Récit de la course : Marseille-Cassis 2015, par Thénardier13

L'auteur : Thénardier13

La course : Marseille-Cassis

Date : 25/10/2015

Lieu : Marseille 01 (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 1262 vues

Distance : 20km

Objectif : Faire un temps

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

67 autres récits :

Dame Ginette

Aaahhh, le Marseille-Cassis, un avant-course hyper désagréable, une course garantie 100% souffrance, et une après-course qui ressemble à une foire, bref, en résumé, j'adore. L'avant-course est désagréable car il faut arriver très tôt pour ne pas se retrouver sur la ligne de départ après 12000 à 15000 coureurs, et donc cela signifie une longue attente dans le sas sans pouvoir bougersauf si bien-sûr on a accès à un sas protégé, mais pour moi, bin non. J'ai fait 1h46 l'année dernière.

Alors pour ce Marseille-Cassis, je m'étais fixé un objectif élevé: 1h40, soit 12km/h de moyenne. C'était ambitieux parce que jusqu'alors, je n'avais couru qu'une seule course à plus de 12km/h, et c'était un 10km, donc là, pas pareil, forcément. Ambitieux mais quand même réalisable car l'année dernière, j'avais couru sans me ravitailler, sans gel, avec rien sauf d'amour et d'eau fraiche (amour de la course et une bouteille d'eau à chaque ravito). Et cette année, j'avais prévu d'embarquer 4 gels à consommer à hauteur de chaque ravitaillement, ce qui devrait me donner et redonner l'énergie qui m'avait manqué l'année dernière. Et aussi, je me suis particulièrement bien préparé cette année en suivant un plan d'entrainement sur internet.
 
Avant-Course
La météo est parfaite, légèrement nuageux, ni chaud ni froid. J'arrive 1h30 avant le départ, et comme prévu, c'est long et inconfortable, mais je gère. Je suis à peu  près au tiers du sas du peuple, et ce qui est bien avec cette course, c'est qu'ils font partir tous les sas presque en même temps, ce qui fait que je passe la ligne de départ entre 1 et 2mn après le vrai départ, ce qui est vraiment pas mal.
 
Dans Marseille
Début de course conforme à ce que je voulais, c'est à dire que je me cale sur un bon 12km/h, je ne veux surtout pas me cramer. Je prends la contre-allée de gauche sur le boulevard Michelet, il faut slalomer entre les coureurs et les voitures garées, c'est parfait pour garder une concentration maximum. Par contre, ça commence à monter un peu dès le km 3 (je ne me rappelais pas que c'était aussi tôt) et je sens ma moyenne baisser petit à petit, et voilà, c'est sûr, je ne serai pas à 12km/h en bas de la côte car je ne veux pas accélerer pour rattraper, je fais attention au cardio aussi. Il y a une foule incroyable le long des routes, c'est génial. Km6, je suis à 11,6km/h, bon pas grave, je ferai ce que je peux et pis c'est tout.
 
Dame Ginette
Dans la montée, je profite du paysage. Dans certaines portions, on a une belle vue sur Marseille. Je me sens plutôt bien dans la montée, mais ma moyenne baisse inévitablement. A chaque sortie de virage, on peut voir ce qui nous attend, et on est toujours déçu car on pense à chaque fois que c'est le dernier, mais il y en a toujours un de plus. Bon, je finis quand même par arriver sous l'arche rouge, 11,1km/h, c'est moins que ce que je voulais, mais un petit gel, et ça repart.
 
Plateau de Carpiagne
Je peux me lâcher maintenant. J'apprécie vraiment tous les orchestres sur le bord de la route, j'apprécie les encouragements des spectateurs (moins nombreux sur le plateau qu'à Marseille), et j'apprécie le paysage. Mention spéciale à un spectateur qui nous hurlait dessus "Vous êtes fatigués !", et les coureurs qui pouvaient encore parler répondaient "on n'est pas fatigué !". Bon moi, comme je n'aime pas mentir, j'ai préféré ne pas répondre. Mais super pour l'ambianceEn revanche, et je tiens à le souligner, il n'ya pas la scène des pow-pow girls cette année, c'est sans doute la déception de cette annéeAvec la descente, je vois ma moyenne qui remonte, j'atteins le 11,4km/h, je sais maintenant que si je ne craque pas, je ferai une meilleure perf que l'année dernière. Au point de  passage photographe, j'essaye de construire mon plus beau sourire. Pas encore vu le résultat, mais ça doit pas être fameux.
 
Dans Cassis
Je rentre dans Cassis après une énorme descente, où je cotoyais régulièrement les 14km/h, du coup, je suis monté à 11,9km/h, ça sent bon. Je ne m'emballe pas encore, car la montée des pompiers m'avait fait mal l'année dernière, mais je me reprends un gel au dernier ravitaillement. Celui-ci devrait me permettre de bien la gérer. Et c'est ce qui se passe. L'année dernière, j'étais au ralenti, et cette année, je suis au moins à 11km/h. Les jeunes spectateurs s'amusent à encourager personnellement les coureurs en lisant les noms sur les dossards. Voilà, il ne me reste que la descente sur le port et puis le port, et c'est tout bon. J'envoie tout, je lâche tout, j'ai mal aux mollets, mais je ne m'en préoccupe pas, je passe la barre des 12km/h, je suis trop content. Je vois le panneau qui dit qu'il reste 250m, c'est tout bon, je donne tout, je fais au moins 200m à fond il ne doit rester que 50 mètres, puis je vois le panneau qui dit qu'il reste 200 mètres, quoi ?!?! j'ai fait que 50 mètres ? c'est pas possible, les organisateurs ont dû faire une erreur ! bon allez, un dernier coup de collier, et c'est gagné !
 
Après-course
Je suis hyper content, j'ai super mal aux mollets aux cuisses au fessier, mais je m'en fous, j'ai réussi. Comme prévu, l'arrivée, c'est un peu le bazard, mais je savoure ma perf alors je trouve tout génial. Youpi, encore une mission réussie ! Prochaine mission: faire un marathon. Après tout, c'est juste le double :)

4 commentaires

Commentaire de esther50 posté le 27-10-2015 à 08:04:41

BRAVO et alors as tu reussis ton objectif de mettre moins que l'année dernière??

Commentaire de Thénardier13 posté le 27-10-2015 à 13:27:22

Merci Esther. Oui j'ai fait presque 7 minutes de moins que l'année dernière, mais sur un parcours raccourci de 400m

Commentaire de 2ni_57 posté le 04-11-2015 à 20:01:55

J'y étais aussi, et pourtant... je ne t'ai même pas vu ! Je plaisante... Bravo à toi pour avoir pu y faire un chrono, malgré tout ! 1h39, c'est pas mal...
Pour moi, superbe course, comme toujours, super conditions pour courir, un monde fou (pas facile, pour doubler...), une belle ambiance (sauf du côté des "pompom girls", je confirme. Quelle déception !), une jolie médaille-souvenir commémorative (pour mes 20 ans de MK6 : ma 1ere édition, en 95. Souvenirs, souvenirs...). Même la mer était "à peu près" bonne (mieux qu'en 2010, en tout cas, où l'on nous avait carrément interdit de nous baigner...)! Bon, petit "couac" avec les navettes venant de Cassis, au départ, ce qui a failli nous faire rater les camions-vestiaires... mais passer la ligne, 4'30 après le signe du départ, nous !
Donc, pas de record pour moi (même avec moins de distance. En effet, je n'ai jamais pu rattraper les meneurs d'allure des "1h45"...), mais un plaisir fou, tout de même... et des centaines de photos engrangées, aussi ! Bref, un régal.
A refaire, une 8e fois... sans hésiter !
Bon, ben... à une prochaine, alors !?

Commentaire de Thénardier13 posté le 05-11-2015 à 13:28:05

Pas de souci, à l'année prochaine 2ni_57. Bravo à toi aussi, c'est fort d'être fidèle à une course qui se passe à 800km de chez soi :)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !