... non, mais il y a tout de même un certain sadisme chez les organisateurs de course!

L'arrivée sera comme l'accouchement... dans la douleur, super faux plat montant dans la ville, puis descente atroce sur le bitume... je pense que le voisinage a dû déposer une plainte contre une dingue qui râlait et criait à chaque fois qu'elle posait un pied par terre!!!!

Après le passage de l'arche, j'ai retrouvé mon beau mec avec ma petite chérie... 51 km et 2685 mètres de dénivelé, ouf! Nous avons foncé pour aller chercher les deux grands! Quel week-end!

10 commentaires

Commentaire de JLW posté le 02-05-2011 à 22:30:00

Super Weekend et super récit bien emballé comme tu sais si bien le faire. Emballé c'est pesé et hop là que j'te balance plus de 50 bornes comme si de rien n'y était. Bravo, et une Pizza une !

Commentaire de jepipote posté le 03-05-2011 à 07:34:00

cr plein d'humour, avec un petit grain de folie comme j'aime.... et ton côté compétitrice j'adore!!

Commentaire de gdraid posté le 03-05-2011 à 10:13:00

Bravo Cécile !
Merci pour ton récit sympa.
Et ton micro-Papillon qui croyait peut-être que ses parents s'amusaient ...

Le père Ayrton 15ème !!!
La mère Papillon 208ème !
sur plus de 500 coureurs à l'arrivée !!!!!
JC

Commentaire de Le Loup posté le 03-05-2011 à 18:42:00

Moi aussi j'ai bien aimé cette course... Je la referai, avec une bonne nuit de bon sommeil avant !!! Rien à voir cependant avec la soirée très sympa qui a précédé : vos gamins ont été des anges, surtout David et Ayrton ;-).
Je te félicite pour ta course et comme l'a souligné Jean-Claude : 600 inscrits, +de 500 arrivants, manche du TTN, "locaux" habitués aux travaux de montées et descentes... Moi je dis bravo.

Commentaire de martinev posté le 04-05-2011 à 11:15:00

sympa ton récit, plein d'humour.
L'essentiel est que tu te sois fait plaisir. La prochaine fois on essaie de se faire un petit coucou. Bonne récup et encore félicitations.

Commentaire de millénium posté le 04-05-2011 à 20:53:00

merci pour ce récit bien tourné.Et bravo pour ta course. J'ai bien "aperçu" ayrton (il allait vite !) , mais pas toi. Partie remise

Commentaire de langevine posté le 05-05-2011 à 07:39:00

Récit bien sympa et course joliment menée!! J'adore cette hargne que tu affiches sur la fin pour doubler une fille, on dirait .... moi!! ;-))

Commentaire de DROP posté le 07-05-2011 à 11:45:00

Bien marrant ce récit. Bravo pour ta course.

Commentaire de TomTrailRunner posté le 09-05-2011 à 11:27:00

Sympa le truc de la pizzeria ;) ça n'a pas l'air de marcher à 100% mais c'est une bonne idée à re-tester...
Blague à part, bravo à toi pour ce WE express

Commentaire de Papillon posté le 09-05-2011 à 13:20:00

Merci, pour les compliments!!! Pour le coup de la pizzeria, pas simple à renouveler, mais on peu faire ça avec le chinois, la boulangerie...
Prochaine étape: le piltrail... on verra bien!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !