Récit de la course : Trail Nivolet-Revard - 23 km 2007, par Génep

L'auteur : Génep

La course : Trail Nivolet-Revard - 23 km

Date : 6/5/2007

Lieu : Voglans (Savoie)

Affichage : 2274 vues

Distance : 23km

Objectif : Pas d'objectif

10 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

88 autres récits :

CR du trail du Nivolet-Revard (Le Malpassant, 23 km)

Compte rendu de ma course du jour à savoir un trail de 23 km avec 1 000 D, c'est à dire "Le Malpassant".

L'autre format proposé était un 49 km, et 2400 m D+ avec du très beau monde au départ: Jérome Trottet, Thomas Lorblanchet, chez les femmes Denise Billet-Prades, Corinne Favre (qui ne prendra pas le départ),.. bref toute la crème du Trail hexagonal.Pas étonnant, il fait parti du challenge Salomon National Trail 2007

Sur le 23 km, beaucoup de team présents, de belles têtes d'affiches dont Joël Pellicier et Sophie Villeneuve chez les femmes.

Debout à 5h30, départ de Grenoble à 6 H15 pour un départ de course à 8H30. C'est là qu'on se dit qu'il faut vraiment aimé ces courses pour se lever aussi tôt !

Arrivée sur place à 7H30, météo grise, il a beaucoup plus les jours précédents, ça promet d'être très gras, d'ailleurs les organisateurs nous préviennent de prêter attention notamment à la jonction des 23 km et 49 km quand nous replongerons sur Voglans.

8h, feu, les 49 km sont lancés pour une belle épopée de 4h pour les premiers. Finir est déja un exploit !

8 h30, c'est notre départ avec Renaud parmi les 270 inscrits du 23 km. Objectif avoué pour moi: environ 2H 05/2H10, avec pourquoi sous les 2H si ça marche bien. Pour Renaud, il revient en forme, il vise autour de 2h10.

Je pars sur un bon rythme, décidé à partir assez rapidement pour ne pas trop se faire coincer dans la longue montée sur un sentier étroit.
Première grimpette, le peloton s'étire, on redescend pour attaquer le gros du programme: 570 m de D+ en un peu plus de 3 km.

Et effectivement, ça monte dré dans le pentu ! Je cours un peu puis mains sur les cuisses, tout le monde marche à un bon rythme.Ca va, je suis bien,je gère.

Je bascule sur le sommet du 23 km à environ 1 000 m d'altitude au bout 56 min. Frisquet là haut, vent, brouillard, bruime, la totale.

Encore quelques kms jusqu'au premier ravito qui se situe à Pragondran: arrêt dans les stands rapido, des quartiers de pommes, des figues et c'est reparti pour une bonne decente !

Et là, les choses se compliquent, après quelques kms de descente, les cuisses chauffent, même si je continue sur un bon rythme dans des singles très ludiques :)

Mais la fatigue me gagne, je me fais reprendre par 2,3 gars. J'arrive pas à prendre le wagon. Hop un gel, et là grosse connerie de ma part, prendre un gel en pleine decente à vive allure et lacher du regard le sentier: je veux remettre le gel dans ma poche latérale (et ne pas balancer le sachet par terre comme certains, peu mais trop...), et bing la cheville qui part complet en vrille.

Je m'arrête, douleur, vue la violence, je me dis que c'est finis et que je me suis fait une belle entorse. Au passage, je m'insulte d'être aussi co* pour prendre un truc à bouffer à ce moment là !

Je déroule le pied, toujours mal mais je reprends ma marche en avant. Je verrai bien si j'ai quelquechose, ça m'arrétera tout seul. A ma grande surprise, c'est tout bon :) Merci mon hyper laxité pour le coup.

On termine le gros de la descente, petite montée et crampe qui monte dans le mollet ! Aucun signe avant, étonnant. Je m'étire 2 s le mollet, je repars, je bois, ça tire encore. Je bois, je reprend de mon gel (à l'arrêt cette fois,hein ;) ). Je trottine, c'est tout bon. Ouf.

Plus que 5 km, je cours maintenant avec un groupe de 2, on s'aide, se relaie. Bing, le gars devant moi prend un bon taquet, chute sur le torse et le menton. Je l'aide à se relever, je ramasse son gel (il avait son gel à la main...), lui demande si ça va. Il me dit que c'est tout bon.

Animée cette course !

Nous sommes maintenant deux, on décide de s'aider pour tenter de passer sous les 2h, vu que c'est jouable.
Perso, je suis cramé ! En descente, je perds quelques mêtres. La dernière montée, 1 km à 10 % environ. Je reviens sur lui, je cours, il marche.

Encore 5 min de course, ça va être chaud pour les 2h, on allume en descente, on revient sur un trailer, on sprint à trois (je perds le sprint :) ), passage sous la bouée: 2h ... et 15 s. 27 ième sur 270 partants. Vu le plateau et la quasi totalité de Team devant, content de ma course.

Superbe parcours, organisation vraiment au top, superbe ambiance avec une mention spéciale au ravito de Pragondran !

Photos de l'arrivée des 49 km à suivre...

Photos et CR sur mon [url=http://www.coteadret.com/CoteBlog]blog[/url] 

10 commentaires

Commentaire de rapace74 posté le 07-05-2007 à 06:39:00

un grand bravo pour ta course et ton CR

a bientôt j'espere

manu

Commentaire de akunamatata posté le 07-05-2007 à 08:01:00

bon alors ça a payé le plan d'entrainement de Billat?

Commentaire de gdraid posté le 07-05-2007 à 12:59:00

Quelle course à rebondissement, genep !
Tu t'en es parfaitement sorti.
Bravo pour ton récit imagé.
JC

Commentaire de Génep posté le 07-05-2007 à 14:09:00

Pour l'entraînement méthode Billat, difficile à dire !
J'ai du le couper en plein milieu suite à une blessure. J'ai repris à la fin mais je pense que la méthode est efficace. J'encaisse les côtes sans trop de soucis avec les fractionnés qu'elle proppose.

Commentaire de titifb posté le 07-05-2007 à 15:58:00

Salut Genep !
Apparemment, tu ne t'es pas ennuyé sur cette course ! GRAID dit "course à rebondissement", c'est le cas de le dire pour ceux qui sont tombés...et relevés pour repartir de plus belle.
Et ta cheville, toujours douloureuse ? Le trio Tibia/Péroné/Astragale est-il bien à sa place ? Attention si ça t'arrive souvent : les entorses à répétition sont la cause de lésions progressives et dégénératives de la cheville...

Bravo pour ton CR si vivant !

Commentaire de Génep posté le 07-05-2007 à 16:03:00

Merci titifb.
Pour la cheville, aucun souci, aucune douleur ce matin ni après la course.
Juste les cuisses en feu aujourd'hui :)

Commentaire de agnès78 posté le 07-05-2007 à 16:42:00

Quelle aventure!!!
Que de rebondissements, au propre comme au figuré!
Merci pour ton Cr plein d'humour!
BRAVO pour les deux heures... les broutilles de secondes, on les oublie!
Bises et à bientôt sur un trail
agnès

Commentaire de Startijenn posté le 09-05-2007 à 09:26:00

Et voilà : tu tombes, tu aides avec noblesse les autres à se relever, je suis sûr que tu as discuté avec d'autres coureurs pendant toute la course, et tu finis à un tel classement ! Tu es descendu en deltaplane ou quoi ? Bravo pour ta course, en tous les cas !

Commentaire de Génep posté le 09-05-2007 à 12:58:00

Heu oui quelqu'un s'étale devant moi, je lui demande si ça va et je l'aide ;)
Pour le delta,nan, mes cuisses s'en rappellent encore aujourd'hui :)

Commentaire de Coach Cyril posté le 17-05-2007 à 21:00:00

slt,
Trop bien ton CR !!
Tu as été super bon, ta bien géré.
Bon ta perdu le sprint mais bon C pas grave !!
En tout cas ça promet pour le PIC !!

a+ Cyril

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !