Récit de la course : Marseille-Cassis 2002, par akunamatata

L'auteur : akunamatata

La course : Marseille-Cassis

Date : 27/10/2002

Lieu : Marseille 01 (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 9890 vues

Distance : 20.308km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

67 autres récits :

il a fait chaud cette année là!

Hello les kikoureurs,

Aaaah! Marseille Cassis la célèbre course, incarnant le sud par excellence, reste un grand classique de la course à pied. C'est avec quelques amis du boulot que nous faisons régulièrement ce mètre étalon
chaque année, en effet plus de 100 collègues participent à cette course. Evidemment un classement officieux circulent pendant des semaines au sein de la société, octroyant une aura toute particulière au premier "finisher".
Marseille Cassis est une course en ligne (point d'arrivée different du point de départ), d'où une logistique assez lourde: laisser une voiture à Cassis à 6h00 du matin et prendre les navettes spécialement affréttées par l'organisation pour Marseille (attention la maréchaussée ferme l'accés de Cassis par la Ciotat au niveau du rond point de pas belle fille a partir de 9-10h, ce qui fait que les éventuels spectateurs voulant rejoindre le centre de Cassis doivent marcher 3-4 km! c'est en descente mais quand même, toutefois après la course de bon samaritains prennent les auto-stoppeurs pour les monter au pas de belle fille sans hésiter, normal ils viennent de faire 20 bornes à pied et donc savent la valeur d'être motorisé). Les navettes ne sont pas placées au centre ville, et trouver leur localisatin n'est pas si aisée, enfin il suffit de voir le flots de coureurs, mal reveillés, au petit matin se diriger vers une destination commune. Il ne faut pas beaucoup de temps pour rejoindre Marseille (30-40 minutes) et le stade Velodrome , dejà en vue, coincide avec le levé du soleil. Une petite marche de 10 minutes entre le bus et le stade achève de reveiller les plus endormis (là une petite suggestion de ma part: COUREURS NE PISSEZ PAS PARTOUT SUR LE CHEMIN IL Y A DES TOILETTES AU STADE NOM DE D...!).
Bon une fois devant le stade, il faut laisser son sac dans les camions (numerotés tout comme il faut pas de soucis a ce niveau là). Ne pas oublier sa puce, sinon on ne passe pas l'entrée du stade, une fois passé le tapis enregistrant le signal de la puce, on peut rejoindre de l'autre coté du stade le départ, si il y a des passionnés en passant sous le stade on peut aller dans la tribune Sud du velodrome et
imaginer l'ambiance les grands soirs de matchs (euh, j'étais une fois dans les tribunes nord, j'avoue que j'ai jamais rien connu de tel: perché tout le temps debout sur le siège, je chantais des hymnes paillards et avais droit à des fumées stupéfiantes venant deci delà.. tout ceci dans une très bonne ambiance).
Bon les choses sérieuses vont commencer, le départ est donné à l'heure pile et si l'on veut être bien placé il faut venir de bonne heure, minimum 1h30 avant, un filet sépare la masse des élites et des dossards privilégiés (parmi ces privilégiés il y a beaucoup de coureurs de niveau moyen mais avec sans doute des relations au dessus de la moyenne, hé c'est le sud!). Donc même si vous êtes bien placé, vous avez droit au slalom géant pendant les deux premiers km.
Si vous ne venez pas pour faire un temps (comme moi, pour les derniéres éditions), l'ambiance est très
bonne, relaxe voire bonne enfant, beaucoup de gens sont costumés et comme je disais auparavant marseille-cassis est l'occasion de montrer son état de forme à sa famille et collègues.
Bon assez parler et voyons en images ce que cela donne.

mes collègues devant le stade velodrome peuchère!

la longue file des coureurs amassés devant le départ boulevard michelet

au bout du boulevard l'obelisque

puis passage le pont sous des encouragements toujours bienvenus

on n'oublie pas les courageux costumé sans qui nos courses seraient tristounettes

le plat de résistance: la gineste, on prétend qu'une fois au sommet il faut prendre son temps et le muliplier par deux pour avoir son temps final (d'apres mon expérience c'est assez juste)

Sur les hauts vers Carpiane (camp militaire de la légion étrangère), il a fait chaud, inhabituellement chaud sur ce plateau

La descente vers Cassis longue et pentue, a vrai dire c'est là le plus dur malgré la superbe vue du cap Canaille au loin (plus haute falaise d'europe) et de la ville de Cassis, les jambes sont soumises a rude épreuve

Arrivée dans Cassis, si le vieux port est a portée d'un lancé de caillou, les organisateurs prennent un malin plaisir à nous faire serpenter dans les rues avant le vieux port. Ils on notamment mis une petite côte suprise (la montée des pompiers) qui vaut son pesant d'effort (vous savez bien cette sensation onirique où l'on court au ralenti avec des boulets aux pieds).


Ouf l'arrivée est en vue


ca mérite bien un petit bain de pieds



Dès l'arrivée, si il fait beau, no soucis, on peut prendre son temps, refroidir la chaudière sur la plage, profiter du ravitaillement et de la vue du vieux port de Cassis . Mais s'il ne fait pas beau (pluie ou froid) il faut se diriger immédiatement vers le retrait des sacs (à 200 m de l'arrivée), car c'est la cohue ou plutot un souk immonde, pire que le métro heure de pointe a Tokyo! Pour les premiers il n'y a pas de problemes (je dirai que meme sous les 1h30 ca passe), mais ensuite c'est un coup a finir en hypothermie (attente de ... pfuitt 30-60min parfois) --> le gros point noir de l'organisation. Quand il fait beau l'afflux des coureurs est plus étalé dans le temps (et heureusement il fait beau très souvent dans ce coin, bon Ok 2003 et 2004 exceptés ).

Akunamatata

flux RSS kikourou de mes recits http://www.kikourou.net/recits/rss.php?idsportif=998

1 commentaire

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 07-08-2006 à 07:53:00

Que de belles photos ! Un peu (?) en retard pour lire le CR mais, c'est parce que cette année, j'y serai. Alors je me documente !!!
Bravo pour ce joli récit, plein d'esprit.

Noëlle_qui_espère_arriver_au_bout !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !