Récit de la course : Marseille-Cassis 2013, par augustin

L'auteur : augustin

La course : Marseille-Cassis

Date : 27/10/2013

Lieu : Marseille 01 (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 734 vues

Distance : 20km

Objectif : Faire un temps

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

67 autres récits :

Marseille – Cassis 2013

Marseille – Cassis 2013                                                                                                 Dimanche 27 octobre 2013

Pour cette 35ème édition, la grande classique de fin de saison homologuée sur 20 km sera l’occasion pour moi de finir 2013 sur une course sympa, et « à domicile ». Dernier week-end d’octobre toujours (attention au changement d’heure…)

Carton plein comme chaque année avec 15 000 participants et une grande interrogation sur la météo (il y a 2 ans grosse chaleur –avec baignade à l’arrivée- et l’an passé tempête et vent, température proche de 0°). Quid de cette année ? Il s’avèrera que ce sera une édition « chaude » avec + de 20° au départ.

Dernier objectif de l’année après le triathlon « NatureMan » du Verdon 3 semaines plus tôt, où j’ai cruellement réalisé qu’avec peu d’entraînement on réalise peu de résultats !!! ;-)

Mon objectif est d’ 1h20 - 1h25 -soyons fous- et classement aux environs de la 600ème place sur 15 000 ? Advienne que pourra…

Je sais que j’arrive « light » en charge d’entraînement, totalisant en 10 mois cumulés 27 km de natation, 1 469 km de vélo et…515 km de course à pied seulement… !

Depuis début octobre je prépare un peu mieux cette course, en reconnaissant plusieurs fois à vélo et en course à pied le parcours afin de m’imprégner des difficultés et mieux les visualiser. Il y a deux ans quand j’avais couru cette course j’étais arrivé en touriste et avais dégusté (1h34 pour 20,3 km à l’époque !).

En termes d’équipement, je chausse mes fidèles New Balance, manchons + cuissard Booster + playlist MP3 « qui remue », ceinture porte-gourdes pour être indépendant question ravitos, et roulez jeunesse !

Le temps de garer la voiture, déjà 21° dehors nous allons avoir bien chaud….

Rendez-vous dans le hall chez Renault avant le départ pour une petite collation, puis direction le sas « préférentiel » (< 1h20), royal, j’ai la chance de pouvoir le faire dans des conditions vraiment agréables.

1 gel avant le départ vite fait lors de l’échauffement, puis vite aller se placer car il y a quand même du monde dans le sas.

Top départ à 9h30, 1er km sur le boulevard Michelet passé en 4’06 à ma montre, pile dans le tempo prévu

Nous contournons l’obélisque annonçant le panneau du 2ème km en 4’06

Faux-plat montant, passage du 3ème en 4’03

4ème en 4’17 puis nous longeons le campus de Luminy annonçant le panneau du 5ème (un petit coup d’œil au chrono indiquant 4’13 (déjà 15 secondes de retard sur l’objectif !)

6ème en 4’34 (25’03 au cumul) ouille puis « fin de la récréation » et après un virage en épingle à cheveu, la montée de la Gineste s’offre à nous.

Arrivée au 7ème km (4’40), là nous sommes dans le dur, la montée est raide et va durer jusqu’au 9,6 km…mais que le paysage est canon ! On ne s’en lasse pas, et l’hélico qui filme doit se régaler. Les lacets s’enchaînent, je m’accroche  et passe au 8ème en 4’53 mais vent de face soufflant par rafales, je tire la langue !

9ème en pile 40 minutes (4’47) malheureusement c’est 1’10 de retard sur l’objectif de 1h20

Ca y est, la bascule arrive (327 m d’altitude), passage du 10ème km en 4’16 et 43’30 au cumul au lieu des 42’48 d’objectif, l’espoir de faire 1h20 s’éloigne inexorablement…

1 gel pour reprendre des forces puis je déroule les gambettes, nous sommes sur le plateau de Carpiagne synonyme du 11ème -en 3’41- puis 12ème en 4’00 puis 13ème en 3’55 puis 14ème en 3’58 et 59’25 au chrono (57’42 d’objectif).

15ème km passé en 4’09, la descente est forte, les jambes tapent sur la macadam et attention à ne pas (trop) s’emballer. J’allonge la foulée autant que possible et essaie de me remémorer la suite du parcours. Mais même à plus de 16 km/h je me fais doubler ! Et cette satanée pointe de côté, déjà apparue lors du triathlon du Verdon, refait surface. Je passe en mode « je subis la course »…

16ème km en 3’44 puis au 17ème km en 3’42 c’est le passage au rond-point du bas de la Gineste avant d’arriver à Cassis, il faut relancer malgré la fatigue et l’acide lactique bien présent dans les cuisses.

Le couteau dans les dents, je m’accroche, passe le 18ème en 3’59 , cela descend fort puis cela serpente dans la vieille ville de Cassis puis  la fameuse côte des pompiers  au 19ème,  (4’03) aïe elle laisse des traces bien que je l’imaginais encore plus raide, et enfin le portique d’arrivée sur le port, derniers virages et fin en 1h et 22 minutes et 30 centièmes (270ème au général –heureuse surprise- sur 14 500 arrivants) avec 3’31 sur le dernier kilo.

Heureux d’en finir, je m’étire doucement, tente de me ravitailler puis attend l’arrivée de ma femme et d’une amie venue de Paris pour cette course.

Retour à Marseille avec l’aide des gentils organisateurs de chez Renault, des souvenirs plein la tête.

Merci de m’avoir lu jusqu’au bout ;-)

 

 

 

 

 

1 commentaire

Commentaire de chanthy posté le 05-11-2013 à 19:28:40

bravo dis donc..super chrono!
bonne récupération. et au plaisir de se croiser

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !