Récit de la course : Trail Nivolet-Revard - 49 km 2008, par maï74

L'auteur : maï74

La course : Trail Nivolet-Revard - 49 km

Date : 4/5/2008

Lieu : Voglans (Savoie)

Affichage : 2248 vues

Distance : 49km

Objectif : Pas d'objectif

12 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

88 autres récits :

Le récit

C'est au trail du Nivolet-Revard que ma semaine haut-savoyarde avec Nico s'achève.

... oui je sais, c'est dans le 73 pas dans le 74, mais bon c'est presque pareil non    ? (c'est pour tester l'humour des kikous de la yaute)

Après avoir passé la semaine à visiter, prospecter pour trouver notre prochain nid, on va pouvoir décompresser sur les sentiers des Bauges.

Je précise que nous déménageons cet été de la côte basco-landaise à la région annecienne, ce qui, comme dans "bienvenue chez les ch'tis", ne manque pas de révéler la façon dont les gens du sud-ouest voient le coin : en n°1 le très fréquent "vous-allez-vous-cailler", en n°2 "y-a-des-villes-là-bas ?", en n°3 "c'est-vraiment-vous-qui-voulez-y-aller ?"... Je vous passe les copines qui imaginent que je vais vivre comme Heïdi dans les alpages...

Mais revenons à Voglans : j'y arrive dimanche vers 7h15 avec Nico et mes parents, et oui car mon papa court le 23 km ! En allant chercher le dossard je tombe sur des kikous : langevine, yayoun avec son atelle et supersteph69 qui va courir à sa place. Mais pas trop le temps de trainer, il faut se changer et s'équiper. Je trottine quelques minutes avec Nico avant de rejoindre l'arche du départ.

C'est parti ! On attaque très vite une 1ere montée bitumée puis du sentier. Je reconnais quelques filles : Josiane Picolet, Sonia Semmad. Je les vois un peu devant, jusqu'à Méry, ensuite je les perds de vue, ce qui est normal ! Je me concentre alors sur ma propre course. Nico aussi a pris le large, je l'espère en forme car il traverse une phase de grosse fatigue depuis quelques semaines.

Pour ma part, sensations moyennes en ce début de course, mais je sais que ça passe au bout de 45' environ. Le sentier en sous-bois est très agréable et souple, ça sent l'ail : normal il y a de "l'ail des ours" partout !!! En débouchant sur une piste forestière je découvre un 1er panorama du lac du Bourget, c'est vraiment très beau.

Je regarde ma montre, plus d'1h de course et les sensations n'évoluent pas : je suis pas vraiment mal, mais je me sens limitée. Bizarre, d'habitude je sors le turbo plus tôt...

1er ravito : un coca et un gel me remettent dans le droit chemin : je me sens pousser des ailes, une de ces patates !!! Et je retrouve mon turbo que j'enclenche immédiatement ! Hé, mollo, t'as encore du chemin me dit une petite voix, tandis qu'une autre me souffle d'en profiter pour me faire plaisir... allez, on a qu'une vie, je me fais plaisir !  Pourtant la pente est bien raide, certains commencent à ralentir, mais je suis trop bien, je double et je m'éclate. Bientôt le plateau du Revard, on trouve un peu de neige, un raidillon digne de ce nom et c'est le 2e ravito.

Etonnée j'y vois Nico qui a l'air de m'attendre. Il me dit qu'il n'est pas dans un bon jour et repart avec moi. La portion qui suit, sur les pistes de ski de fond, s'avère usante, les appuis sont fuyants, la neige m'éblouit, le soleil cogne. Heureusement la Féclaz et son 3e ravito n'est pas loin.

J'ai un coup de moins bien dans la montée au Nivolet, je me fais doubler par 2 filles, mais j'accroche la 2e et nous arrivons ensemble à la croix. La vue est superbe, je crie à Nico "on reviendra en rando !" et attaque la descente.

En descente mon orteil droit tape dans la chaussure, j'essaie de ne pas y penser et de surtout veiller à boire beaucoup car mes mollets sont très raides et à la limite de la crampe parfois. La neige a laissé des traces !

J'aime la descente, Nico est juste devant, on double une 20aine de coureurs à coup de "pardon, pardon !" jusqu'à retrouver le parcours commun avec le 25 km. Au ravito (Pragondran je crois) j'y retrouve une fille qui m'a laissée sur place dans la montée à la croix. On fait quelques mètres ensemble en discutant, et elle repart en courant dans la côte alors que je marche. A plusieurs reprises nous nous doublons, redoublons, jusqu'à 2 km de l'arrivée.

Là j'ai un peu craqué mentalement, dans cette portion finale interminable, je n'ai pas le courage de courir dans les côtes. Pourtant j'aperçois une autre féminine pas très loin devant, je reviens peu à peu sur elle, mais elle s'accroche à ma voisine de ravito lorsque celle-ci la double et moi je lâche l'affaire !

Cette ultime côté passée, il reste peu jusqu'à l'arrivée, à l'approche de celle-ci Nico me dit de passer devant, "pas question, on la passe ensemble cette arrivée", je lui prends la main, j'aperçois langevine au bord qui m'encourage, je sors mon kikou-buff de mon poignet et l'agite !

6h04 : c'est le temps qu'il m'aura fallu pour boucler le Nivolet-Revard (9e F), je visais les 6h, hé bé voilà, c'est fait !!! Ca mérite un bisou à mon homme, ça ! (le trail-bizou c'est ma spécialité...) Je suis quand même bien entamée après ces 49 km, je plane un peu...

Après la douche nous allons manger, que dis-je, engloutir cette merveilleuse tartiflette que je savoure malgré la chaleur. Puis il est temps de repartir, c'est qu'il faut retourner au pays du jambon !!! Je n'ai pas recroisé les kikous et pars sans les revoir, et surtout je loupe la tournée de langevine  !!! C'est énervant quand on est une bonne descendeuse....

Voilà sinon c'est vraiment un superbe trail, relevé, parfaitement organisé, j'y reviendrai certainement quand je vivrai dans ma bergerie dans les alpages avec une vache milka  !!!

12 commentaires

Commentaire de agnès78 posté le 07-05-2008 à 23:20:00

c'est toujours un régal de lire tes récits! Un grand BRAVO pour ta très belle perf! Quelle descente!
Bonne récup
bises
agnès

Commentaire de le_kéké posté le 08-05-2008 à 09:48:00

Superbe récit Heidi avec Peter vous vous êtes bien amusé à courir dans les champs en fleur loin de la civilisation.
En tout cas jolie course et belle perf car avec ces premières chaleurs ça devait pas être du gateau (basque).
Du coup on va bientôt voir la championne plus souvent par ici pour s'amuser avec nous sur les raids ou les trails et ça c'est une bonne nouvelle.

A+

Philippe

Commentaire de moumie posté le 08-05-2008 à 10:39:00

Tout comme Agnès, c'est toujours un plaisir de lire tes récits.

Bravo pour ta course.
Rendez-vous le 8juin
Fabienne

Commentaire de paspeur posté le 08-05-2008 à 18:01:00

Bienvnue dans nos montagnes, tu as choisi la Yaute, tu ne sera pas loin de la perfection "la Savoie".
Beau récit, tu vas un peut vite pour moi mais que cela ne nous empèche pas de nous rencontrer dans cette région si austère.

Commentaire de béné38 posté le 08-05-2008 à 19:20:00

Bravo Maï,
je vois que la tarte myrtille-framboise de la veille avec le petit calvados vous a très bien réussi ! Viiite que vous arriviez par chez nous !!
Bisous à vous deux, et bravo pour votre course.
Béné

Commentaire de franciss posté le 09-05-2008 à 14:30:00

Apparemment, tu n'as pas la pêche que sur la course...dans les CR aussi !
A te lire, on dirait presque un tranquille 10 bornes de village !!! Tu dois être en super-condition actuellement, tâche d'en profiter et puis...sois la bienvenue en région Rhône-Alpes !

Commentaire de langevine posté le 09-05-2008 à 17:13:00

Ben voilà un nouveau trail à ton actif, qu'il est beau!! Manquatit plus que le petit verre de l'amitié et tout était bon! Ca sera pour une prochaine fois, une fois que vous serez installés dans la Yaute !;-) Bien envie de remettre ça au plus vite!En tous cas, un plaisir que de vous voir arriver ainsi, grands sourires et si heureux!
A très vite sur un prochain trail!
Biz!
Karine

Commentaire de sarajevo posté le 10-05-2008 à 08:17:00

chapeau a vous deux .... et bien sur bienvenue dans la Yaute ......

a+
pierre

Commentaire de LtBlueb posté le 11-05-2008 à 21:53:00

joli récit, jolies photos et jolie course . merci

Commentaire de laurent05 posté le 17-06-2008 à 21:26:00

oups j'avais loupé ce beau récit
toujours un super plaisir à lire
bravo pour ta course 4mn c'est rien
à bientôt
laurent

Commentaire de laurentrail91 posté le 02-07-2008 à 22:23:00

Salut Nico et Maïlys
bonjour et encouragement
du lolo de paris

Commentaire de DJ Gombert posté le 02-07-2008 à 23:30:00

Joli récit, et puis toi qui aime les descentes, tu auras plein de genepy à portée de main, tralalala ihooouuuuuuuuu

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !